background preloader

Habitants de Logements Éphémères ou Mobiles

Habitants de Logements Éphémères ou Mobiles

http://www.halemfrance.org/

Related:  Abrits et habitats légersmilazorhabitat léger mobilesubmarcos

Dôme géodésique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Quelque 300 000 dômes géodésiques ont été construits à travers le monde. Ils peuvent servir à de très nombreux usages : lieux publics (musées, lieux d'exposition, salles de spectacle, lieux de compétition sportive ou d'entraînement…), centres commerciaux, structures provisoires (forums, expositions, salons, tentes collectives ou individuelles…), habitations collectives (expéditions scientifiques…), structures à usage technique, abris divers (entrepôts, hangars, garages, couverture de réservoirs, abris de jardin), et même habitations privées (bien que cet usage présente de sérieux (en) inconvénients)… Il est exceptionnel qu'un dôme géodésique soit complet : le plus souvent, on n'en construit que la partie supérieure et il est d'usage d'indiquer par une fraction simple (et donc approximative) le rapport entre la hauteur de la structure et le diamètre de la sphère circonscrite au polyèdre générateur. Le principe de ce renforcement consiste :

Yourtes et tipis reconnus par la loi comme habitats permanents Le nouveau projet de loi Alur de Cécile Duflot fait entrer l'habitat léger dans les règles d'urbanisme. Le développement et la diversification des alternatives au logement classique : yourte, tipi, roulotte, mobile home, caravane, etc. rendent aujourd'hui nécessaire de revoir la réglementation. L'installation de ces formes d'habitat mobile ou léger peut poser question du fait d'un cadre juridique inadapté. Par exemple, aujourd'hui, il n'existe pas de réglementation concernant les yourtes. S. E. H. Auteurs : Brun B., Dufour A.-H., Picon B., Ribéreau-Gayon M.-D. La poésie de l'indéterminé Lorsque Bernard Picon proposa le thème cabanes et cabanons pour l'organisation de futures journées scientifiques de la Société d'Écologie Humaine, je fus immédiatement séduit par l'aura poétique qui me semblait en émaner.

La coopérative d'habitation participative Une société Coopérative partiipative d’Habitat Ecologique, société CPHE, regroupe des personnes qui réunissent leur capacité d’investissement pour acheter un foncier, construire ou réhabiliter et gérer des logements. Elle permet un accès à un logement de très grande qualité, à un prix accessible à la majorité. L’implication des coopérateurs, les efforts de mutualisation de moyens d’investissement et le souhait de réduire les intermédiaires permettent d’offrir des prix d’acquisition et des loyers inférieurs aux prix du marché qui reflètent le coût réel d’investissement, d’exploitation de l’immeuble dans lequel ils vivent. La société CPHE est un cadre juridique qui repose sur les valeurs d’égalité, de transparence dans la gestion et de participation de chacun aux décisions.

Village associatif alternatif Atteindre l’autonomie n’est pas donné à tout le monde. Comme souvent, le travail en équipe répond à deux attentes: l’efficacité et le contact social. Les communautés ou villages alternatifs fleurissent, conjointement au changement progressif de paradigme Imaginez: non seulement, à plusieurs vous pourrez faire évoluer un espace conquis rapidement pour tendre à l’autonomie complète: plus de facture d’électricité, de gaz ou autres dépenses superflues. En multipliant les bonnes relations on peut vite renverser les choses, et ne plus tenter de survivre, mais au contraire, être heureux de travailler un peu pour perdurer l’autonomie alternative ! Révolution !

Installée en yourtes dans les Cévennes... en état d'expulsion ! - EUROPE DÉCROISSANCE Les yourtes existent depuis trois mille ans et n’ont pas attendu le législateur Français, qui ne connait que la pierre et la propriété, pour offrir un toit à des familles entières. Nous sommes en train de créer, par la force de la nécessite, cet usage en France. Habiter en yourte n’est pas une fin en soi, mais une modalité d’exister. Vivre dans une yourte ou entre amis : nouveau mode d’emploi La loi Alur reconnaît enfin l’habitat alternatif. Chacun dans sa caravane ou à plusieurs dans une coopérative d’habitants, ceux qui ont choisi de vivre autrement sont enfin reconnus. Sujet suggéré parun internaute La loi pour l’Accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), publiée le 26 mars au Journal officiel, concerne principalement le logement locatif.

Chantier participatif Les chantiers participatifs consistent à accompagner des auto-constructeurs(trices) sur leur propre projet de yourte. Ils vous donnent accès au savoir-faire et aux outils de professionnels afin d'apprendre à faire soi-même sa yourte dans un cadre convivial et de réaliser des économies de temps et d'argent tout en obtenant une yourte de qualité. Le chantier participatif

Le frigo du désert : une alternative écologique au réfrigérateur France / / Europe Des économies de sous et d’énergie, une alternative au réfrigérateur naturelle et efficace. UneTouteZen ous fait découvrir le frigo du désert. Cabanes Et si on faisait du torchis? d'aaaaccord! Le torchis... Tout un art! Une technique qui remonte à la nuit des temps, rencontrée dans de nombreuses cultures et civilisations... Elle s'appuie sur un principe très simple: Un liant qui puisse se poser humide et durcir en séchant: La Terre argileuse, et des fibres qui assurent la cohésion de l'ensemble, la résistance mécanique et l'isolation d'une certaine manière: Bien souvent, la Paille.

La maison autonome sans factures Qui n’a jamais rêvé de ne plus recevoir de factures, de s’affranchir du réseau électrique, de ne pas être raccordé à celui de l’eau ? Se sentir libre de tous ces fils à la patte et surtout faire beaucoup, beaucoup d’économies tout en contrôlant enfin sa consommation grâce à la prise de conscience de ses besoins réels. Allumer la lumière, c’est aussi facile qu’un clic sur un bouton, pourtant chez Christophe, dans sa chaleureuse petite maison au bord du Vidourle, c’est une autre histoire ! Ici, on est complètement autonome, on se débrouille tout seul pour produire l’électricité dont on a besoin et on pompe l’eau en fonction de sa consommation. La vie de cette famille de 4 personnes est-elle pour autant pavée de sacrifices, de privations et de restrictions ?

Habitat précaire : reconnaître l’état de fait A lire 25/03/2016par Martine Kis © Incertaines demeures Tentes, cabanes, caravanes, mobile homes… : autant d’habitats que leurs occupants investissent comme de véritables logements. Et si on roulait aux épluchures ou aux coquilles d'œufs ? Un œuf étonné (Jekkone/Flickr/CC). On n’a (presque) plus de pétrole alors on cherche des idées ! L’effervescence des marchés des matières premières combustibles oblige à envisager d’autres moyens de production d’énergie. 20% des carburants fossiles pourraient être remplacés par du biogaz carburant, issu de la méthanisation des déchets organiques.

Construction d’un bac de culture pour les Incroyables Comestibles Voilà! La neige a enfin fondu ici. Le printemps et le temps des plantations va arriver… Nous ici, il est préférable d’attendre encore quelques semaines pour s’y mettre. Mais après mon dernier article à propos des Incroyables Comestibles et le reportage vidéo qui y est présenté, mon envie de commencer était brûlante, alors malgré le froid, je m’y suis mis. J’ai choisi de commencer par la construction d’un bac de culture (ou plusieurs) pour planter facilement cette année devant la maison. Mon appareil photo est tombé en panne, alors je me suis lancé dans une petite vidéo pour vous montrer comment j’ai fait.

Related:  cabanearchitecture mobileconstruire autrementHabitat