background preloader

M Vial entre Accompagnement & évaluation 2014

M Vial entre Accompagnement & évaluation 2014
Related:  Evaluation : processus, formes, modèles...

Transfert des apprentissages (2012) Bruno Latour Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Latour. Bruno Latour Bruno Latour est un sociologue, anthropologue et philosophe des sciences français né en 1947 à Beaune, en France. Connu pour ses travaux en sociologie des sciences, il a mené des enquêtes de terrain où il observe des scientifiques au travail et décrit le processus de recherche scientifique d'abord comme une construction sociale[2]. Ses ouvrages les plus connus sont La Vie de laboratoire (1979), La Science en action (1987), Nous n'avons jamais été modernes (1991) et Politiques de la nature (1999). Il a reçu le prix Holberg 2013 pour ses travaux sur la notion de modernité. Biographie[modifier | modifier le code] Premières recherches[modifier | modifier le code] Agrégé de philosophie[5], Latour a été profondément influencé par la pensée de Michel Serres. Ses travaux se concentrent ensuite sur le travail des scientifiques dans leur laboratoire. Autres études de cas[modifier | modifier le code]

Les pratiques collaboratives dans l'éducation - François Taddei Paris Innovation Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires. Le problème avec la première forme d’intelligence (la résolution de problèmes classiques), c’est que les machines savent l’appliquer. Pourquoi est-il si important d’apprendre à travailler en collectif ? Nous sommes confrontés dans le monde entier à des problèmes qu’on ne sait pas résoudre. Il est particulièrement intéressant de voir que l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) va commencer à mesurer la résolution collaborative de problèmes à partir de 2015 dans le cadre de son programme PISA.

Ecoles alternatives à Bruxelles UPDATE au 19/01/2014: Une nouvelle liste est disponible ici: Ecoles à pédagogie active à Bruxelles: les maternelles et primaires "alternatives" Hello! Je suis Pauline, maman de Maëlie (3 ans) et Noé (16 mois). Je fréquente divers lieux de rencontres "mamans - bébés" de la capitale. Je fais un résumé "grossier" de chaque pédagogie. Les écoles Decroly "La pédagogie Decroly repose sur quatre fondements: Les centres d'intérêts de l'enfant comme guide de l'éducation.La globalisation c’est-à-dire que l'enfant apprend globalement, sans ordre. Expression libre, tâtonnement expérimental travail de groupe, gestion coopérative de la vie du groupe, apprentissages individuels et fichiers autonomes et projets communs (jardin collectif, journal, ...) sont les maîtres mots de cette pédagogie Les écoles à pédagogie active (sans qu'elles ne suivent purement une pédagogie) Steiner ... en néerlandais L'école Steiner à Tervuren Encore un(e)?

Evaluer les acquis : adapter l'évaluation aux niveaux de formation Evaluer les acquis de formation, oui mais comment ? Comment assurer l’adéquation entre les objectifs visés par la formation et l’évaluation censée mesurer leur atteinte ? Voici une proposition. Ma proposition est construite au croisement de deux taxonomies : « SOLO », pour « Structure of Observed Learning Outcomes » (Structure des résultats observés des apprentissages) de Biggs et Collis (1982) et Bloom (1956). « SOLO » a justement le mérite d’attirer notre attention sur les livrables résultant des apprentissages. Ainsi, écrit Carmel McNaught (2011), « l’évaluation doit être liée au résultat souhaité des apprentissages » (..). J’ai déjà abordé la taxonomie de Bloom dans le billet « De l’intérêt des objectifs pédagogiques ». « Maîtriser » regroupe le deux niveaux supérieurs (« Evaluer » et « Créer » pour le domaine cognitif). Evaluer les fondamentaux Evaluer au niveau « Maîtrise » Enfin, le troisième niveau requiert à son tour des « résultats observables des apprentissages » plus complexes.

Evaluation de la formation : les 3 limites du modèle de Kirkpatrick Le père du fameux modèle d’évaluation en entreprise en 4 niveaux vient de disparaître. Les experts du monde de la formation lui ont rendu hommage, à juste titre. Sans remettre en cause les apports de ce modèle (simplicité, effet mobilisateur des acteurs de la formation…), reconnaissons qu’il n’épuise pas le sujet de l’évaluation en entreprise. Voici, résumé les 3 limites de ce modèle. Limite n°1 : Le modèle est focalisé sur l’action de formation et les apprenants Première limite, le modèle de Kirkpatrick ne couvre pas tout le champ de l’évaluation de la formation en entreprise. Le modèle de Kirkpatrick est focalisé sur l’action de formation et l’apprenant. Toute action de formation est aujourd’hui gérée comme un projet. Si le modèle de Kirkpatrick prend en compte aujourd’hui les coûts des actions de formation, en revanche, il ne donne aucune indication sur les coûts de la non formation. Enfin, le modèle de Kirkpatrick ignore totalement le système qui produit l’action de formation.

L’évaluation est une vraie patate chaude !  En ces temps de conférence nationale sur l’évaluation, voici une vidéo extrêmement intéressante de Marc-André Lalande, un collègue québecquois, qui traite avec humour la question de l’évaluation tout en soulevant nombre de points essentiels. Petit verbatim des principaux éléments abordés dans la vidéo : L’évaluation est un outil, pas une fin en soi, il est temps de rafraîchir nos pratiques en évaluation, notamment (mais pas seulement) à cause du numérique. Définition : L’évaluation est une démarche qui consiste à offrir une rétroaction suite à l’analyse d’un processus, d’une réalisation ou d’une combinaison des deux. la rétroaction peut varier en quantité, de maigre à exhaustivel’étendue de l’analyse se situe entre le superficiel et l’approfondile processus comme la réalisation peut aller du simple déclaratif procédural au plus complexe “Les examens normalisés sont de bien mauvaises mesures de tout ce qui compte intellectuellement parlant.” parce que c’est facile à administrer ? J'aime :

Les pédagogies actives : pourquoi ça marche Depuis quelques années, les établissements pratiquant une pédagogie « alternative » ou « active » ont le vent en poupe en Belgique. On les appelle les écoles « Freinet », « Decroly » ou « Steiner », du nom des pédagogues dont elles revendiquent l’héritage. A chaque rentrée scolaire, elles séduisent davantage de parents grâce à leurs pédagogies différentes en totale rupture avec l’enseignement dit traditionnel. L’école Decroly à Uccle doit ainsi refuser chaque année près de 200 demandes d’inscription… Et elle n’est pas la seule. En marge de notre système éducatif, fondé en grande partie sur la sélection et la peur de l’échec, les écoles « nouvelles » « font autrement », tout simplement. Et c’est bien ça qui plaît aux parents… et aux enfants. Des écoles pas comme les autres Les écoles pratiquant ces pédagogies alternatives utilisent des méthodes bien à elles, aux antipodes de ce que l’on peut généralement observer dans les classes de nos enfants. Un accès peu démocratique

DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance - Homepage Evaluation & rétroactions (2012) Page Facebook Fil Twitter Bibliothèque de liens Diigo

Related:  hublover