background preloader

Démocratie

Facebook Twitter

Qui seront les dirigeants du XXIème siècle ? Tribune initialement publiée dans le Huffington Post, actualisée sur Medium.

Qui seront les dirigeants du XXIème siècle ?

Je ne sais pas si les dirigeants de notre pays s’en sont bien rendu compte, mais le monde a changé. Le temps que nous débattions du futur, quelqu’un est déjà en train de l’inventer. Une révolution numérique a eu lieu. Renforcer la démocratie pour réduire toutes les formes d'insécurité. Le chagrin, l'émotion et l'effroi ne doivent pas nous faire oublier la part de responsabilité de nos modèles économiques financiarisés et de nos modes de vie énergivores sur les conflits présents et à venir.

Renforcer la démocratie pour réduire toutes les formes d'insécurité

Le réchauffement climatique, la perte de la biodiversité alimentent de manière croissante la dangerosité du monde. Désigner un ennemi héréditaire, stigmatiser une population, réduire la citoyenneté à la nationalité et ériger des barrières de fils de fer barbelés, c'est manquer totalement de sang froid et de discernement sur les forces en présence.

Croire que la lutte contre le terrorisme pourra faire l'économie d'un investissement de grande ampleur dans le développement durable et la démocratie de proximité dans tous les territoires en souffrance et en guerre, c'est manquer totalement de lucidité. le 18 janvier 2016. Journalisme Constructif. La COP21 m'a définitivement converti à l'écologie. La mobilisation globale sans précédent constatée au Bourget et dans les rues de Paris m'a enseigné pourquoi il fallait construire du consensus sur les questions de transition écologique.

La COP21 m'a définitivement converti à l'écologie

Le Bourget (Seine-Saint-Denis) Pendant treize jours, du 30 novembre au 12 décembre, j’ai suivi la Conférence des nations unies pour le climat. Le numérique est éminemment politique. Depuis The Net Delusion.

Le numérique est éminemment politique

The Dark Side of Internet Freedom (2011) premier ouvrage d’Evgeny Morozov, le climat a bien changé dans les débats sur le numérique. En 2011, Morozov était l’un des premiers, au moins dans les médias, à décrire Internet comme un instrument de contrôle, alors que tout le monde y voyait un moyen d’émancipation politique. Depuis, les entreprises de la Silicon Valley n’ont plus bonne presse. Edward Snowden et la NSA ont notamment contribué à cette inversion de tendance. Les exemples sont nombreux. AMAC : Les AMAP de la culture.

Après les AMAP[1], qui resserrent le lien entre producteurs et consommateurs, voici les AMAC par lesquelles des groupes de citoyens reprennent la culture en main sur leur territoire.

AMAC : Les AMAP de la culture

Nous avons rencontré l’une de ces associations dans le Loiret. www.lezarts.info Samedi 22 novembre, fin d’après-midi. "Notre démocratie ignore le peuple" >>> Article paru dans Marianne daté du 12 juin.

"Notre démocratie ignore le peuple"

A Brest, la gouvernance contributive au coeur de l’innovation territoriale. Au carrefour des cultures numériques, de l’entrepreneuriat et de l’éducation populaire, Michel Briand travaille activement à l’élaboration de réseaux d’innovations sociales ouverts en Bretagne.

A Brest, la gouvernance contributive au coeur de l’innovation territoriale

Élu à Brest et à l’agglomération Brest Métropole Océane, engagé sur les questions numériques et d’économie sociale et solidaire, il est également directeur adjoint de la Formation à Télécom Bretagne et membre du Conseil National du Numérique. Transition citoyenne en pays de Brest. "Le mandat de maire contribue à l’épuisement nerveux de ceux qui l’exercent" Marianne : Après la mort de l'ex-maire PS de Tours Jean Germain, l’actualité vient d’être marquée par un nouveau suicide d’un ancien édile, Jean Roujon, ex-maire de Marvejols.

"Le mandat de maire contribue à l’épuisement nerveux de ceux qui l’exercent"

Sans présumer des raisons toujours complexes et multiples qui conduisent à un tel geste, pensez-vous que le poids que peut représenter aujourd'hui le mandat de maire est pu avoir un impact dans la décision de ces deux hommes ? Françoise Bouvier : Il y a en effet généralement pas une mais de multiples raisons à un tel geste. Reste que je suis persuadé que le mandat de maire contribue à l’épuisement nerveux de ceux qui l’exercent. Et si une personne est fragilisée par des événements extérieurs ou des tourments personnels, je pense que cela peut faire basculer les choses incontestablement.

En tant que maire, nous sommes soumis à une tension permanente. Avis défavorable au projet Paris-Saclay : et maintenant ? La commission d’enquête sur le Contrat de développement territorial (CDT) du plateau de Saclay a rendu un avis défavorable.

Avis défavorable au projet Paris-Saclay : et maintenant ?

Alors qu’élus et associations se réjouissent d’avoir été entendus sur leurs critiques de l’aménagement de la frange sud, l’Etat n’est pas prêt de revoir sa copie. La question de l’aménagement est sensible sur le Plateau (Archives EI) Chacun le souligne : aucun CDT n’avait jusque là reçu d’avis défavorable à la suite d’une enquête publique. Elle a été menée par trois fonctionnaires du 17 novembre au 15 janvier dernier. La commission d’enquête a recueilli sur des registres les observations de tout ordre relatives au Contrat de développement territorial concernant les deux quartiers du Moulon et Polytechnique.

Et après avoir reçu l’avis de l’ensemble des acteurs du Plateau, élus, associations, établissements et entreprises, cette commission d’enquête a finalement rendu public son avis défavorable la semaine dernière.

BBZ

VECAM - Citoyenneté dans la société numérique. Start-up : ces "barbares" qui veulent changer le monde, saison 2. C’est une drôle de tribu qui s’est réunie à l’Archipel, à Paris, le 31 mars à 18h30.

Start-up : ces "barbares" qui veulent changer le monde, saison 2

Dans la nef de l’église de cet ancien couvent, plus de deux cents personnes qui ne se connaissaient que pour avoir échangé des messages sur Facebook se sont enfin retrouvés en "IRL". Traduction : "in real life", dans la vie réelle. Ils se sont eux-mêmes baptisés les "Barbares". Un drôle de nom, qui ne véhicule aucun message agressif malgré les apparences. «Nous sommes un peuple» ? Chiche ! Démocratie participative : de nouveaux outils qui rapprochent gouvernements et citoyens.

Les budgets participatifs, qui associent directement les citoyens aux choix politiques, ont le vent en poupe. En témoigne le succès rencontré par le dispositif mis en place par Anne Hidalgo à la mairie de Paris, qui s’inscrit dans une dynamique internationale d’ouverture des pouvoir publics et d’association plus étroite des citoyens à l’action publique. Arnaud Sahuguet et Beth Simone Noveck, première Chief technology officer de l’histoire du gouvernement américain, listent les dernières tendances en matière de démocratie participative numérique dans une tribune pour Governing. L’agora numérique est la tendance du moment, notamment pour favoriser la circulation des arguments et des idées.