background preloader

Ethnologie

Ethnologie
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Disciplines[modifier | modifier le code] L'ethnologie recouvre de nombreuses disciplines. Histoire[modifier | modifier le code] Le terme ethnologie est utilisé pour la première fois par le suisse Alexandre César Chavannes en 1787 dans son Essai sur l’éducation intellectuelle avec le projet d’une science nouvelle. L'ethnologie s'est séparé de la littérature et de l'exotisme vers la fin du XVIIIe siècle, avec la fin de l'étranger analysé d'un point de vue encore trop « ethnocentrique ». Les premiers ethnologues ont ainsi fructifié à partir des documents rapportés par les explorateurs, les officiers militaires, les négociants, ou encore des missionnaires ; mais il a tendance à être substitué par le mot anthropologie, appellation d’origine britannique en France[2], science dont l’ethnologie constituerait une partie ou une étape. Courants théoriques[modifier | modifier le code] L'ethnologie dans les sciences humaines[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ethnologie

Related:  Ethnologie (anthropologie socio-culturelle)Ethnologie et Communautés du MondeAnthropologie - Ethnologie - Ethnographiesciences

Ethnomusicologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Issue de l’ethnologie et de la musicologie (elle fut d'ailleurs d'abord appelée « musicologie échangée »), elle est industriellement rattachée à l'une ou l'autre de ses disciplines. La méthode d'analyse provient essentiellement de ces deux disciplines, mais l'ethnomusicologie peut occasionnellement emprunter des outils à l'acoustique ou aux sciences cognitives. Cette science est également proche de la sociologie de la musique. Bochimans Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir San et Sans. Bochimans Bosjesmans Femme bochiman du Botswana Les Bochimans constituent une population d'Afrique australe faisant partie du groupe khoïsan, un groupe d'ethnie distinct des ethnies nigéro-congolaises majoritaires en Afrique subsaharienne.

Anthropologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Traditions anthropologiques[modifier | modifier le code] Il existe diverses traditions anthropologiques antiques, puis modernes (allemande, anglo-saxonne, française, etc). Les plus importantes sont actuellement[réf. nécessaire] l’anthropologie sociale britannique (J.G. Frazer, Bronislaw Malinowski, A.R. Radcliffe-Brown, E.E. La réponse est 2011 La nouvelle exposition de la Fondation Cartier à Paris, « Mathématiques, un dépaysement soudain« , a ouvert ce week-end à Paris. Elle propose des reinterpretations inédites des travaux des plus grands mathématiciens contemporains (Sir Michael Atiyah, Alain Connes, Nicole El Karoui, Mikhaïl Gromov, Cédric Villani et Don Zagier) par des artistes majeurs (Raymond Depardon et Claudine Nougaret, David Lynch, Hiroshi Sugimoto, Patti Smith, Takeshi Kitano). Nous avons eu la chance, Laurent Bolli et moi-même, d’être impliqués dans certaines des réflexions préparatoires (voir mon billet « Replier des textes comme des protéines« ) et surtout dans la réalisation de deux éléments de l’exposition: une installation mathématique interactive conçue par Takeshi Kitano et désignée par David Lynch et une application iPad apprenante basée sur certains des principes mathématiques explorés dans l’exposition (j’en reparlerai dans quelques temps). Le jeu de Takeshi Kitano s’appelle « The Answer is 2011″.

Ethnobotanique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'ethnobotanique, contraction d'ethnologie et de botanique, est l'étude des relations entre l'homme et les plantes. Son domaine d'étude implique une large gamme de disciplines depuis les recherches archéologiques sur les civilisations anciennes jusqu'à la bio-ingénierie de nouvelles cultures comme le blé. Objectifs[modifier | modifier le code] Les indiens Kogis nous parlent de la Terre L’INREES a rencontré deux représentants de la communauté des Indiens kogis, peuple autochtone de Colombie, venus en France à l’occasion d’une tournée de conférences intitulée « Regards Croisés sur ce monde qui vient ». Quels liens entretiennent-ils avec la nature et le vivant ? Que pensent-ils de notre comportement à l’égard de l’environnement ? Vidéo. © Sébastien Lilli Les Indiens kogis mènent une existence secrète et isolée, au cœur de la Sierra Nevada, une île montagneuse étrange et mystérieuse cernée par la mer et les déserts de Colombie.

