background preloader

Blade Runner (film)

Blade Runner (film)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Blade Runner[n 1] est un film américain de science-fiction, réalisé par Ridley Scott et sorti en 1982. Son scénario s'inspire assez librement du roman Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? Le développement du projet ainsi que le tournage du film sont difficiles. Une version restaurée, baptisée « final cut », sort en 2007. Les réplicants sont fabriqués par la seule Tyrell Corporation, dirigée par Eldon Tyrell, dont le siège est installé dans une haute et massive tour pyramidale qui domine la ville. Six réplicants du modèle Nexus-6, génération extrêmement perfectionnée mais d'une durée de vie limitée à quatre ans (pour éviter qu'ils ne s'humanisent), détournent un vaisseau spatial, dont ils massacrent l'équipage et les passagers, avant de regagner la Terre. Gaff, un policier amateur d'origami, contacte alors Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a quitté le service. Au même moment, Roy Batty rejoint Pris chez J. Related:  Science FictionScience fiction my bestFilms 3

Souvenirs à vendre (nouvelle) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Souvenirs à vendre[1] (We Can Remember It for You Wholesale[2]) est une nouvelle de science-fiction de l'écrivain américain Philip K. Dick, publiée en . Douglas se rend donc chez Rekal Inc., une société qui implante de faux souvenirs. Il est reçu par le gérant, un dénommé McLane, qui lui explique que moyennant le paiement de 1 040 postcreds, des souvenirs concernant un prétendu voyage de deux semaines sur Mars lui sera implanté. Il recevra ensuite par la poste des accessoires (dague martienne, photographies, exemplaires de la faune et de la flore martiennes, etc.) lui laissant penser qu'il aura effectivement vécu ce dont il croit se souvenir ; de plus il aura complètement oublié être venu chez Rekal. Le jour dit, après avoir payé, il se rend chez Rekal et est endormi. Groggy, Douglas se réveille dans le taxi. Très étonné, Douglas rentre chez lui. Il erre sans but, en se cachant[3]. Interplan accepte sa proposition.

Stanley Kubrick, aux croisements d'une œuvre Déterminé à faire un film scientifiquement juste, Kubrick porte le plus grand soin aux décors et aux trucages, loin du futur de pacotille des autres films de science-fiction. En 1965, il recrute artistes traditionnels et talents novateurs pour la supervision des nombreux effets spéciaux : les vétérans anglais Wally Veevers et Tom Howard (1) et les jeunes Américains Douglas Trumbull et Con Pederson (2). Combinant trucages optiques et mécaniques, les effets spéciaux dirigés par le cinéaste multiplient les innovations techniques : l'usage intensif de la projection frontale pour les paysages de "L'aube de l'humanité" ou l'invention de moteurs pas-à-pas asservis à un ordinateur pour le déplacement des vaisseaux. La centrifugeuse du vaisseau Discovery, imposante roue de 11,59 mètres de diamètre, donne lieu à des effets surprenants, comme le jogging de Poole dans son couloir circulaire. (1) Veevers a débuté sur La Vie future (Things to Come, William Cameron Menzies, 1936) et a collaboré à Dr.

Le Voleur de Bagdad (film, 1940) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'histoire se déroule à une époque lointaine et indéterminée, à Bagdad. Tout débute sur un port, un mendiant aveugle demande la charité au nom de Dieu, son chien pouilleux à ses pieds. Aux passants qui l'interrogent, il déclare être le plus malheureux des princes, trompé, abusé et jeté dans la misère. On se rit de lui, on le presse de questions, et il se plonge alors dans ses souvenirs. La colère gronde dans les rues de Bagdad : le peuple souffre des décisions du palais princier. Un jour, le prince rencontre dans un jardin de son palais une magnifique femme, princesse et fille unique du sultan. Dans le cachot humide, attendant le sabre du bourreau, Ahmad rencontre un petit voleur, Abu, qui le fait évader. « Mr. « M. — Bosley Crowther, New-York Times, 6 décembre 1940 — Aurélien Ferenczi, Télérama, 21 février 2009 Oscars de la meilleure photographie, meilleure direction artistique (Vincent Korda), meilleurs effets visuels (Lawrence W.

Quand Harry rencontre Sally Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Quand Harry rencontre Sally (When Harry Met Sally...) est un film américain réalisé par Rob Reiner et sorti en 1989. Cette comédie romantique, écrite par Nora Ephron et avec Billy Crystal et Meg Ryan dans les rôles titres, soulève la question, à travers l'histoire et les rencontres entre ces deux personnages, de savoir si les hommes et les femmes peuvent être amis sans arrière-pensées d'ordre sexuel. L’idée de ce film est venue à Rob Reiner peu de temps après son divorce. Le film a été un succès commercial lors de sa sortie au cinéma, et Nora Ephron a reçu un BAFTA Award et a été nommée aux Oscars pour son scénario. Synopsis[modifier | modifier le code] En 1977, Harry Burns et Sally Albright ont terminé leurs études à l'université de Chicago et doivent se rendre à New York pour entrer dans la vie active. Cinq années passent encore avant une nouvelle rencontre, dans une librairie. Fiche technique[modifier | modifier le code]

Mary et Max Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Mary et Max (Mary and Max) est un film australien en animation de pâte à modeler réalisé par Adam Elliot et sorti en 2009. Synopsis[modifier | modifier le code] Mary est une petite fille australienne solitaire et disgracieuse âgée 8 ans. Souffre-douleur de son école et des autres enfants de la ville à cause de sa laideur, et surnommée "Tête de caca" par ces derniers, elle décide d'écrire à un correspondant choisi au hasard dans un annuaire de New York pour avoir un ami. Max Horowitz, 44 ans, Juif solitaire, obèse et atteint du syndrome d'Asperger, répond à sa lettre. Mary et Max s'échangent des chocolats par correspondance, car ils sont gourmands, l'un comme l'autre. Max participe au groupe de parole des « hyperphages anonymes », c'est-à-dire ceux qui mangent trop. Mary a un voisin qui a perdu ses jambes à la guerre et a peur de sortir de chez lui. Mary a une tache de vin sur le front, raison pour être le souffre-douleur son école.

Total Recall Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Synopsis[modifier | modifier le code] Sur Terre, Douglas Quaid mène une vie tranquille : il a un travail, des amis et une femme, Lori. Cependant, il ne se sent pas à sa place et rêve très fréquemment de Mars, se voyant explorer la colonie en scaphandre, en compagnie d'une femme brune, alors qu'il avoue lui-même ne jamais être allé sur cette planète. Obsédé par ce rêve récurrent, il semble intéressé par les offres de la société Rekall qui propose à ses clients l'implant de souvenirs factices, mais qui paraissent aussi réels que de vrais souvenirs. Contre l'avis de sa femme et les avertissements de son meilleur ami Harry, qui a entendu parler d'un client lobotomisé accidentellement, il décide de se faire implanter un souvenir chez Rekall. Alors que Quaid discute du souvenir à implanter avec l'employé de Rekall, il choisit sans hésitation la planète Mars comme destination de son souvenir. Venusville est libérée du joug de Cohaagen.

2001, l'Odyssée de l'espace Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le film est divisé en quatre actes distincts. Daniel Richter incarne le personnage de Moonwatcher dans le premier acte et William Sylvester joue le docteur Heywood R. Floyd dans le second acte. Produit et distribué par le studio américain Metro-Goldwyn-Mayer, le film est presque entièrement tourné au Royaume-Uni, dans les studios MGM British (il est d'ailleurs l'un des derniers films à user de ces locaux) ainsi qu'à Shepperton, du fait des plateaux de tournage plus vastes que ceux des studios américains. Le film est reçu de manière partagée par la critique et le public à sa sortie mais, au fil du temps, il acquiert un statut de film culte et connaît un énorme succès au box-office. §Synopsis[modifier | modifier le code] Un costume utilisé pour le film 2001, l'Odyssée de l'espace retrace, à travers différentes époques, le rôle joué par une intelligence inconnue dans l'évolution de l'humanité. L'aube de l'humanité. Maquette du Discovery One

Du silence et des ombres Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Du silence et des ombres (To Kill a Mockingbird) est un film américain réalisé par Robert Mulligan sorti en 1962, adaptation du roman Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper Lee. Synopsis[modifier | modifier le code] Atticus Finch, un avocat dans le sud des États-Unis des années 1930 doit défendre un homme noir accusé de viol. Le récit, raconté à travers les souvenirs et le regard de ses enfants Scout et Jem, est parsemé de détails sur la vie et les mentalités de l'époque ainsi que d'anecdotes de voisinage (dont certaines inspirées des souvenirs d'enfance de l'auteur du roman à l'origine du film). Fiche technique[modifier | modifier le code] Titre : Du silence et des ombresTitre original : To Kill a MockingbirdRéalisation : Robert MulliganScénario : Horton Foote d'après le roman Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper LeeProduction : Alan J. Distribution[modifier | modifier le code] Autour du film[modifier | modifier le code]

Good Bye, Lenin! Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Good Bye, Lenin!, ou Au revoir Lénine ! au Québec, est un film allemand de Wolfgang Becker, sur un scénario de Bernd Lichtenberg. Il est sorti en février 2003 en Allemagne. Résumé[modifier | modifier le code] Ce film retranscrit la vie de la famille Kerner, constituée de Christiane, la mère, ainsi que d'Alexander et d'Ariane, ses deux enfants, vivant à Berlin-Est en République démocratique allemande (RDA). Le 7 octobre 1989, Christiane doit assister aux célébrations du 40e anniversaire de la RDA. Quelques semaines plus tard, le mur de Berlin tombe et les deux jeunes gens s'intègrent dans la vie occidentale : Alex en vendeur d'abonnements aux chaînes satellitaires et sa sœur comme serveuse dans un Burger King.Alex rêve de devenir policier En juin 1990, leur mère se réveille. Pour l’anniversaire de Christiane, Alex recrute également différents voisins ainsi que l’ancien responsable du collège. Fiche technique[modifier | modifier le code]

Rebecca (film, 1940) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Rebecca. Mrs. Edythe Van Hopper, horripilante veuve âgée, accompagnée de sa jeune demoiselle de compagnie, est en villégiature à Monte-Carlo dans l'hôtel Côte d'Azur lorsque leur chemin croise celui de Maxim de Winter, riche veuf, qui n'a aucun mal à séduire la jeune fille et, dans la foulée, à l'épouser et l'emmener dans sa demeure ancestrale de Manderley, quelque part sur la mystérieuse côte de Cornouailles. Les premiers contacts avec le personnel du château, régenté par la peu amène gouvernante Mrs. Le souvenir de l'épouse disparue et vénérée continue de hanter le sombre château ... Laurence Olivier (VF : Marc Valbel) : Maxim de Winter (George Fortescue Maximilien de Winter)Joan Fontaine (VF : Mony Dalmès) : la nouvelle Mrs. de WinterJudith Anderson (VF : Tania Balachova) : Mrs. Citations de Hitchcock[2] : « Ce n'est pas un film d'Hitchcock.

Rapport minoritaire (nouvelle) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Rapport minoritaire (titre original : The Minority Report) est une nouvelle de science-fiction de Philip K. Dick publiée pour la première fois en . Elle parle d'une société future où les meurtres peuvent être prédits à l'aide de mutants doués de précognition : les précogs. Paradoxes et réalités conditionnelles commencent à émaner de ces précogs, lorsque le chef de la police reçoit une précognition, révélant qu'il tuera prochainement un homme qu'il n'a jamais rencontré ni connu. En 2002, la nouvelle a été adaptée au cinéma, Minority Report, réalisé par Steven Spielberg. Fondée 30 ans avant le début de l'histoire, Précrime est un organisme qui condamne d'emprisonnement des personnes pour meurtres qu'elles auraient commis, ceux-ci n'ayant pas été accomplis. Portail de la science-fiction

Related: