background preloader

Home » OpenStack Open Source Cloud Computing Software

Home » OpenStack Open Source Cloud Computing Software

http://www.openstack.org/

Related:  Cloud

Ubuntu 11.10 : OpenStack et ARM à l'honneur Canonical a publié la version 11.10 (Oneiric Ocelot) de sa très populaire distribution Linux Ubuntu, dans ses versions poste de travail et serveur. Pour sa version desktop, cette mouture s'habille d'une interface graphique Unity, choisie désormais comme pilier visuel d'Ubuntu, à défaut de Gnome. Le Monde du Cloud Computing Le 18 Juillet 2016 Paas Entretien Jean-Paul Alibert, président de T-Systems France : « Un plan volontairement ambitieux pour la France » Président de T-Systems France depuis juin 2013, Jean-Paul Alibert a entamé la réorganisation de la filiale de Deutsche Telekom av... Le 18 Juillet 2016 Paas AWS met la main sur Cloud9, plate-forme de développement web et mobile Amazon Web Services fait l'acquisition de Cloud9, qui propose un environnement de développement intégré destiné aux développeurs web et mobile avec un... Le 15 Juillet 2016 Cloud Recap IT : Privacy Shield adopté, WPC et Cisco Live 2016, Google Vs Europe La semaine écoulée s'est achevée sur l'effroi d'un nouvel attentat perpétré à Nice dans la nuit du 14 juillet, ayant coûté la vie de 84 personnes. Dan...

Des milliards de kWh pour des milliards de données informatiques - Datacenter : l'efficience énergétique au centre des préoccupations Le secteur des Technologies de l'information et de la Communication connait une croissance exponentielle du nombre de données et des besoins de traitement qui n'est pas sans impact sur la consommation d'énergie et les émission de CO2. A chaque mail envoyé, à chaque requête sur un moteur de recherche, à chaque commande en ligne ou vidéo visionnée et photo partagée…, ce sont des milliards de données informatiques, provenant de milliers de serveurs qui sont réceptionnés, traités et stockés via les datacenters ou "usines numériques". Opérés par les géants du Net à l'image de Google, Facebook, Apple, Microsoft, Amazon ou Yahoo, ces centres de données sont plus de deux milliers dans le monde à garantir le partage de l'information illimitée et instantanée. Ces centres informatiques sont ainsi conçus pour héberger des données pour les particuliers et les professionnels et assurer le fonctionnement de leurs applications au quotidien. Près de 10% de l'électricité consommée en France

Wiki de l'internet libre Bienvenue ! L'objectif de ce wiki est d'établir une base de connaissances technique communes et vulgarisées qui nous permettra à tous de profiter d'Internet et de l'espace de liberté que ce formidable outil nous offre. Rédigez vos tutos ! Mettez des captures écrans ! Ecrivez pour les débutants ! Ecrivez pour Linux, Windows, Mac et les autres... Comparatif XenServer / Hyper-V / VMware Infrastructure Tout d’abord, il convient de vous donner les raisons pour lesquelles j’ai sélectionné ses trois solutions. La principale raison est simple. Ce sont les acteurs les plus crédibles sur le marché de la virtualisation. D’autres solutions sont peut être plus performantes mais n’auront pas la chance de pénétrer dans les datacenters et seront confinées à des marchés de niches ou aux universités. Introduction

Fantasmes et réalités du cloud computing Selon le cabinet d'études Forrester, seulement 3 % des grandes entreprises et 4 % des PME ont à ce jour adopté le modèle du cloud computing. Les entreprises sont donc, du moins pour l'instant, majoritairement réticentes car elles craignent pour la sécurité de leurs données. "Elles ne comprennent pas ce nouveau concept !" constate Guillaume Plouin, responsable de l'offre cloud computing chez Octo Technology. Il faut dire qu'il existe presque autant de définitions que d'acteurs du domaine.

CLOUD : Rayons cosmiques et formation des nuages L’expérience CLOUD (Rayons cosmiques produisant des gouttelettes extérieures) exploite une chambre à brouillard pour étudier un lien possible entre les rayons cosmiques galactiques et la formation des nuages. Elle est alimentée par le Synchrotron à protons du CERN, qui est ainsi le premier accélérateur de particules utilisé pour étudier la science des climats et de l'atmosphère. Les résultats pourraient considérablement modifier notre compréhension des nuages et du climat. La valorisation de la chaleur des datacenters Bureaux, piscines, serres tropicales…. Les réflexions des gestionnaires de datacenters sur les moyens de valoriser la chaleur "perdue" de leur centre de données se sont concrétisée par plusieurs projets en France. Focus. Garantir la sécurité et la disponibilité continue des données de leurs clients tout en réalisant plus d'opérations informatiques en consommant moins d'énergie, tel est l'enjeu auquel se confrontent les gestionnaires de datacenters depuis que leur impact en terme de consommation électrique a été pointé du doigt par plusieurs ONG. En France, ces usines du numérique sont désormais une centaine et consommeraient environ 9% de l'électricité, une consommation en hausse de 10% par an. L'énergie représentant en moyenne 30% des coûts d'exploitation des datacenters, la question de sa consommation est devenue prégnante pour les hébergeurs qui ont d'ores et déjà cherché à optimiser leur efficience énergétique.

Avoir son propre serveur Cloud Si vous voulez monter votre propre serveur cloud, un peu à la Dropbox mais sur votre propre serveur, histoire de conserver la propriété de vos données, il existe de plus en plus de solutions intéressantes. La dernière que j'ai découverte hier matin s'appelle OwnCloud. Il s'agit d'une appli PHP, qui couplée à un Apache+MySQL permet d'uploader et de synchroniser ses fichiers entre plusieurs ordinateurs, soit via l'interface web, ou soit via des clients compatibles WebDAV. Les clouds d'Amazon et Microsoft à nouveau perturbés Le cloud computing continue de montrer sa fragilité face aux éléments, alors que la foudre a causé des interruptions de service au niveau des datacenters de Microsoft et Amazon à Dublin, en Irlande. Les deux géants avaient déjà subi des pannes récemment aux Etats-Unis, et subissent des critiques sur leur fiabilité. Pour la deuxième fois en quelques semaines, les datacenters de Microsoft BPOS (Business Productivity Online Suite, le prédécesseur d'Office 365) et d'Amazon EC2 (Elastic Compute Cloud) sont tombés en panne. Mais si les premiers problèmes étaient venus des Etats-Unis, que ce soit pour Microsoft en mai ou pour Amazon en avril. Cette fois, selon The Register, ce sont des datacenters européens qui sont touchés, à Dublin précisément. En cause : une panne électrique consécutive à la foudre, tombée sur un transformateur de Dublin.

Transformez votre SI en cloud privé 1. Identifier et préciser les objectifs Un cloud privé sous-tend une infrastructure et une organisation permettant d'allouer à la demande, aux différents projets, les ressources informatiques qui leur sont nécessaires. Il est question de réduire ces délais à l'échelle de la journée, voire de l'heure, contre plusieurs semaines habituellement. Les coûts sont également réduits car un cloud privé est synonyme de standardisation, d'industrialisation et d'optimisation du taux d'utilisation (les ressources peuvent aussi être rapidement libérées ou ajustées). L'enjeu est également "politique".

Cloud computing Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait. Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS[2],[3],[4]. Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables[5]. Terminologie[modifier | modifier le code]

Ce que pensent les internautes de ce que pense Stallman sur le Cloud Computing Lorsque Richard Stallman s’exprime, il ne laisse généralement pas la Toile indifférente. Ce qui se comprend aisément puisque, Microsoft, Apple, Facebook, Google…, il critique ouvertement et radicalement ce que tout le monde ou presque utilise au quotidien. Son récent avis sur le Cloud Computing en général et Google Chrome OS en particulier dans un article du Guardian que nous venons de traduire ne déroge pas à la règle[1] Jusqu’à donner l’idée à Katherine Noyes de compiler quelques interventions lues dans les commentaires de l’article ainsi que sur le célèbre site Slashdot. Avec ce terrible constat qui ouvre le billet et que je retourne en question aux lecteurs du Framablog : Pensez-vous que Stallman a perdu ?

Related:  Open sourceCloud Open sourceCloud ComputingOpen StackCloud ComputingCloud ComputingVirtualization and CloudOpenStackCloud Computing :Cloud ComputingvirtualizationIaaS (: Infrastructure as a Service)OpenStackPrivate Cloud solutionsCMS