background preloader

ENCORE DU NOIR ! - "All things in moderation... including moderation itself" Serge A. Storms

ENCORE DU NOIR ! - "All things in moderation... including moderation itself" Serge A. Storms

http://www.encoredunoir.com/

Related:  Littérature de l'imaginaireNon fiction

Un papillon dans la Lune: L'Étrange bibliothèque d'Haruki Murakami L'Étrange bibliothèque d'Haruki Murakami est une courte nouvelle fantastique illustrée par Kat Menschik, publiée chez Belfond. C'est ma première lecture de l'auteur. Japon, de nos jours. Habitué à fréquenter une bibliothèque municipale, un jeune garçon se retrouve un jour prisonnier d'une salle de lecture qui ressemble étrangement aux méandres d'un labyrinthe. J'ai un sentiment assez mitigé sur ce texte, essentiellement par rapport à la symbolique de la bibliothèque (évidemment, en tant que professionnelle...) Dans ce récit, Murakami transforme la bibliothèque en labyrinthe (ce qu'elle peut sembler être pour beaucoup qui ont peur de ne pas s'y retrouver), en sombre labyrinthe où officie un bibliothécaire suceur de cerveaux !

Didier Daeninckx Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Didier Daeninckx Didier Daeninckx à la Fête de l'Humanité en 2006. Œuvres principales Meurtres à Willow Pond - Ned Crabb - éditions Gallmeister Sur les rives d’un petit lac du Maine, Alicia et Six Godwin coulent une existence paisible, entre la librairie qu’ils ont créée et leur passion commune pour la pêche. Jusqu’au jour où ils décident de passer le weekend dans le luxueux lodge que leur richissime cousine, Iphigene Seldon, dirige d’une main de fer. Âgée de soixante-dix-sept ans et dotée d’un caractère bien trempé, la vieille femme a justement convoqué ce même week-end ses nombreux héritiers pour leur annoncer qu’elle modifie son testament. Au lodge, l'atmosphère devient électrique. Et tandis qu’un orage d’une extrême violence se prépare, tous les membres de la famille se laissent envahir par des envies de meurtre.

Un papillon dans la Lune: La Mort est une femme comme les autres de Marie Pavlenko La Mort est une femme comme les autres est un court roman de Marie Pavlenko édité chez Pygmalion. C'est un texte plein d'humour et de fraîcheur, qui adopte un ton léger pour parler d'un sujet qui ne l'est pas : la mort, qui est d'ailleurs le personnage principal. La mort, lasse d'accomplir sa besogne, décide de ne plus intervenir. La vie des hommes ne connaît alors plus de fin. En proie à la mélancolie, Emm rencontre Suzie. Touchée par la gentillesse de la jeune femme, elle découvre la beauté qui se cache dans la nature humaine.

Jean Amila Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean Amila Œuvres principales Au balcon d’HiroshimaNous sommes tous des assassinsJusqu'à plus soifLe Boucher des Hurlus Jean Meckert, né le et mort le , est un écrivain français. Il est plus connu sous le nom de Jean Amila, son pseudonyme pour ses romans policiers dans la collection Série noire. Problem loading page Alors que s'ouvre le festival Quais du Polar, le découvreur de James Ellroy, Dennis Lehane et Donald Westlake sort le 1000e volume de sa mythique collection Rivages/ Noir. Portrait. Chez Rivages/Noir, il y a les best-sellers, mais aussi des merveilles qui méritent d'être davantage connues. En voici quatre, parmi beaucoup d'autres.

Un papillon dans la Lune: ♥ Feuillets de cuivre de Fabien Clavel Feuillets de cuivre de Fabien Clavel est un fix-up (recueil de nouvelles formant un ensemble cohérent) publié aux Éditions ActuSF. L'auteur s'approprie la tradition des feuilletons du XIXème siècle dans ce polar steampunk érudit. Ce fut pour moi un enchantement ! (ça doit être un truc de magie noire à tous les coups !)

Léo Malet Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Malet. Léo Malet Œuvres principales Il a écrit sous différents pseudonymes : Frank Harding, Léo Latimer, Lionel Doucet, Jean de Selneuves, Noël Letam, Omer Refreger, Louis Refreger et, en association avec les écrivains Serge Arcouët et Pierre Ayraud sous le pseudonyme collectif de John-Silver Lee. Biographie[modifier | modifier le code]

Nous allons tous très bien, merci - Daryl Gregory Pour remplir leurs rubriques, certains magazines vous posent une question essentielle : que sont-ils devenus ? Tous ces chanteurs ou acteurs qui ont disparu après un ou deux tours de piste. Dans Nous allons tous très bien, merci Daryl Gregory innove carrément en s’intéressant, entre autres, aux victimes de crimes horribles : bien malgré eux, ils ont fait la une de l’actualité, puis sont tombés dans l’oubli. Que sont-ils devenus ? A la façon des Alcooliques Anonymes, le docteur Sayer a réuni cinq de ses patients. Le vieux Stan, manchot des deux mains qui se déplace en fauteuil roulant, a jadis été partiellement dévoré par une famille de cannibales.

Noir comme polar : L'essentiel du polar Le roman noir français Après avoir écrit des romans populaires sous différents pseudonymes (Frank Harding, Léo Latimer, Jean de Selneuves ou Lionel Doucet) Léo Malet cet ancien poète surréaliste, anarchiste et autodidacte publie sous son nom le premier roman noir français 120, rue de la gare (1943) et crée son héros récurrent Nestor Burma . Essai transformé d'acclimatation de la figure du détective américain dans la France d'après-guerre. Il écrit aussi La vie est dégueulasse (1948), Le soleil n'est pas pour nous (1949) puis Sueur aux tripes (1969) formant ainsi sa trilogie noire.Il retrouve Burma en 1954 et entame les Nouveaux mystères de Paris en quinze volumes pour autant d'arrondissements de Paris (il manque toujours les VIIème, XIème, XVIIIème, XIXème et XXème que Malet trouve défigurés par les promoteurs).Egalement a explorer : son Journal secret (1997).

Naufragés Volontaires: "Thinking Eternity" - Raphaël Granier de Cassagnac Je ne connaissais pas cet auteur mais je dois bien avouer que la quatrième de couverture m'invitait à le découvrir. Premier essai donc avec Raphaël Granier de Cassagnac et je dois avouer que j'ai passé un bon moment de lecture. +++ La quatrième de couverture +++ Adrian Eckard, biologiste de talent, réchappe à un attentat de dimension planétaire en perdant la vue. Bénéficiaire de la première greffe cybernétique oculaire mais bouleversé par l évènement, il quitte tout pour parcourir le monde et enseigner la science la plus fondamentale dans les endroits les plus reculés. Humble et charismatique, soutenu par des compagnons convaincus, il fonde un mouvement mondial, le thinking, qui rencontre un succès foudroyant et bientôt, le dépasse.

Manon FARGETTON Auteur, née en 1987 Manon grandit à Saint-Malo, entre la musique et les mots. Son bac S en poche, elle passe deux ans à Nantes pour préparer un diplôme des métiers d’arts en régie de spectacle, puis débarque à Paris et poursuit ses études de théâtre à la fois à l’université et en conservatoire.

Related: