background preloader

Time

Facebook Twitter

Accélération, fuite du temps : « Le burn-out menace quasiment tout le monde » - Basta ! Cet article a initialement été publié dans le numéro 355 de la Revue Projet, intitulé : « Je suis débordé, donc je suis ? ». Pour découvrir ce numéro et la Revue Projet, rendez-vous ici. Revue Projet : Comment en êtes-vous venu à vous intéresser au thème de l’accélération ? Hartmut Rosa [1] : J’étais d’abord intrigué par le fait que nous soyons si efficaces pour gagner du temps, grâce à la technologie sous toutes ses formes – jusqu’au four à micro-ondes et au sèche-cheveux – sans que nous en ayons pour autant. J’ai consacré mon doctorat au philosophe canadien Charles Taylor qui explique que nous avons des « évaluations fortes » : nous savons ce qui est vraiment important et nous suivons ces évaluations dans nos vies.

Cette rareté du temps a des conséquences sur nos manières de vivre. Quand et comment ce phénomène est-il apparu ? Imaginons que des extraterrestres nous observent. Puis vint la machine à vapeur. Quelle part imputer à la technique ? C’est un paradoxe. Oui. Le temps n’existe pas (en tout cas, pas tel qu’on l’a appris !) Changez de regard sur le temps, avec cette BD philosophique inspirée d’une conférence du physicien Philippe Guillemant. Et n’oubliez pas d’écouter votre GPS naturel ! Ceci est un extrait de l’ouvrage Friandises philosophiques publié aux éditions PourPenser. Lire aussi : Comment accueillir une émotion ? Lire aussi : Pour provoquer d’heureux hasards, il faut se relier au soi. Le temps élastique. « La journée a filé à toute allure » Vous ne savez pas où est passée votre journée ? Les heures ont défilé et vous avez l’impression de n’avoir rien accompli ? Surtout, rien accompli d’agréable (lire : autre que d’avoir trié des chaussettes ou rangé des bacs de jouets égarés) ?

Solution Mettez des activités agréables à votre horaire Si vous aimez le hockey et que vous avez des billets pour un match, vous allez organiser votre journée en fonction de cette soirée. . « Je croule sous les tâches ménagères » Les bacs de linge sale débordent, le frigo est quasi vide, et franchement, un petit coup d’aspirateur ne serait pas un luxe ? Acceptez le chaos Bon, le mot est un peu fort. . « Je culpabilise de passer si peu de temps avec mes enfants » Vous vous reconnaissez ? Prenez du temps pour vous Si vous analysez vos journées objectivement, vous verrez que, finalement, vous en passez de bons moments avec vos enfants. Cinq minutes de désœuvrement, on sort le téléphone Vous arrivez en avance à un rendez-vous ? Le temps n’existe pas, bonne année 2015 ! - Conscience Quantique. A: Est-ce que tu crois que tout est écrit d’avance ou que l’on est maître de son destin ? B: Pourquoi tu me poses la question ? A: Ben tu sais, c’est la nouvelle année 2015… Le moment des bilans, des bonnes résolutions… Alors bon, avant de prendre de bonnes résolutions, je me posais la question.

Parce que tu comprends, si tout est déjà écrit, à quoi ça sert que j’essaie de tenir de bonnes résolutions ? B: Haha ! C’est sûr ! Ben d’après le physicien Philipe Guillemant, le destin existe d’avance, et le libre arbitre aussi ! A: Hein ?? B: En fait, LE TEMPS N’EXISTE PAS ! A: Ah oui, “seul existe l’instant présent” disent les bouddhistes… J’ai entendu parlé… B: En fait, pas tout à fait… le présent, le passé et le futur existeraient en même temps !

A: Wow wow stop ! B: Mais si tu vas comprendre ! C’est comme si tu faisais de la randonnée, et que tu avais un itinéraire… A: Okay… A: Non effectivement… C’est plutôt logique… A:Mhh… Donc mon itinéraire existe déjà, ma destinée est déjà tracée… B: Si ! A: Ah ? Les todo-list sont-elles contre-productives ? “J’ai l’impression d’être submergée. Ma liste de tâches est remplie et je ne sais pas par quel bout l’attaquer. Que dois-je faire ?” Cela fait déjà quelques mois que ma compagne a l’idée de lancer son projet de salon de thé ambulant et elle passe par l’une de ces traditionnelles phases de découragement bien connues des entrepreneurs. Étant un gestionnaire de projet passionné de productivité, ayant créé mon propre gestionnaire de todos, il est normal que je partage mon expérience avec elle. Mon premier réflexe est donc de passer en revue avec elle sa liste de todos et de les classer selon la matrice de priorités de Covey : ce qui est urgent et important, ce qui est urgent mais pas important, ce qui est important mais pas urgent et ce qui n’est ni urgent ni important.

Il est bien entendu nécessaire de définir importance et urgence. Ce qui est important et urgent doit donc être fait de suite. Ce qui est important mais pas urgent doit devenir une priorité. Le problème des todo-lists Publié. 12 idées concrètes pour remplacer "Dépêche-toi". Tandis que nous sommes préoccupés par nos plannings et nos objectifs, le petit enfant est bel et bien ancré dans le présent. Tandis que nous agissons avec des buts à atteindre à plus ou moins long terme, l’enfant expérimente à son rythme ici et maintenant. Essayons de préserver l’insouciance de notre enfant en respectant le plus souvent possible son rythme et sa notion du temps présent. – Emmanuelle Opezzo Chanter Je l’avais testé avec une de mes petites élèves de moyenne section.

Elle aimait bien prendre son temps et se faisait régulièrement « enguirlander » par les ATSEM : « Mais tu es encore la dernière, dépêche-toi donc, c’est pas possible d’être aussi lente ! ». J’étais en remplacement et cela m’a brisé le cœur. Et, en tant qu’adultes, quand on chante, on ne s’énerve pas :-). Faire la course Classique mais efficace :-). J’aime bien en rajouter.

Poser la question : De quoi as-tu besoin avant d’y aller ? Je recours aussi souvent à cette phrase. Mettre le minuteur/ prévenir à l’avance Jouer. Le jour où j'ai cessé de dire "Dépêche-toi" | Rachel Macy Stafford. Chaque minute compte dans nos vies modernes et effrénées. On a constamment l'impression qu'on doit cocher quelque chose de notre to do list (choses à faire), qu'on doit vérifier un écran ou un autre ou se presser pour se rendre à notre prochaine destination. Et peu importe comment on divise notre temps et notre attention, peu importe combien de tâches on tente d'accomplir simultanément, on finit toujours par avoir l'impression qu'il n'y a pas assez d'heures dans une journée pour arriver à tout faire. Ainsi allait ma vie pendant deux années totalement frénétiques. Mes pensées et mes actions étaient régies par des notifications électroniques, des sonneries et des agendas surchargés. Même si mon sergent intérieur s'était donné comme objectif de toujours être à l'heure, je n'y arrivais simplement pas.

C'est que, voyez-vous, la vie m'a fait cadeau, il y a déjà six ans, d'une adorable enfant du type je-prends-mon-temps-rien-ne-presse-regarde-maman-les-jolies-fleurs-tu-veux-les-sentir?