background preloader

Structuralisme

Structuralisme
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le structuralisme est un courant des sciences humaines qui s'inspire du modèle linguistique et appréhende la réalité sociale comme un ensemble formel de relations. L'une de ses méthodes principales est l'analyse structurelle des textes littéraires. Origine[modifier | modifier le code] Le structuralisme trouve son origine dans le Cours de linguistique générale de Ferdinand de Saussure (1916), qui propose d'appréhender toute langue comme un système dans lequel chacun des éléments n'est définissable que par les relations d'équivalence ou d'opposition qu'il entretient avec les autres, cet ensemble de relations formant la « structure ». Néanmoins, le Cours de linguistique générale ne fait aucunement mention du mot « structure » lui-même. Définitions premières[modifier | modifier le code] Définition de la structure[modifier | modifier le code] Une structure est « une entité de dépendances internes » (Hjelmslev[2]). Théorie[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Structuralisme

Related:  Anthropologie - Ethnologie - EthnographievertbocageL'interprétation

Homme de Néandertal Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. De nombreux points restent encore à élucider concernant notamment la date de son apparition et les causes de son extinction vers 28 000 ans avant le présent, après plus de 250 000 années d'existence. Historique de la découverte[3],[4][modifier | modifier le code] Les Néandertaliens avant Neandertal[modifier | modifier le code] Deux fossiles de Néandertaliens ont été découverts peu avant celui auquel on a donné ce nom. En 1830, un crâne d'enfant est mis au jour par P.

Comment la jeunesse en difficulté utilise le numérique Temps de lecture: 7 min Existe-t-il un usage particulier du numérique par la jeunesse en difficulté? Une étude conduite auprès d’adolescents scolarisés ou hébergés par Apprentis d’Auteuil –des jeunes en difficulté scolaire, en grande partie issus de familles et de milieux fragilisés– apporte un éclairage[1]. Les réseaux sociaux, en particulier, sont ressentis par eux comme une opportunité de désenclavement de leur monde social. Un vent d’ouverture. Ludwig Wittgenstein Ludwig Wittgenstein en 1930. signature Ludwig Wittgenstein ne publia de son vivant qu’une œuvre majeure[2] : le Tractatus logico-philosophicus, dont une première version parut en 1921 à Vienne. Dans cette œuvre influencée à la fois par la lecture de Schopenhauer et de Kierkegaard, et par Frege, Moore et Russell, Wittgenstein montre les limites du langage et de la faculté de connaître de l’être humain. Le Tractatus a donné lieu à de nombreuses interprétations[3], parfois difficilement conciliables[1].

La Pensée sauvage Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Pensée sauvage est un essai de Claude Lévi-Strauss publié pour la première fois en 1962 chez Plon. Thématique[modifier | modifier le code] En utilisant le thème de l'ethnologie traditionnelle l'auteur cherche à décrire les mécanismes de la pensée en tant qu'attribut universel de l'esprit humain. Pour lui, la pensée sauvage est présente en tout homme tant qu'elle n'a pas été cultivée et domestiquée à « fins de rendement ». Par l'utilisation de l'idée de rendement, il met en opposition l'utilité immédiate de la science et des connaissances dont a besoin ce qu'il nomme le primitif pour survivre, avec une forme de pensée adaptée aux besoins sociaux ou de productivité des sociétés modernes.

Qu'est-ce que NationBuilder, le CMS qui veut renouveler la démocratie ? - Politique Deux mondes s'affrontent depuis bientôt 10 ans pour remporter le pouvoir : les hommes du terrain face à ceux des médias et du web. Les colleurs d'affiches contre les magnats du tweet. Jusqu'à l'arrivé de la plus complète des technologies au service de la politique : NationBuilder. Pour comprendre l’enthousiasme derrière NationBuilder il faut revenir à 2009, quand à Los Angeles, Jin Jilliam, un entrepreneur du web, a commencer à penser le nouvel outil que le monde va s’arracher. Mais que se cache-t-il derrière ce logiciel à tout faire aux airs de SimCity dans la vraie vie ?

Led Zeppelin - PyZep >> Traduction >> Stairway To Heaven "C'est à chacun d'en interpréter les paroles... mais elles sont potentiellement optimistes." "La signification de Stairway ? On était complètement éclatés à la drogue marocaine à l'époque, donc qui pourrait le savoir ?"

L'homme de Kostenki précise le métissage Sapiens-Néandertal par Will Dunham WASHINGTON s7 (Reuters) - L'étude de l'ADN de l'homme de Kostenki, qui vivait en Russie il y a 37.000 ans environ, a permis à des scientifiques de préciser le moment du métissage entre l'Homo sapiens et l'homme de Néandertal il y a plus de 50.000 ans, selon un article publié jeudi dans la revue Science. Le séquençage du génome de l'homme de Kostenki, appelé ainsi d'après le village où son squelette a été découvert il y a 60 ans, a été effectué à partir d'ADN prélevé sur son tibia gauche. Il s'agit du deuxième génome le plus ancien de notre espèce jamais séquencé. Les scientifiques ont découvert que l'homme de Kostenki avait un petit pourcentage des gènes de Néandertal, confirmant ainsi que le croisement entre Sapiens et Néandertal s'était déjà produit à l'époque où vivait cet homme il y a 36.200 à 38.700 ans. Les scientifiques ont utilisé les données génétiques pour déterminer que le croisement s'est produit il y a à peu près 54.000 ans.

Le rôle de l'intellectuel : extraits (Le Monde diplomatique, mai 2006) Nizan : contre les chiens de garde Que font les penseurs de métier au milieu de ces ébranlements ? Ils gardent encore leur silence. Ils n’avertissent pas. Ils ne dénoncent pas. Présidentielle 2017 : les instituts de sondage redorent leur blason Après leur échec à prédire le Brexit et l’élection de Donald Trump, les instituts de sondage ont annoncé des résultats fiables à l’occasion du scrutin français. Les sondeurs, vivement critiqués ces derniers mois après la victoire du Brexit, le 23 juin 2016, et celle de Donald Trump, le 8 novembre, ont cette fois vu juste : les résultats du premier tour de l’élection présidentielle, dimanche 23 avril au soir, sont dans la ligne des tendances constatées dans leurs ultimes enquêtes. Les derniers sondages publiés vendredi, qui n’avaient plus beaucoup bougé depuis une semaine, donnaient Emmanuel Macron entre 23 % et 24 %, Marine Le Pen entre 22 % et 23 %, François Fillon entre 19 % et 21 %, Jean-Luc Mélenchon entre 18 % et 19,5 %, ce qui correspond à la fourchette des estimations données dimanche soir. Ils avaient également constaté une hausse régulière du taux de participation, passé en dix jours de 65 % à 75 % pour finalement s’établir autour de 78 %. « Indécision inédite »

Related: