background preloader

Brochure 2013 Enseigner les lettres avec le numérique

Brochure 2013 Enseigner les lettres avec le numérique
Related:  PNF Lettres 2013

Une nouvelle dynamique de lecture et d’écriture Le numérique selon Serge Bouchardon Les pratiques traditionnelles de la lecture et de l’écriture sont individuelles : le livre, un objet qui se replie sur lui-même, invite au repli sur soi, dans sa conception comme dans sa réception. Et si le numérique changeait la donne, favorisant des pratiques d’écriture collaboratives et des pratiques de lecture interactives ? Et si le numérique constituait alors une chance pour l’apprentissage du français, suscitant de nouvelles dynamiques de travail, motivantes et enrichissantes ? Qu’est-ce que le PRECIP ? Le projet PRECIP, qui se terminera fin 2013, est financé par la Région Picardie. D’un point de vue théorique, nous avons proposé un modèle pour appréhender l’écriture numérique. Pouvez-vous donner des exemples précis d’activités pédagogiques utilisant le numérique de façon collaborative ? Parmi les modules pédagogiques du projet PRECIP, il y a un module sur l’écriture collaborative. La littérature numérique permet ainsi à la fois :

Le rapport du colloque à Martigny est en ligne | wbz-cps.ch Si au XIXème siècle, on pouvait lire sur de nombreux bâtiments « Gaz à tous les étages », on pourrait parler aujourd’hui de nouvelles technologies à tous les étages. L’école n’échappe pas à cette évolution. Mais ne faudrait-il pas plutôt parler de révolution ? Le 18 septembre 2013 se sont retrouvés à Martigny, autour de cette problématique, des participant-e-s venant de tous les cantons de Suisse romande mais aussi de Suisse alémanique et du Tessin. Cette manifestation annoncée comme une journée d’orientation et de réflexion a atteint son but. Ces questionnements, des pistes de réflexion et d’action, découvrez-les dans le rapport des organisateurs et les actes du colloque.

Échange oral en CAP : MP3 Enseigner l’écriture collaborative dans le secondaire La liste animation flash Animations flash Dernière mise à jour des liens: 23/07/2016 Actuellement 578 liens actifs. Histoire:Généralités: *Sur les grandes inventions en Histoire: Mon lien *Histoire de la monnaie: ABC Banque *Maestro Chrono: lien *Serious game: Tempo Mécano: ici *Chronologie: chronologie *Associer image à une période historique: Michel Neroucheff *Vidéo évolution habitation: Cité-sciences *Arbre généalogique: Echos d'école *Maternelles: calendrier, saisons: DDM Archéologie: *Visite de lieux de fouilles en 360°: INRAP 360° *Diagnostique d'un chantier de fouilles à Alger: Mon lien *Les grands sites du ministère de la Culture: Sites ministère Culture *Archéocode: serious game *L'archéologue (INRAP): ici *L'archéologie à l'école: ici Préhistoire: *Frise interactive toutes périodes + frise interactive sur le néolithique: Frises Odysséo *La création d'un fossile: création fossile *Fossile: Fossile *Préhistoire vue par un chantier de fouilles (avec vidéos sur taille et fabrication des objets): Préhistoire Antiquité: La Chine:

Collecter- Publier - Partager : qu’est-ce que j’enseigne des « communs » ? Je m’appuie sur les pratiques des élèves pour les amener à conscientiser et donner du sens à leurs usages La première partie de la séance est un brainstorming collectif qui permet de : - dresser une cartographie de réseaux sociaux en fonction de leurs usages, - comprendre les caractéristiques d'un réseau social : création de profil, les modalités de partage, le réseau social comme outil de communication, comme outil de publication, comprendre le système de recommandation, comprendre pourquoi les réseaux sociaux sont des sites collaboratifs. La deuxième partie s'appuie sur une présentation Prezi pour déterminer les fonctions et fonctionnalités d'un réseau social, et surtout les algorithmes de recommandation, omniprésents sur les réseaux sociaux. Nous insistons beaucoup sur les données recueillies par les algorithmes : - collecte de données explicite lorsque nous fournissons aux plateformes nos données en commentant, taguant, annotant, ou en ajoutant des contenus. Quels objectifs ?

TEXTOPOLY blog Environnement d’apprentissage innovant et développement professionnel des futurs enseignants Les enseignants ont tendance à reproduire les cours à l’identique de ceux qu’ils ont connu étudiants. C’est peut être une des raisons majeure de la persistance du cours transmissif. Nous devons donc proposer des cours très différents à nos futurs enseignants... Il m’a été confié un groupe de 40 étudiants en licence professionnelle « Métiers de la Formation des Jeunes et des Adultes ». Il s’agit d’un groupe de futurs enseignants pour la plupart. Le cours que je développe pour (et avec) eux propose une approche de l’enseignement à l’ère du numérique. Il tente de répondre à des questions comme : - Pourquoi le numérique dans l’enseignement ? Ne disposant que de 10h pour dresser avec eux un panorama utile et ludique du numérique éducatif, je vais devoir constituer un « environnement d’apprentissage innovant ». Innover, ce n’est pas révolutionner le monde, ou du moins pas toujours ! - Le fond (l’apprentissage que je souhaite développer avec eux qui porte sur la pédagogie et le numérique)

Pierre Ménard - Inventer la ville Une série de douze ateliers d’écriture durant le premier semestre des étudiants en deuxième année de Sciences Po, ayant pour but de procéder à l’écriture collective d’un récit numérique à partir des images de Google Street View sur Google Documents et le blog Le tour du jour en 80 mondes. Les objectifs pédagogiques et les contenus des ateliers artistiques sont définis en adéquation avec le projet éducatif de Sciences Po : développer l’imagination créative, le sens de l’observation, l’analyse critique, la capacité à s’exprimer en public et à argumenter ; l’aptitude à la prise de responsabilités et à l’autonomie, la faculté à susciter une pensée originale et décentrée et le sens du collectif. Ces enseignements invitent les élèves à s’interroger sur les arts en tant que moyens d’étude, d’approfondissement et de représentation des enjeux contemporains. Séance du 21/10/13 : Textes des participants 2013 : Le long tunnel, sombre Fragments de ville Rêve éveillé Notre ville en fragments Asphyxie Urbania

Education et TICE Dreamlands Conduit d'aération Conduit d’Aération est une hyperfiction réalisée sous plusieurs formes : performance (Espace Centquatre en 2012, Institut Français et Ambassade de France à Rome en février 2013 et le Cube - Centre de création numérique en septembre 2013), roman pour iPad (exposé au Labo BnF du 24 septembre au 1er décembre 2013), balade sonore pour smartphone (web-application html5 en cours de finalisation). Chacune d’entre elles est présentée en détail sur notre site hyperfictions.org . Ces versions mobilisent différents rapports au texte à lire et à écouter. Nous étudions les enjeux d’écriture, de scénarisation et de mise en espace de cette hyperfiction. Avec l’hyperfiction Conduit d’Aération pour tablette, nous avons déjà voulu explorer le potentiel d’un hyperlien qui soutient une cohérence logico-temporelle entre différents épisodes d’un récit tout en proposant des chemins de traverse alternatifs.

Un théâtre du monde en miniature : le cabinet de curiosités d'une classe de 5ème Artificia Un coffre de pirates (travail de groupe - mutualisation des compétences) Entre le rêve de partir sur un vaisseau à l’aventure et les difficiles conditions de navigation que j’endurais avec mes moussaillons, il y a un monde que je m’empressai de découvrir à mes dépens ! Les précédentes expéditions avaient été des échecs, et Sa Majesté m’envoyait en qualité de corsaire autorisé spécialement par « lettre de course » à partir enquêter pour retrouver la trace des équipages et de leurs bâtiments disparus. Deux mois de navigation pour rien : nous affrontions les tempêtes mais, perdus sur l’interminable océan, il n’y avait toujours aucune terre en vue. Le navire commençait à souffrir et des voies d’eau obligeaient le charpentier de bord à travailler sans relâche. Le capitaine était perplexe : son air inquiet montrait bien que malgré de nombreuses tentatives, il n’arrivait ni à faire le point ni à se repérer… Enfin un cri s’éleva du mât : « Terre, Terre en vue !

MICHEL BUTOR PNF 2013

Related: