background preloader

UbuWeb

UbuWeb

http://ubu.com/

Related:  Divan 1ere année s2Littérature / Ressources théoriquesquestion de droit intellectuel / droit d'auteurCinema - Videosle musée imaginaire

RB JEROME BEL titre : The show must go on (2001) conception et mise en scène : Jérôme Belmusique : Leonard Bernstein, David Bowie, Nick Cave, Norman Gimbel and Charles Fox, J. Horner, W.Jennings, Mark Knopfler, John Lennon and Paul Mac Cartney, Louiguy, Galt Mac Dermott, George Michael, Erick "More" Morillo and M. Quashie, Edith Piaf, The Police et Hugh Padgham, Queen, Lionel Richie, A.Romero Monge and R. durée : 90 minutesnote : pièce inscrite au répertoire de la Deutsches Schauspielhaus de Hambourg (2000-2005) et au répertoire du ballet de l'Opéra de Lyon (2007-2014)Jérôme Bel a reçu un Bessie Award pour les représentations de The show must go on à New York en 2005. R.B.

les presses du réel – à paraître à paraître 2018 (1er trimestre) édition française Les presses du réel – Critique, théorie & documents – Hors série Une synthèse des multiples dimensions de l'œuvre protéiforme d'un artiste légendaire – convoquant la mémoire et l'entropie, l'utopie, la nature, la géologie, la littérature, la poésie, le minimalisme, la dématérialisation, le processus de fragmentation, la science-fiction, etc. –, dont nous mesurons aujourd'hui à quel point elles trouvent un écho dans les questions contemporaines environnementales, cinématographiques, esthétiques et sociales. 85.000 films historiques totalement gratuits disponibles ici et maintenant Après le succès des 700 films rares et gratuits disponibles ici, nous avons trouvé un nouveau trésor, offert à tous, encore une fois. Ce trésor renferme rien de moins que 85000 films historiques offerts par Pathé British. On peut trouver par exemple le bombardement d’Hiroshima, la marche de Neil Armstrong sur la lune, l’enterrement de la reine Victoria, le vol transatlantique de Lindbergh ou encore le premier discours de Hitler en devenant le chancelier allemand en 1933. Autrement dit, les archives vont de 1896 à 1976 et c’est une mine d’images, contenant des films représentants les moments les plus importants de ces 100 dernières années.

Le guide du blanc tournant : comment bien l'utiliser dans vos créations - Ligne Ovale « J’ai repéré un espace blanc dans le coin de cette page, je vais bien vous trouver une petite info à intégrer ici pour remplir ce vide… » Voici le constat qui blessera beaucoup de graphistes : l’usage du blanc dans leurs mises en page est souvent mal compris des néophytes. C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de combattre votre phobie du blanc. Merci aux musées qui exposent sur Wikipédia ! Le Guggenheim vient de donner 100 photos d’œuvres d’art de ses collections à Wikipédia (via sa médiathèque Wikimedia Commons) avec, entre autres, des tableaux de Degas, Klee et Van Gogh. Le musée new-yorkais incite ainsi le public à mieux connaître ses trésors et les contributeurs à développer le contenu de l’encyclopédie sur celles-ci. Pour ce deuxième objectif, un Wikipédia « éditathon » a eu lieu le 19 mai, de la même façon que d’autres éditathons ont déjà été organisés autour de la culture afro-américaine, des comédies musicales, ou encore dans les pays francophones en octobre 2014 pour le Mois de la contribution. Le Guggenheim est un exemple particulièrement prestigieux, mais loin d’être isolé : de nombreux organismes culturels ont saisi l’opportunité de diffuser leurs œuvres en déposant leurs numérisations dans Wikipédia, via Wikimedia Commons. En voici quelques exemples :

Light Cone - Rose LOWDER Nationalité péruvienne 1941, Miraflores, Lima, Pérou Colegio San Silvestre, Miraflores (1947-1958). Etudes en peinture/sculpture dans des ateliers d’artistes et des écoles d’art à Lima, Pérou (The Art Center (1951-1957), La Escuela de Bellas Artes (1957-1958) puis à Londres (Regent Street Polytechnic (1960-1962), Chelsea School of Art (1962-1964). Artiste-plasticienne tout en exerçant dans l’industrie du cinéma comme monteuse (Londres 1964-1972). Dès 1977, Lowder concentre son attention sur l’aspect visuel du processus cinématographique, et, à l’invitation de Jean Rouch et de son équipe à l’Université de Paris X, réunit une partie de ses recherches dans un Doctorat en Lettres et sciences humaines intitulé Le film expérimental en tant qu'instrument de recherche visuelle (1987).

Le festin nu de William S. Burroughs: analyse critique extraits Le festin nu de William S. Burroughs, chef de file de la « Beat generation » aux côtés de Kerouac (« Sur la route ») et du poète Ginsberg (« Howl » et « Kaddish ») et symbole de la contre-culture américaine, est le livre le plus emblématique et légendaire de cette littérature « maudite » sous le signe du sexe sans entraves ni tabous, de la marginalité, des drogues et de la violence… Mais aussi une réflexion sur les moeurs modernes, la morale, ou encore le flicage et la culture (de consommation) de la société occidentale… Ecrit à la suite de « Junkie » et de « Queer », ses confessions douloureuses sur sa vie de drogué et son homosexualité frustrée, « Le festin nu » a été rédigé à l’époque la plus sombre – ou la plus heureuse de sa vie ? – lorsqu’il vivotait de came plus ou moins coupée dans un bouge infect de Tanger. C’est à Paris en 1958, qu’il met en forme ses notes éparpillées, dont le titre a été soufflé par Kerouac.

Le droit d'auteur Le sens de l'info, France info Le droit d'auteur Michel Serres et Michel Polacco parlent du droit d’auteur, et Michel Serres, provocateur, dit qu’il faut également supprimer les droits sur les brevets et les recettes sur la publicité ! Pudeur et chasteté dans l'érotisme de Jean Rollin L’absence du nom de Jean Rollin à l’hommage aux disparus lors de la dernière cérémonie des Césars apparaît aujourd’hui comme la parfaite illustration de l’incompréhension généralisée d’une œuvre ayant connu un certain regain d’intérêt depuis le décès de l’artiste. Mis à part une poignée d’articles élogieux rédigés par de rares défenseurs, force est de constater que le départ du cinéaste en décembre a principalement provoqué un rire moqueur, que ce soit celui de journalistes réduisant sa filmographie à une énumération des titres cocasses de ses productions pornographiques ou encore, celui de nanarophiles revisitant l’un de ses films dans le cadre d’une soirée psychotronique. Le vampire occupe une place de choix dans l’imaginaire de Jean Rollin.

Related:  articles, videos, audios and sourcesReferenceMusées imaginaires du web