background preloader

10 excellentes raisons d’ouvrir un blog avec ses élèves

10 excellentes raisons d’ouvrir un blog avec ses élèves
Cela fait trois mois que nous avons, ma collègue de lettres, Caroline Devillard, et moi, ouvert, avec des élèves volontaires, chaque jour plus nombreux, un blog, Le démon du collège. Nous n'avons pas encore eu l'occasion d'exploiter toutes les possibilités qu'offre un tel média, notre entreprise est encore jeune, mais je crois déjà pouvoir faire un bilan d'étape extrêmement satisfaisant qui me permet de recommander très chaudement l'ouverture, dans chaque établissement, d'un blog (bon à savoir, cependant, c'est un travail très conséquent; nous voyons les élèves une heure par semaine pour notre "conférence de rédaction" - c'est de l'accompagnement éducatif en jargon ednat- mais nous accomplissons, par ailleurs, un gros travail, par mail, par oral, sur feuille, de relecture, correction, suggestion, conseils, illustration, diffusion, recommandations). Pourquoi, donc, ouvrir un blog avec ses élèves ? En vrac : sémiologie (et autre trucs en "logie"). Réré, 6ème

http://maragoyet.blog.lemonde.fr/2015/03/11/10-excellentes-raisons-douvrir-un-blog-avec-ses-eleves/

Related:  Débats sur l'éducationNumérique à l'écoleDire, écrire, raconterNumérique et apprentissageNouvelles pédagogi

Les nouveaux programmes scolaires bousculent le collège LE MONDE | • Mis à jour le | Par Aurélie Collas et Mattea Battaglia Après les rythmes scolaires, l’éducation prioritaire, le collège… c’est une réforme majeure que la gauche engage sur le terrain de l’école : celle des programmes, censée entrer en vigueur à la rentrée 2016. Une « refonte » de l’école qui ne se limite pas à sa forme, mais s’ancre dans les contenus enseignés. C’est ce à quoi s’était engagé l’ex-ministre de l’éducation nationale Vincent Peillon, en 2013, en chargeant un conseil supérieur des programmes (CSP) de repenser tous les savoirs de la scolarité obligatoire de 6 à 16 ans. Un an et demi plus tard, l’instance indépendante rend sa copie. La première version, remise à la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem, le 10 avril, que Le Monde a pu consulter, bouleverse bien des repères.

La pédagogie 3.0 expliquée simplement. Le parcours de Stéphane Côté en est un où une certaine effervescence l’entoure concernant la pédagogie. Si vous l’avez déjà rencontré en personne, vous avez tout de suite remarqué son emballement quasi enfantin lorsqu’il parle de l’enseignement. En effet, il cherche, découvre, évalue, mesure l’impact de ses idées qui se tissent autour d’une approche non conventionnelle qu’il décide d’intituler la pédagogie 3.0. En 2012 il quitte son poste de conseiller pédagogique en TIC qu’il occupait depuis plus de quatre ans pour aller lui-même mettre à l’épreuve cette vision de la pédagogie actualisée afin de voir, si oui ou non, il y a matière à partager et à déployer…

Numérique : « On a encore plus besoin du professeur » Entretien - Le philosophe Michel Serres voit dans le numérique une révolution comparable à l’apparition de l’écriture et de l’imprimerie. Un séisme dans la relation entre les êtres, le rapport à la connaissance, à l’espace et au temps, qui ébranle nos institutions (dont l’école) et invalide leur schéma pyramidal. Les réponses viendront du terrain. En quoi la révolution numérique vous amène-t-elle à parler d’un « nouvel humain » ? Les ressources pour apprendre, de l’enseignant à l’élève Une ressource, c’est quoi ? C’est la première question qui se pose lorsqu’on utilise le mot « ressource ». Bruno Devauchelle définirait, de manière général, « tout ce qu’on a besoin, que ce soit le papier, le numérique et beaucoup d’autres choses, pour enseigner et apprendre ».

EcriTech 6 : Avec le numérique, l'élève au centre ? Le numérique à l'Ecole ? « Beaucoup de pratiquants et peu de croyants ! » C'est dire la mission tracée par la grande messe du colloque écriTech’6 les 9 et 10 avril 2015 à Nice : montrer combien les pratiques peuvent être bien plus diverses, bien davantage tournées vers l'élève, tout à la fois en tant que personne, apprenant et citoyen ; convaincre aussi que la culture numérique peut revitaliser et/ou renouveler les valeurs de l'Ecole, par exemple autour de la collaboration, de la créativité ou de la citoyenneté. Chez beaucoup de participants, des questions, lourdes d'inquiétude et d'impatience, demeurent : combien de temps faudra-t-il encore attendre pour qu'à tous les niveaux les programmes et modes d'évaluation s'adaptent enfin à ce nouveau monde en train de naître ? comment le système peut-il diffuser vraiment à tous ces valeurs et pratiques pour qu'enfin avec le numérique change l'Ecole ? Le numérique forme actuelle de l'écriture ?

MOOC et e-learning, quelles différences ? MOOC et e-learning, quelles différences ? Vous vous demandez si votre entreprise, après s’être mise au e-learning, est désormais capable de passer aux MOOC, ou plus précisément au COOC (Corporate Open Online Course). Pour bien aborder la question, il convient tout d’abord de faire la part des choses entre MOOC et e-learning traditionnel afin de bien saisir les spécificités de chacun.

Storytelling et enseignement Le storytelling est un terme anglo-saxon qui signifie, littéralement, “raconter une histoire” : story (histoire) + telling (raconter).Celui-ci est souvent apparenté à un art : “l’art de raconter des histoires”. De tradition orale, cette pratique, qui consiste à “étudier un objet comme pouvant s’inscrire dans un récit”, est utilisée dans de nombreux domaines afin de parvenir à mieux capter l’attention d’un auditoire. L’homme politique a recours à la pratique du storytelling pour augmenter son pouvoir de persuasion, le représentant commercial en fait l’usage pour mieux séduire le consommateur, quant au journaliste, il l’utilise comme un moyen de dramatiser un évènement afin de susciter une plus grande émotion chez le public.

Engagement numérique de l’école : quelques bonnes raisons de craindre le pire… En matière de numérique, qui n’avance pas recule. C’est une chose bien comprise maintenant par les entreprises et le monde du travail. L’engagement des personnels, des dirigeants, de l’ensemble des services doit y être résolu et déterminé, à tel point que plus rien ne permet aujourd’hui de faire autrement que d’évaluer en avançant, au risque de se tromper, parfois. Mais comment éviter cela ? Pour ce qui concerne l’école, c’est beaucoup plus compliqué. Et les raisons sont nombreuses pour l’expliquer.

Les supports pédagogiques, des créations pleines de ressources Quelle différence y a t-il entre une ressource et un support ? « Une ressource, cela se matérialise de différentes manières : par des documents, des personnes, … tandis qu’un support, c’est ce que va vraiment utiliser l’enseignant dans son enseignement », définit Bruno Devauchelle. Il utilise les supports pour illustrer ses cours, aider les élèves à apprendre ou laisser une trace aux élèves.

Related: