background preloader

Ilots, groupes et cocotiers ou le pédagogique sous les tropiques

Ilots, groupes et cocotiers ou le pédagogique sous les tropiques
Je n’y croyais pas. Je m’imaginais cocotiers, cocktails et vahinés. Pendus et morpions à tous les étages. Amusettes, pipelettes et castagnettes. Je rejoignais le groupe des sceptiques qui voient dans le travail en groupe un évitement du cours frontal. Le fameux cours où brille l’enseignant charismatique, chevronné et qui emporte dans la vague déferlante de ses connaissances passionnantes des élèves conquis. Ceux qu’on se représente dans l’univers cathodique et filmique, Sam prof version trash, Sophie Marceau à la Sorbonne, version chic. Mais on fait quoi dans les classes hétérogènes trop chargées où le seul intérêt des élèves c’est de savoir s’ils vont pouvoir snapchatter ou périscoper sans se faire choper allongés sur leurs tables, le bras ou carrément la tête dans le sac à main/cartable qui leur sert d’abri téléphonique ? Hé ben, on met les élèves en groupes. Comment placer les tables ? Petit truc. Les îlots ludifiés version allégée ou jouer cartes sur table Les avantages Commentaires

http://www.lepetitjournaldesprofs.com/ilots-groupes-cocotiers-pedagogique-tropiques/

Related:  classe inversee en st2s / stssPratiques collaborativesPédagogie de projet et évaluationPédagogie3- Travail en équipe (îlots...)

La pédagogie active Dans son article, Un monde en changement (2015), Isabelle Senécal évoque l’importance d’instaurer une pédagogie active dans les écoles. Ce changement dans les pratiques nécessite : d’en comprendre les caractéristiques et les modèles de classe (le quoi) d’en reconnaître la pertinence (le pourquoi) de valoriser les initiatives des leaders pédagogiques qui œuvrent en ce sens (le comment) C’est ce que nous développerons dans le présent dossier. Cette publication est appelée à être révisée et enrichie encore à l’avenir.

« Pédagogie active » : utiliser Pearltrees comme « base d’un travail collaboratif » Afin de mêler pédagogie active, BYOD et travail collaboratif, Claire Pitiot, prof d'éco-gestion en lycée, utilise Pearltrees. Elle crée des "collections" de ressources que ses élèves nourrissent lors de leurs recherches. Claire Pitiot, prof d’économie gestion, utilise Pearltrees pour introduire le travail de recherche que devront réaliser ses élèves de 1ere STMG. Outil de curation de contenus de plus en plus utilisé par les enseignants, Pearltrees permet de collecter des ressources (vidéos, images, notes, pages web…) et de les rassembler, afin de les partager avec ses élèves. Certains profs l’utilisent pour préparer leurs cours, ou pour créer des banques de documents, à destination de leurs classes.

Travailler en îlots bonifiés Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi. Pédagogie et technologie : ne pas se tromper de priorité ! On m’a demandé à plusieurs reprises si l’on apprenait mieux avec le numérique. Ma position est assez claire à ce sujet : le numérique ne fait pas mieux apprendre par principe, par contre, il permet de créer des situations d’apprentissages riches, qui elles, permettent de développer des apprentissages en profondeur. Voyons donc quelques éléments de réflexion à ce sujet. 1 – Le syndrome NSD

Stimuler et évaluer les débats oraux avec Classdojo Il y a heureusement constamment des discussions constructives dans mes cours, — mais pas assez souvent de débats selon des cadres formels. Or les élèves eux-mêmes me demandent d’organiser de vrais débats ! Je me propose donc d’améliorer cette dimension de ma pédagogie. Comme souvent, un outil numérique me permet d’accompagner et de vivifier ma démarche pédagogique : Classdojo. François Taddei : « Il est temps de passer à une école de la confiance » Créé en 2005, le Centre de recherches interdisciplinaires agrège des dizaines d’actions innovantes en matière d’éducation. Son fondateur et directeur, le biologiste François Taddei, plaide pour une révolution copernicienne qui transformerait un système éducatif engoncé dans le contrôle en « écosystème innovant ». Avant même d’agir, il faut avoir conscience de l’urgence de l’action. Cette conscience existe-t-elle dans le domaine de l’éducation ? Je ne le pense pas.

8ème FEI : Véronique Garczynska : Faire de l’Ecole un forum des élèves innovants ? Comment combattre un certain pessimisme des jeunes en prenant en considération leur créativité ? Comment développer cette créativité, leur apprendre à entreprendre, les amener à devenir acteurs de leurs vies ? C’est le beau défi du projet Déclic lancé par Véronique Garczynska, professeure de sciences économiques et sociales. A travers plusieurs étapes de travail (vidéos, rencontres, élaboration de projets), le dispositif, invite les élèves à se confronter à un problème qui les touche pour lui trouver une solution innovante. Par-delà les connaissances (entre autres du monde réel), les capacités (par exemple de travail collaboratif), ce sont bien des attitudes essentielles que Déclic veut favoriser tout en redonnant du sens au travail scolaire.

Un an avec Classcraft – Essai de bilan – Hypothèses d'École Bilan provisoire d’une brève expérience Le bilan présenté ici n’est en rien définitif, il s’agit bien plus d’une esquisse destinée à partager une expérimentation pédagogique et à ouvrir un éventuel espace de débat. Il ne porte que sur une tentative ponctuelle (une seule classe de Seconde sur une année scolaire) qui vient à peine de se terminer (le recul critique est bien mince encore). Qu’est-ce que Classcraft exactement ? Afin que ce bilan ait un intérêt, il convient de définir précisément ce qu’est Classcraft, ce qui est loin d’être évident en peu de mots. Autonomie, responsabilité et coopération : ce qu’en disent les élèves utilisant un plan de travail 1 consul (...) 1Le socle commun de connaissances et de compétences correspond au minimum à maîtriser par chaque élève français à la fin de sa scolarité obligatoire. Depuis 2005, il regroupe les connaissances, compétences, valeurs et attitudes nécessaires pour « réussir sa scolarité, sa vie d'individu et de futur citoyen.1 » Les compétences relatives aux piliers 6 (Les compétences sociales et civiques) et 7 (L’autonomie et l’initiative) du socle commun revêtent une dimension transversale. Cela signifie qu’elles ont un statut d’une égale importance à celles des autres piliers (Décret du 11 juillet 2006, p. 4.) mais qu’elles ne disposent pas de durée spécifique d’enseignement. Il est donc demandé aux enseignants de développer les apprentissages tout au long du temps passé par leurs élèves à l’école, ce qui favorise le caractère polyvalent de leur fonction dans le premier degré (Baillat, G., Espinoza, O., & Vincent, J., 2001). 3 Lire à ce sujet Jouan, 2015.

Un tableur pour suivre les scores de travaux en « îlots bonifiés  Tous ensemble ? La pratique de l’enseignement mixte ou hybride (dans l’espace de la classe et dans l’espace numérique) fait réfléchir à la spécificité des activités ne pouvant avoir lieu que dans la salle de classe. La question est : que pouvons-nous faire à plusieurs dans une salle de classe et que nous ne pourrions pas faire ailleurs ? Peut-on vraiment travailler en groupe ? 8 compétences indispensables aux élèves dans le futur inShare615 Traditionnellement, l’éducation a toujours mis l’accent sur 3 compétences de base : la lecture, l’écriture et l’arithmétique. Cependant avec les profondes mutations que connait notre monde, grâce notamment à la prolifération des innovations technologiques, les enseignants doivent se poser la question de savoir si les compétences qu’ils transmettent à leurs élèves, leur garantissent toutes les chances pour réussir à l’école, dans leur futur travail et dans la vie en général.

PNF Lettres 2015 : Ecrire pour la laïcité Il était une fois une professeure de lettres soucieuse de faire vivre les valeurs de la République dans un pays dévasté par des attentats. Elle invita ses 6èmes à écrire une suite de l’Odyssée : Ulysse, lassé de la vie tranquille d’Ithaque, repart pour fonder une cité sur une île nouvelle, mais bientôt des tensions surviennent, il faut mettre en place des règles de vie collective … Marie-Sophie Ludwig, enseignante au collège Henri Sellier à Suresnes, éclaire ici les modalités et les enjeux d’un travail exemplaire : une pédagogie collaborative et créative amène à faire l’expérience tout à la fois d’Homère et de la Charte de la laïcité, les activités de lecture et de réécriture, de réflexion et d’imagination, conduisent à s’approprier « les idéaux d’une société démocratique, laïque, fraternelle, juste et acceptable pour tous ». Comment avez-vous conçu et élaboré ce projet d’écriture à vocation citoyenne ?

Related: