background preloader

Cloud

Facebook Twitter

Sociétés - ORANGE lance son nouveau cloud public. Un petit cloud personnel avec Lima Ultra. Si les NAS et les plates-formes de stockage cloud se sont imposés dans les entreprises comme dans les foyers, il peut être intéressant de déployer son propre cloud personnel pour conserver certains fichiers sous la main en tout sécurité.

Un petit cloud personnel avec Lima Ultra

Le boitier Lima Ultra répond à ce dernier besoin avec un produit de seconde génération beaucoup plus convaincant. Si n’importe quel PC sur un réseau peut faire office de serveur de fichiers, il est également possible de créer son propre cloud privé avec une solution du type OwnCloud ou NextCloud. Mais il est toujours nécessaire de garder son PC ou son serveur allumé pour assurer un service basique et comparable à un NAS ou à une plate-forme DropBox ou Google Drive. A la différence près que les données ne sont pas conservées dans une base de données partagée (multitenant) comme chez tous les géants du cloud. Consulter ses fichiers à distance Minimaliste, l'interface Android permet de consulter ses fichiers à distance.

Réduire le risque du cloud computing - ZDNet. Les études dans leur ensemble montrent une forte hausse de l'adoption du cloud computing, notamment hybride : selon un récent rapport, 95 % des professionnels de l'informatique disent utiliser le cloud et 75 % le cloud computing hybride.

Réduire le risque du cloud computing - ZDNet

Ce rapport montre également que la sécurité n'est plus le principal défi lié au cloud, la place étant désormais occupée par le manque de ressources et d'expertise (Source : rapport de Rightscale sur l'état du cloud en 2016). Il n'y a pas si longtemps, la sécurité était encore considérée par la plupart des entreprises comme le plus grand défi lié au cloud. Pourtant, même si la sécurité restera encore un sujet de préoccupation dans toutes les entreprises, voire la préoccupation principale pour beaucoup, notamment pour celles qui gèrent des données sensibles, un changement est clairement en train de s'opérer.

Alors, qu'est-ce qui a changé ? IBM s’appuie sur le chinois Wanda pour booster son cloud public en Chine. IBM ouvre InterConnect, son événement annuel qui réunit quelques 20 000 personnes à Las Vegas, aux Etats-Unis, du 19 au 23 mars 2017, sous le signe du cloud.

IBM s’appuie sur le chinois Wanda pour booster son cloud public en Chine

Le groupe américain a conclu un partenariat avec le chinois Wanda Internet Technology Group en vue de la création d’une coentreprise de cloud public en Chine. L’accord a été signé le 19 mars 2017 à Pékin par Ginni Rometty, PDG d’IBM, et Wang Jianlin, président du conglomérat Wanda. Datacenters de Wanda et technologies d'IBM Les détails de l’accord ne sont pas connus.

La coentreprise aura la mission de vendre des services de cloud d’infrastructure (IaaS pour infrastructure as a service) et de plateforme (PaaS pour Platform as a service) en Chine, via des datacenters de Wanda Internet Technology Group en s’appuyant sur des technologies d’IBM comme le moteur d’intelligence artificielle Watson, la plate-forme d’Internet des objets ou sa solution pour la mise en œuvre de la Blockchain. Forte concurrence d'acteurs locaux. Le bloc-notes Google Keep intégré à G Suite - ZDNet. Google enrichit encore son ensemble de services cloud G Suite en y ajoutant son bloc-note Keep.

Le bloc-notes Google Keep intégré à G Suite - ZDNet

Cette application équivalente à OneNote (Microsoft) ou Evernote sera désormais disponible pour les clients professionnels abonnés à G Suite. Autre évolution importante, Keep sera aussi intégré à Google Docs. Concrètement, les usagers pourront accéder à leurs notes synchronisées depuis le traitement de texte, via le menu Outils. Les notes seront affichées dans un panneau latéral et pourront être insérées facilement dans le document actif par un glisser-déposer. Il sera également possible d’ajouter le texte d’un document dans une note sous la forme d’un lien cliquable. Depuis l’année dernière, Evernote est intégré à Google Drive. OneDrive : plus qu'un mois si vous possédez plus de 1 To de stockage.

Certains abonnés à Office 365 bénéficiaient d'un stockage illimité sur le service OneDrive de Microsoft jusqu'à ce que l'éditeur mette fin à son offre.

OneDrive : plus qu'un mois si vous possédez plus de 1 To de stockage

S'ils dépassent le nouveau quota de 1 To ils ont jusqu'au 1er mars pour retirer leurs données. Fin 2014 Microsoft avait voulu frapper un grand coup en proposant un stockage dans le cloud illimité à tous les souscripteurs d'un abonnement Office 365. Un an plus tard, après avoir constaté des abus de quelques utilisateurs qui stockaient de façon déraisonnable des dizaines de milliers de Go l'offre avait été modifiée pour plafonner le stockage à 1 To (1000 Go) pour les abonnés.

Ceux qui dépassaient cette limite avaient toutefois obtenu un délai de 18 mois pour régulariser la situation. Ce délai arrive à échéance le 1er mars 2017. Après ce délai de trois mois, le 1er juin, si le compte contient toujours plus d'un To de données il sera bloqué complètement pendant 6 mois sans que l'utilisateur puisse faire une action. Les services Cloud en entreprises ne sont pas entreprise ready.

Dans une étude réalisée par Netskope, spécialiste CASB (Cloud Access Security Broker), on apprend que les entreprises consomment de plus en plus de services Cloud, mais que ces derniers ne sont pas taillés pour elles.

Les services Cloud en entreprises ne sont pas entreprise ready

Dans son rapport, Netskope constate qu’en janvier 2017, une société comprend une moyenne de 1 031 services Cloud en son sein. Une progression par rapport au trimestre précédent qui comptabilisait 977 services en circulation. Il existe une disparité entre les secteurs d’activité. La distribution, l’hôtellerie et la restauration sont friands de ce type de services (1 193 en moyenne) suivi de la banque, assurance et services financiers (1 132 services).

La cuillère en bois revient aux firmes IT et celles liées à la technologie avec seulement 904 services Cloud. Les solutions Cloud les plus utilisées sont One Drive et Outlook de Microsoft dans le package Office 365. Que signifie Cloud hybride? - Définition par WhatIs.com. Un Cloud hybride est un environnement informatique Cloud qui fait appel à une combinaison de services en Cloud privé sur site et en Cloud public, avec une capacité d'orchestration entre les deux plateformes.

Que signifie Cloud hybride? - Définition par WhatIs.com

Le Cloud hybride permet ainsi de déplacer les charges de travail entre Clouds public et privé au gré de l'évolution des coûts et des besoins informatiques. Il confère alors à l'entreprise une flexibilité accrue et davantage de possibilités de déploiement de données. Par exemple, une entreprise pourra déployer un Cloud privé sur site afin d'héberger des workloads sensibles ou critiques, mais pourra faire appel à un fournisseur de Cloud public tiers, tel que Google (Compute Engine), pour héberger des ressources moins critiques, par exemple destinées aux tests et au développement.

Pour consigner les données de sauvegarde et d'archivage des clients, un Cloud hybride pourra également utiliser Amazon Simple Storage Service (Amazon S3). Barracuda NextGen Firewall disponible sur Google Cloud Platform. Mardi 17 janvier 2017 Après AWS Marketplace et Microsoft Azure, le NextGen Firewall de Barracuda est désormais disponible pour les clients utilisant Google Cloud Platform.

Barracuda NextGen Firewall disponible sur Google Cloud Platform

Il fournit un accès à distance souple, une visibilité des applications, une prise en compte des utilisateurs et une gestion hautement granulaire des politiques de sécurité. Barracuda NextGen Firewall combine ainsi l'ensemble des fonctions de sécurité attendues d'un pare-feu nouvelle génération avec des fonctionnalités SD-WAN complètes pour l'optimisation de l'accès au cloud à chaque emplacement du réseau d'une entreprise. La gestion centrale entièrement intégrée de Barracuda, qui est évolutive, de quelques dizaines à des milliers de sites distants, contribue à améliorer la sécurité, la conformité et la connectivité réseau à tout emplacement sans avoir besoin de trafic secondaire.