background preloader

Journalisme : les études qui mènent au métier de journaliste - L'Etudiant

Journalisme : les études qui mènent au métier de journaliste - L'Etudiant
Journalisme Malgré des conditions de travail difficiles et la précarité du métier dues aux mutations de la presse, le journalisme suscite toujours des vocations. Les nouveaux titulaires de la carte de presse sont de plus en plus souvent diplômés d'une formation spécialisée. Les établissements reconnus par la profession visent à rendre leurs élèves rapidement opérationnels et polyvalents, grâce aux nombreux stages pratiques, incontournables pour se faire connaître. Ils offrent une approche transversale des différents médias et sont des lieux d'apprentissage des techniques de la presse écrite, de l'audiovisuel et du Web. Écoles reconnues : au nombre de quatorze On compte 14 écoles reconnues par la profession. Les atouts de ces formations sont la polyvalence et la professionnalisation. Autres écoles : de bac+3 à bac+5 Ces dernières années, les établissements privés préparant au métier de journaliste se sont multipliés. Université : une offre diversifiée Info plus Retour aux études par secteur.

Les écoles de journalisme De nombreuses écoles forment au journalisme : publiques ou privées, accessibles après le bac ou un bac + 2 ou 3, sur concours ou sur dossier, reconnues ou non par la profession. Le secteur recrute au compte-gouttes, néanmoins les candidats aux concours d’entrée restent nombreux. © Brigitte Gilles de la Londe / Onisep - Les formations au journalisme sont très demandées et la sélection est forte. Les écoles de journalisme reconnues par la profession Parmi la trentaine d’écoles existantes, 14 sont reconnues par la CPNEJ (Commission paritaire nationale de l’emploi des journalistes) : Les IUT (instituts universitaires de technologie) de Lannion et de Cannes pour leur DUT Information-communication option journalisme (bac + 2) Des écoles privées ( CFJ à Paris, EJT Toulouse, ESJ à Lille, IPJ Paris-Dauphine) et publiques ( Celsa, CUEJ, EJCAM, EJDG, EPJT*, IFP, IJBA*, Sciences Po Paris) délivrent des masters ou diplômes d'école (bac + 5). L’avantage des écoles reconnues ? *Les principaux sigles :

Les écoles de journalisme reconnues Quatorze établissements de formation initiale au journalisme dispensent des cursus reconnus par la profession depuis 1956. Cinq de ces lieux de formation se trouvent à Paris ou en région parisienne. Les neuf autres sont situés en province (Bordeaux, Grenoble, Lannion, Lille, Marseille, Nice-Cannes, Strasbourg, Toulouse et Tours). Les diplômes délivrés vont des DUT aux masters en passant par des diplômes visés par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. CELSA – Master option journalisme Établissement universitaire public Coût annuel des études : frais d’inscription universitaires* Diplôme : master de journalisme 30 admis sur concours Cursus en apprentissage possible en M2 depuis 2011 Adresse : 77 rue de Villiers – 92200 Neuilly-sur-Seine Tél : 01 46 43 76 76 / Fax : 01 47 45 66 04 * 256 € pour les masters, 186 € pour les IUT, gratuit pour les boursiers

Accueil Journalisme Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(décembre 2018). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Journalistes et rédacteurs à Radio-Canada/CBC à Montréal en 1944. Le journalisme (/ʒuʀnalism/) est l'activité qui consiste à recueillir, vérifier et éventuellement commenter des faits pour les porter à l'attention du public dans les médias en respectant une même déontologie du journalisme. La loi Brachard et la loi Cressard ont défini un statut de journaliste professionnel en France unique : mensualisé ou pigiste, payé à l'article ou à la photo, il a les mêmes droits et les mêmes devoirs, son entreprise bénéficiant en contrepartie d'aides à la presse. Information journalistique[modifier | modifier le code] Éthique du journalisme[modifier | modifier le code] [modifier | modifier le code]

Ecole de Journalisme Ici on ne fabrique pas des diplômés, on révèle des vocations. Entrer à l’ISCPA, c’est déjà entrer dans le monde du journalisme. Notre vocation première en Ecole de Journalisme : vous donner en trois ans tous les outils pour être opérationnel et polyvalent quel que soit le média où vous interviendrez. Dans un univers bousculé par l’arrivée constante de nouvelles technologies et l’obsession de l’immédiateté, plus que jamais les médias ont besoin de journalistes réactifs mais aussi capables de prendre du recul pour rendre compte et analyser les faits en toute indépendance. Notre conviction : rien ne remplace l’expérience sur le terrain ! Ce que nous prônons, en école de journalisme, c’est l’immersion totale : une formation intensive et concrète, dispensée par des journalistes professionnels aguerris exerçant dans les plus grands médias et 3 à 5 mois de stage par an.

Sciences de l'information Sciences de l'information Les sciences de l’information sont bien souvent, dans le reste du monde, repliées sur des approches purement techniques ou liées au monde des bibliothèques. Elles s’inscrivent, en France, dans le cadre plus vaste des sciences de l’information et de la communication, dans le respect de la vision promue dés les années 70 par R. Escarpit et J. Meyriat. Elles héritent des réflexions menées sur la bibliothéconomie, le document et son équipement technique. Références ENSSIB. SALAÜN, Jean-Michel. IBEKWE-SANJUAN, Fidelia. LAFOUGE, Thierry et POUCHOT, Stéphanie. BLANQUET, Marie-France. FAYET-SCRIBE, Sylvie. BÉTHERY, Annie. GARDIÈS, Cécile (dir.). COUZINET, Viviane (dir). GHITALLA, Franck. SALAÜN, Jean-Michel et ARSENAULT, Clément. ROBERT, Pascal. CHAUDIRON, Stéphane. LE COADIC, Yves-François. ZACKLAD, Manuel. COUZINET, Viviane et CHAUDIRON, Stéphane. LE COADIC, Yves-François. BRIET, Suzanne. CHARTRON, Ghislaine et BROUDOUX, Évelyne (dir.). RÉGIMBEAU, Gérard.

Trouvez une Ecole de Journalisme en France - Liste des Formations Pour apprendre les ficelles du métier de journaliste, les formations sont nombreuses relativement différentes. Diplomeo vous donne tous les détails sur les cursus qui vous mèneront à la profession de vos rêves. Sommaire PrésentationProgrammesInscriptionDébouchés Présentation des Formations en Journalisme Bien que le métier soit ouvert aux autodidactes et qu’une bonne rencontre au bon moment puisse permettre d’obtenir un poste, savoir écrire ne suffit pas pour être journaliste. Autre solution, s’engager dans une école non reconnue par la profession (mais souvent reconnue par l’État). Autre alternative, passer par l’université ! Voici donc la liste des principales formations dans lesquelles vous pourrez vous engager : Bac+2 : Un BTS ou un DUT spécialisé dans le journalisme ou la communication. Bac+3 : Un Bachelor dans une école de journalisme reconnue ou non. Bac+5 : Un Master qui peut se réaliser aussi bien dans des universités que dans des écoles reconnues ou non. Bac+6 :

Science de l'information La science de l'information (ou les sciences de l'information) est un champ disciplinaire ayant pour objet scientifique l'information, lequel est principalement concerné par l'analyse, la collecte, la classification, la manipulation, le stockage, la récupération, la circulation, la diffusion et la protection de l'information [1]. Les praticiens, qu'ils travaillent ou non sur le terrain, étudient l'application et l'utilisation des connaissances dans les organisations, ainsi que l'interaction entre les personnes, les organisations et tout système d'information existant, dans le but de créer, remplacer, améliorer ou comprendre les systèmes d'information. Historiquement, les sciences de l'information sont associées à l'informatique, à la psychologie et à la technologie[2]. Une science aux contours imprécis[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Fondements théoriques[modifier | modifier le code] Domaines de recherche[modifier | modifier le code] ↑ (en) Wolfgang G.

Related: