background preloader

Sciences Citoyennes

Sciences Citoyennes
FSC participated to a European Project named CREPE (acronym of Co-operative Research on Environmental Problems in Europe) between 2009 and 2011. The aims of the CREPE project were: 1. Capabilities: To strengthen CSOs’ capacity to participate in research, while engaging with diverse perspectives and expertise – thus facilitating co-operation between researchers and non-researchers, as well as between academics and CSOs. 2. Co-operative research methods: To design, implement, evaluate retrospectively and thus test the methods used for co-operative research in this project, as a basis to inform future efforts.

http://sciencescitoyennes.org/

Related:  missquestionsscience et sociétéCitoyennetéPédagogie recherche alternativeSites & articles intéressants

(in)novatio Préambule Récits de pratique/Etudes de cas Regard croisé sur les ateliers Paroles d’élèves Une principale de collège engagée dans des ateliers philo obligatoires Des ateliers philo obligatoires au collège Des ateliers de réflexion collective Le « Club Philo » au Lycée Professionnel Erik Satie 2007/2008 Des lycéens en filière professionnelle parlent de leur club philo Des ateliers philo dans le cadre du RASED Le sport et les ateliers philo à l’école : un même engouement Former aux ateliers philo : un point de vue Un atelier philo avec des collégiens volontaires Initiation à la philosophie au lycée professionnel Flocon De la tradition de l’agora aux ateliers de philosophie pratique Des ateliers de philosophie en DSA au collège Utrillo Des ateliers philo au lycée professionnel Jenatzy Des ateliers philosophiques en maternelle Perspectives Les pratiques à visée philosophique : un espace en construction.

Comprenez le, diffusez le, reprenez le pouvoir. C’est une proposition concrète qui doit rassembler derrière elle les millions de citoyens dont l’impuissance politique est programmée dans la constitution. Parce que ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir“Nous voulons une Assemblée Constituante démocratique, donc tirée au sort.” En lisant les 6 chapitres de ce site, vous comprendrez pourquoi si vous voulez changer quoi que ce soit dans le fonctionnement actuel de notre société, vous devez faire de ce message votre seule revendication : de son application découlera tout le reste. Afin de comprendre concrètement la force de ce message prenez maintenant quelques minutes pour lire les six chapitres du site, ils sont très courts.

Développement d’un espace de travail en recherche-action Nous distinguons plusieurs étapes dans la mise en place d’un espace de travail en recherche-action. Ce que nous présentons ci-dessous est une procédure actuellement en expérimentation, particulièrement conçue pour aborder la dimension d’un travail autour des émergences culturelles et des formes populaires. Ce cadre de travail est un système souple totalement configurable suivant les contextes et les situations. L’espace de travail englobe tous les aspects d’une mise en recherche mettant en dynamique les implications de chacun dans son milieu socioprofessionnel. Il concerne toute personne impliquée durablement dans un processus de transformation (culturelle, sociale, etc.) qui cherche à produire de la connaissance en affinant une problématique de travail et les questions autour de sa pratique.

Les millionnaires réunis à Davos reconnaissent que les riches nuisent à la démocratie Le Forum de Davos s’est achevé samedi 25 janvier. Les membres du club oligarchique le plus connu de la planète se sont accordés sur un point : les riches abiment la démocratie. Le "Forum économique mondial" s’est tenu comme chaque année à Davos. Ce rassemblement de responsables de multinationales - qui payent plus de 20 000 euros leur inscription -, agrémenté de décideurs politiques et de journalistes économiques, est la manifestation la plus visible du caractère oligarchique qu’est devenu le système politique sous le capitalisme. Les débats qui occupent ces journées reflètent l’évolution des esprits des dirigeants de ce monde.

La terre serait-elle plate a l'Institut de France ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Claude Henry, professeur à Columbia University, professeur honoraire à l'Ecole polytechnique, membre fondateur de l'Académie des technologies Les professeurs Claude Allègre, Vincent Courtillot, et quelques collègues, ont créé un organisme dont une des missions est d'informer les Français que les activités humaines ne sont qu'une cause mineure du changement climatique. Ils souhaitent que l'Institut de France – qui regroupe cinq Académies, dont l'Académie des sciences – abrite cet organisme, lequel jouit déjà d'appuis significatifs dans certains milieux. Un bref détour par les Etats-Unis aidera à saisir les enjeux.

Blog du plan C, pour une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens Pourquoi les travailleurs ne clament-ils pas tous les jours dans les rues leur conscience et leur détestation de l'escroquerie monumentale qu'est la prétendue "POLITIQUE DE L'OFFRE" (qui a TOUJOURS ruiné à la fois l'État et 99% de la population, en empiffrant les 1% restant) ? Il faudra bien un jour pendre les gros actionnaires et les banquiers avec les tripes des parlementaires et des ministres, qui ont trahi leur peuple et leur patrie pour quelques billets... ... ou bien (plus raisonnable) écrire nous-mêmes la Constitution qui nous manque. De votre côté, personnellement, avez-vous commencé à écrire quelques articles ? Allez, au boulot, ça urge !

Université populaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une université populaire est un organisme d'éducation populaire, dont l'objectif est la transmission de savoirs théoriques ou pratiques pour tous. La plupart des universités populaires en France ont un statut associatif. Les origines[modifier | modifier le code] Le concept est dû au Danois Nikolai Frederik Severin Grundtvig (1783-1872), pasteur luthérien puis évêque. Ces 147 sociétés qui dominent le monde L’économie mondiale est hyperconcentrée, selon une équipe de chercheurs de Zurich. Leur étude souligne la fragilité d’un système financier contrôlé par un petit groupe de multinationales, liées entre elles par des participations croisées. La science apeut-être bien confirmé les pires craintes des indignés qui ont manifestécontre le pouvoir financier. L’étude des relations entre 43 000 multinationales a en effet mis en évidence l’existence d’un groupe relativementrestreint de sociétés – pour la plupart des banques – jouissant d’une influencedisproportionnée sur l’économie mondiale.

Des techniques pour apprendre à apprendre: Des méthodes pour développer ses capacités d'apprentissage S'investir dans un processus d’acquisition de savoirs n'est pas toujours aisé. Parfois, selon son histoire personnelle, il peut persister des blocages à l'apprentissage (échecs scolaires par exemple). Optimiser ses études nécessite une forte motivation à apprendre, de développer des capacités d’appropriation de connaissances, de méthode et d’organisation. De toute manière, s'engager dans un cursus d’enseignement nécessite de se « remettre dans le bain ». D’autant plus, que très souvent, on n’a jamais vraiment appris à apprendre.

Tintin au pays de Google Earth Dans les différentes aventures de Tintin, bien que les noms et pays soient fictifs, Hergé s’est toujours inspiré des actualités et lieux réels. Une manière attractive pour découvrir les faits marquants de notre histoire. Tintin, témoin du XX° siècle n’est pas un Serious Games mais pourrait servir comme tel puisqu’il est un parcours sous forme de quizz utilisant Google Earth pour vous emmener dans les différents pays et découvrir des lieux en 3D et un aperçu historique dont traite les albums de Tintin. Le régime soviétique des années 30, la colonisation du Congo, en passant par l’industrialisation aux USA, le commerce européen à Shanghaï, la seconde guerre mondiale, la guerre froide jusqu’à la première expédition sur la lune. Les sujets ne manquent pas pour agrémenter un cours d’histoire ou de géographie. Une dizaine de questions vous sont proposées où vous devrez choisir parmi 3 réponses en double-cliquant dans le menu à gauche.

Qui sommes-nous ? Face au chômage et à la précarité ainsi qu’aux exclusions qu’ils engendrent, différentes associations agissent pour défendre et accompagner les demandeurs d’emplois et les précaires. Le Mouvement National des Chômeurs et Précaires est né en 1986. Il est l’héritier du premier syndicat des chômeurs, créé par Maurice Pagat en 1981, quand par le biais d’un article paru dans « Le Monde », celui -ci invitait les chômeurs à se rassembler, jugeant qu’il était « urgent et indispensable d’inviter les chômeurs à refuser la solitude, à résister, à se défendre, à s’organiser et à prendre enfin la parole ». C’est dans un contexte de chômage de masse que des groupes de chômeurs se sont constitués en associations, qu’ils ont senti la nécessité de créer des lieux d’entraide et de solidarité créés et animés par eux, de mettre en place des services de proximité qu’ils ne trouvaient pas dans les organismes existants et de se donner les moyens d’une représentation nationale.

(20+) Un vent libertaire sur la géographie Géographie et anarchisme sont historiquement reliés par une histoire peu connue mais essentielle qui remonte à la seconde moitié du XIXe siècle et implique des géographes comme Elisée Reclus et Pierre Kropotkine qui furent également des militants et des penseurs anarchistes de premier plan. Avec d’autres géographes anarchistes, comme Léon Metchnikoff, Charles Perron ou Mikhail Dragomanov, ils ont participé à la constitution du mouvement anarchiste au cours des années 1880 en Europe, à l’issue de la décomposition de la première Association internationale des travailleurs. Cette convergence n’est pas une coïncidence car la théorie et la pratique anarchistes offrent des points communs avec la géographie, sans que l’une ne soit inféodée à l’autre.

Où sont les 9000 milliards perdus de la FED ? - Sur le forum : D'où sort cette vidéo ? Tout d'abord, une précision s'impose pour les web-sceptiques : le document en question n'est pas un fake. La vidéo a été postée à l'origine sur le . Euromage Lorsqu’un coproducteur négocie un contrat avec des distributeurs, cessionnaires ou agents de ventes, il a l’obligation d’exiger d’eux l’enregistrement exact de l’ensemble des informations relatives à toutes les transactions financières et autres activités concernant le Projet pendant toute la durée de la convention qu’il signe avec Eurimages. Il doit également leur demander de permettre à Eurimages, directement ou par l’intermédiaire d’un auditeur de son choix, d’auditer la compatibilité relative au Projet. Vous trouverez ci-dessous un exemple de clause standard, fréquemment utilisée dans les contrats de distribution, qui pourra être utilisée par les coproducteurs afin de contraindre les distributeurs, cessionnaires ou agents de ventes à satisfaire les exigences ci-dessus mentionnées :

Fondation fçaise pr la démocratisation de la science, la déontologie de la recherche et j'en passe : tout neuf tout génial by crazylia Jun 11

Related:  Acteurs du Développement durableL'Ecologie - l'EnvironnementEducation prioritairevoir le positifAlter-Socio-Eco-ResponsableA voirÉcologie - Assos & mouvement reconnusEcologie-RéfléchirSciences citoyennesDécouvertes Scientifiques / Scientific DiscoveriesEconomieMarque-pagesPartenaires potentiels / ressources