background preloader

Démocratie permanente en Centre-Val de Loire - Les panels

Facebook Twitter

Ce Dossier de ressources numériques est destiné aux six panels territoriaux engagés dans la démarche de Démocratie Permanente portée par le Conseil régional Centre-Val de Loire.



Créé par Villes au Carré en janvier 2017, il est destiné à être alimenté tout au long de l'année par les panélistes et partenaires de la démarche.

Pour y ajouter des ressources repérées au cours des travaux (experts, vidéos, expériences, schémas...), transmettez-les à Hélène Delpeyroux (07 82 34 47 98, helene.delpeyroux(a)villesaucarre.org).

Panels Mode d'emploi. RAPPORT DEMOCRATIE PARTICIPATIVE. Pré programme de la journée du 26 janvier 2016. Déroulé de la journée de lancement des panels. Photos de la rencontre. Les mots-clés des panels. Le grand journal des panels. Popcorn final. Procès verbal du tirage au sort intercommunalités. Lancement de la démarche Démocratie Permanente. Charles Fournier vice-Président de la Région Centre-Val de Loire Délégué à la Démocratie, aux initiatives citoyennes, au développement rural, à la coopération et à l’égalité Madame, Monsieur,

Lancement de la démarche Démocratie Permanente

Tous concertés ! – Région Centre-Val de Loire. Déclaration THC signée le 11 janvier 2011. Facebook tournée citoyenne. Dates de la tournée démocratique. Compte rendu de la Fabrik à Ascoux BV de Pithiviers. Compte rendu de la Fabrik à Amilly BV de Montargis. Compte rendu de la Fabrik à Briare BV de Giens. Compte rendu de la Fabrik à Bourges (18)

Compte rendu de la Fabrik à Vierzon BV de Vierzon. Compte rendu de la Fabrik à Aubigny sur Nère. Compte rendu de la Fabrik à Saint Amand Montrond. Démocratie Ouverte. Dominique Rousseau : « Il faut construire une démocratie continue » Dans son nouvel ouvrage, le juriste prône la « radicalisation de la démocratie » par la création d’une assemblée sociale où le citoyen garderait la parole entre deux élections.

Dominique Rousseau : « Il faut construire une démocratie continue »

LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Propos recueillis par Franck Johannès. Loïc Blondiaux - La démocratie à venir et à refaire - Collège de France 02.04.2014. Une nouvelle ambition territoriale - Rapport final Lebreton. Jo Spiegel - Faire (re)naître la démocratie. Ce maire applique depuis 1989, une démocratie participative dans son village. Jo Spiegel, maire de la commune de Kingersheim depuis 1989, est un ardent défenseur de la démocratie participative et de la co-construction citoyenne des actions politiques.

Ce maire applique depuis 1989, une démocratie participative dans son village

Il détaille ses méthodes, réflexions et expériences sur sa conception du processus démocratique dans son nouveau livre Et si on prenait – enfin ! – les électeurs au sérieux. Ancien professeur d’éducation physique et sportive, Jo Spiegel est élu maire de la commune de Kingersheim dans le Haut-Rhin en 1989, et continue aujourd’hui d’exercer sa fonction. Depuis lors, il défend la pratique d’une démocratie véritablement participative et délibérative impliquant à la fois habitants et élus dans les décisions qui touchent à la gestion de la politique locale, et nourrit une réflexion critique sur la démocratie représentative telle qu’elle existe actuellement. Paru le 24 janvier aux éditions des Temps Modernes, son livre Et si on prenait – enfin ! Commandez votre nouveau Livre-Journal en cliquant sur l’image ! Quelles sont les compétences exercées par les régions ?  - Quelles sont les compétences des collectivités territoriales.

<p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

Quelles sont les compétences exercées par les régions ?  - Quelles sont les compétences des collectivités territoriales

</p> La loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) du 7 août 2015 a renforcé les compétences régionales, mais de manière moindre que prévu et la région a surtout des fonctions de programmation, de planification et d’encadrement de l’action des collectivités situées dans son ressort. Ayant perdu la compétence générale, la région dispose des compétences énumérées par les diverses lois qui se sont succédé depuis 1983. Démocratie représentative, démocratie participative, démocratie paritaire : comment décider avec efficacité et légitimité en France en 2017 - Sénat.

La mission d'information a entendu : Mercredi 22 février : - les représentants d’associations d’élus locaux, avec M.

Démocratie représentative, démocratie participative, démocratie paritaire : comment décider avec efficacité et légitimité en France en 2017 - Sénat

Charles FOURNIER, vice président de la région Centre Val de Loire, pour "Régions de France", Mme Alexandrine LECLERC, vice présidente du conseil départemental du Loiret représentant l’Assemblée des départements de France (ADF), M. Loic CAURET, président de la communauté de communes Lamballe Terre et Mer, président délégué de l'Assemblée des Communautés de France (AdCF), et MM.

Bertrand PANCHER, député-maire de Bar-Le-Duc, et Alexandre TOUZET, maire de St-Yon, représentant l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalités (AMF) (la vidéo) ; - M. . - Mme Brigitte CHALOPIN, présidente de la Commission nationale des commissaires enquêteurs (CNCE), et M. Jeudi 23 février 2017 : M. Le compte rendu (prochainement en ligne)

Démocratie participative : pas si simple ! alertent les élus locaux. Démocratie locale 24/02/2017par Emilie Denètre Si la démocratie participative semble être devenue un outil « incontournable » de notre société, les élus ont pointé du doigt le 22 février au Sénat les difficultés liées à son exercice au quotidien.

Démocratie participative : pas si simple ! alertent les élus locaux

L’enjeu ici étant finalement une co-construction des projets et non une validation de projets déjà ficelés. Cet article fait partie du dossier: Y aller par 4 chemins – Quartiers populaires et participation des habitants. Rapport - Education à la citoyenneté à l'école.

Laboratoire Citoyen de Chartres, Pour une loi sur la participati

La gestion d'entreprise collaborative. Confier les attributions de la reserve parlementaire à un collège citoyen ? Des forums de l'engagement citoyen, pour les 16-25 ans, dans le Cher. À St Amand Montron, le conseil citoyen se met en place pour coconstruire la politique de la ville sur le quartier du Vernet. Le conseil citoyen de St Amand Montron se met en action. Regard de jeune dirigeant sur animation démocratique. Les radios associatives : à la fois actrices et relais des initi.

Pour un "code de conduite" de l'élu. Transparence de l'action publique institutions/citoyens. Permettre aux citoyens de faire et de s'impliquer dans des proje. Des élus en posture d'écoute. Ces mouvements citoyens qui veulent renouveler la démocratie. « Nous sommes ceux que nous attendons. » C’est le slogan du mouvement #MaVoix, qui vise à proposer des candidatures citoyennes aux législatives.

Ces mouvements citoyens qui veulent renouveler la démocratie

Une manière d’enterrer le concept d’homme providentiel cher à la Ve République. Personne ne viendra vous sauver, alors engagez-vous et tentez de faire bouger les lignes, voilà ce que disent #MaVoix et nombre d’organes protéiformes, parmi lesquels Nuit debout, Stades citoyens, MaPresidentielle.fr, Les Jours heureux, Le Chant des colibris… Leur point commun : vouloir recréer de l’adhésion au politique en partant de son unité, le citoyen.

Tous partent du constat que la politique s’est éloignée des gens. « 99 % des jeunes pensent que les politiques sont corrompus, se lamente Charlotte Marchandise, la candidate issue de la primaire citoyenne de MaPrimaire.org. Il y a vraiment une urgence démocratique face à ce rejet des partis. J’ai moi-même reçu des parrainages d’élus Les Républicains qui me disent qu’ils ont honte de ce qu’il se passe. » Pour les citoyens, plus de concertation locale ne rime pas avec sentiment d’utilité. C’est la quatrième année que Res Publica et Harris Interactive collaborent pour livrer leur baromètre de l’opinion des Français sur la concertation locale et la prise de décision publique.

Pour les citoyens, plus de concertation locale ne rime pas avec sentiment d’utilité

Présentés officiellement mardi 28 février 2017 à Superpublic, un espace consacré à l’innovation publique, les résultats publiés en exclusivité par la Gazette font état de l’approfondissement d’un paradoxe que les spécialistes de la démocratie participative connaissent bien. Les citoyens participent en effet de plus en plus aux concertations publiques mais ont toujours le sentiment que leur participation est inutile.

Un constat que le président de Res Publica, Gilles-Laurent Rayssac déplore : « les résultats de notre baromètre démontrent que la participation a connu une forte hausse ces dernières années et que les effets positifs de la concertation sont à 80% une réalité notamment au sujet de la confiance donnée aux élus. Le référendum, un outil attendu Un fonds pour financer les initiatives citoyennes. Démocratie lycéenne active à Vaillant. Leçon de vannerie buissonnière avec le CPIE.