background preloader

Pol'Art Noir - Du polar en général au roman noir en particulier

Pol'Art Noir - Du polar en général au roman noir en particulier
Soutenu par une documentation précise, Frédéric Paulin digère l'histoire officielle, froide et comptable, pour retracer humainement, de manière sensible, les parcours de ces personnages ; qui finiront par se croiser, on s'en doute… Il le fait subtilement, sans prendre parti, sans jugement, si ce n'est celui qu'il porte sur la guerre en général et qu'on retrouve en exergue du récit :À Gaspar, pour qu'il refuse toujours de faire la guerre. Quelle qu'elle soit.Par le poids donné aux personnages, par leur implication dans une réalité concrète, par sa construction déstructurée, La Grande Peur du Petit Blanc est un roman qu'on ne lâche pas facilement tant on s'attache à ces destins brisés par une guerre qui ne voulait pas dire son nom. En s'attachant aux hommes, Frédéric Paulin fait abstraction dans son récit de tout manichéisme, démontant pièce par pièce les rouages d'un engrenage infernal qui allait décider de l'avenir de ces hommes-là.Un beau roman noir. Une belle réussite.

http://www.polarnoir.fr/index.php

Dennis Lehane on Polars Addict Résumé de l'éditeur : L’Amérique se remet difficilement des soubresauts de la Première Guerre mondiale. De retour d’Europe, les soldats entendent retrouver leurs emplois souvent occupés par des Noirs en leur absence. Blog franco-québécois dédié à la littérature policière (les polars) l'actu de la littérature policière et du roman noir Crise de foi Encore un ouvrage sur XDDL !? L'Archipel a décidé de rééditer, dans une nouvelle édition augmentée chez Archipoche, le travail du journaliste Guy Hugnet sorti dans sa première version en 2018. Même s'il raconte les mêmes faits, l'auteur s... Par Michel Amelin

Des bons usages des Univers Netvibes dans les bibliothèques S’il y a un service en ligne qui est populaire chez les bibliothécaires, c’est bien Netvibes et plus particulièrement les pages publiques, ou univers qu’il propose, au point que même le blog de Netvibes salue la tendance ! Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un œil à la page de Bibliopédia qui propose une looongue liste d’univers Netvibes proposés aussi bien par des bibliothèques municipales que par des BU ou des CDI. Il me semble qu’on peut facilement expliquer ce succès : Les bibliothécaires utilisent en majorité Netvibes comme agrégateur personnel et l’Univers public proposé par l’outil est un « livrable » documentaire facilement accessible, hébergé et gratuit pour proposer des sélections de ressources de manière attractive. Autrement dit, si je fais un Univers Netvibes, je dois savoir pourquoi et pour qui. Bon, à regarder des univers Netvibes de bibliothèques, j’ai deux impressions dominantes (attention, je vois le verre d’eau à moitié vide là !)

Noir comme polar : L'essentiel du polar La lecture est un domaine très important dans l’apprentissage et le développement d’un enfant. C’est pour cela que la lecture est fortement recommandée même à partir d’un bas âge. Nous allons voir à travers ces quelques lignes les bienfaits de la lecture sur un enfant ainsi que quelques conseils qui encouragera votre enfant à lire régulièrement.

Les coups de coeur de MAM et BMR Le cannabis n’adoucit pas toujours les mœurs : Savages de Don Winslow Dimanche 15 mai 2011 7 15 /05 /Mai /2011 18:31 Ils sont inséparables. Ils, se sont Ben et Chon, jeunes entrepreneurs qui ont réussi dans le marché de l’hydro, le cannabis cultivé hors-sol, et Ophelia, leur amie qui a choisi de ne pas choisir entre les deux. Le trio inséparable est aussi éclectique. Ben, botaniste qui a mis au point une nouvelle espèce d’hydro qui a fait leur fortune, compense une certaine mauvaise conscience en se lançant dans des missions humanitaires aux quatre coins du monde.

Bibliothèques en vidéo Posted on 20 mars 2011 by Bambou Dans la perspective de produire un support de communication audiovisuel, présentant les différents sites et services de notre réseau, j’ai recensé un certain nombre de productions récentes en la matière (réalisées par/pour des bibliothèques francophones), en tentant d’en dresser une rapide typologie. Je vous invite bien sûr à abonder cette liste, qui est loin d’être exhaustive, et à en prolonger le propos : la vidéo est-elle ainsi le bon (le seul, le meilleur…) vecteur pour présenter les services d’une bibliothèque, ses équipements…? A quelles fins stratégiques (institutionnelles, promotionnelles, pédagogiques…) vaut-elle d’être réalisée ? Quelle(s) forme(s) privilégier (présentation, clip, reportage, témoignage, interview…) ?

mediadix-cours catalogage Techniques documentaires et gestion des médiathèques 0. Introduction 1/ Définitions 2/ Typologie des catalogues 3/ Travail du catalogueur 4/ Les normes 0. Connaissances & classifications du Monde du Classement Une représentation synthétique des connaissances sous forme de classifications pour assimiler, mémoriser ou communiquer un concept. Actualité Aide Contenu du site Vous pouvez consultez les informations sur ce projet et les liens. Si vous avez des critiques, suggestions, encouragements ou des adresses de qualité n'hésitez pas à m'écrire grâce au formulaire d'appréciation.

Comment veiller sans flux RSS : 15 outils Lorsque l'on met en place une stratégie de veille, et encore plus sur le web dit 2.0, l'on est parfois confronté à la problématique du : comment surveiller une source qui n'a pas de flux RSS ? Voici une sélection de 15 outils qui pourront vous permettre de pallier à ce problème Que ce soit certains forums, sites d'avis de consommateurs, commentaires ou tout simplement la plupart des sites web « 1.0 », il arrive souvent que l'on ne puisse pas suivre de manière efficace (et encore plus actuellement avec la notion de temps réel) les modifications et ajouts d'informations sur ces pages sans flux RSS. Voici donc une sélection d'outils (non exhaustive bien entendu) permettant de veiller sur des sources sans flux RSS. Ces outils sont classés selon 4 typologies : ==> Les outils de création de flux RSS

Spécial été : la cocaïne des années 80 dans la littérature Des “années folles” à la folie de l’argent… Excellent résumé des deux âges d’or contradictoires de la cocaïne dans la littérature du XXe siècle. Pittoresquement surnommée la “coco”, la “reniflette” ou la “gueuse blanche”, cette drogue stimulante sévissant surtout à Paris et à Berlin dans l’entre deux- guerres est alors l’apanage du monde des boîtes de nuit interlopes, des prostituées et des gangsters. Autant dire qu’elle emblématise, à l’époque, au mieux la bohême, au pire la déchéance sociale.

Related: