background preloader

Les supports pédagogiques creusent-ils les inégalités scolaires ?

Les supports pédagogiques creusent-ils les inégalités scolaires ?
Avec l'affaiblissement du modèle traditionnel d'enseignement, les supports pédagogiques ont pris une importance croissante dans la classe. Hors de la classe, le développement de la littérature jeunesse et du parascolaire montre que les attentes des familles sont fortes. Comment avec la multiplication de ces supports peut-on voir les inégalités scolaires se creuser ? Comment en est-on arrivé au rejet de l'Ecole par certaines familles et à un sentiment d'injustice aussi généralisé ? Pour répondre à cette question, Stéphane Bonnery et les chercheurs de l'équipe Escol ont analysé manuels scolaires, ouvrages de littérature jeunesse et supports d'éducation musicale sur un demi siècle. Pour eux , ils jouent un rôle dans la montée des inégalités. Vous avez analysé les manuels scolaires sur une longue période. On voit deux types d'évolution quand on observe les manuels scolaires : sur leur contenu et sur ce qu'il sollicite chez l'élève. Le contenu dépend bien sur des programmes.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/02/02022015Article635584576886548122.aspx

Related:  sarouteSciences de l'éducationActualités - Veille pédagogiqueVeille Formation Management et enseignementFaire cours, gérer la classe

La classe inversée Introduction La classe inversée, ici mise en place, repose sur la mise à disposition la veille du cours d’une capsule. Cette capsule vidéo courte n’est pas un résumé mais se présente plus comme une “mise en bouche” de la notion. Que met-on dans la capsule ? Avec l’iPad, on a des applications qui permettent de réaliser des capsules facilement. À propos de Technopédagogue, par choix et par passion… Je suis natif du Nouveau-Brunswick et j’ai travaillé dans le système d’éducation publique du N.-B. pendant 25 ans, d’abord comme enseignant en sciences et ensuite comme conseiller en évaluation, concepteur de programmes d’études et directeur adjoint.

Circulaire Plan d'accompagnement personnalisé (PAP) La mention « dyslexie, dysphasie, troubles du langage » de l'annexe 1 de la circulaire n° 2003-135 du 8-9-2003 relative à l'accueil en collectivité des enfants et adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période est abrogée. La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République introduit à l'article L. 311-7 du code de l'éducation le plan d'accompagnement personnalisé (PAP). L'article D. 311-13 du même code prévoit que « les élèves dont les difficultés scolaires résultent d'un trouble des apprentissages peuvent bénéficier d'un plan d'accompagnement personnalisé prévu à l'article L. 311-7, après avis du médecin de l'éducation nationale. Il se substitue à un éventuel programme personnalisé de réussite éducative. La présente circulaire a pour objet de définir le public visé par le plan d'accompagnement personnalisé, son contenu ainsi que la procédure et les modalités de sa mise en œuvre (cf. 1.

La classe inversée en accompagnement personnalisé en 6ème 44 Shares Share Tweet Email L’apprentissage actif améliorerait la performance aux examens « Apprentissage actif » est aujourd’hui une expression à la mode qui évoque une technique pédagogique encourageant l’enseignement focalisé sur celui qui apprend, et non pas simplement sur le contenu. Il comprend tout ce qui implique les étudiants dans des activités ou réflexions autour de leur tâche. Les données de l‘étude présentée ici fournissent des preuves empiriques qui démontrent l’efficacité de cette méthode. L’étude qu’ont conduite Janice D. Yoder et Catherine M.

Lecture : Roland Goigoux enterre la querelle des méthodes Peut-on en finir avec la querelle, sans cesse ravivée, de la syllabique et de la globale ? Apparemment oui, si on suit la vaste enquête dirigée par Roland Goigoux, professeur à l’Université de Clermont Ferrand pour l’IFé. Au lieu de s’intéresser aux méthodes, un concept jugé trop vague, l’enquête suit les pratiques enseignantes de très près. Elle apporte ses bonnes et mauvaises nouvelles . Oui l’enseignement explicite du décodage est bien fait. Non, le CP ne réussit pas à gommer les inégalités de compétences qui sont déjà présentes à l’issue de la maternelle.

Neurosciences et pédagogie Dans le monde de l'éducation, c'est une innovation : améliorer l'enseignement et l'apprentissage par ce qu'on connaît du fonctionnement du cerveau. Et cela s'appelle la neuropédagogie. Domaine de recherche relativement nouveau qui fait la jonction entre les neurosciences et les sciences de l'éducation, il s'intéresse aux processus biologiques en jeu dans l'apprentissage ainsi que les expériences sociales et émotionnelles. La gymnastique du cerveau D'une manière pratique, les applications de la neuropédagogie mènent vers des évolutions dans la manière d'enseigner et d'apprendre et vise in fine à "stimuler de nouvelles zones du cerveau, à créer de nouvelles connexions pour faciliter les apprentissages".

Rémi Brissiaud : Maternelle : la refondation attendue est enfin au rendez-vous Une version amendée du projet de programme maternelle sera soumise au vote du CSE le 5 février prochain. Le Conseil Supérieur des Programmes vient de la mettre en ligne sur son site (1). De toute évidence, les auteurs de cette nouvelle version ont été soucieux d’améliorer la lisibilité du texte et, de ce fait, la compréhension des idées qu’il met en avant. Dans le domaine du nombre, grâce à des préconisations bien plus précises, les progrès sont considérables et il est raisonnable de penser que, dans l’avenir, ce texte sera considéré comme le point de départ d’une refondation de la pédagogie du nombre à l’école. Eviter d’enseigner le comptage-numérotage et favoriser l’usage de stratégies de composition-décomposition L’usage de stratégies de composition-décomposition était déjà mis en avant dans la première version du projet de programme, mais la recommandation d’éviter le comptage-numérotage est une nouveauté (2).

Îlots, classe inversée, MOOCs : les nouveaux visages de l’autoformation des enseignants Le succès qu’a rencontré l’article du Monde sur l’incompréhension des élites face aux enjeux d’une société numérique est révélateur des forces qui sous-tendent tout débat au sein du monde éducatif français. Des îlots bonifiés à la classe inversée, ces pratiques pédagogiques questionnent les cadres de l’Education nationale. En effet, ils se diffusent comme traînée de poudre d’établissement en établissement sans utiliser aucun canal officiel. La formation initiale et continue semblent bien démunies face à ces innovations pédagogiques qui parfois naissent mais surtout fleurissent sur la toile, par le biais des réseaux sociaux, des sites communautaires et autres agrégateurs de flux. Même si cela reste marginal et que de nombreux enseignants se méfient encore beaucoup des réseaux, le fait est que de plus en plus de professeurs médiatisent leurs pratiques à travers des sites personnels, des échanges de pratique en ligne, des vidéo, etc… J'aime :

Mais oui, l'interdisciplinarité est une chance ! Dès la sortie du projet de réforme des collèges, Philippe Meirieu (1) en faisait cette analyse : Car, même si l’on peut regretter une terminologie discutable (qui reprend l’opposition éculée et obsolète entre « théorie » et « pratique » et laisse supposer qu’on ne s’ « entraine » pas ailleurs), le principe de consacrer une partie du temps scolaire à des activités interdisciplinaires me semble particulièrement important : cela permet, en effet, de référer les approches disciplinaires aux objets qui, tout à la fois, les réunissent et les spécifient. Car, contrairement à ce qu’une conception fâcheuse de l’interdisciplinarité laisse parfois entendre, les disciplines ne s’effacent pas quand on les met en œuvre sur un projet commun. 1- par des temps de réalisations collectives de projets.

Le facteur de l’âge dans l’acquisition d’une L2 : remarques préliminaires Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. ARABSKI, J. 1999. Neuroatonomical perspective of age in L2 acquisition. In J. Arabski (Dir), PASE Papers in Language Studies, 23-36, Katowice, Para.

Quoi de neuf en pédagogie ? Les fourmis ! Lorsque vous aurez lu cet article, vous pourrez utiliser le mot "myrmécologie" dans une phrase courante, vous n'imaginerez plus écraser une fourmi dans votre salle de classe, mais vous serez peut-être pris d'une envie folle de vous gratter ! Car en introduisant des fourmis dans son école, Ange Ansour a fait de ses élèves des apprentis scientifiques. Elle a ouvert sa classe de CM1-CM2 de l'école Paul-Vaillant Couturier à Bagneux vers l'extérieur. Eduscol : Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves ? Quelques principes Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves : à l'école maternelle, du début à la fin de l'école élémentaire, au collège...Accueillir l'expression de l'émotion des élèves, sans sous-estimer, y compris chez les très jeunes enfants, leur capacité à saisir la gravité des situations ;Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées. Pour aller plus loin : Aborder un événement collectif violent

"Mais il faut réfléchir à la façon de cadrer les élèves pour qu'ils puissent être conduits à réfléchir et ne soient pas, pour une partie d'entre eux, simplement spectateurs de la réflexion des autres." by outilsprofs97419 Feb 2

Related: