background preloader

#sansnotes : les conditions du changement

#sansnotes : les conditions du changement
Se passer des notes, c’est bien joli, mais comment faire dans la pratique pour se lancer dans ce projet ? Sous quelle conditions le changement est-il possible ? Claire Krepper, secrétaire nationale du secteur Education du SE-Unsa, et Lionel JeanJeau, proviseur-adjoint en lycée, donnent quelques clés pour changer de système. Claire Krepper L’évaluation doit être d’abord un outil au service des apprentissages et non un outil de sélection des élèves. Dans un système éducatif qui affiche comme objectifs « 100% des élèves ayant acquis au terme de leur formation scolaire un diplôme ou une qualification reconnue » et « 80% d’une classe d’âge accédant au niveau du baccalauréat », il n’y a pas lieu de pratiquer une évaluation-sélection au quotidien. - Elle entraîne mécaniquement le classement des élèves en « bons », « moyens » et « mauvais » dans le groupe et place donc un certain nombre d’élèves en situation d’échec quel que soit leur niveau réel. Lionel Jeanjeau Like this: J'aime chargement…

http://ecolededemain.wordpress.com/2012/10/08/sansnotes-les-conditions-du-changement/

Related:  comment evaluer sans noter ?Classe sans notes#sansnotesouniscisEvaluation, notation:l'actualité

Les notes, un débat durable – présentation du dossier #sansnotes Faut-il supprimer les notes à l’école ? Et par extension au collège et au lycée ? La question est posée par de nombreux acteurs du système éducatif, et agite régulièrement la sphère médiatique. C’est d’ailleurs un sondage, organisé par le SE-Unsa auprès d’enseignants de tous niveaux, qui a lancé la polémique scolaire de la rentrée. Serpent de mer diront certains, le débat existait déjà en 1968.

Une suppression des notes a déjà eu lieu Cela a été réclamé lors de l’examen du projet de loi sur la refondation de l’Ecole à l’Assemblée nationale. En vain. Mais cela a déjà été décidé en 1968, en vain également. Haro sur les notes ! Notre système scolaire s’appuie sur un mode d’évaluation des élèves, la note chiffrée, qui s’est construit avec le temps et qui remplit plusieurs fonctions. Par le contrôle des apprentissages, elles sanctionnent réussites et échecs des élèves, permettent le classement et déterminent l’orientation. Les notes sont un outil de communication commode envers les familles, à travers le bulletin scolaire notamment. Les notes jouent également un rôle social en certifiant un niveau scolaire atteint à travers les examens. Pourtant… Pourtant, les travaux de docimologie ont montré depuis longtemps que la note est d’une objectivité illusoire concernant la performance des élèves.

Le système nerveux et ses perturbations chapitre 2 : Le système nerveux et ses perturbations I – Le cerveau : un centre nerveux Film documentaire : « L’exploration du cerveau » En savoir plus sur le cerveau : Observation des différentes zones du cerveau humain Le cahier d’apprentissage (portfolio) : évaluation finale par excellence «... apprendre c’est simultanément faire et se regarder faire, penser sa pensée, avoir conscience de sa conscience » Michel De Velay Le cahier d’apprentissage est-il un outil permettant aux étudiants de développer des régulations métacognitives, une meilleure autonomie et une meilleure estime de soi ? Dans le cadre de ma pratique, il est fort difficile d'évaluer les répercussions de cet outil pédagogique sur les apprentissages de mes élèves. Tant de variables entrent en jeu, non ?

Les pré-requis à la suppression des notes Les expériences de suppression des notes dans des classes de collège ont tendance à se multiplier ces dernières années. Il me semble qu'au delà d'un travail militant, effectué sur le terrain par des personnels de direction et des enseignants conscients des enjeux de la question, cette tendance ait été renforcée par la mise en place en 2005 d'un droit à l'expérimentation dans le cadre de l'article 34 de la loi d'orientation. Sur la question de la suppression des notes, l'innovation "institutionnelle" et l'innovation "de terrain" peuvent donc se rencontrer, et cette double paternité est souvent un gage de réussite. Mais la volonté ne suffit pas toujours.

Notes et compétences, quelle équation ? C'est une question qui agite la salle des profs, à l'heure de la mise en oeuvre du socle commun. J'émets l'hypothèse de l'incompatibilité. La note sur 20 permet, à travers l'exemple de la dictée, de sanctionner les fautes. On peut rétorquer que dans les multiples évaluations notées, les points sont comptés en positif : on pointe les réussites des élèves par un point, qu'on pourra d'ailleurs décliner jusqu'au quart de point selon le degré d'approximation de la formulation de l'élève.

Ils ont abandonné les notes #sansnotes Selon le ministère, plusieurs centaines d’expériences de classes sans notes sont expérimentées actuellement, des expérimentations facilitées par l’article 34 de la loi d’orientation de 2005. Si les chiffres peuvent apparaître faibles au regard du nombre de classes et d’établissement en France, ils ne prennent pas en compte d’une part les enseignants qui évaluent par compétences, sans notes, de manière plus isolée. D’autre part, ils relèvent d’un mouvement de fond que révèle bien notre sondage de rentrée, pour évaluer différemment les élèves. Jusqu’où ira-t-il ? Des expériences de plus en plus médiatisées

Related: