background preloader

8 conseils pour photographier les étoiles et la voie lactée

8 conseils pour photographier les étoiles et la voie lactée
En cette période de pluies d’étoiles filantes, j’ai reçu pas mal de questions concernant les photos de la voie lactée que j’ai réalisées lors d’un séjour à la montagne. Voici donc quelques conseils techniques et pratiques pour vous lancer ! Eloignez-vous des sources de pollution lumineuse. C'est probablement le conseil le plus important: vous ne pourrez pas apercevoir la voie lactée (cette grande "tache" blanche) et les étoiles en général si vous restez dans un endroit éclairé (lampadaires, maisons, panneaux de signalisation...). L'image ci-dessus a été réalisée à la montagne (à 2500m d'altitude), loin de toute source lumineuse, et on voit tout de même que le ciel est éclairé par les villes de plaine au loin.Basez-vous sur les phases de la Lune. La différence entre une photo sans voie lactée (à gauche) et avec (droite).Basez-vous sur le réglage de base et expérimentez. Essayez bien-sûr d'expérimenter en changeant de réglages et vous verrez que vous serez rapidement à l'aise. Related:  Photo étoiles - Photo AstroAstrophotographie

Photo de la semaine #21 : Les secrets de la voie lactée On se demande tous comment ces photos peuvent être réalisées à partir d’un appareil photo réflex. Dans cette superbe série intitulée « Nightscapes », le photographe Royce Bair vous donne quelques indices : Tout d’abord, utilisez un réflex à haute sensibilité tel que le Canon 5D Mark II, presque 100 fois plus sensible à la lumière qu’un appareil photo compact classique, et 10 fois plus sensible que votre propre oeil. Chaque prise de vue ne doit pas excéder les 30 secondes d’ouverture avec un objectif fisheye 15mm car au-delà, les étoiles sembleront se déplacer du fait de la rotation de la Terre. Avec un 24mm, la limite sera de 15 secondes et avec un objectif à focale fixe 50mm, pas plus de 8 secondes. Au delà des considérations matérielles, le gros problème lorsque vous photographiez le ciel de nuit est de trouver un endroit totalement plongé dans l’obscurité et avec un ciel libre de tous nuages. Voilà, vous êtes fin prêt pour capturer la magie céleste !

Comment photographier la lune ? Avec un simple appareil photo muni d’un télé objectif correct, il est possible d’obtenir des clichés de la lune d’une qualité étonnante. Pour prendre en photo la lune, on peut utiliser une sensibilité faible (100 ou 200 ISO), une ouverture faible également (par exemple f/5,6) et se placer pour commencer en mode priorité ouverture. Il faut ensuite choisir d’utiliser la mesure spot, qui réglera l’exposition par rapport à la luminosité du point central. Il ne reste qu’à déclencher, et ajuster si besoin les réglages en passant en mode manuel. Un trépied ou tout autre moyen de stabilisation est naturellement de rigueur pour ce type de photographie. Force est de constater que, même avec une focale de 200 mm, la Lune est loin. En recadrant l’image, on obtient une photographie peu définie de la lune, mais qui donne l’impression d’être plus proche. On peut remarquer un grain très visible sur les cratères les plus sombres de l’image, à cause d'un réglage de netteté un peu poussé. Ajouter les images

Comment photographier les étoiles et la voie lactée En apprenant la photographie petit à petit, je me suis découvert une passion pour les photos d’étoiles et de la voie lactée. Je ne connais rien en astronomie, et pourtant j’adore voir les étoiles se révéler sur l’écran de mon appareil et parfois, quand le ciel est assez clair, voir apparaître cette énorme cicatrice en travers du ciel appelée : voie lactée. Force est de constater que ça intrigue plus d’une personne aussi de savoir comment on fait, alors voici ma recette miracle (pas si miracle, mais juste efficace!). Je pars du principe que vous avez déjà des bases en photographie et maitrisez au moins les notions d’ « ouverture« , « ISO » et « vitesse« . Les conditions météo Pour photographier les étoiles et la voie lactée, il faut d’abord une nuit claire et si possible avec une une lune peu visible (évitez les soirs de pleine lune). Le matériel Une fois les conditions réunies, sortez votre trépied et votre appareil photo. La technique de prise de vue Récap’

Comment photographier un ciel étoilé : des premiers pas à la retouche Au coucher du soleil, un tout autre spectacle s’offre à vous et à votre appareil, subtil et souvent occulté par les installations humaines. Utilisés pour cette image : Nikon D7000, Tamron 17-50 mm f/2,8 A16 (le "non VC") ; paramètres pour la prise de vue du ciel : 10s, f/2,8, 3 200 ISO, 17 mm ; paramètres pour le mont Saint-Michel : 2s, f/4, 800 ISO, 17 mm (technique du digital blending) ; panoramique de 10 RAW + 4 RAW. Avant de commencer Observer le ciel est une activité magique, incitant au rêve et à la contemplation. Cependant, comme la plupart des disciplines photographiques, elle ne s’improvise pas totalement si l’on veut obtenir une image qui ne se résume pas à un rectangle noir, qui plus est lorsque la nuit est sombre (le flash n’étant d’aucune aide). Trois grandes sous-catégories se distinguent en astrophotographie : L’astrophotographie et l’astronomie sont étroitement liées : il y a fréquemment au moins un astrophotographe amateur dans un club d’astronomie. Préparatifs Se repérer

Comment photographier les étoiles Comment Photographier les étoiles. Photographier en général est facile - Vrai? Vousprenez votre appareil photo, l'orienter dans la direction de ce qui vousintéresse et appuyez sur le déclencheur. Cependant, il existe de nombreuxniveaux de la photographie, et je suis sûr que beaucoup d'entre vous sont aucourant de l'essentiel. Aujourd'hui, je vais me concentrer surquelque chose d'un peu plus avancer, photographier le ciel étoilé, aussi connucomme l'astrophotographie. Pour l'astrophographie, vous serez plonger un peu plus profondément dans l'utilisation de certaines commandes manuelles de l'appareil photo tels que le vitesse d'obturation, l'ouverture et le controle ISO. il est recommandé aussi fortement la prise de vue au format RAW pour la photographie de nuit, car elle permettra à un plus grand contrôle lors de l'edition de l'image finale. Pour commencer, vous aurez besoin Trépied: Un appareil photo avec des commandes manuelles: Une ouverture plus grande de l'objectif: L'emplacement:

10 conseils pour bien débuter L'astrophotographie, vous en entendez parler, vous savez qu'avec le numérique tout est possible, vous vous régalez de voir de superbes photos prises par des amateurs d'astronomie... Et maintenant vous souhaitez vous y mettre? Ce petit guide-conseil est là pour vous épauler, et vous indiquer quels sont les principaux points à retenir pour débuter correctement en astrophotographie. Conseil n°1 : Savoir observer le ciel Cela peut paraître évident, mais beaucoup de personnes souhaitent acquérir un premier télescope et prendre tout de suite des clichés de nébuleuses, galaxies ou de la planète saturne. Il faut savoir que lorsque vous observez un objet céleste, celui-ci ne reste pas positionné sur un point fixe: il semble bouger continuellement. Conseil n°2: Définir le budget adéquat Contrairement à l'achat d'un télescope, l'achat d'accessoires pour l'astrophotographie peut vite devenir un gouffre. Conseil n°3: Choisir le matériel adapté On vient déjà d'évoquer un peu le matériel. Windows Linux

Voie lactée ... Merci pour vos commentaires encourageants. Mais c'est vrai que j'ai été light sur les secrets de fabrication. Alors c'est parti, après ça vous pourrez le faire vous même : Petite explication préliminaire : le ciel bouge pendant la nuit. Si on laisse l'appareil fixe et qu'on prend une longue pose, on obtient un filé des étoiles. En exagérant, ça donne ça : Prise vue et réglages : Donc pour éviter cela, deux solutions : - Première solution : suivre le mouvement de la voûte céleste, pour cela on utilise une monture motorisée aligné sur l'étoile polaire (enfin pas loin) qui fait un tour sur elle même en presque 24h. Ça c'est la solution à la Serge Brunier, mais qui reconnaissons le, a fait largement ses preuves ! - deuxième solution : on ne suit pas le mouvement de la voûte céleste. Voici pourquoi il faut cumuler les petites poses ! Pour la mise au point, on prend une étoile brillante (et pas une planète, moins ponctuelle), on utilise le LiveView zoomé à 10x, et fait la MAP manuellement.

Luc Perrot Photographies - Biographie Today more than ever he escapes to pursue his passion in the steep paths, on the look-out for a composition of forms or colors, movement or a light. And it is according to its day desires that it goes capturing in its case what Réunion Island will be kind enough to offer him this day. Since April, 2010, Luc Perrot developed his passion. Henceforth Luc goes, essentially at night, making pictures.. Many of them are wellthought out. Né en France dans le Morbihan, Luc Perrot fait partie de la grande famille des globe-trotters. A 21 ans, premier appareil photo : nouvelle passion qu’il va bien sûr mêler à ses vieux rêves d’enfant. En Août 1992, il pose son sac à dos à l’ile de la Réunion pour la première fois. Il reviendra s’installer définitivement à la Réunion en 1999. Aujourd’hui plus que jamais il s’évade pour assouvir sa passion dans les sentiers escarpés, à l’affût d’une composition de formes ou de couleurs, d’un mouvement ou d’une lumière.

Related: