background preloader

Partager des savoirs, faire société

Partager des savoirs, faire société
Inviter le public jeune à participer à des expériences collectives et dynamiques qui favorisent le « vivre ensemble » et l’ouverture aux autres. ▪ Intégrer des propositions adressées aux adolescents dans le cadre de projets d’actions culturelles et de valorisation des fonds plus larges (cf : Jeu de boxe sur Wii dans le cadre du projet « Être boxeuse, une éducation à l’engagement » à Aubervilliers) ▪ Proposer aux pré-adolescents et adolescents du territoire des activités ludiques, qui contribuent à décloisonner les institutions culturelles que sont les médiathèques, parfois considérées comme des « temples » ou « labyrinthes » de la culture. ▪ Toucher de nouveaux publics, les fidéliser au lieu médiathèque. ▪ Proposer des activités qui favorisent la mixité au sein des médiathèques, majoritairement fréquentées par les filles.

http://www.bibliothequesdanslacite.org/

Related:  littérature jeunesse et BDpratiques participatives en bibliotheques publiquesAnimations en bibsylviacommunisVie en bib

Collection Qui êtes-vous ?, Bulles de savon - Nouveautés Littérature Jeunesse Quatre titres existent dans cette formidable collection qui promet au lecteur un face à face avec des figures hors normes qui ont marqué leur époque. Poètes, qui êtes-vous ? Peintres, qui êtes-vous ? Ecrivains, qui êtes-vous ? Bibliothèque troisième lieu La bibliothèque troisième lieu est un concept issu de la notion sociologique du "troisième lieu" ("third place") développée par Ray Oldenburg, au début des années 80. Ray Oldenburg pointe du doigt la désocialisation de la société américaine due à l’individualisation de la société, à l’usage des transports individuels (la voiture) et aux moyens de communication dématérialisés. "Il n’y a rien de mieux que d’être ensemble face à face" conclut-il dans un entretien réalisé par les bibliothèques de l’Université de l’Ouest de la Floride.Selon lui, la société manque de troisièmes lieux, c’est-à-dire de lieux où se rencontrer en dehors de la maison et du travail.

180.000 images libres de droit à réutiliser de manière créative Pictures Après les dizaines de milliers d’images d’art libres de droits grâce au Getty Center (100.714 pour être exact), voici que la bibliothèque publique de New York met en ligne 180.000 images libres de droit et incite à leur réutilisation créative. Un trésor hors norme où l’on peut dénicher des photos de New York, plus de vingt mille cartes anciennes, des partitions de vieilles chansons américaines, une collection de gravures d’oiseaux et d’animaux, des manuscrits de poètes, ainsi que des dizaines de millier d’images stéréoscopiques de plusieurs régions américaines. Le tout peut être téléchargé et réutilisé gratuitement.

La vie secrète des bibliothécaires C’est la rentrée, place aux chats, qui comme chacun sait occupent une place particulière dans le coeur des bibliothécaires! Vous reconnaissez ce logo? C’est celui de la NYPL, qui numérise des collections étonnantes. La SACD veut faire payer les heures du conte en bibliothèque ! Protégeons cet usage collectif de la culture Partout en France, les bibliothèques de lecture publique organisent des « heures du conte », au cours desquelles des ouvrages sont lus en groupe à des enfants. Ces animations sont très courantes dans les bibliothèques et elles participent à l’éveil du goût pour la lecture chez les plus jeunes. Jusqu’à présent, cette pratique est restée libre, bien que ces lectures publiques puissent être assimilées à des représentations en public d’oeuvres protégées. Source : Wikimedia Commons.

Madaaame ? Il fait combien de pages le livre ? astuces pour donner envie de lire S’il y a bien une question qui énerve les profs de français, c’est celle là. Et c’est pourtant cette question qui jaillit, sitôt prononcée la phrase fatidique : “Alors dans cette séquence on va lire un livre…” Cette fameuse question nous énerve parce que… Parce que quoi au fait ? Parce qu’elle prouve que nos élèves ne lisent jamais rien ? LE DESIGN THINKING EN BIBLIOTHÈQUE Un kit pratique pour la conception de projets centrés sur les usagers Le design thinking permet de résoudre de façon créative les défis quotidiens que l’on rencontre en bibliothèque. IDEO emploie depuis de nombreuses années cette méthode qui accorde une place centrale aux usagers pour imaginer des services, des espaces et des produits innovants. Cette approche a fait ses preuves dans de nombreux domaines, comme l’éducation, le commerce, l’économie solidaire ou la santé. Nous avons conçu ce kit spécifiquement pour les bibliothécaires et nous sommes impatients de découvrir ce que vous allez en faire ! Le Design thinking en bibliothèque vous est proposé par :

Internet des objets Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Internet des objets (IdO ou IoT pour Internet of Things en anglais) représente l'extension d'Internet à des choses et à des lieux du monde physique. Alors qu'Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, l'internet des objets connectés représente les échanges d'informations et de données provenant de dispositifs présents dans le monde réel vers le réseau Internet. L'internet des objets est considéré comme la troisième évolution de l'Internet, baptisée Web 3.0 (parfois perçu comme la généralisation du Web des objets mais aussi comme celle du Web sémantique) qui fait suite à l'ère du Web social. L'internet des objets revêt un caractère universel pour désigner des objets connectés aux usages variés, dans le domaine de la e-santé, de la domotique ou du Quantified Self.

Biblioblogs Liste des blogs francophones de bibliothécaires, documentalistes et archivistes. Pour ajouter un biblioblog, cliquez sur l'onglet modifier ci-dessus et respectez les thèmes et l'ordre alphabétique. Agrégateurs, moteurs de recherche[modifier] Liste de sites et outils agrégeant le contenu de plusieurs des blogs de cette page, de manière thématique. Discoflux, portail de type netvibes sur l'univers de la musique, disposant d'un onglet Biblioblog (LIEN MORT) Planet'BU, site reprenant les actualités des blogs de BU françaises le Bouillon des bibliobsédés, site de veille collaborative les Archiveilleurs, site de veille collaborative en archivistique Moteurs de recherche Blogs professionnels[modifier]

Réaction de la SACD consécutive à la polémique sur l’Heure du conte A la suite d’une polémique malveillante faisant état d’une prétendue volonté de la SACD de changer sa politique de perception dans les bibliothèques, la SACD réaffirme qu’aucun changement de politique n’a été ni décidé ni mis en œuvre à ce jour. Cette polémique est née d’un cas isolé et particulier d’une demande de renseignements par mail sur les œuvres utilisées dans le cadre de l’Heure du conte par une bibliothèque. Pour autant, aucune procédure de perception n’a été enclenchée. En effet, en application du Code de la propriété intellectuelle, toute représentation publique d’une œuvre protégée doit être précédée d’une autorisation du ou des auteurs. La SACD tient en outre à préciser que les œuvres lues dans le cadre de l’Heure du conte ne relèvent pas de son répertoire. Toutefois la SACD est mandatée par des éditeurs et/ou d’autres ayants droit pour intervenir sur de telles œuvres littéraires.

Related: