background preloader

Développement mobile : web ou natif ? Retours sur les enjeux

Développement mobile : web ou natif ? Retours sur les enjeux
Web, natif ou hybride ? Quelle stratégie adopter pour son application mobile ? Différents experts, réunis autour d'une table ronde organisée à l'occasion du salon Solutions Linux, débattaient mercredi du sujet. Trois scénarios de développement sont envisageables pour la conception d'applications mobiles. La programmation native propose de faire usage des langages spécifiques à chaque système d'exploitation, tels que l'Objective-C pour iOS, Java sur Android ou C# sur Windows Phone. La multiplication des forfaits de data a également donné naissance aux services web mobiles codés en HTML et pour lesquels le mobinaute devra pointer son navigateur mobile vers une URL spécifique. Les applications « full web » Pour Philippe Prados, chargé de la sécurité au sein du groupe Atos, l'avenir est d'ailleurs réellement tourné vers le web. Plusieurs problèmes sont cependant posés. Les applications natives Une nouvelle question est cependant soulevée : quid des couts de développement ?

53% des possesseurs de tablettes consultent des sites de marques La tablette devient "un réflexe" pour toute une série d'usages, en substitution ou en complémentarité des autres équipements. Carat s'est interrogé sur la révolution en cours autour des tablettes à travers deux études, l'une quali et l'autre quanti. Selon les résultats de ces études, les utilisateurs de tablettes ont acheté ce nouvel écran principalement pour son écran tactile (63%) qui permet de développer une expérience sensorielle très différente de celle que l'on peut avoir avec une souris. Viennent ensuite le fait que la tablette est plus pratique que l'ordinateur, notamment en temps de démarrage (51%), qu'elle propose une image plus agréable et plus grande que sur un smartphone (50%), qu'elle satisfasse le côté "technophile" de l'utilisateur (36%). La tablette devient "un réflexe" pour toute une série d'usages, en substitution ou en complémentarité des autres équipements. "La tablette est un environnement favorable au jeu. L'étude a été menée en deux phases.

Des applications mobiles majoritairement hybrides en 2016, selon Gartner le 04/02/2013, par Jean Pierre Blettner, Terminaux et Systèmes, 544 mots Plus de la moitié des applications mobiles seront hybrides en 2016 annonce l'institut Gartner. La mobilité était un monde à part jusqu'à présent pour les informaticiens. « Mais la mobilité influence désormais les stratégies globales et les tactiques en matière de technologies et d'architecture d'entreprise » relate Ken Dulaney, vice président chez Gartner. « Les entreprises comprennent qu'elles doivent gérer plusieurs plateformes mobiles, d'autant plus avec le succès du BYOD. » Afin de répondre à ce besoin, les entreprises cherchent à implanter des applications sur de multiples plateformes matérielles et systèmes d'exploitation. Elles devraient être séduites par les architectures hybrides qui consistent à combiner la portabilité des applications HTML5 avec un conteneur natif qui facilite l'accès aux fonctions natives du périphérique. Evaluer les plateformes de développement du marché ...

5 Bonnes raisons du MDA pour le développement mobile Article co-écrit par Florent Dupont et Lamia Gaouar, qui prépare actuellement un doctorat SIC autour des développements Android et MDA à l'université de Tlemcen. La démocratisation des plateformes nomades (mobiles et tablettes) poussent les entreprises à proposer toujours plus de services aux utilisateurs. Elles ont, en effet, bien compris tous les enjeux qui se trament derrière les applications mobile : communication améliorée, nouveaux services aux utilisateurs, régie publicitaire, avantage concurrentiel, etc. Cet engouement pour les plateformes nomades offre de nouvelles perspectives de marché, notamment pour les entreprises éditrices (que ce soient des Mobile Agencies, des Web Agencies ou encore des SSII) qui peuvent proposer leur expertise de développement. Depuis 2011, le marché des ventes de mobile dépasse les ventes de PC et offre donc des perspectives de marché de développement d’applications mobile très importantes.

Plus d'un Français sur trois est équipé d'un smartphone Plus du tiers des Français sont équipés d'un smartphone et près d'un quart des adeptes de ces téléphones intelligents connectables à internet se sépareraient plus facilement de leur téléviseur que de leur portable, selon une étude réalisée par Ipsos pour Google. D'après le premier volet de l'enquête, menée sur un échantillon représentatif et publiée lundi, 38% de la population française détient aujourd'hui un smartphone, contre 27% il y a un an. Ipsos a ensuite réalisé une enquête en ligne auprès d'un panel de 1.000 possesseurs de smartphones, interrogés sur internet au cours du premier trimestre 2012. Plus de la moitié (57%) des détenteurs de smartphones disent l'avoir utilisé tous les jours lors des sept derniers jours et 23% affirment qu'ils préfèreraient abandonner leur télévision plutôt que leur appareil. Selon cette étude, l'objet communicant prend une telle importance dans la vie des utilisateurs que 77% d'entre eux disent ne jamais sortir de chez eux sans leur smartphone.

Le guide ultime du développement mobile Cette semaine, je voulais m’attarder sur un sujet important : le mobile. Développer une application mobile n’est pas aisé, tant le marché est en mouvement perpétuel. Cet article se propose de donner une vision claire sur le développement d’application mobile souvent représenté par ses ténors : iOs avec l’iphone et l’ipad, et Android avec ses pléthores de Smartphones et tablettes conçus par les constructeurs. Développer une application mobile sur la plateforme Apple et Android. Pour les entreprises et les marques, les applications mobiles sont devenues un moyen essentiel de création de nouveaux services à destination des mobinautes. Ces deux terminaux mobiles ont des caractéristiques différentes. Les mobiles et les tablettes sont entrés dans le quotidien et sont un moyen d’atteindre efficacement le consommateur. Ecosystème du mobile L’écosystème des applications mobiles est essentiellement composé des deux acteurs Apple (avec iOs) et Google (avec Android). Environnement : absence d’internet

M-commerce and Media Consumption Livre blanc promotion des applications mobiles juillet 2011 Developpement Mobile - Par Qualia Systèmes La consommation de l'information en ligne augmente avec le nombre de mobiles La demande d'informations sera en grande partie déterminée par les habitudes des utilisateurs d'appareils mobiles. Ils lisent régulièrement et s'avèrent être des clients intéressants et très engagés sur le contenu. Du fait de l'utilisation mobile relativement récente, les prévisions du secteur sont incapables de préciser les schémas d'utilisation au-delà d'une hausse. Cependant, maintenant que la moitié des adultes américains se connectent au Web par un appareil mobile, le feed-back sur la façon dont ce nouveau canal influence les utilisateurs devient plus pertinent. Une consommation multiplateforme Outre ces taux élevés de consommation d'informations générales, les utilisateurs d'appareils s'avèrent également être des utilisateurs fréquents. Les lecteurs mobiles sont des client plus engagés et plus fidèles Le consommateur mobile d'information est unique à plus d'un titre, en dehors des aspects multiplateformes et fréquence.

Application mobile Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une application mobile est un logiciel applicatif développé pour être installé sur un appareil électronique mobile, tel qu'un assistant personnel, un téléphone portable, un « smartphone », ou un baladeur numérique. Le nombre de téléchargements d'applications mobiles est actuellement en forte hausse. Cette tendance va de pair avec la vente des smartphones, elle aussi en forte augmentation : + 74 % en un an[1]. Controverse entre applications web et applications mobiles[modifier | modifier le code] 2012, Tim Berners-Lee (créateur du web) critique les applications mobiles fermées faisant usage du Web. Diffusion[modifier | modifier le code] Une liste d'exemple de boutiques en ligne est disponible sur la page dédiée : Articles connexes[modifier | modifier le code] Appcelerator Titanium est un kit de construction de logiciel Notes et références[modifier | modifier le code]

etudes-medias-audience-pub - Pour aller plus loin dans l’analyse des audiences radios, Guylaine Levesque, responsable de pôle radio chez Havas Media, nous livre son focus sur le prime time de la radio entre 7h00 et 9h00. RTL... Pour aller plus loin dans l’analyse des audiences radios, Guylaine Levesque, responsable de pôle radio chez Havas Media, nous livre son focus sur le prime time de la radio entre 7h00 et 9h00. RTL devance légèrement France Inter sur la cible des 13 ans et plus en janvier-mars 2014. Les hiérarchies fluctuent au sein de la tranche horaire. Audiences 1/4h par 1/4h sur les 13 ans et plus : Sur les 25-49 ans, NRJ est leader sur toute la tranche. Audiences 1/4h par 1/4h sur les 25-49 ans : Sur les Individus CSP+, France Inter est en tête sur l’ensemble de la tranche, mais Europe 1 se rapproche sur la dernière demi-heure (8h30-9h). Audiences 1/4h par 1/4h sur les ICSP+ : Analyse de Havas Media avec la source Médiamétrie

Related: