background preloader

Colonisation de la Lune

Colonisation de la Lune
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vue d'artiste d'une base lunaire (vers 1970). La colonisation de la Lune est le projet consistant à installer une voire plusieurs bases permanentes habitées sur la Lune. Une présence humaine permanente sur un corps planétaire autre que la Terre est un thème récurrent de science-fiction. Historique[modifier | modifier le code] Les projets utilisant des lanceurs classiques[modifier | modifier le code] Dès 1958, plusieurs projets, américains comme soviétiques, visent à installer des bases plus ou moins permanentes sur la Lune. La réutilisation d'éléments du programme Apollo[modifier | modifier le code] La station spatiale comme relais[modifier | modifier le code] La Space Exploration Initiative de George Bush[modifier | modifier le code] Vue d'artiste (juillet 1989) d'un habitat lunaire gonflable. L'utilisation des ressources minières lunaires[modifier | modifier le code] Plans actuels[modifier | modifier le code] États-Unis[modifier | modifier le code]

la colonisation de la Lune La Lune, fille de Gaïa L'exploration de la Lune (VI) En 1958, voici comment Wernher von Braunimaginait la première sortie du LEM dans son roman de réalité-fiction : "[John et Larry] ouvrirent lentement la porte extérieure et contemplèrent le magnifique panorama montagneux du cratère lunaire peu profond au fond duquel ils avaient accosté. Le spectacle était grandiose quoique désolé. Aujourd'hui la Lune est à porté de main, de la main de l'Homme lui-même ainsi que nous le rappelle la NASA. Les archives de la NASA : Apollo Archive - Apollo archives - Apollo 11 Mais l'aventure lunaire repris sa marche en avant. Après l'échec de la mission japonaise Hiten (Muses A) en 1990, deux sondes américaines sont parties à la recherche de traces d’eau dans les régions polaires de la Lune, autour des quelques rares cratères qui ne reçoivent jamais la chaleur du Soleil. A voir sur le blog : Kaguya révèle le cratère lunaire Tycho en 3D (2009) Paysage lunaire en 3D révélé par la sonde Kaguya (2008) 1°. 2°.

L'histoire de la Terre et de la vie L'histoire de la Terre et de la vie Dossier de Quentin Coray L'histoire d'une galaxie et d'une planète : Il y a 10 milliards d'années environ, alors que l'univers n'a "que" 3,7 milliards d'années et est encore jeune, se forment les galaxies de l'Amas Local, comprenant la Voie Lactée. Le développement de la Terre : Au début, la Terre était inhabitable et ressemblait à la lune. Celle-ci était composée d'eau, d'hydrogène, de dioxyde de carbone (CO²) et d'autres gaz. Pour que ce phénomène aie lieu, il fallut attendre le milieu de l'Hadéen moyen (4250-4100 ma). Enfin, la surface terrestre se refroidit au-dessous de 100°C, température idéale pour la formation de molécules complexes. Il y a 3,5 milliards d'années, à l'Archéen inférieur (3800-3200 ma), la surface de la Terre atteint une température d'équilibre de 23°C. Enfin, en fin d' Archéen supérieur (2800-2500 ma), et au tout début du Protérozoïque (2500-550 ma), il y a 2500 ma, se forme une atmosphère de troisième génération. Retour en haut .

De la Lune et des Hommes Mouvement propre La rotation de La Lune sur elle-même a une durée identique à celle de sa révolution autour de la Terre. La Lune présente ainsi toujours la même face vers la Terre. Cependant les phénomènes de libration permettent à l’observateur terrestre de connaître plus de 50% de la surface lunaire. La vitesse de rotation de la Lune étant constante, alors que la vitesse de révolution varie entre le périgée (vitesse maximale) et l'apogée (vitesse minimale), la rotation est alternativement en avance et en retard sur la révolution : en un mois, le globe lunaire tourne une fois vers l'est et une fois vers l'ouest de 7° 53'. D'autre part, l'équateur lunaire forme avec le plan de l'orbite lunaire un angle de 6° 40’. Enfin, par suite d'un effet provenant de la rotation terrestre, il existe une libration diurne (on n'observe pas au coucher de la Lune la même surface lunaire qu'au lever), mais qui n'excède pas 1°. Ces librations permettent de connaître 59% de la surface lunaire.

Phase lunaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Phase. En astronomie, la phase lunaire désigne une portion de Lune illuminée par le Soleil et vue à partir de la Terre. Le Soleil éclaire toujours la moitié de la Lune mais l'observateur terrestre n'en a pas toujours l'impression. La Lune tournant en orbite autour de la Terre, les positions relatives du Soleil, de la Terre et de la Lune changent constamment. Il existe plusieurs phases lunaires : La nouvelle Lune : la Lune se trouve exactement entre le Soleil et la Terre. Les phases lunaires servent, depuis toujours, aux êtres humains à se repérer dans le temps, elles sont peut-être à l'origine de la semaine et du mois. La Lune se lève vers l'est pour se coucher vers l'ouest mais c'est dû à la rotation terrestre et ce mouvement n'est qu'apparent. Positions par rapport au Soleil[modifier | modifier le code] Pendant que la Lune orbite autour de la Terre, elle décroît et la surface illuminée par le Soleil diminue.

Related: