background preloader

Minority Report

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Minority Report (Rapport minoritaire au Québec et Nouveau-Brunswick) est un film de science-fiction américain réalisé par Steven Spielberg, sorti sur les écrans en 2002. Présentation générale[modifier | modifier le code] Situation initiale[modifier | modifier le code] Résumé[modifier | modifier le code] Dans cette première scène, son équipe est en train d'appréhender un suspect. Anderton est depuis quelque temps supervisé par Danny Witwer, un agent du Ministère de la Justice envoyé pour évaluer le système car les Américains vont bientôt être consultés par référendum pour étendre à tout le pays le programme Précrime, uniquement utilisé à Washington. Après l'intervention et le placement en état de stase du pré-criminel, Anderton retourne dans son appartement et y regarde des vidéos holographiques de son fils de six ans. Le lendemain, Witwer visite la salle où les trois précogs reposent dans un bassin rempli d'une substance translucide. Related:  Minority Report | analyseScience Fiction

Minority Report | analysis by cyberpunkreview Overview: Minority Report, directed by Steven Spielberg, is another one of the large scale production cyberpunk movies that cleared a hefty gross (358 million worldwide, not counting DVD sales). Minority Report works both as a summer blockbuster (it was released in June), but also as a fairly intelligent cyberpunk flick. Based on another terrific story from Phillip K. The Story: In Minority Report, Tom Cruise stars as John Anderton, a police chief at the head of an elite pilot police program, now in its sixth year, that prevents crimes BEFORE they are committed. The end result of this technology is that people are being imprisoned for the crime PRIOR to committing it. Anderton, plagued by the death of his son by an unknown assailant prior to the Precogs, has traditionally been the program’s biggest proponent. The Visuals: The visuals are sleek and well integrated, with some nice aqua and blue tones throughout. The Bottom Line: The overall mood and FX in Minority Report are terrific.

Planète hurlante Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Planète hurlante (Screamers) est un film canado-américano-japonais de science-fiction dystopique réalisé par Christian Duguay, sorti en 1995. Il s'inspire d'une nouvelle de Philip K. Synopsis[modifier | modifier le code] Avant le film[modifier | modifier le code] L'Homme a colonisé la planète qu'il a appelée Sirius 6B pour récolter un minerai extrêmement énergétique : le Béryllium. Leur opposition dégénéra en une guerre thermonucléaire menée par le NBE et qui ravagea la surface de Sirius 6B (et qui détruisit tous ceux qui ne s'étaient pas enterrés). Les Hurleurs sont paramétrés pour attaquer toute forme de vie, qu'ils détectent à leurs pulsations cardiaques... L'histoire du film[1][modifier | modifier le code] Nous sommes en 2078, sur une petite colonie minière de la planète Sirius 6B. Le film commence avec l'arrivée d'un soldat isolé du NBE vers un des quartiers généraux de l'Alliance. Fiche technique[modifier | modifier le code]

I, Robot (film) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir I, Robot. Bien qu'elle en reprenne le titre, l'intrigue du film est assez éloignée du scénario publié par Harlan Ellison et Isaac Asimov en 1978. À Chicago, en 2035, les robots sont pleinement intégrés dans la vie quotidienne. L'officier de police Del Spooner ne croit pas au suicide d'Alfred Lanning, qui est un des pères fondateurs de la robotique. Il tient donc à découvrir le meurtrier, et ses premiers soupçons se tournent vers un robot nommé Sonny. Première loi : Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.Deuxième loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la première loi.Troisième loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'est en contradiction ni avec la première ni avec la deuxième loi. Source : Voxofilm Doublage : Dubbing Brothers

Le Cinquième Élément Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Résumé[modifier | modifier le code] Une voiture volante des services de police. Égypte, 1914. Leeloo réussit à convaincre Korben de la conduire chez le prêtre Cornelius. Après diverses péripéties, Korben, Leeloo et Cornelius arrivent à bord du Fhloston Paradise, où ils sont supposés rencontrer la diva Plavalaguna. Après avoir réuni Leeloo, le prêtre Cornelius et Ruby Rhod, un animateur de radio qui le suit depuis son arrivée à bord du vaisseau, Korben parvient à les faire s'échapper et retourner sur Terre, en Égypte, afin d'invoquer le cinquième élément et ainsi sauver l'humanité. Fiche technique[modifier | modifier le code] Titre original : Le Cinquième ÉlémentTitre anglais : The Fifth ElementPays d'origine : FranceAnnée : 1997Réalisation : Luc BessonScénario : Luc Besson et Robert Mark KamenProducteur : Patrice Ledoux, Iain Smith (coproducteur), John A. Distribution[modifier | modifier le code] Source et légende : Version française (V.

Démocratie précaire - Éric FASSIN La France est une démocratie. Or la politique menée à l'égard des « autres », immigrés ou Roms, mais aussi musulmans, s'autorise de l'identité nationale. Donc, des fichiers aux tests ADN, en passant par la chasse aux « mariages blancs », cette politique serait forcément démocratique. Tel est le syllogisme à la Ionesco dont l'absurdité permet à notre société de s'accommoder, tant bien que mal, d'une démocratie de plus en plus précaire. A / Autopsie d'un régime Le choix de Vichy Un temps troublé Le temps et l'autre Passé, futur et présentisme Des actualités à l'actualité Raison et déraison La politique incarnée Le corps de la nation Le théâtre des émotions De l'amour de soi à l'amour de la nation Déraison et folie Pathologie individuelle, pathologie sociale Le spectre de Vichy C'est pas Auschwitz !

Analyses de films et histoire du cinéma mondial Minority Report (d’après une nouvelle de Philip K. Dick) est un film de science-fiction produit par Dreamworks, la société de production de Spielberg. Tom Cruise joue le rôle de John Anderton, détective à Précrime, organisation policière qui lutte contre la criminalité grâce à l’utilisation d’êtres capables de prévoir la culpabilité ou l’innocence, les Pré-cogs. Tom Cruise se retrouve lui-même dans une prévision, il va devoir fuir ses anciens collègues et mener une enquête pour se disculper de ce qu’il n’a pas encore fait. Il ne pourra compter que sur Agatha, la plus douée des Pré-cogs. On assiste donc à la chute du héros qui descend dans les bas-fonds de la cité dans laquelle il faisait auparavant régner la loi. Le schéma narratif du film, solidement classique, le rend efficace, c’est-à-dire qu’on s’intéresse à ce personnage et à cette histoire au-delà de la surenchère des images.

Total Recall Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Synopsis[modifier | modifier le code] Sur Terre, Douglas Quaid mène une vie tranquille : il a un travail, des amis et une femme, Lori. Cependant, il ne se sent pas à sa place et rêve très fréquemment de Mars, se voyant explorer la colonie en scaphandre, en compagnie d'une femme brune, alors qu'il avoue lui-même ne jamais être allé sur cette planète. Obsédé par ce rêve récurrent, il semble intéressé par les offres de la société Rekall qui propose à ses clients l'implant de souvenirs factices, mais qui paraissent aussi réels que de vrais souvenirs. Alors que Quaid discute du souvenir à implanter avec l'employé de Rekall, il choisit sans hésitation la planète Mars comme destination de son souvenir. Alors que Quaid est prêt à recevoir son souvenir, il est endormi afin de procéder à l'opération. Pour le responsable de Rekall, Quaid s'est réveillé pendant l'implantation du souvenir en mémoire et est en train de rêver éveillé.

La Guerre des mondes (film, 2005) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Guerre des mondes (War of the Worlds) est un film de science-fiction américain de Steven Spielberg, sorti en 2005. C'est l'une des quatre adaptations du roman éponyme de H. G. Ray Ferrier est un père divorcé vivant dans le New Jersey, en banlieue de New York. Un des décors du film : la chute d'un Boeing 747 a dévasté la moitié de la maison. Ray et ses enfants réussissent à survivre dans une des quelques voitures qui fonctionnent encore (les véhicules ne fonctionnent plus à cause d'éclairs électromagnétiques) après avoir été réparée. Producteurs délégués : Damian Collier et Paula Wagner États-Unis : Paramount Pictures France : United International Pictures Format : Couleurs - 35 mm - 1,85:1 - Son Dolby DTSGenre : Science-fictionDurée : 111 minutesLangue originale : anglaisPays : États-UnisBudget : 132 millions USDRecettes mondiales : 591 745 540 $Dates de sortie [1]: États-Unis : France : Certification : France : tous publics.

La Belle Verte Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Belle Verte est un film français de Coline Serreau sorti en 1996. Synopsis[modifier | modifier le code] L’histoire débute sur une planète lointaine (la planète verte) habitée par une civilisation évoluée et égalitaire, vivant en parfaite harmonie avec la nature dans des paysages immaculés, et qui pratiquent certaines disciplines comme la télépathie. Lors d’une réunion du conseil planétaire, les habitants font le constat que cela fait 200 ans au moins qu’aucun volontaire ne s’est désigné pour visiter la Terre, au contraire d’autres planètes, qui déchaînent un enthousiasme très largement supérieur. Attirée par la curiosité, et sachant que sa mère venait de la Terre et qu'un proche y avait également été, Mila décide de la visiter pour peut-être y trouver ses origines. Ayant réussi à pénétrer par effraction dans une maternité pendant la nuit, elle serre dans ses bras un nouveau-né. Fiche technique[modifier | modifier le code]

Related: