background preloader

The helical model - our solar system is a vortex

The helical model - our solar system is a vortex

http://www.youtube.com/watch?v=0jHsq36_NTU

Related:  GILET($) BLEU($)LA TIERRA DESDE EL ESPACIO EXTERIORThe GalaxySCIENZE

Bernard Stiegler : « Le capitalisme conduit à une automatisation généralisée » Entretien inédit pour le site de Ballast Démographie, changement climatique, biodiversité, spéculation internationale : « On ne peut pas s’en sortir », assure Bernard Stiegler. Reste donc à construire, inventer, bifurquer, bref, à produire de la raison face au délire d’un monde condamné. Plutoïde Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La notion de plutoïde ne doit pas être confondue avec celle de plutino. L'Union astronomique internationale s'est accordée sur le terme de « plutoïde » comme désignation pour les planètes naines comme Pluton lors d'une réunion de son comité exécutif à Oslo le 11 juin 2008[2]. Qu'est-ce qu'un plutoïde ?

Chercheur au CNRS, il est mis à pied pour son engagement avec les Gilets jaunes Beaucoup le connaissent sous son surnom, « Pirate », sans peut-être même savoir que l’intéressé occupe une fonction d’universitaire dans une autre vie. Sur le rond-point de la rue Necker à Saint-Etienne, Stéphane Mottin s’affaire à la logistique et à la sécurité. Aujourd’hui, il paye un lourd tribut de son engagement auprès d’autres Gilets jaunes. Le 17 décembre, il reçoit un courrier du CNRS qui annonce sa mise à pied à titre conservatoire jusqu’au 18 mars. « Un fonctionnaire doit en toutes circonstances faire preuve de dignité, d’impartialité, d’intégrité et de probité », indique la missive. Une décision qu’il a du mal à digérer. « Ce n’est pas qu’une question de salaire, cette suspension pose de gros problèmes pour mes recherches. Je devais me rendre en Russie pour un programme biophotonique, tout est annulé. »

Découverte d'une énorme planète formée de diamant Des astronomes viennent de découvrir une planète de deux fois la taille de la Terre formée en grande partie de diamant. La découverte peut surprendre mais elle est bien réelle ! Une équipe d’astronomes américains et français a découvert une planète très chaude en grande partie constituée... de diamant. "La surface de cette planète est probablement recouverte de graphite et de diamant plutôt que d'eau et de granite", explique ainsi Nikku Madhusudhan de l'Université Yale, un des co-auteurs de cette découverte. "Ceci est notre premier aperçu d'une exoplanète rocheuse [c'est-à-dire située en dehors du système solaire] avec une composition chimique radicalement différente de celle de la Terre", indique-t-il dans un communiqué. Elle orbite autour de l’étoile 55 Cancri, visible à l'œil nu.

L'Ifrap d'Agnès Verdier-Molinié : faux institut de recherche et vrai lobby ultra-libéral C’est le diablotin qui sort de la boîte médiatique, dès que le mot « dépense publique » apparaît à l’écran. A moins d’éviter soigneusement ce type de programmes, difficile de louper Agnès Verdier-Molinié et ses analyses chiffrées dégainées à chaque fois qu’une réforme sur les retraites ou les fonctionnaires revient au menu d’une émission. Depuis le début de l’année, la directrice de la Fondation Ifrap est sur les antennes presque un jour sur deux : LCI trois fois, France 5, M6, Canal+, Arte, Europe 1, RTL, RMC, France Inter, Sud Radio, BFM Business, I24news, le service vidéo du Figaro (trois fois)… Sur son site web, l’institution se félicite d’ailleurs de cette aura impressionnante : « En 9 ans, les travaux de la Fondation sont devenus une référence pour les médias. » Mais de quels travaux s'agit-il ? 229 notes, dont seulement 2 rédigées par un chercheur

ALMA sonde le mystère des jets issus des trous noirs géants eso1344fr — Communiqué de presse scientifique 16 octobre 2013 Deux équipes internationales d'astronomes ont utilisé toute la puissance du Vaste Réseau d’Antennes (Sub-)Millimétrique de l'Atacama (ALMA) pour observer les jets en provenance d'énormes trous noirs situés au centre de galaxies et étudier leur impact sur leurs environnements respectifs. L'une de ces équipes a obtenu la meilleure image à ce jour du gaz moléculaire qui entoure un trou noir relativement calme et peu distant ; l'autre équipe a capturé un cliché inattendu de la base d'un puissant jet situé à proximité d'un trou noir distant. La plupart des galaxies de l'Univers, y compris la nôtre, la Voie Lactée, abritent en leur cœur des trous noirs supermassifs – dont la masse peut atteindre plusieurs milliards de masses solaires. Laboratoire d'Etudes du Rayonnement et de la Matière en Astrophysique - LERMA (Observatoire de Paris / CNRS /Université Pierre et Marie Curie / Université de Cergy-Pontoise).

Le modèle français de la recherche est-il désuet ? Un coup d’œil sur le site du CNRS donne une petite idée de ce que la recherche française peut découvrir tous les jours. Exemples : « Ces chercheurs qui viennent d’établir un lien entre les crises de migraine, et le dysfonctionnement d’une protéine génératrice de courant ». Ou encore : cette équipe qui a montré la semaine dernière « Comment s’organise la croissance des veines et des artères au cours du développement de l’embryon » : contrairement à ce que l’on pensait jusque là, le sang ne sort pas des artères par le bout… mais en amont, via les capillaires Il y a aussi ces empreintes digitales étudiées sur des vases dans des ateliers de potiers de Pompéi qui datent du premier siècle de notre ère. Ces physiciens qui ont reproduit, en laboratoire, un phénomène de la stratosphère nommé oscillation quasi-biennale.

De l'eau des comètes à celle des océans Cet article est le 3e de notre série consacrée au télescope Herschel, après "Herschel, une nouvelle fenêtre sur l'Univers" et "le mystère de la naissance des étoiles géantes". CHEMINEMENT. D'où vient l'eau des océans ? L’eau (H2O) est un composant chimique très banal et abondant dans l’Univers. On le retrouve en particulier dans les nuages moléculaires, où naissent les étoiles. Si l’eau à la surface de notre planète vient aussi de l’espace, comment est-elle arrivée jusqu’ici ? L’intelligence émotionnelle, un atout face aux machines ? Depuis une vingtaine d’années, l’Intelligence Émotionnelle (IE) est considérée comme une composante essentielle de l’intelligence humaine et, partant, de toute réussite personnelle ou professionnelle. Mais avec la généralisation des robots et de l’Intelligence artificielle, l’IE pourrait revêtir une importance nouvelle. Si à l'avenir, les machines vont s’accaparer les emplois basiques aux tâches répétitives, l’humain devrait logiquement se concentrer sur les postes à très haute valeur ajoutée, nécessitant souvent une importante sensibilité sociale et émotionnelle, donc une forte IE. Managers et directeurs des ressources humaines devront-ils à tout prix booster leur « quotient émotionnel » (QE), seuls à même de préserver l'avantage des humains sur les machines ? Et d'ailleurs, l’IE est-elle réellement hors de portée de l’IA, qui se dote de plus en plus de capacités émotionnelles ? QI contre QE

Jacques Testart : « Le transhumanisme n’est qu’un eugénisme relooké » Il est le « père » d'Amandine, le premier bébé-éprouvette français né en 1982. Jacques Testart, 78 ans, clame aujourd'hui son opposition à la gestation pour autrui (GPA) et à la sélection des embryons. Dans son nouveau livre, Au péril de l'humain, paru le 1er mars au Seuil, et écrit avec la journaliste Agnès Rousseaux, il pourfend également ce qu'il appelle « les promesses suicidaires des transhumanistes ». Le biologiste distingue notamment la médecine, qui cherche à éliminer le pire, du transhumanisme, qui consiste à sélectionner les meilleurs et n'est, selon lui, que le nouveau nom de l'eugénisme. Il nous explique pourquoi et comment résister à ce rouleau compresseur qui semble avoir gagné la bataille financière, mais pas encore forcément la guerre culturelle. Et il nous gratifie de quelques prédictions sur le jour où l'on s'étonnera d'avoir pu « faire des enfants sans laisser les scientifiques trier les meilleurs ».

Related:  8-SCIENCES/ ENVIRONNEMENT