background preloader

Démocratie

Facebook Twitter

Le revenu garanti et ses faux amis, par Mona Chollet (Le Monde diplomatique, juillet 2016) The truth about smart cities: ‘In the end, they will destroy democracy' A woman drives to the outskirts of the city and steps directly on to a train; her electric car then drives itself off to park and recharge.

The truth about smart cities: ‘In the end, they will destroy democracy'

A man has a heart attack in the street; the emergency services send a drone equipped with a defibrillator to arrive crucial minutes before an ambulance can. A family of flying maintenance robots lives atop an apartment block – able to autonomously repair cracks or leaks and clear leaves from the gutters. Such utopian, urban visions help drive the “smart city” rhetoric that has, for the past decade or so, been promulgated most energetically by big technology, engineering and consulting companies. Yet there are dystopian critiques, too, of what this smart city vision might mean for the ordinary citizen. The phrase itself has sparked a rhetorical battle between techno-utopianists and postmodern flâneurs: should the city be an optimised panopticon, or a melting pot of cultures and ideas? And what role will the citizen play?

But how safe is open data? Brexit, Notre-Dame-des-Landes : le non de la démocratie ? Changer de paradigme est un vaste projet.

Brexit, Notre-Dame-des-Landes : le non de la démocratie ?

Il requiert simultanément un travail personnel – pas de changement de société sans changement personnel –, et la nécessité de trouver une articulation adaptée entre le je et le nous ; et plus particulièrement de trouver un mode de gouvernance, des processus décisionnels qui puissent satisfaire les aspirations du plus grand nombre, alors qu’elles sont souvent différentes.

Projet WorkSim - simulation marche du travail. La hiérarchie des textes juridiques français. Deux chercheurs testent virtuellement la loi El Khomri sur le marché du travail.

Karl Popper

Methodes. Outils. Initiatives Existantes. Nuit Debout. Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 / Constitution / Droit français / Accueil. Les Représentants du Peuple Français, constitués en Assemblée Nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une Déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'Homme, afin que cette Déclaration, constamment présente à tous les Membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif, et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 / Constitution / Droit français / Accueil

Elements de réflexions sur la démocratie (théorie) MOCICA - FAQ. Pourquoi le revenu de base, c'est de la merde (néolibérale) La Finlande prête à expérimenter la fin du travail?

Une première en Europe, la Finlande veut expérimenter une forme de revenu universel.

La Finlande prête à expérimenter la fin du travail?

Le nouveau gouvernement de centre droit évoque une allocation de base pour tous les citoyens. Si son montant devait atteindre les 1000 euros mensuels, le travail deviendrait alors «un choix de vie». La Finlande en a peut-être les moyens (voir en bas de p.) mais certains hésitent devant cette révolution culturelle. On ne connaît pas encore les détails de ce projet de loi annoncé au Parlement par le nouveau Premier ministre Juha Sipilä, mais tous les citoyens finlandais, quel que soit leur âge ou leur situation sociale, auraient le droit à un revenu de base garanti. Parlement & Citoyens. « Civic Tech » : des applis pour doper la démocratie en ville.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Claire Legros Sabrina veut ouvrir un « supermarché de produits en vrac pour réduire les déchets », Amor propose « un marché estival nocturne » tandis que Nicolas aimerait « bâtir des murs pour laisser les jeunes (et les moins jeunes) faire du street art et du graffiti ».

« Civic Tech » : des applis pour doper la démocratie en ville

Depuis dix jours, les habitants de Vernon (Eure) peuvent proposer directement sur leur smartphone des idées pour améliorer leur quartier. Une consultation lancée dans le cadre du budget participatif, et soumise aux votes des habitants sur l’application Fluicity. A Voisins-le-Bretonneux (Yvelines), c’est sur la localisation des stations de vélos en libre-service que les habitants ont été sollicités par le biais d’un site et de l’appli mobile Neocity. Tandis que ceux de Bougival (Yvelines) ont été consultés sur les horaires de fermeture de la mairie via l’application Vooter.

Start-ups « citoyennes » Réseau social local. Civic Tech : les 5 start-up qui pourraient faire bouger la démocratie. Avec l’arrivée prochaine des élections présidentielles aux Etats-Unis et en France, Futur en Seine a souhaité mettre un coup de projecteur sur le secteur des Civic Tech.

Civic Tech : les 5 start-up qui pourraient faire bouger la démocratie

La Civic Tech regroupe le champ des initiatives publiques, privées ou associatives cherchant à renforcer l’engagement citoyen, la participation démocratique et la transparence des gouvernements via les outils du numérique. Personal Democracy France avait donc invité des intervenants tels que Jessica Morales, Digital Organizing Director de la campagne Hillary For America, ou Pablo Soto, élu de Podemos chargé de la participation citoyenne, de la transparence et de la gouvernance ouverte à la ville de Madrid.