background preloader

Comment Renault utilise la GPEC pour éviter le plan social

Comment Renault utilise la GPEC pour éviter le plan social
L'accord de gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences est utilisé par le constructeur pour pousser vers la sortie ou vers d'autres sites les employés qui ne sont pas touchés par les départs à la retraite. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé Si Renault a annoncé mardi 15 janvier 7 500 suppressions de postes sur la France, le constructeur a précisé que, sur ce total, 1 800 personnes pourraient être concernées par une prolongation et un renforcement des dispositifs GPEC (gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences). Cet acronyme désigne à l'origine des plans qui "ont pour objectif de mieux anticiper les effets sur l’emploi des mutations économiques, technologiques, sociales et démographiques", d'après la définition du ministère de l'emploi. Dans le cas de Renault, l'accord GPEC signé en février 2011 a mis en place un "observatoire des métiers" qui a permis d'identifier les "métiers sensibles" (ceux qui disparaissent, essentiellement dans les usines). Related:  CH 2 MANAGEMENT DES EMPLOIS ET COMPETENCES ET BESOIN DES ORGA ?inesharika

Les modes de recrutement originaux des entreprises Que ce soient des startup ou des grandes entreprises, ces marques misent sur un recrutement original pour dénicher les meilleurs talents. Focus. Pizza Hut L’entreprise fait le buzz en ce moment avec sa méthode de recrutement pour le moins originale : un entretien d’embauche d’une durée de 140 secondes ! C’est pour le poste de Social Media Manager, c’est à dire responsable du développement de la marque sur les réseaux sociaux que la société américaine a imaginé ce mode de recrutement. Ainsi, pas besoin de CV, lettre de motivation mais par contre, le profil Linkedin du candidat sera examiné. Google Le géant Google fait partie du Top 50 des employeurs les plus attractifs au monde. On compte des questions « comportementales » comme : « Quel est le plus grand échec de votre vie ? Mais ce n’est pas tout ! Heineken On vous l’a présenté récemment, Heineken fait très fort en matière de recrutement innovant. Michel et Augustin La marque utilise un langage fun et jeune dans sa communication. Wizbii

Comment mettre en place la GPEC ? - Tout sur la GPEC La GPEC consiste à déterminer, en fonction de la stratégie de l’entreprise et des évolutions du marché, les besoins en matière d’emplois et de compétences au cours des 3 prochaines années. C’est une démarche opérationnelle qui prend son sens dans son articulation avec la stratégie de l’entreprise : la GPEC ne peut résulter de l’initiative isolée d’une direction des ressources humaines. Elle s’inscrit dans un projet d’entreprise et implique donc tous ses acteurs : La direction, qui fixe l’orientation stratégique de l’entreprise. Les étapes de la mise en place d’un dispositif GPEC Pour que la GPEC prenne vie dans l’entreprise, nous préconisons une méthodologie simple qui s’appuie sur des livrables opérationnels : Vous pouvez accéder à des exemples concrets en cliquant sur les liens en bleu ci-dessous ❶ Définition des compétences attendues Le référentiel de missions (ou fiche de poste) répertorie les missions et les tâches que le salarié effectue. ❷ Etat des lieux des compétences réelles

Renault - Aide à la création d'entreprise Tous les salariés ayant 2 ans d’ancienneté minimum. Un expert externe vous guide de A à Z Il étudie la faisabilité de votre projet.Il vous aide à faire votre étude de marché et plan prévisionnel à 3 ans.Il vous aiguille dans le choix du statut juridique.Il facilite vos relations avec l'administration et les banques. Une formation à la création d'entreprise vous est proposéePendant six jours, vous y abordez les fondamentaux nécessaires à la création / reprise d'une entreprise (en région parisienne) : Comment entreprendre une étude de marché.Quelle est la forme juridique la plus judicieuse et quelles en sont ses incidences fiscales et sociales.Comment faire votre comptabilité. Une aide financière facilite la réalisation de votre projet Pour vous aider dans vos investissements, une prime comprise entre 6 000 € et 12 000 €.Pour chaque salarié du groupe Renault que vous embauchez en CDI : une prime de 3 000 €. Le remboursement :

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences – Ce qu’il faut savoir – Bienvenue sur l'espace employeurs Prévoir - Accompagner le changement La Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est un outil de gestion des ressources humaines qui permet d’accompagner le changement. La GPEC est une approche prospective de la gestion des emplois. Elle accompagne l’entreprise et les salariés aux changements à venir. Anticiper l’évolution des emplois En anticipant les évolutions des emplois, la GPEC permet de faire en sorte qu'il y ait correspondance entre les ressources humaines de l'entreprise et ses besoins tant d’un point de vue quantitatif (les effectifs) que qualitatif (les emplois et les compétences). Adapter les compétences à l’activité La GPEC permet d'harmoniser les compétences des salariés à l'activité de l’entreprise et à ses perspectives d’évolution. Pour cela, en identifiant les compétences clés qu’il faut conserver, développer, et/ou acquérir à court ou moyen terme, l’entreprise va concevoir et mettre en œuvre des plans d’actions adaptés. Les objectifs de la GPEC

Définition Publié le par ANACT | Imprimer Notre définition de la GPEC s’inspire de celle proposée en 1989 par Dominique Thierry et l'association Développement et Emploi. Elle a été enrichie en 2007 par Henri Rouilleault dans son rapport sur l’obligation triennale de négocier. La Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est une gestion anticipative et préventive des ressources humaines, fonction des contraintes de l’environnement et des choix stratégiques de l’entreprise. un volet collectif pour détecter en amont les questions relatives à l’évolution des métiers, des emplois, des compétences, des effectifs et anticiper les risques d’écarts entre besoins et ressources sur un plan qualitatif et quantitatif, et définir des règles et moyens facilitant l’ajustement un volet individuel pour promouvoir de manière anticipée le développement des capacités d’évolution et de l’employabilité de chaque salarié dans le cadre et son parcours professionnel

GPEC Faire de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences signifie, d'une part, pour les ressources humaines de maîtriser les évolutions de l'emploi et d'autre part, de permettre à chaque salarié d’élaborer et de mettre en œuvre un projet d'évolution. Détecter les métiers stratégiques ou sensibles et anticiper les besoins en compétences sont des éléments indispensables au maintien de la compétitivité des entreprises et au développement de l’employabilité des salariés. C’est pour cela que le législateur a choisi de statuer et d’inciter les entreprises à se lancer dans une démarche de GPEC, avec l’obligation d’ouvrir des négociations pour les entreprises de plus de 300 salariés.

La Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Dernière mise à jour 28/09/2015 La GPEC permet d'établir une photographie des ressources humaines disponibles (emplois, âge et qualification des salariés, personnes détentrices de compétences clés) afin d'anticiper les besoins futurs de l'entreprise et mettre en place les actions nécessaires (formations, recrutements) pour faire face aux évolutions du contexte économique. La notion de GPEC en entreprise L’ANI du 14 novembre 2008 sur la gestion prévisionnelle des compétences est venu asseoir le concept de GPEC. L'ANI stipule que la GPEC implique, de la part des entreprises, de réaliser un "diagnostic global" des métiers, de l'emploi et des compétences en son sein. Ce diagnostic doit notamment s'appuyer sur des diagnostics individuels des compétences des salariés (notamment des plus fragiles) basés sur le bilan d'étape professionnel, la VAE ou le passeport formation. La négociation sur la GPEC L’entrée explicite de la GPEC dans le Code du travail date de la loi Borloo du 18 janvier 2005.

Diagnostiquer votre situation: Outils Pyramide des âges La pyramide des âges permet d'avoir une photographie de la population salariée à un moment donné et de prendre ainsi conscience du nombre de seniors. Elle permet à l'entreprise de rester performante en anticipant les départs et en conservant les compétences clés. Pour vous aider à mieux appréhender la situation de votre entreprise par rapport aux Seniors, AGEFOS PME Lorraine vous aide à construire votre pyramise des âges à l'aide des outils ci dessous. Outil "Pyramide des âges" Cet outil vous permet de construire la pyramide des âges de votre entreprise. Outil "Pyramide par classe d'âges" Cet outil vous permettra de construite la pyramide par classe d'âges des effectifs de l'entreprise.

Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC) est une gestion anticipative et préventive des ressources humaines, en fonction des contraintes de l’environnement et des choix stratégiques de l’entreprise. C'est aussi en France une obligation[1] de négociation triennale qui doit permettre d'éviter les restructurations brutales. La GPEC (en anglais, « strategic workforce planning ») est composée par l'ensemble des démarches, procédures et méthodes ayant pour objectif de décrire et d'analyser les divers avenirs possibles de l'entreprise en vue d'éclairer, d'analyser et d'anticiper les décisions concernant les ressources humaines. En se référant au Rapport d'Henri Rouilleault[2]publié le 1er août 2007 ( on peut à la suite de Thierry et Sauret, "définir la GPEC comme : Enjeux de la GPEC[modifier | modifier le code] La GPEC permet :

TAF : LA GPEC

Related: