background preloader

C'est pas sorcier -Nanotechnologies

C'est pas sorcier -Nanotechnologies

http://www.youtube.com/watch?v=Ur9eqaqbRU8

Related:  physique lyceeLe transhumanisme - Eugénisme - Intelligence artificielle - L'ho

Semaine du son : une sélection de 10 vidéos... - Autour des programmes Pour le n°316 d'universcience.tv du 15 au 21 janvier 2016, le hasard a voulu que l’hommage rendu à deux musiciens, Pierre Boulez et David Bowie, s’inscrive dans la Semaine du son (18 janvier au 7 février) qui était la dominante thématique de ce numéro. A la une, le Journal des sciences Des trous noir à… David Bowie se termine par les images tournées en 2013 dans la station spatiale internationale, avec l'astronaute canadien Chris Hadfield qui reprenait le célèbre titre de David Bowie « Space Oddity ». Autres actualités du Journal présenté par Yseult Berger : l’observation de Sagittarius A, trou noir super massif situé au centre de la Voie Lactée (commenté par l’astrophysicien Jean-Pierre Luminet depuis son laboratoire de Marseille), des protéines prises en photo, des lunettes 3D pour mante religieuse et un pont géant réalisé en glace sur des plans de Léonard de Vinci… Enfin, l’observation du Ciel ! cette semaine nous amène à sonner bruyamment La chasse au Lièvre.

Qu'est-ce que la réalité virtuelle Services Abonnez-vousGratuit Se connecter Fermer Oublié votre mot de passe ou pseudo? S'abonner à l'édition intégrale Accueil > Formations et ressources > Liste des vidéo - balado - webdocu > Qu'est-ce que la réalité virtuelle ? Qu'est-ce que la réalité virtuelle ? Qu'est-ce que la réalité virtuelle ? Les technologies du futur Les technologies du futur Des vêtements connectés et intelligents (III) Les tissus de haute technologie font déjà partie de notre quotidien. Le Boson de Higgs Higgs Boson Large Hadron Collider (LHC), the world’s largest and highest-energy particle accelerator, switched on in 2007, is looking for the Higgs Boson. The Higgs’ scenario, together with the physicians’ new theory, is represented with electrons and exchanges of bosons.

La réalité virtuelle nous ouvre-t-elle de nouveaux horizons Philippe Carrez aime la mer sous toutes ses formes et il vous propose de plonger avec lui ! Direction la réalité virtuelle, qu'il utilise avec son entreprise Subocéana, pour développer de nombreux services et outils à destination des professionnels et du grand public. Philippe Carrez partage ici son expérience de la réalité virtuelle. Où en sont ces technologies ? Où peuvent-elles nous mener ? Comment pourrions-nous les utiliser ?

Nanotechnologie Animation représentant un nanotube de carbone. Les nanosciences et nanotechnologies (NST) peuvent être définies a minima comme l'ensemble des études et des procédés de fabrication et de manipulation de structures, de dispositifs et de systèmes matériels à l'échelle du nanomètre (nm). Dans ce contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte...), les nanosciences sont l’étude des phénomènes et de la manipulation de la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible.

spectro-lampes Spectrographie et webcamera ________________________________________________________________________ Bienvenue sur le site de Guy Libante Les spectres présentés sur ce si sont sans aucune prétention scientifique. Ils on été obtenus avec un matériel facile à mettre en œuvre et peu onéreux. L'utilisation d'une Webcamera (Webcam Philips Vesta Pro) pour l'acquisition des spectres de différentes sources lumineuses confère à la démarche une certaine originalité. Visite exceptionnelle dans le data center de Facebook, en Suède LE MONDE | • Mis à jour le | Par Yves Eudes (Lulea (Suède), envoyé spécial) Lulea, au nord de la Suède, près du cercle polaire, un jour de printemps glacial et neigeux. Le « data center » (centre de données) de Facebook, installé à la sortie de la ville, est peint en couleurs neutres et ne porte aucune enseigne. Mais il a du mal à passer inaperçu : il mesure 320 mètres de long, 100 de large et 30 de haut.

Nanotechnologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les nanotechnologies bénéficient de plusieurs milliards de dollars en recherche et développement[8]. L'Europe a accordé 1,3 milliard d’euros pendant la période 2002-2006[9]. Certains organismes prétendent que le marché mondial annuel sera de l’ordre de 1 000 milliards de dollars américains dès 2015. Historique[modifier | modifier le code] "Nous sommes dans l'illusion que le savoir est accessible à tous sur Internet" Nous avons eu l’opportunité de rencontrer Eric Guichard, enseignant-chercheur à Lyon, à l’Enssib. Il travaille sur la philosophie et l’anthropologie de l’Internet et prolonge ce travail à Paris où il est directeur de programme au Collège International de Philosophie. Il était accompagné de Sarah Lamandin, chargée de mission en philosophie pour l’Atelier Internet Lyonnais. Selon vous, à quel point Internet a-t-il transformé les relations entre les Hommes?

La robotique au sein de la chirurgie de nos jours - La Robotique Chirurgicale a) Types et exemples de robots chirurgicaux Il existe différents types de robots chirurgicaux : Les micro-robots et les robots chirurgicaux « classiques ». Les micro-robots permettent le développement d’un nouveau type de chirurgie dite mini-invasive : Les robots peuvent effectuer différentes opérations à l’intérieur du patient, ce qui permet d’éviter les cicatrices et ouvertures. Introduits par les voies naturelles, ils peuvent se déplacer efficacement et rapidement dans les différents canaux du corps humain. Il n’existe actuellement pas de robots de ce type sur le marché, les seuls existants étant des prototypes. Leur taux de réussite lors d’opérations étant néanmoins de 80% en moyenne, nous les verrons probablement bientôt débarquer dans nos hôpitaux.

L’intelligence artificielle, à l’aube d’une nouvelle ère technologique Quels sont les nouveaux enjeux économiques, sociétaux et politiques de l’intelligence artificielle ? Au cours de ces derniers mois, la thématique de l’intelligence artificielle (IA) a envahi comme jamais la blogosphère et les médias, spécialisés ou généralistes. Cette déferlante médiatique a été renforcée par les alertes de grands noms du monde scientifique et technologique (Stephen Hawking, Elon Musk, Bill Gates…) sur ses dangers potentiels. Cette médiatisation croissante ne laisse pas indifférent. Elle attire notre attention sur deux faits majeurs :

II. Applications dans le domaine de la médecine - TPE Nanotechnologies Après la révolution, liée au décodage du génome humain et à l’identification des protéines codées par ces gènes, l’homme fait face à un nouveau défi. La nanomédecine est l’application des nanotechnologies au domaine médical. Elle regroupe de nombreuses branches tant par les techniques utilisées que par les domaines ciblés. L'élément phare de la nanomédecine et qui reste souvent l’image qu’on se fait des nanotechnologies, est le nanorobot. Bien que cet édifice nanométrique fasse encore rêver, les technologies utilisées aujourd’hui ne permettent pas de créer des robots en grande quantité, au vu de la complexité de leur assemblage et des risques qu’ils pourraient faire courir aux patients. La nanomédecine, c’est aussi la recherche et l’innovation combiné au monde du nano pour vaincre les maladies les plus graves comme les troubles quotidiens.

Les robots humanoïdes se mettent au travail Des robots humanoïdes devraient à l'avenir travailler sur les lignes d’assemblages des avions de ligne grâce à un programme de recherche franco-japonais lancé avec le groupe Airbus. Ils permettront de décharger les opérateurs humains des tâches les plus laborieuses ou dangereuses. Un nouveau programme de recherche commun1, lancé aujourd’hui par le groupe Airbus et le Laboratoire franco-japonais de robotique (JRL)2, vise à développer des robots humanoïdes dédiés aux lignes de montage aéronautiques. « Étant donnée la spécificité des lignes d’assemblage aéronautiques et des tâches qu’elles requièrent, le groupe Airbus a des besoins bien définis, explique Abderrahmane Kheddar, directeur du JRL. Par exemple, les robots doivent être en mesure d’évoluer dans des espaces réduits tels qu’un fuselage, et accomplir des tâches complexes dans de nombreuses positions.

Related: