background preloader

LE BIAU GERME : Semences biologiques potagères, florales et aromatiques

LE BIAU GERME : Semences biologiques potagères, florales et aromatiques
Related:  Jardin, agriculture, apiculturejardinjardins

Commandes d'arbres et choix variétal - Association Vergers Vivants L’ inventaire des arbres fruitiers sur le Pays de Montbéliard témoigne de l’urgence et la nécessité de rajeunir le peuplement. L’analyse porte à ce jour sur plus de 30 000 arbres, et confirme que seul un tiers de ce peuplement constitue le peuplement d’avenir. C’est-à-dire que dans une vingtaine d’années, si rien n’est fait, ce riche patrimoine du Pays de Montbéliard ne sera représenté que par environ 10 000 arbres fruitiers de plein champ, s’ils sont épargnés par l’extension de l’urbanisme et la simplification des espaces agricoles. L’offre que nous proposent les pépiniéristes locaux aujourd’hui est encore assez diversifiée. L’association Vergers Vivants a coordonné l’édition d’un catalogue fruitier. Ce catalogue fruitier recense une sélection de variétés que les Croqueurs de Pommes Franche-Comté Nord jugent intéressantes de promouvoir sur le pays de Montbéliard. Pour commander vos arbres, il faut : Vergers Vivants organise une commande par an prévue pour la fin novembre.

Comment monter un projet d'écolieu Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Qu'est ce qu'un écolieu ?... Les définitions sont nombreuses, et parfois contradictoires... Suite à une vague initiée dans les années 70, dans le Nord de l'Europe, au Québec et dans biens d'autres pays, on assiste aujourd'hui à un regain d'intérêt partout dans le monde. Cette page à pour but de présenter succinctement les fondements communs de ces approches différentes, et de renvoyer le lecteur vers les différentes structures compétentes. Enjeux Ces initiatives ont en commun : De faire cohabiter le privé et le collectif Le partage de valeurs communes autour d'un projet de vie La coopération entre les membres du projet dans une recherche "du vivre ensemble" La participation des membres à la création, la réalisation et la gestion du projet La réalisation d’économie par la mutualisation des moyens et des espaces Un engagement sur la durée D’autres sources de motivation existent : Résultats, impacts Mise en œuvre Se rassembler et se connaître Agir

Cultiver son basilic : les clés pour le semer et le garder en vie. Pesto, sauce tomate, tian, avec du fromage, des tomates, de la vinaigrette, en salade… Le basilic est incontournable, et pas seulement dans la cuisine méditerranéenne. C’est aussi une plante légendaire chez les jardiniers débutants ou confirmés pour son côté capricieux face à la culture. Ce qui le rend d’autant plus précieux dans l’assiette. Vous voulez quand même cultiver votre propre basilic ? Comprendre d’où vient le basilic pour savoir ce qui lui plait Étonnamment le basilic “Romain” n’est pas originaire de méditerranée, il provient de régions subtropicales – on hésite toujours entre l’Afrique centrale et l’Asie du Sud pour l’aire d’origine exacte. N.B. Après tous ces siècles de domestication et de migrations, le basilic cultivé est forcément un peu fragile… Cultiver le basilic à l’intérieur, ce n’est vraiment pas fastoche Cultiver le basilic au jardin, c’est déjà plus facile Il faut juste choisir le bon moment ! Pourquoi on vous conseille de cultiver en extérieur ?

Cultiver selon les principes permacoles - Le Jardin des Possibles Accueil > Formation > Cultiver selon les principes permacoles Cultiver suivant les principes permacolesDurée : 3 jours ;Tarif : 180 euros (5 repas bio et petit-déjeuners compris)Formateur : Daniel Vivas Objectifs : Cette formation est avant tout une formation pratique. Elle s’oriente sur 3 axes principaux que sont la vie des sols, l’association et la symbiose possibles des plantes cultivées et enfin l’élaboration et la mise en œuvre de butte de culture suivant la technique des couches successives. Pré-requis : il est recommandé d’avoir suivi un cours d’introduction ou d’initiation à la Permaculture ou d’avoir de bonnes connaissances générales de la Permaculture. Le sol comme élément d’observation, d’analyse et d’intégration dans un design permacole ; Les plantes dans un système permacole (pérennes vs annuelles) ; La butte, choix stratégique et technique dans un système permacole. II - Le sol, matrice vivante et dynamique : III – Les buttes : Téléchargez le programme Programme 2017

Tantugou Bienvenue sur agriculture de conservation - portail des agricultures écologiquement intensives Une serre enterrée pour des légumes toute l'année - Détours L’agriculture durable favorise le circuit court, donc la consommation locale et saisonnière. Mais rien ne vous empêche de produire des tomates en hiver tout en respectant la nature ! Et justement, les meilleures serres sont… souterraines ! Produire toute l’année sans énergie. Partout sur terre (et en-dessous). Adepte de l’autonomie, vous pouvez creuser vous-même votre Walipini ; voici un guide en pdf.

Pour un potager à l'ombre - Groww Un potager à l’ombre? Beaucoup de plantes potagères ont besoin d’être exposées au soleil une bonne partie de la journée pour grandir correctement. Pourquoi? Parce que pour la plupart d’entre celles que nous voulons consommer ne sont pas originaires de nos contrées ! (Les liens sur les légumes dans cet article pointent sur la fiche de la plante dans Groww, à la fois site et application de jardinage, qui vous aide à cultiver ces plantes dans votre jardin, en fonction de votre localisation géographique, le tout gratuitement. Améliorer l’ordinaire ! Avec une parcelle qui reçoit trop peu de soleil, on peut parfois améliorer les choses ! Adaptez votre plan : si votre parcelle présente un petit coin plus ensoleillé que les autres, placez-y les cultures les plus exigeantes en lumière.Réduisez les sources d’ombre. Les légumes d’ombre Enfin, certaines plantes tolèrent 4 heures de soleil par jour ou moins ! Alors, dans le détail : Le radis c’est bon et il en existe de toutes les couleurs ! Mais encore

Lutter contre le mildiou : Zoom sur le Bicarbonate de Soude Dans la lutte préventive contre mildiou de la tomate, nombreux sont les témoignages citant le bicarbonate de soude comme étant efficace. Ce qui fait le soulagement des jardiniers car on a la un produit économique, biodégradable et non toxique pour l’environnement et pour la santé. Dans un premier temps nous allons voir comment agit le bicarbonate de sodium sur le mildiou puis nous verrons comment l’utiliser et je vous ferai part d’une technique empruntée à mes vieux cours de chimie, pour vous faire gagner du temps au potager. Pas de panique, c’est 100% « naturel ». Comment agit le bicarbonate de soude sur le mildiou ? Le bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium ou encore hydrogénocarbonate de sodium) a de nombreuses propriétés dont l’une est de neutraliser l’acidité d’un milieu. Il n’y a pas vraiment de certitudes mais on suppose que le mildiou ne supporterait pas le changement d’acidité du milieu provoqué par le bicarbonate de soude. Cependant aux États Unis, le Dr. En pratique

MLM_ITAN_MOD-A_Le jardin naturel Les plantes bio-indicatrices - Gérard Ducerf L'observation de la végétation fournit de nombreuses indications sur le sol, sa qualité, sa structure, sa composition, son PH et sur la disponibilité des nutriments. Et donc sur les possibilités de culture, de construction, les démarches à effectuer pour équilibrer les sols ou les enrichir si nécessaire. Il est toujours préférable de choisir les plantes adaptées au terrain et non l'inverse. Le sol est un énorme réservoir de graines de différentes variétés. Selon l’état du sol, certaines variétés vont sortir de cette dormance pour germer… C’est ce que l’on appelle « la levée de dormance ». A noter que d’une année sur l’autre, selon notamment : les conditions climatiquesle travail du solles fumures apportées La flore spontanée peut être radicalement différente… Cette flore est constituée de différentes espèces que l’on qualifiera de plantes bio-indicatrices, leur besoins spécifiques ayant été préalablement définis, elles permettront de donner des indications sur le sol : Quelques exemples:

Le combat tranquille d’un paysan pour la liberté des semences Saignon (Vaucluse), reportage « Pour moi, il n’y a pas d’amende ni de déconstruction, c’est cool. Le procureur m’a juste demandé de régulariser deux bricoles. » Jean-Luc Danneyrolles, 54 ans, sourit. Il est soulagé après trois années d’incertitude. Le verdict de la conciliation judiciaire vient de tomber. Le Potager d’un curieux est un endroit sorti d’un rêve. Le site existe depuis plus de 30 ans, mais il a beaucoup changé. « Il y a plein de gens qui m’encouragent à continuer et ça me suffit » Jean-Luc a déjà subi des visites quelque peu coercitives. « Vous allez vous soumettre à notre questionnaire et si vous n’êtes pas d’accord, ça peut aller jusqu’à deux mois d’emprisonnement, 30.000 € d’amende », raconte Jean-Luc en imitant le phrasé des agents de la Répression des fraudes (DGCCRF). « Et ils arrivent comme ça, sans prévenir, hein ! « Observer, c’est le premier travail du jardinier. » « On a fait tout le travail de redécouverte, tout seul, sans aide, contre vents et marées »

Related: