background preloader

Comment photographier les étoiles et la voie lactée

Comment photographier les étoiles et la voie lactée
En apprenant la photographie petit à petit, je me suis découvert une passion pour les photos d’étoiles et de la voie lactée. Je ne connais rien en astronomie, et pourtant j’adore voir les étoiles se révéler sur l’écran de mon appareil et parfois, quand le ciel est assez clair, voir apparaître cette énorme cicatrice en travers du ciel appelée : voie lactée. Force est de constater que ça intrigue plus d’une personne aussi de savoir comment on fait, alors voici ma recette miracle (pas si miracle, mais juste efficace!). Les conditions météo Pour photographier les étoiles et la voie lactée, il faut d’abord une nuit claire et si possible avec une une lune peu visible (évitez les soirs de pleine lune). Le matériel Pour ça, il faut un trépied et un appareil photo, c’est faisable avec n’importe quel appareil photo qui a un mode manuel et avec lequel on peut régler les ISO manuellement, même si les meilleurs résultats seront obtenus avec un reflex. La technique de prise de vue Récap’ Related:  Astrophotographie

8 conseils pour photographier les étoiles et la voie lactée En cette période de pluies d’étoiles filantes, j’ai reçu pas mal de questions concernant les photos de la voie lactée que j’ai réalisées lors d’un séjour à la montagne. Voici donc quelques conseils techniques et pratiques pour vous lancer ! Eloignez-vous des sources de pollution lumineuse. C'est probablement le conseil le plus important: vous ne pourrez pas apercevoir la voie lactée (cette grande "tache" blanche) et les étoiles en général si vous restez dans un endroit éclairé (lampadaires, maisons, panneaux de signalisation...). La différence entre une photo sans voie lactée (à gauche) et avec (droite).Basez-vous sur le réglage de base et expérimentez. Essayez bien-sûr d'expérimenter en changeant de réglages et vous verrez que vous serez rapidement à l'aise.

10 conseils pour bien débuter L'astrophotographie, vous en entendez parler, vous savez qu'avec le numérique tout est possible, vous vous régalez de voir de superbes photos prises par des amateurs d'astronomie... Et maintenant vous souhaitez vous y mettre? Ce petit guide-conseil est là pour vous épauler, et vous indiquer quels sont les principaux points à retenir pour débuter correctement en astrophotographie. Conseil n°1 : Savoir observer le ciel Cela peut paraître évident, mais beaucoup de personnes souhaitent acquérir un premier télescope et prendre tout de suite des clichés de nébuleuses, galaxies ou de la planète saturne. Il faut savoir que lorsque vous observez un objet céleste, celui-ci ne reste pas positionné sur un point fixe: il semble bouger continuellement. Conseil n°2: Définir le budget adéquat Contrairement à l'achat d'un télescope, l'achat d'accessoires pour l'astrophotographie peut vite devenir un gouffre. Conseil n°3: Choisir le matériel adapté On vient déjà d'évoquer un peu le matériel. Windows Linux

Comment photographier la lune ? Avec un simple appareil photo muni d’un télé objectif correct, il est possible d’obtenir des clichés de la lune d’une qualité étonnante. Pour prendre en photo la lune, on peut utiliser une sensibilité faible (100 ou 200 ISO), une ouverture faible également (par exemple f/5,6) et se placer pour commencer en mode priorité ouverture. Il faut ensuite choisir d’utiliser la mesure spot, qui réglera l’exposition par rapport à la luminosité du point central. Il ne reste qu’à déclencher, et ajuster si besoin les réglages en passant en mode manuel. Force est de constater que, même avec une focale de 200 mm, la Lune est loin. En recadrant l’image, on obtient une photographie peu définie de la lune, mais qui donne l’impression d’être plus proche. On peut remarquer un grain très visible sur les cratères les plus sombres de l’image, à cause d'un réglage de netteté un peu poussé. Prendre plusieurs photos et les combiner Ici, nous en avons 7. Aligner les clichés Ajouter les images Recadrer la photo.

Top 15 des photos primées au Concours de photographie astronomique 2013 : on est si peu de choses L'Observatoire Royal de Greenwich, en association avec le Sky at Night Magazine, a publié la liste des gagnants de son concours de photos astronomiques de 2013. Des photos vertigineuses, classées en quatre catégories qui permettent un tour complet des merveilles de l'astrophotographie. Paysages mouchetés d'étoiles, éclipses de Lune et de Soleil, silhouettes fondues dans un décors galactique... Un concours également ouvert aux enfants, avec la consécration de Jacob Marchio, jeune américain de 14 ans, qui s'impose dans sa catégorie avec deux photos remarquées par le jury. Si vous avez envie d'un petit bout d'espace chez vous, ces photos sont à acheter sur le site de l'organisateur. Catégorie "Terre et Espace" Lauréat Crédits photo : Mark Gee/Royal Observatory GreenwichFinaliste Crédits photo : Fredrik Broms/Royal Observatory GreenwichFélicité par le jury Crédits photo : David Kingham/Royal Observatory Greenwich Catégorie "Espace et Profondeur" Catégorie "Notre système solaire"

Comment photographier les étoiles Comment Photographier les étoiles. Photographier en général est facile - Vrai? Vousprenez votre appareil photo, l'orienter dans la direction de ce qui vousintéresse et appuyez sur le déclencheur. Cependant, il existe de nombreuxniveaux de la photographie, et je suis sûr que beaucoup d'entre vous sont aucourant de l'essentiel. Aujourd'hui, je vais me concentrer surquelque chose d'un peu plus avancer, photographier le ciel étoilé, aussi connucomme l'astrophotographie. Pour l'astrophographie, vous serez plonger un peu plus profondément dans l'utilisation de certaines commandes manuelles de l'appareil photo tels que le vitesse d'obturation, l'ouverture et le controle ISO. il est recommandé aussi fortement la prise de vue au format RAW pour la photographie de nuit, car elle permettra à un plus grand contrôle lors de l'edition de l'image finale. Pour commencer, vous aurez besoin Trépied: Un appareil photo avec des commandes manuelles: Une ouverture plus grande de l'objectif: L'emplacement:

Comment photographier un ciel étoilé : des premiers pas à la retouche Au coucher du soleil, un tout autre spectacle s’offre à vous et à votre appareil, subtil et souvent occulté par les installations humaines. Utilisés pour cette image : Nikon D7000, Tamron 17-50 mm f/2,8 A16 (le "non VC") ; paramètres pour la prise de vue du ciel : 10s, f/2,8, 3 200 ISO, 17 mm ; paramètres pour le mont Saint-Michel : 2s, f/4, 800 ISO, 17 mm (technique du digital blending) ; panoramique de 10 RAW + 4 RAW. Avant de commencer Observer le ciel est une activité magique, incitant au rêve et à la contemplation. Pratiquée par le biais de l’astronomie, elle n’est pas incompatible avec la photographie, bien au contraire ! La fusion des deux donne l’astrophotographie, une discipline encore peu connue au niveau amateur, mais très active dans le monde entier, avec des passionnés toujours prêts à capturer l’infiniment grand. Trois grandes sous-catégories se distinguent en astrophotographie : Ici s'impose une petite parenthèse concernant l'emploi du mot "astrophotographie". Préparatifs

Luc Perrot Photographies - Biographie Today more than ever he escapes to pursue his passion in the steep paths, on the look-out for a composition of forms or colors, movement or a light. And it is according to its day desires that it goes capturing in its case what Réunion Island will be kind enough to offer him this day. Since April, 2010, Luc Perrot developed his passion. Henceforth Luc goes, essentially at night, making pictures.. Né en France dans le Morbihan, Luc Perrot fait partie de la grande famille des globe-trotters. A 21 ans, premier appareil photo : nouvelle passion qu’il va bien sûr mêler à ses vieux rêves d’enfant. En Août 1992, il pose son sac à dos à l’ile de la Réunion pour la première fois. Il reviendra s’installer définitivement à la Réunion en 1999. Aujourd’hui plus que jamais il s’évade pour assouvir sa passion dans les sentiers escarpés, à l’affût d’une composition de formes ou de couleurs, d’un mouvement ou d’une lumière. Depuis Avril 2010, Luc Perrot a fait évoluer sa passion.

SEPTIÈME CIEL – Les plus belles photos d’astronomie de l’année Le dernier transit de Venus du siècle, des lucioles affolées qui se confondent avec un ciel étoilé, une aurore boréale répandant sa lumière émeraude sur des étendues de neige fraîche... Les qualificatifs manquent pour décrire de tels clichés. Le Royal museums Greenwich a dévoilé mercredi 19 septembre les lauréats de la quatrième édition du prix de la meilleure photographie d'astronomie, selon The Guardian, qui y consacre un portfolio. Une édition record en termes de participation. Bonne contemplation. The Milky Way View from the Piton de l’Eau, par Luc Perrot (île de la Réunion) "M51 - The Whirlpool Galaxy", par Martin Pugh (Rouayme-Uni, Australie) "Sky away from the Lights", par Tunç Tezel (Turquie) "Simeis 147 Supernova Remnant" by Rogelio Bernal Andreo (USA) "Green World", par Arild Heitmann (Norvège) Signaler ce contenu comme inapproprié Cette entrée a été publiée dans Actualité.

Découvrez les sublimes images choisies pour l’Astronomy Photographer of the Year 2013 Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter La 5e édition du concours Astronomy Photographer of the Year, organisé par l’observatoire royal de Greenwich, dévoilera ses grands gagnants le 18 septembre. La sélection d’images nominées récemment dévoilée par le jury laisse entrevoir une compétition de très haut niveau. Voici un aperçu des images concourant pour les premières places du concours Astronomy Photographer of the Year 2013. Chaque année, la compétition rassemble les candidatures ambitieuses de participants du monde entier. Cette année encore, quatre catégories thématiques sont à l’honneur : "Terre et espace" pour les photos de paysage, personnes et autres sujets terrestres, "Notre système solaire" pour les photos de soleils, planètes, lunes astéroïdes et comètes, "Espace lointain", pour les photos prises au delà du système solaire, et "Jeunes photographes" pour les participants de moins de 16 ans. Des prix, des félicitations et une mention spéciale

En vidéo : spectacles célestes dans le nord de l'Amérique La Voie lactée dans le ciel du Dakota du Sud. © Randy Halverson En vidéo : spectacles célestes dans le nord de l'Amérique - 1 Photo Découvrez les aurores boréales en image Le time-lapse est devenu un procédé particulièrement prisé des photographes. Un autre amoureux des beautés célestes, Dustin Farrell, a mis un an à rassembler des images réalisées depuis les alentours de sa maison en Arizona en y ajoutant des séquences prises dans le parc de Goblin Valley et dans le Natural Bridges National Monument pour nous offrir la magie du ciel en mouvement. Temporal distortion, la dernière production de Randy Halverson. © Randy Halverson/Vimeo Des invités-surprise sur le time-lapse Randy Halverson est installé du côté de White River dans le Dakota du Sud, l'un des États de l'Amérique du Nord qui se situent à proximité de la frontière canadienne. A voir aussi sur Internet Sur le même sujet

Les nuages de Persée Des nuages cosmiques de gaz et de poussière glissent le long de ce superbe panorama qui s’étend sur quelque 17° d’arc, non loin de la frontière sud de Persée. Sur la gauche, on remarque d’abord les étoiles bleues de Persée, avant que l’œil ne soit irrésistiblement attiré par le rouge de NGC 1499. Egalement appelée Nébuleuse Californie, sa luminosité est caractéristique de l’hydrogène excité par le rayonnement ultraviolet de la brillante étoile bleue Xi Persei, immédiatement à droite de la nébuleuse. Plus à droite encore, l’intrigant jeune amas d’étoiles IC 348 voisine avec la nébuleuse du Fantôme volant. Reliée par des filaments de poussière à la périphérie d’un nuage moléculaire géant, une autre région active de formation d’étoiles, NGC 1333, se trouve près du bord supérieur droit de cette vue à grand champ. traduction réalisée par : Didier Jamet > lire le texte original Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (USRA)

Related: