background preloader

Démocratie

Facebook Twitter

À Saillans, les habitants réinventent la démocratie. - Saillans (Drôme), reportage L’eau vive descend droit des montagnes.

À Saillans, les habitants réinventent la démocratie

Assise au bord de la Drôme, Mireille se souvient de la rude bataille face au mépris des édiles. « Le maire nous disait : “C’est moi qui ai été élu, c’est moi qui décide.” On lui a prouvé le contraire », sourit-elle. Dans son dos, le massif des Trois-Becs culmine à 1.500 mètres, encerclé par la brume. Mireille a été parmi les premiers à se mobiliser contre le supermarché, en 2010. Les Trois-Becs. « On voulait garder le cœur du village vivant », raconte-t-elle. Des réunions publiques sont organisées à l’approche des municipales de 2014. La démocratie, ça marche ! Des élus qui écoutent les citoyens, des citoyens qui participent vraiment à la décision, des référendums qui tranchent quand aucune solution nette n’émerge ?

La démocratie, ça marche !

Mais si, c’est possible. Ça s’appelle la démocratie. Et ça marche très bien, comme à Vandoncourt, commune de 800 habitants près de la frontière suisse qui expérimente depuis plus de quarante ans la démocratie participative. Les 800 habitants de Vandoncourt, dans le Doubs, n’ont pas attendu que la démocratie participative soit à la mode pour s’impliquer dans la vie de leur village. Ils disposent de nombreux canaux pour faire entendre leur voix. Le débat en cours sur l’implantation d’un parc éolien est un bon exemple de la culture démocratique qui règne dans la commune. Une opposition qui n’incommode pas le maire, Patrice Vernier : « Je me suis engagé auprès des habitants en leur disant que dès que nous aurons tous les éléments en main, nous organiserons une réunion publique contradictoire ». Chacun a son mot à dire Aller plus loin. Démocratie active : 40 ans de pratique à Vandoncourt. Il existe plusieurs niveaux de démocratie et nous connaissons tous très bien son expression la moins haute : la version représentative, puisque c’est le modèle en vigueur dans nos institutions.

Démocratie active : 40 ans de pratique à Vandoncourt

A l’échelle locale, quelques villes dans le monde ont expérimenté des modèles de démocratie plus participatives dites directe ou de co-création : Porto Allègre au Brésil, Marinaleda en Espagne… Voici Vandoncourt, dans le Doubs. Vandoncourt semble être l’exemple de gouvernance participative la plus élevée et, depuis 40 ans, ses 820 habitants continuent l’expérience avec succès. Ainsi, les citoyens sous la bienveillance de leurs Maires et Conseillers municipaux, décident et gèrent leur commune dans le respect de la Constitution française. Les compétences de la Mairie sont réparties en 8 commissions extra municipales comptant chacune une douzaine d’inscrits.

C’est tranquille d’être Maire à Vandoncourt me direz-vous ! Cathy Firmin De beaux fruits Pour aller plus loin : La vraie démocratie - Ce n'est pas ce que vous croyez. Petite histoire du tirage au sort en politique. En France, il est courant de « tirer les rois » à l’épiphanie [1].

Petite histoire du tirage au sort en politique

Les origines de cette coutume remontent au moins aux Saturnales, la principale fête romaine. De nature carnavalesque, elle avait lieu après le solstice d’hiver, dans les 12 jours intercalaires entre le cycle solaire et le cycle lunaire. Banquets et orgies se multipliaient alors. Les normes sociales ordinaires étaient suspendues. Il était notamment permis de s’adonner aux jeux de hasard comme les dés, une pratique normalement interdite. Anthropologues et historiens ont longuement débattu sur ce récit, qui relève sans doute plus du mythe que de la réalité historique [5]. À l’heure où le tirage au sort semble revenir après des siècles d’éclipse dans des centaines, voire des milliers d’expériences politiques [6], il est intéressant de s’interroger sur la façon dont cette procédure a été utilisée dans le passé.

Des origines anciennes. Pour une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens. Projet de loi El-Khomri En cas de licenciement illégal, l’indemnité prud’homale est plafonnée à 15 mois de salaire.

Pour une Constitution Citoyenne, écrite par et pour les citoyens

Les 11 heures de repos obligatoire par tranche de 24 heures peuvent être fractionnées. Une entreprise peut, par accord, baisser les salaires et changer le temps de travail. Les temps d’astreinte peuvent être décomptés des temps de repos. Le dispositif « forfaits-jours », qui permet de ne pas décompter les heures de travail, est étendu. Les apprentis mineurs pourront travailler 10 heures par jour et 40 heures par semaine. Le plancher de 24 heures hebdomadaires pour un contrat à temps partiel n’est plus la règle dans la loi (confirmation d’une loi antérieure). Il suffit d’un accord d’entreprise pour que les heures supplémentaires soient 5 fois moins majorées. Sur la stratégie politique d'Etienne Chouard. Il faut tout d'abord que honnêtement, j'avoue que je ne compte pas parler de la polémique de style fautrieriste (ou antifautrieriste) qui agite quelques blogs ces temps-ci.

Sur la stratégie politique d'Etienne Chouard

Ainsi, je prie ceux que les Torquemadas au petit pied font saliver de s'éloigner : ils seraient déçus. En relation avec cet évitement, et en manière honteuse de justification, je dois aussi préciser que je suis favorable à la liberté d'expression. Pourquoi aucune nouvelle de l'Islande ? Révolution islandaise. Nouvelle Constitution. Youtube. J'AI PAS VOTÉ - Le tirage au sort en politique.