background preloader

La mise en scène du discours

La mise en scène du discours
I. Histoire de la rhétorique I.1. Origines de la rhétorique Les origines de la rhétorique remontent à la Grèce antique. Plus précisément, la rhétorique naît au Ve siècle avant J-C en Sicile, alors colonie grecque. La rhétorique naît dans un contexte judiciaire. C'est alors qu'un élève du philosophe Empédocle nommé Corax mit au point une technique destinée à venir en aide aux justiciables. Cette origine met en lumière deux aspects caractéristiques de la rhétorique: la rhétorique vise à défendre des intérêts. I.2. Le traité publié par Corax portait avant tout sur les propriétés persuasives du discours oral, prononcé devant un tribunal. Dans La Rhétorique sont notamment examinés les effets psychologiques produits par la parole sur ses destinataires, les attitudes à adopter vis-à-vis de son auditoire, les effets de style, les structures de raisonnement susceptibles de donner au langage sa force de persuasion. Aristote insiste aussi sur le caractère transdisciplinaire de la rhétorique. I.3. Related:  Enseigner la littérature d'idéesDROIT

Argumenter Bienvenue sur ce cours... L'objectif de ce parcours est de découvrir le principe de l'argumentation. Ce parcours a été conçu par Edwige Pandolfi, Philippe Richevillain et Frédérique Stempfelet sous la direction de Rénalto Roumeau IA-IPR. Pour suivre ce parcours vous devez lire le descriptif, puis rejoindre la rubrique "Parcours pédagogique" pour réaliser les deux modules. 1er module : est-ce que je sais argumenter ? Les modules contiennent des activités, des exercices et des travaux à réaliser dans l'ordre indiqué. Les exercices sont corrigés automatiquement par la plateforme, les travaux sont corrigés par l'enseignant. Lorsqu'un travail vous est proposé, il faut aller le chercher dans la rubrique "Travaux", puis soumettre votre travail, puis reprendre la suite de votre parcours. Bon parcours...

La plus dangereuse des émotions Toute la journée nous entretenons une conversation intérieure avec nous-même, et parfois la nuit aussi. Souvent, cela consiste à évaluer nos propres actions, à la manière d’un commentateur de football qui décrit les performances et les erreurs des joueurs pendant un match. Mais à la différence des sportifs qui ne peuvent entendre les commentaires pendant qu’ils jouent, vous pouvez réellement « entendre » vos propres propos. Lorsqu’ils sont positifs « Ouais, je suis trop fort ! Cependant, quand cette voix se fait critique, elle peut être émotionnellement destructrice. « Mais quel nul ! Quand on a fait quelque chose de honteux, il n’est pas anormal qu’une voix intérieure nous dise « Mais qu’est-ce que tu es idiot ! Vous êtes constamment en train de vous remettre en question et de douter. Imaginez le scénario suivant, qui illustre combien ce monologue interne peut être destructeur : Vous êtes à une petite réception donnée par un membre de votre famille. Retournez vos émotions en votre faveur

Les trois préalables de la persuasion Vous devez convaincre quelqu’un? Vous y arriverez plus rapidement si vous répondez à trois conditions. Vous arrive-t-il de vous demander comment convaincre? Il y a plus de 2 300 ans, en Grèce, Aristote l’a expliqué. Et devinez quoi? Ça prend trois conditions pour convaincre. Avez-vous l’image professionnelle qui fera qu’on vous prendra au sérieux? Assurez-vous donc qu’on sache sur quoi repose votre expertise et pourquoi on devrait vous faire confiance. Le deuxième élément qui vous permettra de convaincre, c’est le logos. Enfin, le troisième pilier de la persuasion, c’est susciter le pathos, c’est-à-dire l’émotion que vous faites naître chez l’autre. Deuxièmement, quelles émotions éprouve pour vous votre vis-à-vis? Voilà! Trop de gens se fient à leur intuition et se lancent dans une rencontre en se disant que les mots leur viendront. Ne tombez pas dans ce piège. Comment puis-je faire naître des émotions positives chez mon vis-à-vis, tant à mon égard qu’envers le projet que je propose?

Le pitch ou convaincre sur la durée d’un trajet en ascenseur ! Par Olivier Moch Vendredi 1 mars 2013 5 01 /03 /Mars /2013 10:40 Cette présentation-éclair est devenue un exercice incontournable de la communication Le pitch ou elevator pitch (prendre l’ascenseur), parfois appelé argumentaire-éclair, est un concept anglo-saxon, qui se réfère à la durée d’un voyage en ascenseur, une durée qui devient le temps utile pour présenter un projet ou se présenter et convaincre l’interlocuteur. Les ingrédients d’un bon pitch ! Un pitch réussi doit contenir au minimum les éléments suivants : Qui ? Quoi ? Pourquoi ? Pour qui ? Comment ? Il est parfois utile d’y ajouter les précisions suivantes : - Où ? - Quand ? - Combien ? Et sur la forme ? - Etre enthousiaste ! - Etre clair/simple ! - Etre précis ! - Etre positif ! - Etre concret ! - Etre synthétique ! - Raconter une histoire ! - Respecter les règles élémentaires de politesse ! Ethos, pathos, logos… Pour être efficace, un pitch doit captiver son auditoire ! L’éthos => l’image que l’on donne de soit à travers le discours.

Isabelle Farizon : Vers le commentaire collaboratif ? Un exercice aussi scolaire que le commentaire peut-il s’apprendre par le numérique ? Professeure de lettres au lycée Jean-Marc Boivin de Chevigny-Saint-Sauveur en Bourgogne, Isabelle Farizon a mis en place un dispositif qui trace à ce sujet d’intéressantes voies : l’écriture collective, sur un Pad, de l’étude d’un texte de Balzac. L’expérience s’avère fructueuse : elle stimule l'activité des élèves par l'interactivité inhérente à l'outil, permet de surmonter de possibles « empêchements » liés à la difficulté toute rhétorique de l'exercice, incite chacun à donner aux autres le meilleur de lui-même, le conduit à progresser par l'exemple d'autrui et la verbalisation des procédures en cours, procure la fierté du travail collectivement accompli. Le commentaire portait sur un texte de Balzac : quelles sont les étapes de travail qui ont permis aux élèves d’élaborer peu à peu collectivement le plan de ce commentaire ? Comment se sont précisément déroulées les phases de rédaction ? Tutoriel vidéo

Plan du Site ÉCONOLOGIE : contenus Dossiers ÉTUDE Inégalités de rémunérations et de patrimoines, retraites, propriétés, bonus, frais de bouche, voyages, hôtels et autres privilèges payés par les contribuables. Mise en perspective à l'échelle mondiale autant que nationale. La monnaie scripturale créée par les baques centrales et les banques privées n'est qu'un jeu d'écriture ; elle ne repose sur aucune valeur autre qu'une reconnaissance de Dette, celle-ci ne pouvant alors qu'être croissante. Les médias influencent et détournent nos attentions. Dégâts, méthodes et moyens du Capitalisme et de son dogme de "croissance économique"... L'anthopocène présuppose que les activités de l'espèce humaine seraient devenues la contrainte dominante devant toutes les autres forces géologiques et naturelles qui jusque là avaient prévalu. Société patriarcale, hiérarchique et institutionnelle, impliquant des relations de dominance et de prédation, de consumérisme et d'hypersexualisation pour le profit de "croissance économique". Guides et conso

Les 4 secrets des bons communicants Quand on parle avec un très bon communicant, on ne porte pas forcément attention aux techniques qu’il utilise, en fait, on ne se rend compte de rien. Tout ce dont on se souvient après, c’est que cette personne nous a fait une bonne impression et que la conversation avec elle était très agréable et constructive. Alors comment font-ils pour retenir notre attention pendant la conversation et faire en sorte que l’on reparte avec une bonne image d’eux ? Voici 4 habitudes des bons communicants qui font la différence. Ils utilisent l’écoute active Les bons communicants ont bien compris l’importance de l’écoute dans une conversation. De plus, même si l’importance de l’écoute est comprise, des erreurs sur ce qu’elle représente sont souvent commises. On peut considérer que l’écoute active ce compose de 4 « parties » : Le questionnement : bien sûr vous ne pouvez pas vous contenter d’écouter et de reformuler. La synthèse : il s’agit en quelque sorte d’un résumé, vous confirmez que vous comprenez.

Prendre la parole: convaincre à l'oral Prendre la parole. Convaincre à l’oral. « Parmi les quatre compétences (expression orale, expression écrite, compréhension orale, compréhension écrite), savoir s’exprimer à l’oral est une aptitude primordiale. On constate cependant que la production orale n’est pas toujours privilégiée en classe de langue étrangère. Tradition didactique, sureffectif ou encore déficit de matériel pédagogique, les raisons ne manquent malheureusement pas. Pouvoir s’exprimer conditionne pourtant les aptitudes communicatives du locuteur en langue-cible. 1. - Faire la preuve de la solidité de ses connaissances dans un domaine donné. - Mettre en évidence ses capacités d’organisation. - Montrer que l’on maîtrise bien une langue. - Persuader autrui du bien-fondé de l’opinion qu’on défend. - Témoigner de la « consistance de sa personnalité » : montrer qu’on a vraiment une approche personnelle, que l’on est capable de réflexion et de sensibilité. 2. Qui convaincre ? En combien de temps ? 3. 4. Les oraux préparés : 5. 6.

Related: