background preloader

Homme de Néandertal - Wikipedia

Homme de Néandertal - Wikipedia
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. De nombreux points restent encore à élucider concernant notamment la date de son apparition et les causes de son extinction vers 28 000 ans avant le présent, après plus de 250 000 années d'existence. Historique de la découverte[3],[4][modifier | modifier le code] Les Néandertaliens avant Neandertal[modifier | modifier le code] Deux fossiles de Néandertaliens ont été découverts peu avant celui auquel on a donné ce nom. En 1830, un crâne d'enfant est mis au jour par P. 1856 : Neandertal ou la « vallée de l'homme nouveau »[modifier | modifier le code] Le mot « Néandertalien » est tiré de Neandertal, nom d'une petite vallée située sur le territoire des villes d'Erkrath et de Mettmann, entre Düsseldorf et Wuppertal (Allemagne). Calotte crânienne découverte à Neandertal en 1856 Squelette reconstitué d'un homme de Néandertal Par un heureux hasard, le toponyme Neandertal signifie « vallée de l'homme nouveau ».

http://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_de_N%C3%A9andertal

Related:  Homme de Néandertal

L'ADN de l'homme d'Ust'-Ishim livre date le métissage Néandertal-Sapiens L'emplacement d'Ust'-Ishim, en Sibérie. Les fossiles néandertaliens découverts dans la région sont indiqué par des triangles rouges ; les fossiles denisoviens par un carré bleu. L'homme d'Ust'-Ishim a été contemporain des Néandertaliens en Eurasie. Consanguinité chez les Néandertaliens La zone d'occupation des groupes néandertaliens s'étend de l'Atlantique à la Sibérie, à l'exception des zones arctiques et périarctiques. L'aire néandertalienne maximale est estimée par la surface de l'Europe (10 millions de kilomètres carrés) moins celle de la Russie européenne (4 millions de kilomètres carrés). Les étoiles indiquent les grottes dont proviennent les restes osseux néandertaliens employés pour réaliser le nouveau séquençage du génome néandertalien. Ryulong/PLS La phalange néandertalienne se trouvait dans la strate n° 11 de la grotte de Denisova, dont la datation absolue est de 50 300 ans, à 2 200 ans près.

Néandertal arrivé en Italie il y a 250 000 ans Néandertal en Italie… 100 000 ans plus tôt que prévu ! La présence de Néandertal dans la péninsule italienne était connue, mais une nouvelle datation montre son arrivée il y 250 000 ans. En 1929 puis en 1935 les archéologues avaient mis à jour successivement deux crânes de néandertaliens sur le site de Saccopastore (Latium). L'DAN de Néandertal nous rend plus sensible aux allergies Grace à Néandertal, l’Homme moderne est plus résistant mais aussi plus allergique ! Sapiens – Néandertal, lorsque que les deux espèces se sont métissées il apparaît que Néandertal a apporté à la fois une meilleure résistance aux infections mais également une plus grande sensibilité face aux allergies ! Des études distinctes mais concordantes Ce sont deux études indépendantes qui arrivent à des conclusions similaires concernant les apports génétiques de Néandertal au génome de l’homme moderne. Elles ont été publiées dans l'American Journal of Human Genetics.

Sapiens, Néandertal et Denisova, des amours multiples Homo sapiens et Néandertal, une histoire d’amour plus ancienne… et renouvelée ! Le brassage génétique entre les deux populations aurait eu lieu la première fois il y a 100 000 ans et se serait renouvelé à plusieurs reprises…. Bref une histoire qui dure avec des hauts et des bas ! L’étude Les généticiens ont étudié l’ADN d’une néandertalienne retrouvée dans la grotte de l’Altai ou ont déjà été trouvés des restes d’une autres espèce (appelée pour l’instant l’Homme de Denisova). C’est un os du doigt de pied néandertalien qui a fourni l’ADN.

Néandertal 80% carnivore et 20% végétarien Le régime alimentaire de Néandertal : 80% de viande, 20% de végétaux Une étude isotopique éclaire plus précisément et confirme les habitudes alimentaires des représentants de l'espèce Homo neanderthalensis Une équipe de scientifiques (Senckenberg Center for Human Evolution and Palaeoenvironment) a étudié le régime alimentaire de Néandertal en se basant sur les proportions isotopiques contenues dans le collagène issu des ossements humains. Si Néandertal consommait en majorité de la chair de certains herbivores, il agrémentait régulièrement son menu de végétaux... L'équipe, basée à Tübingen, a publié les résultats de l'étude dans la revue Journal of Human Evolution and Quaternary International. Le collagène est un composant organique essentiel du tissu conjonctif dans les os, les dents, les cartilages, les tendons, les ligaments et la peau. Le collagène des os de Néandertal donne les clefs de son alimentation.

Une structure construite par Neandertal il y a 170 000 ans Les constructions de Néandertal à Bruniquel Des structures montées, faites à partir de morceaux de stalagmites, ont été datées dans la grotte de Bruniquel. Le montage a été réalisé il y a plus de 170 000 ans. Les résultats de cette nouvelle datation, qui ont été publiés le 25 mai 2016 dans la revue Nature, ont été menés par une équipe internationale. Bruniquel La grotte de Bruniquel, est située sur la commune éponyme dans le Tarn-et-Garonne sur les versants de la Vallée de l’Aveyron. Neandertal cannibale : c'est confirmé PALÉOANTHROPOLOGIE. Comment Neandertal traitait-il ses morts ? Cette question fascine les chercheurs parce qu’elle éclaire les capacités symboliques et de cognition de ce cousin préhistorique disparu il y a 40.000 ans environ. On sait qu’il les enterrait parfois, mais de nouvelles fouilles confirment qu’il les boulottait aussi de temps à autre.

Bruniquel : une grotte qui change notre vision de Néandertal La grotte de Bruniquel, un site exceptionnel La grotte de Bruniquel, qui surplombe la vallée de l'Aveyron, a été découverte en février 1990. Grâce à l'équipe de spéléologues en charge de sa gestion, le site est impeccablement conservé avec de nombreuses formations naturelles (lac souterrain, calcite flottante, draperies translucides, concrétions en tous genres), des sols intacts recelant de nombreux ossements et des dizaines de bauges d'ours2 avec d'impressionnantes griffades. Mais la grotte conserve surtout des structures originales composées d'environ 400 stalagmites, ou tronçons de stalagmites, accumulées et agencées en des formes plus ou moins circulaires. Neandertal en Allemagne : un pic de population, puis l'extinction soudaine Il y a environ 45.000 ans, l’Homme de Neandertal dominait en Europe, notamment en Allemagne. Cependant, son ère prit fin d’un seul coup. Basés sur une analyse des sites archéologiques connus, des chercheurs sont arrivés à la conclusion que les Néandertaliens avaient atteint leur pic de population juste avant de disparaître. Les néandertaliens vivaient dans le Paléolithique moyen, la période moyenne de l’âge de pierre, entre 200.000 et 40.000 avant notre ère. Dans son article publié dans le Quaternaire International Journal, l’anthropologue Jürgen Richter affirme que plus de 50 pour cent des sites de peuplement de Neandertal connus en Allemagne peuvent être datées du Paléolithique moyen, entre 60.000 et 43.000 ans avant notre époque.

Neandertal se serait fait enfumer. Vraiment ? TOXIQUES. Une mutation génétique aurait aidé l’homme moderne à s’adapter à l’exposition aux fumées, ce qui lui aurait conféré un avantage sur ses rivaux préhistoriques, y compris l'homme de Neandertal, estime une équipe de chercheurs de l’université d’Etat de Pennsylvanie (Etats-Unis) dans la revue Molecular Biology and Evolution. "Les hommes modernes sont les seuls primates à porter cette variation qui a potentiellement augmenté leur tolérance aux produits toxiques générés par les feux allumés pour cuisiner, se réchauffer ou se protéger, souligne Gary Perdew, spécialiste de toxicologie moléculaire et carcinogénèse et l’un des signataires de l’étude. A de fortes concentrations, les toxines dérivées de la fumée peuvent accroitre le risque d’infections respiratoires. Et pour les femmes enceintes, l’exposition à ces toxines peut augmenter le risque d’un faible poids de naissance et celui de mortalité infantile explique-t-il dans le bulletin de la Penn State University.

Génétique : l'homme a sélectionné l’ADN de Néandertal L’homme moderne a nettoyé son génome. Les variantes génétiques héritées de Néandertal ont été expulsées. Elles favorisaient trop de complications de santé. Néandertal est souvent décrit comme une espèce d’hominidé disparue. Pour certains hommes modernes, il représente plus que cela : il est un ancêtre lointain. En Europe, 4 % de notre génome provient de lui.

Related: