background preloader

Avatars pédagogiques (Le Café pédagogique)

Avatars pédagogiques (Le Café pédagogique)
L’usurpation d’identité est illégale, donc délicieuse : peut-elle devenir une démarche pédagogique ? Différentes expériences témoignent assurément de ses vertus éducatives : se glisser dans la peau d’un personnage, d’un écrivain, d’un peintre …, c’est incorporer, donc s’approprier, un point de vue sur le monde ou un projet de vie, c’est connaître de l’intérieur une psychologie ou une idéologie. Une telle démarche, que goûte et facilite la culture numérique, suppose de légitimer des postures que nos traditions ont dévalorisées : l’identification, la paraphrase, la créativité, la parodie, le jeu. Elle est susceptible de développer des compétences de lecture et d’écriture, d’enrichir les connaissances en littérature ou en histoire des arts, de participer à l’éducation aux médias. Sur le web : fakes et fanfictions ! Le phénomène des « fakes », autrement dit des « faux », est connu. En classe : de l’épistolaire à la nétiquette ? Jean-Michel Le Baut Léon Vivien sur Facebook :

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/lettres/francais/Pages/2013/143_Avatarspedagogiques.aspx

Related:  Usages en lettres2013

Projet Fakebook : créer de faux profils d'écrivains Dans le cadre du projet Centenaire, les élèves de 3ème doivent créer des profils Fakebook d’écrivains de la Première guerre mondiale. Quelques pistes pour compléter ces profils : Voici quelques adresses de page Facebook d’écrivains : Dans la peau (numérique) d'un personnage Caroline Duret, professeure de français à Chambéry. a mené avec ses élèves un passionnant travail d’immersion dans un roman de Balzac : les élèves ont fait vivre la « Comédie humaine » sur Facebook en créant des comptes pour les différents personnages du « Père Goriot », en les faisant dialoguer sur le réseau, en donnant vie à l’univers romanesque par des articles et des liens divers… Voici comment, par une utilisation éducative du numérique et par une démarche créative, rendre sensible et compréhensible un classique de la littérature française à des adolescents du 21ème siècle… L’adaptation d’un roman comme Le père Goriot est une tâche ambitieuse et complexe : comment avez-vous construit le projet ? Bâtie sur le modèle d’une simulation globale, la séquence plonge les élèves dans l’atmosphère du roman et les invite à endosser différentes personnalités fictives. Concrètement, comment avez-vous travaillé avec les élèves ?

Facebook : la mémoire cachée L'appétit vorace de Facebook pour les données personnelles n'est un secret pour personne. Régulièrement, son estomac numérique gargouille auprès de ses membres pour réclamer son dû. «Donnez-moi votre numéro de mobile, que je puisse renvoyer votre mot de passe en cas d'oubli !» «Expliquez-moi vos opinions politiques, que je puisse mieux cibler mes publicités !» Rejouer la Querelle des Anciens et des Modernes avec Facebook (F. Cahen) par Françoise Cahen, professeur de lettres au lycée Maximilien Perret d’Alfortville Déroulement : Séance d’introduction (2h) Dans la peau (numérique) d'un artiste « - Qui est Georges Perec déjà ? - C’est moi ! - Qui a le rôle de Bansky ? Cet étonnant dialogue entre enseignante et élèves se déroule dans une salle de classe du collège Nikki de Saint Phalle à Valbonne. Dominique Khaldi, professeure de lettres, et Jérôme Sadler, professeur d’arts plastiques, y mènent une passionnante expérience d’exposition virtuelle, créative et interactive, qui invite des élèves de troisième à échanger à travers « un réseau social fondé sur l’amitié imaginaire d‘artistes du XXème siècle ».

Le statut Facebook sur la «propriété intellectuelle» de votre profil à ne pas copier-coller Pas la peine d'écrire «Je dis à Facebook qu’il est strictement interdit de divulguer, copier, distribuer, ou de prendre toute autre action contre moi sur la base de ce profil et ou de son contenu». Vous ne pouvez rien interdire à Facebook tant que vous avez un compte. A chaque modification des conditions d'utilisation de Facebook, de nombreux utilisateurs croient se protéger d'une menace pas très claire en copiant-collant de longs statuts aux nombreuses références législatives, enjoignant Facebook à ne pas utiliser leurs données. En anglais, ça donne quelque chose du genre: Créer de faux profils d'ecrivains (Lettres de Matisse) Projet fakebook : réalisation finale. - Avril 2014Pour accéder aux profils fakebook créés par les élèves, voici la page web finale : Le temps de chargement est long, soyez donc patient !Les profils - Mars 2014Il reste quelques jours à la classe pour compléter les profils des auteurs qu’ils ont en charge. Pour retrouver plus facilement le travail, voici les adresses. Par la suite, un document animé sera créé à partir de ces productions.

De quoi la refondation est-elle le nom ? Les 21 et 22 mai 2013, à l'École normale supérieure de Lyon, une conférence nationale a exploré les « cultures numériques », « l'éducation aux médias et à l'information. ». De manière plus générale, c'est bien le sens même de la promise refondation de l'école qui s'est trouvé ainsi éclairé. De quoi la refondation est-elle le nom (ou, à défaut, le prénom) ? Sans doute d'un malaise et d'un défi : adapter l'école à la civilisation du numérique qui oblige à repenser l'appropriation et la nature même de la connaissance.

L’autre Petit Livre Rouge de Facebook : Quelles données personnelles utilisées et quelles parades Dès 2012, Facebook a distribué auprès de ses employés, son « petit livre rouge » mis au jour en mai 2015 par Ben Barry, ex-designer au sein de cette entreprise : Facebook’s Little Red Book. Ce livret a fait l’objet d’un article sur le portail anglo-saxon The Next Web : Here’s our first peek inside the little red book Facebook gives to employees. Réseau social et données personnelles

Quand les lycéens parlent d’homophobie sur Facebook (C. Augé, Café pédagogique) L’amour entre deux personnes de même sexe reste-t-il un amour impossible au 21ème siècle ? C’est ce que tend à démontrer l’abominable attentat homophobe d’Orlando. C’est aussi le point de départ de « Romane et Juliette » : une étonnante réécriture de « Roméo et Juliette » par les 2ndes de Claire Augé à Décines. Etonnante par son thème, essentiel : à travers la fiction, les élèves prennent entièrement en charge la lutte contre une discrimination dont le rapport 2016 de SOS Homophobie rappelait récemment les ravages chez bien des lycéen-ne-s, au sein de leur famille ou de l’Ecole. Etonnante par ses supports, souvent jugés illégitimes : Facebook (où le récit a été publié au fur et à mesure) et les SMS (que les héroïnes échangent dans le vif de leur histoire).

Après le livre : Créations et médiations numériques Après le livre, que devient la littérature ? Après le livre, à quoi servent les bibliothèques ? Le 4 juin 2013, à l'université Rennes 2, une journée d'études consacrée aux « lectures et médiations numériques » a témoigné des bouleversements en cours.

La « pédagogie de l’avatar » renforcent l’efficacité mais aussi le plaisir des apprentissages. De plus, elle permet la possibilité d’une réflexion plus large sur le droit d’auteur, l’usurpation d’identité, les bons et les mauvais usages d’internet. by eric_bertrand Dec 31

Related: