background preloader

L’open data, made in Rennes

L’open data, made in Rennes
Comment peut-on utiliser les données libérées par Rennes? Quelques exemples sortis du concours de la communauté urbaine comme une appli pour aider les handicapés à se déplacer dans la ville ou une autre pour comparer les points forts des quartiers. Le concours de développement de services et d’applications, initié par Rennes Métropole suite à l’ouverture des données publiques sur le territoire vient de s’achever. Un premier point d’étape s’impose sur les 43 applications et services qui ont participé. Au-delà des exemples de See.Click.Fix et de “Where does my money go?” A l’origine, c’est l’histoire d’un jeu de données, l’un parmi la centaine qui ont été mis à disposition des développeurs. Un trottoir surbaissé cela peut correspondre à une sortie de véhicule (“un bateau” comme on le nomme dans le langage courant), mais aussi à un passage piéton aménagé pour les personnes en fauteuil roulant. L’emplacement des passages piétons ne figure pas dans les jeux de données ouvertes. Related:  Carto accessibilitéMISSION CESER

Les lauréats du hackathon #Hackcess de SNCF-Transilien OpenStreetMap France était partenaire de SNCF pour le hackathon #hackcess dédié à l'accessibilité. Depuis plusieurs mois, les contributeurs ont été invités à cartographier en détail l'accessibilité des gares du RER C par rapport à différents types de handicap. 2780 objets ont été répertoriés dans plus de 70 gares depuis le mois de juillet et ainsi fournit un des jeux de données proposés comme support de ce hackathon. Les projets présentés par les participants ont comme toujours été très variés et parmis ceux primés c'est le projet "No Way" qui a fait l'usage le plus intéressant des données OSM. Ces données ont été collectées en espérant qu'elles puissent (entre autre) servir à aider aux déplacements dans et autour des gares, en tenant compte des obstacles spécifiques aux différents types de handicap. Ceci permet par exemple de faire des comparaisons avec l'itinéraire d'un piéton: A gauche: itinéraire piéton, à droite itinéraire en fauteuil roulant.

Thinking About Africa’s Open Data I love Afrographique, a site I just heard about today that does data visualizations on African data. It’s done by Ivan Colic, a South African designer, as a “small contribution to assist the changing perception of Africa…” What Ivan does is brilliantly delve into the data that’s freely open on the internet to show patterns and information in ways that we might not have noticed if looking at the data in its raw format. The problem that Ivan has, is there’s not always that much information about Africa to use – in fact, some of his maps show big blank spots for countries on the continent with no known data for them. Getting African Data In Kenya, Ushahidi is working on a project about public service delivery and the companies and government entities responsible for them. The entities that hold the most public and infrastructure data are always government institutions. Tonight we had the Permanent Secretary for Information and Communications, Dr.

Pôles Territoriaux de Coopération Economique RUN De nombreuses initiatives de terrain concourent à un objectif de développement économique équilibré et pérenne. En explorant des modes de coopération et de mutualisation entre des entreprises industrielles et commerciales implantées localement, des réseaux et structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) et différents acteurs contribuant au développement économique des territoires. Les Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) qui font dialoguer ces différents acteurs économiques dans différents contextes territoriaux sont l’expression de ces pratiques locales innovantes. Objectif Cet appel à projets vise à apporter un appui de l’Etat aux initiatives exemplaires de PTCE, existants ou en émergence, dans une perspective d’essaimage sur tout le territoire national, en cohérence avec les politiques de cohésion sociale, de redressement productif, d’égalité des territoires et de la ville. L’enveloppe globale prévue pour 2013 et 2014 s’élève à 3 millions d’euros.

Dis, papa, c’est quoi l’open data? Nombreux sont ceux qui estiment que le mouvement "open data" aura, à l'instar de l’apparition de l’alphabet, de l'internet ou encore de l'explosion des réseaux sociaux, des répercussions majeures dans nos sociétés. Connu pour ses logiciels non libres, Microsoft a eu la très bonne idée de demander à Regards sur le numérique (RSLN, animé par Spintank), son “laboratoire d’idées, de réflexions et d’expérimentations en ligne“, de se pencher sur la notion d’open data, et donc le partage de données publiques dans des formats ouverts, afin de libérer les données récoltées, ou produites, par les autorités publiques, et de les rendre, si possible gratuitement, à la société, ses citoyens, associations, entreprises privées et administrations publiques. Au menu, très complet, digeste et instructif : une enquête et une trentaine d’articles, que l’on retrouve sur son site ainsi que dans le n° spécial de leur magazine, suivi d’une conférence, intitulée L’Open data, et nous, et nous, et nous ?

Piétons, vélos, partagez vos données durant la semaine de la mobilité Le projet de Partages, Usages et Modélisations de la Donnée Publique, retenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) consiste à construire collectivement avec les piétons et les cyclistes une carte des parcours dans la ville de Rennes. Nous connaissons les infrastructures: pistes cyclables, parcs vélo, largeurs des trottoirs,… etc. Mais, qu’en est-il de l’usage ? Combien d’utilisateurs ? L’objectif est donc de connaître les habitudes et les itinéraires d’utilisateurs urbains de la marche et du vélo, grâce aux contributions de volontaires-usagers (avec des dispositifs numériques). Ce projet est assez passionnant car dans une logique complémentaire à la démarche « Open data », où le public et des entreprises ont créé des applications (surtout en lien avec les transports : bus, vélo) à partir de données ouvertes. Ce projet sera présenté au public durant la semaine de la mobilité, le 15 septembre à 18h30 : - présentation par les élus de la démarche,

FR:Wheelchair routing Traduit de l'Anglais par Overflorian But : Construire une carte avec des trajets adaptés aux utilisateurs de chaises roulantes Développer une carte qui permet d'élaborer des trajets adaptés aux utilisateurs de chaises roulantes basée sur les données OSM. GIScience Research Group (Geoinformatics) University of Heidelberg Zipf@uni-heidelberg.de Au final, un portail web sera mis à en ligne, prenant en compte les buts des utilisateurs évoluant dans leur environnement, et affichant de la meilleure façon possible les chemins pour chaises roulantes. La difficulté des trajets est signalée clairement. Nouvelles du projet Le portail de calcul de trajet pour chaises roulantes est en ligne Ce portail est en ligne, pour l'instant seulement pour test. Le 15.09.2009 (et le 19.09.2009) un article est publié en Allemand dans la presse : "Les cartes facilitent la vie. Routing wheelchair at Quarks & Co. Projet Ruhr 2010-sans-barrières Toilettes pour handicapés

Le blog de Réutilisation des données publiques: Comment cataloguer des données publiques ? Le Guide pratique que nous avons publié il y a quelques semaines s'enrichit petit à petit de nouveau contenus. Avant sa deuxième édition nous vous en soumettons ici certains, sous forme d'articles. Aujourd'hui il s'agit d'un article plutôt technique sur la manière de cataloguer des données (voir partie 2.3.2 du guide). C'est un sujet qui se structure progressivement avec la naissance progressive de bonnes pratiques voire de standards. Quelles données pour décrire des jeux de données ? Du point de vue réglementaire, l’article 36 du décret n° 2005-1755 du 30 décembre 2005 stipule que les répertoires des informations publiques doivent préciser, « pour chacun des documents recensés, son titre exact, son objet, la date de sa création, les conditions de sa réutilisation et, le cas échéant, la date et l'objet de ses mises à jour ». A ces critères, on peut en ajouter quelques autres à forte valeur ajoutée, qui sont d'ailleurs utilisés par la quasi totalité des catalogues de données :

PacaLights PACA Lights vise à soutenir l’émergence et la réalisation de projet d'innovations hétérodoxes, « disruptifs », émanant de tout type d’innovateur. A partir des défis, sociétaux - sociaux - économiques – environnementaux - … - auxquels est confronté le territoire, il s’agit, dans le cadre d’un chalenge régional, d’interpeller largement les acteurs de l’innovation pour qu’ils apportent des réponses nouvelles, qu’elles soient technologiques, organisationnelles, de procédé ou de modèle économique … Vous pouvez relever le défi et candidater au challenge PACA Lights 2014-2015 sur le thème : En 2020, ZERO kilowatt-heure gaspillé & TOUS producteurs d’énergie renouvelable ! Voir le diaporama conçu pour la soirée de lancement du challenge PAcalights en cliquant sur ce lien Suivez en direct le déroulement du challenge PACA Light Calendrier PACA Lignts 2014-2015 PHASE 3, "accélération et maquettage/prototypage" : Juillet > Septembre En savoir plus sur PACA Ligts 1/ les acteurs et fonctionnement 5/Le Jury

Les données publiques sont gratuites par défaut Les données publiques doivent être gratuites par défaut. Séverin Naudet, directeur de la mission Etalab, l'avait annoncé en mars 2011 (lire notre article), et cette mesure vient d'être entérinée par un décret du 26 mai. Les administrations de l'État qui souhaitent “soumettre au paiement d'une redevance la réutilisation d'informations publiques contenues dans des documents produits ou reçus par l'État” devront en faire la demande, qui fera l'objet d'un avis du conseil d'orientation de l'édition publique et de l'information administrative (Coepia). Les informations payantes seront incluses dans une liste publiée sur un site Internet, qui sera fixée par décret. Le gouvernement est très clair : “À défaut d'inscription des informations concernées sur la liste mentionnée au premier alinéa ou à défaut de publication de cette liste, avant le 1er juillet 2012, les redevances instituées deviennent caduques et les titulaires de licences peuvent réutiliser les informations en cause gratuitement.”

Rennes : bilan d'un an d'Open-Data Crédit photo : Monica’s Dad / Flickr Tout commence en décembre 2009, lorsque, sans demander une quelconque autorisation, un développeur indépendant lance la première application pour les vélos en libre-service rennais. Sa mise en ligne sur l’App Store va jouer un rôle déclencheur, en poussant Keolis Rennes, l’opérateur des transports en commun local, et Rennes Métropole à se lancer conjointement dans une réflexion sur l’ouverture des données. En quelques mois seulement, les deux acteurs vont libérer pèle-mèle des dizaines de jeux de datas dans l’espoir que les citoyens s’en emparent. Information sur les réseaux de transports en communs, sur l’emplacement des équipements urbains ou plus récemment sur les données budgétaires municipales : au total, ce sont 157 jeux de données brutes qui sont aujourd’hui librement disponible sur le portail Data.Rennes-Metropole.fr. Mais où en sommes nous aujourd’hui ? Le bilan est cependant nettement plus mitigé du point de vue des entreprises locales.

Accessibilité: visualisation sur overpass-turbo OpenStreetMap contient bien plus de données que ce qui est visible sur "la" carte. En effet, un fond de carte ne peut pas représenter toute la richesse de description qui se trouve dans les données , cela rendrait la carte purement et simplement illisible. On peut par contre s'appuyer sur des outils pour interroger en temps réel la base de données OpenStreetMap pour représenter en surcouche tel ou tel type d'information qu'on veut mettre en évidence. Un domaine où de plus en plus de données sont collectées dans OpenStreetMap est l'accessibilité. , des symboles liés à l'accessibilité ont déjà été ajoutés au dernier niveau de zoom, mais ont peu sûrement faire mieux ! Depuis des années, le site wheelmap.org et son appli mobile permettent de renseigner très facilement l'accessibilité de nombreux lieux pour les personnes en fauteuil roulant. Il y a ainsi rien qu'en France plus de 38000 objets OSM qui comportent un attribut "wheelchair", dont voici une représentation géographique :

Open Data: Empowering the Empowered or Effective Data Use for Everyone? « Gurstein's Community Informatics The open data movement in the area of access to public (and other) information is a relatively new but very significant, and potentially powerful, emerging force. It has now been widely endorsed by among others Tim Berners-Lee generally acknowledged as the Father of the World Wide Web. The overall intention is to make local, regional and national data (and particularly publicly acquired data) available in a form that allows for direct manipulation using software tools as for example, for the purposes of cross-tabulation, visualization, mapping and so on. The underlying idea is that public (and other) data, whether collected directly as part of census collection or indirectly as a secondary output of other activities (crime or accident statistics for example) should be available in electronic form and accessible via the web. There are significant initiatives in this area underway in the US , the UK and Canada among many many other jurisdictions. Like this: Like Loading...

Bilan intermédiaire de la RSO by Fabian IGOUAZI on Prezi mai « 2011 « Etalab L’Etat français s’empare de l’Open Data. Nicolas Sarkozy a évoqué le sujet en public (pour la première fois?) Inspire Le dernier décret transposant la directive européenne Inspire sur le partage des données géographiques environnementales vient d’être publié. Pour l’essentiel, la directive "Inspire" et donc le nouveau chapitre du code de l’environnement impose aux autorités publiques, d’une part de rendre leurs données géographiques environnementales accessibles au public en les publiant sur Internet, et d’autre part de les partager entre elles. Questions d’usage Question au Ministère de l’Intérieur sur l’utilisation des données des listes électorales. Questionnements sur la vente autorisée des données personnelles de carte grise. Paris Sémantique a récemment été créé afin de compléter le site opendata.paris.fr. La Communauté Urbaine de Bordeaux continue ses ateliers avec les acteurs. Données actuellement disponibles : Données à venir : Applications déjà développées avec ces données :

Related: