background preloader

Le cloud computing, l'informatique de demain ? - Journal du Net Solutions

Le cloud computing, l'informatique de demain ? - Journal du Net Solutions
Déjà lancés par Amazon, les services de stockage et de calcul en ligne pourraient révolutionner l'informatique d'entreprise d'ici à moins de cinq ans. Google et IBM sont sur le pont, et les DSI pourraient faire leurs valises. Qu'est ce que le cloud computing ? L' "informatique dans les nuages" est un concept apparu assez récemment, mais dont les prémices remontent à quelques années, notamment à la technologie des grilles de calcul, utilisée pour le calcul scientifique. Le cloud computing fait référence à l'utilisation de la mémoire et des capacités de calcul des ordinateurs et des serveurs répartis dans le monde entier, et liés par un réseau, tel Internet. Les utilisateurs du nuage pourraient ainsi disposer d'une puissance informatique considérable et modulable. Le cloud computing, un produit commercialisable ? Oui, cette technique est en passe de devenir un business. Quels sont les avantages pour l'utilisateur ? Le cloud computing, fin de la DSI ?

http://www.journaldunet.com/solutions/systemes-reseaux/analyse/le-cloud-computing-l-informatique-de-demain.shtml

Related:  CloudjacquesfeugueurVeille TechnologiqueDocument Annexes sur des notions Juridiquessagechloe

eBook Simplicité—VMware consolide l'infrastructure sur un nombre réduit de serveurs. Le logiciel offre en outre de puissants outils automatisés, capables d'optimiser et de gérer les environnements virtuels et physiques à partir d'une console unique, accessible via un simple navigateur Web. L'édition de base, vSphere 5.0 Edition, intègre des outils de provisionnement fin, de gestion des mises à jour, de récupération des données et de haute disponibilité. Par ailleurs, vMotion assure la migration à chaud des machines virtuelles en cours d'exécution. L'édition Enterprise inclut en outre vMotion pour le stockage, les zones de sécurité vShield, ainsi que des fonctionnalités puissantes de gestion des ressources. Enfin, avec l'édition Enterprise Plus, jamais la gestion n'a été aussi simple, grâce notamment à l'automatisation complète du datacenter, basée sur des règles.

Le cloud computing expliqué aux nuls Le phénomène du "cloud computing" prend de plus en plus d'ampleur dans les entreprises et le grand public commence à le connaître sous la forme de services de stockage à distance, ou encore de musique en streaming. Le cloud est sur toutes les lèvres. Bernard Ourghanlian est directeur technique et sécurité de Microsoft France. Fantasmes et réalités du cloud computing Selon le cabinet d'études Forrester, seulement 3 % des grandes entreprises et 4 % des PME ont à ce jour adopté le modèle du cloud computing. Les entreprises sont donc, du moins pour l'instant, majoritairement réticentes car elles craignent pour la sécurité de leurs données. "Elles ne comprennent pas ce nouveau concept !"

Cloud Computing : offres, conseils, témoignages Le Cloud Computing permet d'accéder à des logiciels en ligne, sous forme d'abonnement, dans de nombreux domaines : ERP, CRM, et autres applications métiers... Mais aussi à des services de stockage et de calcul accessibles par Internet. Qu'est ce que le cloud computing ? Article sur l'intelligence collective Qu’est-ce que l'intelligence collective ? L’intelligence collective est une forme de conscience collective qui émerge lorsque des individus se rencontrent au-delà de l’ego. Cette émergence a été constatée à de très nombreuses reprises (y compris avec les clients d'Integral Vision) et a même été scientifiquement démontrée (cf.

Transformez votre SI en cloud privé 1. Identifier et préciser les objectifs Un cloud privé sous-tend une infrastructure et une organisation permettant d'allouer à la demande, aux différents projets, les ressources informatiques qui leur sont nécessaires. Il est question de réduire ces délais à l'échelle de la journée, voire de l'heure, contre plusieurs semaines habituellement.

Etude IDC : le cloud computing créera 14 millions d’emplois d’ici 2015 Microsoft a publié lundi soir les résultats d’une étude commandée au cabinet IDC à propos des perspectives de croissance du cloud computing en termes d’emploi. Selon les prévisions, le secteur va générer la création de 15 millions d’emplois à travers le monde entre 2011 et 2015. À cette date, le cloud computing sous toutes ses déclinaisons devrait atteindre un chiffre d’affaires annuel de 1,1 trillion de dollars, soit plus de mille milliards de dollars.

Installation d’ownCloud sous Debian I. Présentation d’OwnCloud OwnCloud est une application OpenSource de stockage en ligne et de gestion de fichiers, on l’apparente généralement au très connu Dropbox car ownCloud permet de stocker et de synchroniser des fichiers entre un ou plusieurs postes/serveurs et le serveur OwnCloud, remplissant ainsi le rôle de serveur de sauvegarde pour mettre en sécurité les fichiers et de serveur synchronisation. Pour mettre en place ce service vous devez disposer d’un serveur web utilisant PHP et MySQL ou SQLite. Voyons cela ensemble Parmi les fonctionnalités, on y trouve évidemment la possibilité de partager des fichiers, mais également de lire de la musique directement en ligne grâce au lecteur intégré, un calendrier, une gestion de contacts, la visualisation et l’édition de documents en ligne, la visualisation et le classement de photos dans des galeries, etc.

Cloud computing : risques, menaces & vérités Le cloud computing est un concept consistant à exploiter des solutions ou des services à l’aide de ressources physiques accessibles grâce au Net. Attention car un concept est une représentation générale et souvent abstraite de la réalité. Méfiance. Ne vous y trompez pas, le mot clé dans la définition donnée plus haut est le mot « physique ». Il résume quasiment à lui seul tout ce qui peut être dit sur le sujet. « Buzzword » ou tendance à l’échelle internationale, le cloud computing est tout sauf une révolution.Pour bien l’appréhender et prendre les bonnes décisions, il faut en comprendre les principes de fonctionnement et surtout se poser les bonnes questions.

Ubuntu 11.10 : OpenStack et ARM à l'honneur Canonical a publié la version 11.10 (Oneiric Ocelot) de sa très populaire distribution Linux Ubuntu, dans ses versions poste de travail et serveur. Pour sa version desktop, cette mouture s'habille d'une interface graphique Unity, choisie désormais comme pilier visuel d'Ubuntu, à défaut de Gnome. Ubuntu se pare également d'un service de téléchargement d'applications et d'un service de stockage dans le Cloud, baptisé Ubuntu One (sorti des phases de bêta), qui permet évidemment le partage de fichiers et également le streaming de titres musicaux. Mais les nouveautés les plus notables se retrouvent sur la partie serveur.

Outils collaboratifs Google Drive Travailler avec des applications en ligne est aujourd’hui chose courante avec la généralisation des terminaux mobiles. Google offre, depuis plusieurs années, une panoplie d’applications devenues aussi performantes que les applications dites lourdes. Cette prouesse technologique s’est accompagnée de possibilités de travail collaboratif qui ont multiplié l’intérêt des pratiques pédagogiques en ligne. L’objet de cet article n’est pas de faire de la publicité pour Google, il est destiné aux enseignants soucieux d’enrichir leur expérience avec les outils en ligne. Introduction

Migration vers le Cloud : avantages et inconvénients pour les PME Le Cloud Computing offre aux entreprises des perspectives très prometteuses mais il est encore aujourd’hui difficile pour les petites et moyennes entreprises d’identifier précisément ses avantages et ses inconvénients. Le Cloud Computing est indéniablement l’une des principales avancées technologiques de ces dernières années offrant aux entreprises des perspectives très prometteuses et jusqu’alors parfaitement inimaginables. Cependant, face à l’immense battage médiatique qui entoure le « phénomène » et malgré son attractivité, il est aujourd’hui difficile pour les petites et moyennes entreprises d’identifier précisément ses avantages et ses inconvénients. Le passage au Cloud diffère d’une entreprise à l’autre et il est essentiel dans tous les cas de se poser les bonnes questions et d’avoir conscience des risques potentiels. Cependant, si le Cloud Computing présente de nombreux avantages, les PME doivent cependant prendre en compte certains aspects liés à la sécurité et à la fiabilité.

Sécurité : 91 % des services Cloud présentent un risque À l’heure où les chefs de projet du plan Cloud français préconisent la création d’un label européen « Secure Cloud », une nouvelle étude de Skyhigh Networks, spécialiste américain de la sécurité des services hébergés, témoigne de la porosité des services Cloud utilisés par les entreprises en Europe. Pour cette étude, les usages de plus de 40 organisations (1 million d’utilisateurs), du secteur financier à l’industrie, ont été analysés. Des services à hauts risques Seuls 9% des 2 105 services Cloud étudiés disposent de capacités de sécurité de classe entreprise, les 91% restant font peser des risques moyens ou élevés sur la sécurité des organisations.

Related:  L'informatique en nuage (Cloud computing)Le cloud computing, les espaces et outils collaboratifsGEDThème 2 : L'informatique en nuage (Cloud Computing)Cloud computing en vracCloud ComputingThème 2 : Cloud computingCloud