background preloader

Faut-il avoir peur de l'évaluation? Charles Hadji Juin 2012

Faut-il avoir peur de l'évaluation? Charles Hadji Juin 2012
Related:  mlb63

Nos multiples mémoires Pour Francis Eustache, directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), la mémoire est formée de cinq systèmes : une mémoire à court terme ou de travail, une mémoire à long terme plus complexe comprenant une mémoire procédurale (mémoire des automatismes), une mémoire perceptive (qui identifie des stimulus), une mémoire sémantique (mémoire des connaissances générales sur le monde au sens large, sur les concepts), une mémoire épisodique (la plus sophistiquée, la mémoire des souvenirs). Ces mémoires travaillent en interaction et non pas de façon isolée, elles ne sont pas figées car elles se modifient au fil du temps et des expériences. Ce vaste réseau permet de créer l’information en transformant des souvenirs en éléments sémantiques. Nous tentons ci dessous de représenter ces systèmes de mémoire.

EVALUER LES ACQUIS DE L'APPRENANT EN FORMATION : EVALUER OU CORRIGER Souvent, le formateur s'interroge sur les mêmes paramètres quant à l'évaluation des acquis de l'apprenant : le choix de l'exercice, les modalités de correction de l'exercice... Mais il ne faut pas omettre qu'il existe en pédagogie d'autres moyens pour entrevoir la progression de l'apprenant. Tout dépend du but à atteindre dans l'évaluation des acquis de l'apprenant : EVALUER OU CORRIGER ? Lisez un peu cette histoire, extrait d'un article de Claire Tardieu "Evaluer ou corriger ?" Il existe plusieurs formes d'évaluation en formation et concernant plus particulièrement l'évaluation de l'apprenant, il est souvent fait référence aux concepts de l'évaluation sommative et de l'évaluation formative. Dans l'une comme dans l'autre, la question se pose pour le formateur de savoir s'il convient de corriger . "Corriger, évaluer, noter, faute, erreur, etc. 1. .... 2. .....Envisager l'évaluation mais ne pas rompre avec "l'apprendre ensemble". 3. .... 4. .... Et vous, qu'en pensez-vous ?

Construire un hôtel à insectes © Jean-Jacques Raynal Pour attirer les insectes utiles au jardin, rien de tel que d’y installer des refuges conçus pour les héberger. Vous pouvez même les rassembler dans un "hôtel à insectes", comme celui qui a été construit au parc Terre vivante, inspiré par celui d'un couple de lecteurs allemands. Helga et Hans-Dieter Sachse, qui cultivent un jardin écologique dans le Land de Brandebourg, ont découvert cet “hôtel à insectes” lors de la grande exposition horticole 2003 de Rostock, au nord de l’Allemagne. Ils se sont aussitôt mis au travail pour en installer un chez eux. Choix de l’emplacement L’hôtel à insectes doit être orienté au sud ou au sud-est, face au soleil, notamment en début de journée, le dos aux vents dominants, non loin d’un parterre de fleurs sauvages et cultivées (le restaurant de l’hôtel). Découpes du bâti Choisissez de préférence des planches d’une essence de bois durable : mélèze, douglas ou châtaignier. Montage Aménagement et locataires attendus O.

Vers une révolution de l’évaluation des élèves ? Le président du Conseil supérieur des programmes propose à la ministre de supprimer notes et moyennes. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Aurélie Collas et Mattea Battaglia Comment rendre l’évaluation scolaire « bienveillante » ? Dans le document remis jeudi 27 novembre par le CSP à la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et que Le Monde a pu consulter, ce sont tous nos repères en matière d’évaluation qui se trouvent chamboulés : fini l’inflation des contrôles, la profusion de notes et de moyennes. Les coefficients seraient aussi rejetés au motif qu’aucune matière ne serait supérieure à une autre Rien ne dit que le ministère ira dans son sens. Premier consensus, celui sur les notes. « Notre école pourrait parfaitement faire sans », affirme Michel Lussault, le président du CSP. Le CSP leur préfère un barème de 4 à 6 niveaux, sur le modèle de ce qui se pratique dans de nombreux pays. Sur le même sujet Un collège métamorphosé par l’abandon des notes

Logiciels Libres Nouvelles notices Live_Raizo Live-Raizo est un Live-USB Linux Debian Wheezy destiné à l’expérimentation de l’administration système et la configuration de réseau. | FR | TUX 15 juin 2015 DirectNews_France Logiciel qui vous notifiera des derniers articles de journaux parus sur le web. | FR | WIN 8 juin 2015 Ancestromania Ancestromania, Logiciel complet de généalogie | FR | WIN | TUX 4 juin 2015 Novius Novius OS est un CMS Open Source multi-canal | FR | WIN | TUX 18 avril 2015 Sylius Sylius, une application web Open Source en Symfony2 destinée à créer des sites d’e-commerce puissants. 11 avril 2015 Formagri Plate-forme du Cnerta/Eduter/Enesad de Dijon | FR | WIN | TUX | MAC | GPL 10 avril 2015 Adminer Remplace PHPMyAdmin, en un seul fichier PHP, simple à utiliser et à installer [ Ajouter une notice ] Quelques indispensables [ Tout le best-of ] Informations complémentaires Framasoft needs you ! Notices mises à jour [ Mettre à jour une notice ] Informations générales Cheer

Et si on évaluait autrement Je vous présente ici l’EPCC ou Évaluation Par Contrat de Confiance, méthode imaginée par André Antibi (professeur émérite de mathématiques). Cette méthode a pour but de lutter contre la constante macabre ! Bon si on y regardait d’un peu plus près ! La constante macabre correspond au fait qu’inconsciemment les enseignants s’arrangent toujours, sous la pression de la société, pour mettre un certain pourcentage de mauvaises notes. Ce pourcentage est la constante macabre (validée par de nombreuses études). On trouve donc dans les notes les bons, les moyens, et les mauvais, même dans les classes de bon niveau ! D’où vient ce phénomène ? En quoi l’EPCC peut-elle résoudre ce phénomène ? Concrètement, l’enseignant peut suivre 3 étapes : donner le programme de révision le plus précis possible (l’élève est ainsi informé que le contenu de l’évaluation reposera pour 4/5 sur ce programme, il sait donc quoi apprendre). Cette méthode a donné des résultats plus qu’encourageants ! WordPress:

graphisme, dessin, écriture, Le geste graphique est d'ordre moteur. Ce n'est que secondairement qu'il laisse une trace sur un support. L'éducation du geste graphique doit donc être psychomotrice. Le vécu corporel est la condition d'un investissement du geste dans l'espace. Il peut ensuite s'inscrire sur un espace papier. Par le mouvement provoqué dans l'espace, par une situation à laquelle il réagit, l'enfant se procure un vécu global, concernant tout son corps. poser un problème gestuel, d'observer comment l'enfant y réagit, d'orienter sa recherche vers une solution gestuelle rentable, en particulier pour l'écriture, de favoriser une progressive diminution de l'ampleur du geste, de donner les occasions variées et répétées d'affermir ce geste et de le rendre régulier dans sa répétition. Le stade graphique végétatif psychomoteur : c'est le plaisir pur de l'exploration et du mouvement, le gribouillage, le patouillage sur la table, dans la purée ou...sur les murs !

Compétences clés Voici quelques-uns des témoignages recueillis auprès de personnes formées dans ce cadre : « Je recommanderais cette formation à de nombreuses personnes. D'ailleurs je l'ai déjà proposée à un ami qui recherchait du travail mais qui avait des problèmes en expression écrite. Je lui ai conseillé de s'informer sur la formation des compétences clés. « Cette formation m'a permis de réussir le concours auquel je me préparais, les horaires étaient satisfaisants du fait de mon emploi CAE Passerelle. « Dans le cadre d'une préparation au CAP Petite Enfance, j'ai bénéficié d'une formation individualisée compétences clés en 2010, avec remise à niveau dans les matières générales. « Juste quelques mots de remerciement, pour la formation que j'ai suivie avec grand plaisir. « Cette formation compétences clés m'a permis de réussir le test d'entrée en formation à Grand-Charmont le 17 janvier 2011. « La formation m'a beaucoup apporté. « J'ai fait une remise à niveau surtout en mathématiques. JOANNES, 58 ans

Améliorer les processus d’évaluation grâce aux TICE - Thèse L’idée en elle-même ne semble pas si révolutionnaire de prime abord. Depuis l’irruption des TIC en général et des environnements (ou espaces, c’est selon) numériques de travail (ENT) en particulier, dans le monde de l’éducation et de la formation, les méthodes d’évaluation ne cessent d’évoluer. Ou tout simplement de se diversifier. Mais, qu’elles soient formatives ou sommatives, les débats sur la pertinence des évaluations en éducation semblent sans fin. Pourquoi évaluer ? Autant de questions auxquelles l’irruption des TICE dans le monde de l’éducation et de l’enseignement, ne semble pas avoir apporté de réponses. De la place des évaluations dans une formation En commençant par dresser un état de l’art de la recherche dans le domaine de l’évaluation, l’auteur met en lumière les spécificités et différences existant entre les principaux types d’évaluation, notamment l’évaluation formative et l’évaluation sommative. Comment les TICE contribuent-il à améliorer la qualité d’une évaluation ?

Bottes pour dames pantoufle d'ample gris foncé au par StardustStyle outil - Diagramme Ishikawa Connaissez-vous le diagramme de causes et effets appelé aussi diagramme d’Ishikawa ou encore diagramme en arêtes de poisson ou bien de manière plus courte le diagramme 5M? Il s’agit d’un outil conçu par Kaoru Ishikawa (1915 – 1989). Ishikawa était un ingénieur japonais qui a travaillé pour Nissan et qui fit partie de la Juse, l’Organisation des ingénieurs et des scientifiques japonais dans laquelle se retrouvaient pour échanger leurs idées de grands noms de la gestion de la qualité tels que Deming, Taguchi ou encore Juran. A quoi sert le diagramme d’Ishikawa? Le diagramme d’Ishikawa permet d’analyser les grandes catégories de causes pour parvenir à un effet particulier. Il est particulièrement bien adapté à la gestion des risques qui fait partie de la gestion du projet. Les catégories de causes commencent toutes par la lettre M, ce qui permet de les mémoriser facilement : Comment construire votre diagramme d’Ishikawa? Machines : Nombre d’imprimantes et de serveurs insuffisants Claire Cornic

Related: