background preloader

Emmaüs lance la maison écolo à 25.000€

Emmaüs lance la maison écolo à 25.000€
{*style:<a href='javascript:void(0);'>*} 1 / 5 2 / 5 3 / 5 4 / 5 La communauté Emmaüs Pau-Lescar vient d'inaugurer son premier quartier d'éco-habitat. Après deux ans et demi de travaux, six maisons viennent de sortir de terre. Bigarrées, aux formes géométriques peu communes, elles détonnent dans le paysage. Quel est le but de la démarche ? Il s'agit ici d'une reconstruction. Combien ça coûte ? Chaque maison coûte en moyenne 25 000 euros. Ce dernier a permis le financement de près d'un tiers de la maison. Vers la construction d'un véritable village ? Si aujourd'hui, six maisons sont sorties de terre (plus deux autres réhabilitées), ce sont 70 domiciles qui devraient voir le jour. Est-ce un modèle transposable ? « S'il l'est, ce ne sera pas par nous », explique la représentante de la communauté. ===> « C'est un style de vie qui change pour nous » La première chose qu'il a installée dans sa nouvelle demeure, ce sont ses disques. Les toilettes sèches sont également une suggestion du compagnon.

Des rues appropriables pour des villes vivantes « Vers un renouveau territorial Permis de conduire en accéléré : possible mais au prix fort Monde académie Style et Vous Le délai d'attente pour passer l'examen du permis B ne cesse d'augmenter. Pour y pallier, de nombreuses auto-écoles proposent des stages intensifs de deux semaines. En Italie, Matteo Renzi renonce à un match de football de bienfaisance Campagne d'Italie Le Mouvement 5 étoiles estimait que la participation du président du conseil a un tel événement remettait en cause l'égalité du temps de parole pendant la campagne européenne. Qu’est-ce qu’une Parisienne ? Florence Müller livre aux étudiants de l'IFM sa vision de la Parisienne et de son rapport singulier à la mode (mardi 22 avril 2014). Pourquoi les frais de scolarité vont (encore) augmenter Focus Campus Pour "rester dans la course", les établissements doivent recruter des enseignants de haut niveau. En pleine disette, la Cour de cassation s'offre des manuscrits hors de prix Libertés surveillées Ari et ses drôles de vieilles dames Business of Fashion

Fab Tree Hab, la maison qui pousse Réagissez : Partagez : La Fab Tree Hab est un concept tout droit sorti de la (folle ?) La Fab Tree Hab, tout un programme ! Une maison qui pousse toute seule, comment est-ce possible ? A partir d’un logiciel informatique ! Cette dernière consiste à entrelacer les branches d’un arbre, à les tresser et à les souder. Une technique de construction bien différente de celle d’une maison en béton. D’autant que la fab tree hab est une maison qui grandit sans pesticides et qui recycle de manière autonome le CO2. Ainsi, après une dizaine d’années d’existence, les branches interconnectées et devenues stables, forment une structure habitable. Fab Tree Hab – véritable innovation ou concept développé ? La Fab Tree Hab ou l’idée d’une maison écologique est loin d’être une nouveauté. Petit tour d’horizon des maisons bioclimatiques La « maison bioclimatique » ; elle prend en compte son environnement naturel et en tire parti. La « maison basse consommation » : sa consommation est inférieure à 50 kwH/m²/an.

Clever city : la boîte à outils de la ville astucieuse (Angers Tech... Sans diversité, pas de performance globale La puissance collective naît-elle des similitudes ? Qu'est-ce qui ressemble plus à une abeille à miel que sa soeur voisine ? Impossible de les distinguer. Pour nous, elles ne sont que des clones, et la force de la ruche vient précisément de cette unicité : une seule mère, toutes soeurs, toutes identiques. Aucun conflit potentiel, pas d'étranger à surveiller, chacun n'a qu'un seul et même objectif : contribuer à la puissance du groupe. De la petitesse de chacune prise isolément, grâce à la merveille du collectif, naît ce que l'on appelle : "l'esprit de la ruche". C'est ce que l'on a longtemps pensé : une seule reine, un seul patrimoine génétique, une tribu de jumelles parfaites. La performance collective suppose des différences Parmi les problèmes complexes que doit résoudre une ruche, il y a celui de la température : comment la maintenir dans une plage étroite qui, seule, garantit la survie de l'espèce. Comment ceci est-il possible ? Si c'est suffisant, les autres n'interviendront pas.

Hacktivisme Urbain Détourner la ville de ses fonctions premières. Voilà la définition que donne le dictionnaire urbain, lexique web participatif, du « hacking urbain ». En d’autres termes, hacker la ville, c’est bidouiller la rue et les éléments qui la composent. Si certains le font de façon imprévue, involontaire, d’autres ont l’envie, le projet de détourner les codes urbains, de forcer les limites, pour se réapproprier, parfois illégalement, l’espace public. C’est sur eux, ces « hacktivistes urbains » que ce site s’est penché. A travers les initiatives individuelles ou collectives que nous vous proposons de découvrir, apparaît, en filigrane, la problématique de la place, précaire, du citoyen dans l’espace public et le combat quotidien de certains « hacktivistes » pour que la rue, la ville redeviennent le bien commun de tous. Aux hacks, citadins !

Habiter: Earthship, ecodome, cabane fuste, yourte, roulotte, maison paille/carton, toits végétalisés etc **Habiter -Heol : la maison autonome des Baronnets A moins de 10 km de Châteaubriant, il existe une maison autonome en électricité, en eau et surtout en pensée. Cette maison a été construite petit à petit par une famille qui a souhaité résister au prêt-à-porter culturel imposé par l'environnement médiatique. -EARTHSHIP :Les earthships sont des habitations destinées à l'autoconstruction, dans le but d'édifier des logements respectant la nature à moindre coût, en se basant sur la récupération et le recyclage de matériaux photo:yourtemongole.com > > > > > -ECODOME :Probablement le mode de construction le moins coûteux, tant pour l'environnement que financièrement. > > > photo:sarahmonahan.com photo:cabanes-de-bretagne.com

Voyage dans l’innovation sociale scandinave (1/3) : Construire la ville durable avec ses habitants A l’invitation de la 27e Région pour son second voyage d’étude dans l’innovation sociale européenne (après la Grande-Bretagne l’année dernière), nous nous sommes intéressés cette année à l’innovation sociale scandinave, avec un voyage d’études à Copenhague et Malmö. Malmö, laboratoire scandinave Malmö est la porte d’entrée de la Suède. C’est la ville opposée à Copenhague, qui se trouve de l’autre côté du détroit de l’Øresund qui relie la mer baltique à la mer du Nord, reliée depuis 10 ans par un pont qui a transformé l’économie de la 3e ville de Suède qui compte désormais quelque 300 000 habitants. Passés les charmes de son centre ancien, Malmö est une ville en explosion démographique, économique et urbaine, notamment via l’écoquartier modèle Bo01, un ancien chantier naval conquis sur la mer. Image : Turning Torso, la plus haute tour d’habitation d’Europe, emblème du nouveau quartier de Malmö, Bo01, par Olof S. Image : Le Medea Lab à Malmö, par la 27e Région. Impliquer les habitants

Autour de la Responsabilité Globale… » Archives du Blog » Fabrique SPINOZA – Etude et propositions pour de nouveaux indicateurs Il est des vérités, régulièrement répétées, validées par une majorité d’entre nous ; parfois même prises en charge par les politiques dans le principe, mais qui trop rarement trouvent leur déclinaison opérationnelle. Alors, on reparle de ces sujets de manière saisonnière, à fréquence grippale. La remise en cause -ou au moins pondération- de notre indicateur sacré PIB (je dirais même plus de notre « sacré indicateur ») fait partie de ces serpents de mer dont je désespère personnellement de sa concrétisation. Pas plus tard que la semaine dernière, je me suis plongé dans le bel hors-série du Monde sur l’état du monde en 2013. Et pourtant… Si le PIB est nécessaire pour quantifier combien de richesse monétaire est produite chaque année au niveau national et comment cette richesse se répartit, ce n’est en rien un indicateur de développement, de progrès social ou encore de mesure de la satisfaction des populations locales. Il n’existerait donc pas de prospérité sans croissance du PIB ?

La réhabilitation des friches industrielles: un pas vers la ville viable? 1Dans le contexte actuel d’urbanisation, où la ville prend de l’expansion à une vitesse accélérée, des formes d’aménagement du territoire innovatrices sont développées pour s’inscrire à l’intérieur du concept de ville viable. Cependant, les traces du passé subsistent et posent des contraintes à la planification municipale. Par exemple, on rencontre dans la majorité des grandes villes des pays développés des espaces industriels désaffectés, qui représentent un fardeau pour les municipalités qui n'arrivent pas à les "rentabiliser" ou un potentiel pour celles qui entrevoient leur potentiel de réutilisation. 1 Plusieurs termes sont utilisés pour identifier les friches industrielles. En français, le terme fr (...) 2Ces espaces déstructurés, héritage du déclin de certaines activités industrielles dans la ville, sont identifiés par le terme « friche industrielle ». 3Les données sur le nombre exact de friches industrielles présentes dans les pays développés ne sont pas disponibles présentement.

Richard Buckminster Fuller Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Fuller. Fuller a publié plus de 30 livres, inventant ou popularisant des termes tels que « vaisseau terrestre », « éphéméralisation » et « synergétique ». Il a également mis au point de nombreuses inventions, principalement dans le domaine de la conception architecturale, la plus connue restant le dôme géodésique. Biographie[modifier | modifier le code] Des années plus tard, il réalisa que ce genre d'expériences avaient suscité en lui non seulement un intérêt pour la conception, mais aussi une familiarité et une connaissance des matériaux qui l'aidèrent dans la réalisation de ses projets par la suite. Études[modifier | modifier le code] Expérience de la guerre[modifier | modifier le code] Entre ses deux périodes à Harvard, Fuller a travaillé au Canada en tant que mécanicien dans une usine textile, et plus tard comme ouvrier dans l'industrie d'emballage de viande. 1929 - 1945[modifier | modifier le code]

Wikinov Pour une mesure de la "performance économique globale" de l'entreprise Benjamin Bibas, co-fondateur de Radiofonies Europe Depuis bientôt quatre ans, l’association Radiofonies Europe entretient une activité commerciale de communication institutionnelle, dont la marge est réinvestie dans le véritable objet de l’association : la production - structurellement déficitaire - de formes documentaires, notamment radiophoniques et vidéo. Bénéfice net de l’opération sur trois ans : 3 000 euros seulement. Une autre économie s’ébauche au cœur du capitalisme qui inverse le rapport entre productions de richesses marchandes et production de richesse humaine André Gorz, Ecologica (Galilée, 2008) Radiofonies Europe : comment, pourquoi ? Comme le stipule la Homepage de notre site Internet : « Radiofonies Europe est une association de droit français qui se consacre à la production et à l’édition de formes documentaires, notamment radiophoniques et audiovisuelles. Quatre ans après, quels résultats ? Le bénéfice net, toutefois, n’est pas notre objectif premier. Propositions :

L'immeuble du futur : un écosystème au service de l'homme Depuis l'antique Rome, les humains ont utilisé la superposition des habitations pour concentrer en un même lieu les citadins. L'immeuble n'a été jusqu'ici que cette simple superposition. A l'avenir, l'immeuble devra avoir des fonctionnalités plus variées. Il deviendra un véritable écosystème complexe pour le confort de ses habitants. Quelques précisions préalables: Dans cet article, nous ne nous intéresserons pas aux constructions neuves, qui répondent à d'autres objectifs, qui sont laissées à la créativité des architectes et qui, surtout, seront limitées par la densité actuelle des agglomérations. Nous nous interrogerons plutôt sur la transformation des immeubles existants qui devront répondre à des exigences et à des contraintes nouvelles à cause des nouveaux enjeux économiques et écologiques. Phase 1 de la transformation, la surélévation: Dans un premier temps, il s'agira de surélever l'immeuble de un à trois étages supplémentaires. Quels sont les objectifs de cette surélévation?

HABITATION AUTONOME

Related: