background preloader

Classification des processus de gestion de l'entreprise - Baromètre de Gestion Stratégique

Classification des processus de gestion de l'entreprise - Baromètre de Gestion Stratégique
La classification des processus de gestion se détaille et s'adapte selon les besoins de l'entreprise. Il est préférable de commencer avec le moins de processus possible, quitte à en ajouter par la suite. Ce qui est important, c'est de préserver la logique des processus et de regrouper les processus qui vont ensemble. Il est important aussi d'éviter de répéter les mêmes processus. 1.1 Analyser le contexte stratégique 1.2 Élaborer la stratégie 1.3 Mettre en oeuvre la stratégie 1.4 Évaluer la performance stratégique 2.1 Rechercher et développer les produits et services (R&D) 2.2 Mettre en marché et vendre les produits et services 2.3 Produire et livrer les produits et services 2.4 Fournir les services à la clientèle Related:  vviginiol7.2 - Gérer les informations de l'organisation

LEXIQUE DE LA COMPTABILITE Lexique comptable, dictionnaire Baromètre de Gestion Stratégique « Ton "BGS" est plus qu'une aide pour toute personne en affaires qui a le désir de structurer mieux ses différents services. À mesure que cette firme ou compagnie prend de l'expansion, il devient plus facile, à l'aide de ton tableau, d'orienter et de faire évoluer les objectifs à atteindre. C'est en quelque sorte une lumière à 360' degrés qui te permet de voir en même temps toutes les facettes de la structure... Ton tableau a cet avantage de dépanner et d'aider aussi bien celui qui débute que celui qui est en affaires depuis belle lurette. Brillant de comparer cette structure d'aide à un Rubik's Cube. » Henri Lacourcière « Au cours des prochaines années, les changements organisationnels seront continus et les stratégies de gestion du changement s'imposeront i.e. les stratégies qui tiendront compte des attitudes des personnes face au changement, de l'équilibre entre les aspects techniques et humains et du processus d'adaptation des individus au changement. » Gestion du changement

Processus opérationnels de l'entreprise 1.1 Six processus génériques Pour répondre aux besoins de ses clients et dans l'exercice de son activité1, l'entreprise met en œuvre six processus génériques, communs à toutes les organisations dans des proportions variables en fonction des activités : la vente, la conception, l'achat, la production, le contrôle et la logistique. Chaque processus se définit ainsi : Vente: tout ce qui a trait à la collecte des besoins des clients, la négociation et le traitement du contrat avec le client. Conception: tout ce qui a trait à l'invention d'un nouveau produit ou d'un nouveau service. Achat: tout ce qui a trait à l'acquisition de biens et de prestations de services à l'extérieur de l'organisme. Production/prestation: tout ce qui a trait à la fabrication des produits, à la réalisation des prestations de services et à la gestion des procédés employés. Contrôle: tout ce qui a trait à la vérification et à la manière de vérifier un produit ou une prestation. 1.2 Processus de vente 1.4 Processus d'achat

Comment se construit la valeur perçue par le client | Cherclient Comment se construit la relation entre clients et fournisseurs Les différentes formes de valeur Lorsque l’on fait un rapide inventaire de ce que recouvre l’acception « valeur », on lui trouve au moins trois champs d’applications : Les différentes formes de valeur Lorsque l’on fait un rapide inventaire de ce que recouvre l’acception « valeur », on lui trouve au moins trois champs d’applications : Celui de l’efficience économique, entretenu autour d’un discours axé sur la valeur financière. l’EVA (Economic Value Added), la création de valeur pour l’actionnaire… Ce sont des notions qui ont été beaucoup développées, et certaines depuis longtemps, par les financiers. La valeur pour atteindre le client-definitions Avant d’aborder le monde de la relation client dans sa complexité, il faut se donner les outils de lecture appropriés. On distingue dans la boussole : La motivation ARGENT Elle se traduit pour le client par les questions « COMBIEN CA RAPPORTE ? a) L’objet de la fourniture Illustration

Plan Comptable Général - www.plancomptable.com Excel à l'heure du Big Data avec Power BI for Office 365 En sortant la version finale de son offre de BI cloud, Microsoft espère bien marquer des points face aux spécialistes de l'analytique et de la datavisualisation en mode cloud. Présentée en juillet dernier par un certain Satya Nadella à l'occasion de la Microsoft Worldwide Partners Conference d'Houston, la solution Power BI for Office 365 vient d'être annoncée en version finale (General Avaibility). Cette nouvelle offre permet à des utilisateurs de partager des indicateurs décisionnels via le cloud mais également de collaborer et d'accéder à des rapports de Business Intelligence depuis n'importe quel terminal (PC fixe de bureau, ordinateur personnel, tablettes...). Power BI for Office 365 s'articule autour de plusieurs fonctions : BI Sites, Share Queries, Data Refresh, Data Search, Mobile Access et Natural Language Questions. Une grande variété de sources de données sont désormais supportées (web, tableaux Excel, textes, bases de données, Windows Azure, Facebook...).

Management de processus - optimiser la performance Cette nouvelle façon de concevoir l'organisation apporte un véritable progrès dans l'identification des gisements de valeur ajoutée et dans l'analyse des dysfonctionnements. Il n'en demeure pas moins que l'exercice requiert d'appréhender l'entreprise autrement que par un assemblage de services. Il convient de raisonner par flux, avec des éléments entrants et sortants comme décris par les concepts de l'analyse systémique . Voici un exemple pour mettre en oeuvre une telle démarche : cartographier les flux de l'entreprise - choisir les processus-clés - les caractériser et les décrire – les diagnostiquer pour définir les objectifs d'optimisation - choisir l'angle d'attaque : améliorer ou reconcevoir , selon des objectifs et indicateurs de performance – optimiser, mettre en oeuvre et piloter la nouvelle organisation. Vous trouverez d'autres éléments pédagogiques sur cette page. Articles Pourquoi un processus d'affaires est toujours structuré ? BPMS.infoL'approche processus Outils

Et si vos commerciaux développaient la valeur client? Un article récent de Nick Panagopoulos, enseignant-chercheur en marketing spécialisé en management des ventes à l'université d'Athènes, et de trois autres chercheurs américains pointe un certain nombre de manques dans le management des forces de vente et suggère des pistes de travail pour améliorer le rôle des commerciaux dans la création et le développement de la valeur client. Sur les marchés B to B, tout particulièrement, on doit parler de cocréation de valeur, entre le client et le fournisseur. Il s'agit d'un processus commun grâce auquel la relation client prend un sens bien plus profond qu'une simple relation d'achat de produits ou de services. L'époque actuelle, faite de turbulences économiques et de concurrence mondiale, donne d'autant plus d'intérêt à la mise en commun de la valeur client. L'expert Pascal Brassier est enseignant-chercheur en management commercial et négociation depuis 2002. 1 Développer la connaissance de la valeur client à partir du terrain

La durée de conservation des documents comptables Les documents comptables ont une valeur juridique très importante. C'est pourquoi le Code de Commerce impose à l'entreprise la conservation de ces documents. Pendant combien de temps l'entreprise doit-elle conserver ces documents ? Que risque l'entreprise en cas de perte ou de destruction anticipée ? Quelle est la durée de conservation des documents comptables ? Selon le Code du Commerce, les documents comptables d'une entreprise doivent être conservés pendant 10 ans. Le livre-journal, le grand livre et le livre d'inventaire soient conservés pendant 10 ans à partir de la date de la dernière opération comptabilisée. Quelle est la durée de conservation des documents auxiliaires ? Les éléments auxiliaires (livres, comptes, balances) sont également conservés pendant 10 ans. Les peines encourues en cas de fraude ? La destruction des documents comptables avant les délais imposés est punie par le Code Général des Impôts d'une amende de 1 500 euros.

Manuel de prise en main de XML Cet ouvrage est avant tout un didacticiel pour apprendre à utiliser XML. Sa présentation claire et efficace ainsi ses exemples de code pratiques et très visuels en font un outil de référence pour tous les débutants, étudiants ou professionnels, qui doivent savoir créer un document XML, le transformer dans un autre format (dont HTML) avec XSL, et définir sa structure avec les DTD et XML Schema. Il présente également certains langages en cours de développement, les nouvelles versions des langages existants, et des exemples concrets d'utilisation de XML. Fort de ces bases solides, vous pourrez créer, personnaliser et utiliser vos propres documents XML, et envisager de vous lancer dans une utilisation plus avancée du langage. I XML 1. II XSL 2. III Les DTD 6. IV XML schéma 9. V Espaces de noms 12. VI Recommandations récentes du W3C 14. VII XML en pratique 17. Critiques de la presse Manuel de prise en main de XML L'Informaticien Compte rendu (comme XSLT, XSL-FO ou XML Schéma).

Déconcentration Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La déconcentration est une technique d'organisation des administrations qui consiste à distribuer les agents et les compétences au sein d'une même personne morale, depuis une administration centrale vers ses services déconcentrés. Cette notion s'oppose à celle de concentration qui est un système administratif dans lequel le pouvoir de décision est concentré au sommet de l'appareil d’État. La déconcentration se distingue de la décentralisation dans le sens où il s'agit d'un système de délégation vers des échelons inférieurs internes ne possédant dès lors pas de personnalité morale propre, tandis qu'une décentralisation délègue vers des collectivités territoriales possédant une personnalité morale propre. La déconcentration est un aménagement de la centralisation : elle permet de réduire les lenteurs et lourdeurs liées à l'obligation, dans tout système centralisé, d'attendre la décision de l'échelon suprême. Services déconcentrés

Related: