background preloader

Physique et technologies

Facebook Twitter

Ce qui concerne la recherche, les nouvelles technologies, la vulgarisation scientifique... Et ma thèse

Panasonic dit avoir créé l’outil de prévision météo le plus précis du monde. Grâce à une technologie plus précise et un super-ordinateur, Panasonic affirme avoir dépassé les géants américain et européen des prévisions météorologiques. Plutôt que de reprendre les données météo officielles intergouvernementales comme le font la plupart des entreprises météo privées, Panasonic a décidé de développer sa propre agence de prévisions météorologiques. L’entreprise vient même d’annoncer avoir mis au jour un tout nouveau système de prévision météo plus efficace que n’importe quel autre dans le monde. Neil Jacobs, scientifique en charge de ce projet nommé Panasonic Weather Solutions, a confié à Ars Technica dans une interview exclusive les secrets de cette réussite.

Leur atout: un super-ordinateur disposant de 11.000 cœurs capable de créer ses propres modèles d’imagerie météo à partir des informations récupérées par des capteurs de technologie Tamdar (Tropospheric Airborne Meteorological Data Reporting) embarqués sur des avions de ligne. «Annonce spectaculaire»

Techniques de mesures et post-traitement de signaux

L’outil pour débusquer les articles scientifiques bidon. Vous avez peut-être l’impression que la science change d’avis comme on change de sous-vêtements. Un jour, le thé vert est bon pour la santé; le lendemain, on nous dit qu’il est nocif. En fait, ce n’est pas tant la science qui est la cause de cette impression, mais bien le volume inouï et le flux incessant d’articles scientifiques douteux qui polluent l’internet (et votre fil d’actualité Facebook). Vous voulez savoir si un article scientifique est fiable avant de le partager ? L’inspecteur viral a collaboré avec l’Agence Science-Presse pour mettre au point un évaluateur d’articles scientifiques! Il suffit de soumettre un article scientifique aux questions énoncées plus bas. L’inspecteur ne vous cachera pas la vérité : très, très, très peu d’articles scientifiques répondent à l’ensemble des critères. Pour inaugurer l’évaluateur, l’inspecteur vous propose de l’essayer dans la vraie vie.

Cliquez sur les questions pour y répondre. Avec Naël Shiab.

Traitement statistique

Méca Flu/ Aéro. Science "WTF ?" La première imprimante 3D pour la maison. Faut-­il craquer pour l’imprimante 3D personnelle ? Test du premier exemplaire abordable, la Da Vinci 1.0. Avis aux artistes, aux bricoleurs, et aux décorateurs en herbe. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Nicolas Six Etes­-vous prêt à accueillir une usine miniature à la maison ?

Pour quoi faire ? Que peut­-on imprimer avec la Da Vinci 1.0 ? Où trouver les objets ? Pour imprimer un objet, il faut un plan : un fichier 3D. Gratuits, les objets y sont classés très clairement, par catégorie. Derrière chaque objet, il y a un créateur. Après quelques heures passées sur Internet à explorer les galeries d’objets 3D, le mal à la tête guette. Après tout, l’imprimante ne porte­t­elle pas un nom évocateur, « Da Vinci » ? Les logiciels de création 3D se classent en trois familles : les simplistes, qui deviennent vite frustrants, les machines à gaz, qu’on met des jours à maîtriser, et « oh bonheur », les logiciels artistiques, qui permettent de sculpter un peu comme on modèle la terre glaise. Suspense. Un astronaute capture un esprit rouge depuis l'espace. Ces flashs extrêmement brefs qui envoient des décharges et se produisent au-dessus des orages sont très difficiles à photographier.

On pourrait penser qu'aujourd'hui, au XXIe siècle, nous aurions une bonne idée de comment fonctionne quelque chose d'aussi commun que la foudre. Mais, en réalité, beaucoup de mystères entourent ces gigantesques décharges électrostatiques disruptives, et beaucoup de leur comportement est soit inconnu soit mal compris par le public. Par exemple, avez-vous déjà entendu parler des esprits rouges?

Ils sont extrêmement brefs et envoient des décharges qui se produisent au-dessus des orages. Bien au-dessus, en fait, à environ 50-90 kilomètres d'altitude, dans l'atmosphère. La plupart des nuages qui produisent des orages n'atteignent qu'une douzaine de kilomètres d'altitude, mais manifestement leur portée est bien plus grande. Vue de l’espace ... Un esprit rouge photographié par la Nasa Tentacules de méduse C'est vraiment étrange, pas vrai? Alors qu'est-ce qui les cause?

Ouf ! La physique est sauvée. Une expérience astrophysique confirme le principe cosmologiqueOuf ! La physique et l'astrophysique sont sauvées. C'est ce qu'annonce une équipe d'astrophysiciens après avoir utilisé trois télescopes géants. Et observé avec eux la même lumière provenant des confins du cosmos. Une lumière émise par un quasar (le coeur d'une galaxie très lointaine, où se niche un gigantesque trou noir qui échauffe la matière tombant sur lui), situé à 11,5 milliards d'années lumière de nous. Cette lumière a traversé sur son chemin trois autres galaxies, situées à dix, neuf puis huit milliards d'années lumière.

Les atomes du gaz de ces galaxies ont absorbé une partie du spectre lumineux du quasar, imprimant ainsi une marque spécifique, une sorte de "code barre". Cette marque dépend d'une "constante" de la physique, la "constante de structure fine". Que se passerait-il, en effet, si les propriétés de l'Univers variaient selon l'endroit où l'on se trouve ?

Mais ce dernier est un postulat. Leur résultat ? Y a-t-il un pilote dans l'avion ? Oui un robot. Les pilotes d'Air France ont du souci à se faire. Une équipe de chercheurs coréens du KAIST, le Miti sud coréen basé à Daejeon à 150 km au Sud de Séoul, a annoncé avoir mis au point un robot humanoïde capable de piloter un avion de ligne ! Pas de statut, pas de salaire élevé, pas de jet-lag, jamais fatigué et encore moins revendicatif...

De quoi donner dans l'absolu de mauvaises idées à la direction de la compagnie aérienne tricolore, dont les pilotes sont en grève depuis maintenant une semaine. Le commandant PiBot, c'est son nom – une contraction des mots anglais pilot robot, ou robot pilote – a fait sa première sortie publique lors de la récente conférence IROS (International Conference on Intelligent Robots and Systems) à Chicago du 14 au 18 septembre. Selon eux, Pibot est d'ores et déjà capable capable de piloter un simulateur de vol en se servant des mêmes commandes que celles présentes dans un cockpit d'avion. Jean-Christophe FÉRAUD.