Potlatch (anthropologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Potlatch. Originellement, la culture du potlatch était pratiquée autant dans les tribus du monde amérindien (les Amériques) que dans de nombreuses ethnies de l'océan Pacifique, jusqu'aux Indes. C'est pourquoi les premiers colons européens ont pu considérablement spolier les indigènes qui pratiquaient le potlatch, car ils échangeaient de l'or contre de la bimbeloterie ; les Indiens croyant à la valeur « potlatch » de ces échanges pensaient que ces trocs étaient équilibrés. Dans la culture occidentale actuelle, on utilise aussi la formule « briller ou disparaître », qui reflète une dynamique de type potlatch, dans les contextes et cérémonies suivantes :

Interprétation des rêves Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'interprétation des rêves ou onirocritique est l'ensemble des techniques, rituelles ou symboliques, qui tentent, au sein d'une culture donnée, de donner un sens au rêve. La majorité des croyances considèrent que le phénomène onirique est un phénomène symbolique, contenant une énigme et délivrant un message soit divin, soit intime. De nombreuses religions considèrent ainsi que le rêve porte un sens spirituel alors que les disciplines psychologiques modernes en font un processus mental renvoyant à la situation du rêveur. La psychanalyse de Sigmund Freud constitue, pour les sciences humaines occidentales, une méthode d'interprétation symbolique. Il en existe d' autres, telles la psychologie analytique de Carl Gustav Jung, la méthode du rêve éveillé de Robert Desoille, celles d'Alfred Maury et d'Yves Delage.

Archéozoologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Archéozoologue sur le terrain L'archéozoologie est la discipline scientifique qui vise à reconstituer l'histoire des relations naturelles et culturelles entre l'homme et l'animal (ethnozoologie ou domestication). Elle se distingue donc fondamentalement de la paléontologie, qui étudie l'histoire et l'évolution des espèces animales ou végétales fossiles. L'archéozoologie est à la croisée de deux disciplines scientifiques : l'archéologie et la zoologie.

Des images époustouflantes des civilisations et des peuples primitifs en voie de disparition ! le photographe Jimmy Nelson entend garder trace de civilisations en passe de disparaître. Aux quatre coins du globe. C’est en visitant 35 de ces tribus plus ou moins célèbres que le reporter a pu dresser ce constat. Tout en tirant le portrait de nombreux autochtones pour des photos assez réussies. Ethnographie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’ethnographie est une methode en sciences sociales dont l'objet est l'étude descriptive et analytique, sur le terrain, des mœurs et des coutumes de populations déterminées. Cette étude était autrefois cantonnée aux populations dites alors « primitives »[1]. Le mot, composé du préfixe « ethno » (dérivé du grec έθνος, proprement « toute classe d'êtres d'origine ou de condition commune ») et du suffixe « graphie » (emprunté au grec γράφειν « écrire »), signifie littéralement « description des peuples ».

Factorielle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En mathématiques, la factorielle d'un entier naturel n est le produit des nombres entiers strictement positifs inférieurs ou égaux à n. Cette opération est notée avec un point d'exclamation : Ethnopharmacologie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'ethnopharmacologie peut être définie par « l'étude scientifique interdisciplinaire de l'ensemble des matières d'origine végétale, animale ou minérale, et des savoirs ou des pratiques s'y rattachant, que les cultures vernaculaires mettent en oeuvre pour modifier les états des organismes vivants, à des fins thérapeutiques, curatives, préventives, ou diagnostiques[1]. » Elle s’appuie, entre autres, sur l’ethnologie, la botanique et l’histoire. Problématique[modifier | modifier le code] Actuellement, il est estimé que 80 % de la population mondiale se soigne en faisant appel aux ressources des flores et des pharmacopées locales ; ceci par choix, mais trop souvent faute d’avoir accès aux avantages de la médecine scientifique.

Related: