background preloader

Dôme géodésique et yourte - index

Dôme géodésique et yourte - index

Poêle fusée (rocket stove) - On loge à pied… Nous sommes fiers de vous annoncer que nous allons passer l’hiver au chaud, en ne consommant que du bois, et encore assez modérément… car nous avons découvert le Rocket-stove (littéralement « poêle-fusée »). C’est un poêle de masse à auto-construire. Enfin, les puristes me pardonneront, ce n’est pas un « vrai poêle de masse », mais un poêle à inertie. En bref, ce système de chauffage est magique pour les raisons suivantes : la facilité de sa mise en œuvre (3 jours à 3 personnes)son faible coût de construction (pour nous, au total, environ 450€, tubage de la cheminée inclus)l’économie de consommation de bois qu’il permet de faire comme un poêle de masse car il permet de restituer toutes les calories du bois brûlé (les gaz qui sortent son presque froids, et de plus, il permet de valoriser le petit bois et les essences à combustion rapide comme le peuplieril permet de brûler le bois de façon très écologique : à la sortie il n’y a pas de fumée seulement du CO2 et de la vapeur d’eau Le cendrier

Collection de 6 légumes perpétuels (1 Chou Daubenton,1 Poireau perpétuel,1 Ail rocambole,1 Oignon rocambole,1 Chénopode, 1 Raiponce) 1 chervis, 1 Oignon rocambole,1 Chou Daubenton,1 oseille épinard,1 Ail,1 cive Famille: Mixtes Fatigué de semer et de planter tous les ans, vous avez renoncé au potager? Essayez donc notre collection de légumes anciens perpétuels. Une fois en terre, vous les récolterez plusieurs années...sans trop forcer! La collection comprend : - 1 chervis : le goût de ce poireau est plus doux que celui des variétés courantes. On plante les bulbilles d'octobre à mars et vers la fin du printemps, on cueille les feuilles ... VOIR LA FICHE Détaillée > caractéristiques Arrosage : régulier Composition du sol : normal Exposition : soleil Famille : mixtes Feuillage décoratif : nonHumidité du sol : normalNiveau de soin : très facile(...)

Les légumes perpétuels Voici une curieuse façon de cultiver un potager mais que les futés du jardinage adopteront volontiers. Parmi les légumes, un certain nombre peuvent survivre plusieurs années et continuer à produire pendant de longs mois. Plus besoin de labourer, semer et conserver la récolte ! 1 - L’oignon rocambole (Allium cepa var proliferum) On le dit perpétuel car vous n’avez pas besoin d’arracher la plante pour consommer les bulbes et il reste en place de nombreuses années. Les tiges vertes de 50 cm à 1 m de haut, remplacent agréablement le poireau ou la ciboule. v Au printemps ou à l’automne, plantez ses bulbilles ou semez les graines, dans une terre plutôt sableuse et humide, à exposition ensoleillée, ou bien en pot pour orner terrasses et balcons. L’oignon catawisa est un proche parent au goût un peu moins fin mais il est plus rustique. 2 - Poireau perpétuel à gousses (Allium porum) C’est un poireau aromatique au goût légèrement sucré qu convient aux soupes, omelettes et quiches.

La butte « Sepp Holzer », « Hugelkultur »! La butte »Sepp Holzer » est une très ancienne technique utilisée depuis des siècles en Europe de l’Est, appelée aussi là-bas « Hugelkultur« …et elle apporte de nombreux avantages…dans tous types de terrains… As-tu vu les vidéos de Sepp Holzer, le paysage de son exploitation?…c’est rempli de buttes, ce qui ajoute d’ailleurs un magnifique relief à son terrain…mais pas que ça… Il explique très bien tout cela dans son livre « La permaculture de Sepp Holzer« , mais je vais te dévoiler ici en quelques mots sa méthode…que tout le monde peut reproduire chez soi… As-tu déjà observé comment se portait la végétation sur des anciens tas de branches et de troncs décomposés, ou sur de vieux talus? Sepp utilise ce qu’il a sur place comme matériaux. En re-créant le cycle naturel de la forêt, où les végétaux (arbres, branches, feuilles,…) tombent sur le sol, se décomposent…et nourrissent leurs successeurs, grâce à la vie du sol. Quels sont les avantages à construire une ou des buttes « Hugelkultur« ?

C’est quoi, la biointensive ? Il y a plus d’un siècle, des maraîchers pratiquaient autour de Paris une méthode de culture intensive qui leur permettait, dans une région où la place était déjà comptée, de produire, de manière totalement biologique (les engrais chimiques et les pesticides n’étaient pas encore inventés), des grandes quantités de légumes d’excellente qualité, à partir de surfaces très réduites. L’apparition de la mécanisation, les progrès des moyens de transport et les engrais ont relégué cette méthode à de rares jardins d’amateurs éclairés : il était possible de produire plus loin de Paris, en quantité suffisante. Pourtant, de nombreux jardiniers auraient tout intérêt à en connaître les grands principes. D’autant plus que cette ancestrale méthode a depuis été améliorée, pour donner naissance à la méthode française intensive biodynamique, ou biointensive. Les premières bases de la biointensive ont été jetées par un Anglais, Alan Chadwick après la seconde guerre mondiale, en Afrique du Sud. 1. 2. 3. 4.

Votre jardin vous fatigue ? Buttez-le ! A en croire certains jardiniers, leur activité est une longue et épuisante lutte contre la nature : arracher sans trêve des mauvaises herbes qui repoussent toujours plus fortes. Retourner tous les ans un sol dont la seule préoccupation semble être de se tasser encore et toujours. Arroser encore et encore, ou, au choix, s’ingénier à drainer des sols gorgés d’eau. Et souvent au même endroit à quelques semaines d’intervalle. Et parfois pour des résultats désespérants. S’occuper d’un jardin est une tâche épuisante. Seuls les désherbants chimiques, les motoculteurs ou l’arrosage automatique sont capables d’apporter un peu de réconfort au pauvre jardinier. Il faudrait inventer une méthode épargnant au jardinier toutes ces souffrances. Une méthode comme ça, bien sûr, c’est comme une fourmi de dix-huit mètres : ça n’existe que chez les poètes. Et pourtant, il y a un siècle, en région parisienne, les maraîchers pratiquaient déjà une méthode intensive de culture biologique.

Bases d'une apiculture écologique et sauvage respectant l'abeille. Ere industrielle et intensification

Related: