background preloader

S.O.S. Essaim - Recherche

S.O.S. Essaim - Recherche

Rucher du tilleul Apis mellifera Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'abeille européenne, l’avette ou la mouche à miel (Apis mellifera) est une abeille à miel domestique originaire d'Europe. Elle est considérée comme semi-domestique. C'est une des abeilles élevées à grande échelle pour produire du miel. Description[modifier | modifier le code] Abeille domestique, face ventrale Les boulettes de pollen sont fixées par l'abeille sur les poils des pattes arrières, au fur et à mesure de la prospection (et pollinisation) des fleurs Abeille butinant Apis mellifera transportant une boulette de pollen Apis mellifera comporte près de 25 sous-espèces réparties en cinq groupes majeurs (selon leurs évolutions et leurs répartitions géographiques) : groupe A ("Afrique"), C ("Carnica", sous-espèce en Europe de l'Est et au sud des Alpes), M ("Mellifera", sous-espèce de l'Europe de l'Ouest et du Nord), O ("Orientale", sous-espèce du Moyen-Orient et de l'Asie centrale) et Y ("Yemenitica", du Yémen) [1]. Butineuse La reine et sa cour

Apiculture & Ruche Warré - Écologique Syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir CCD. Le syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles (en anglais, « Colony Collapse Disorder » : CCD) est le nom donné au phénomène de mortalité anormale et récurrente des colonies d'abeilles domestiques qui touche les élevages de souche européenne, notamment en France et dans le reste de l'Europe, depuis 1998[1],[2], et aux États-Unis, à partir de l'hiver 2006-2007[3]. Ce phénomène affecte par contrecoup la production apicole dans une grande partie du monde où cette espèce a été introduite. Aux États-Unis il fut d'abord appelé « syndrome de disparition des abeilles » ou bien « Fall-Dwindle Disease » (maladie du déclin automnal des abeilles)[4], avant d'être renommé CCD. Le phénomène prend la forme de ruches subitement vidées de presque toutes leurs abeilles, généralement à la sortie de l'hiver, plus rarement en pleine saison de butinage. Définition[modifier | modifier le code] Le CCD désigne deux choses :

Apiculture populaire - Warre FNOSAD - Fédération Nationale des Organisations Sanitaires Apicoles Départementales Historique de la FNOSAD Le 31 mars 1966 naissait la FNOSAD. Ce sigle désignait une nouvelle organisation du monde apicole français : la Fédération Nationale des Organisations Sanitaires Apicoles Départementales. Deux hommes jouèrent un rôle essentiel dans sa création, deux apiculteurs franciliens : André Regard et Lucien Adam. Regroupant les Groupements de Défense Sanitaire Apicole existant dans chaque département à cette date, la FNOSAD avait pour mission essentielle de prévenir et d’enrayer le développement de toutes les affections des abeilles et d’assurer leur éradication. Une des premières actions de la FNOSAD a été d’obliger le Ministre de l’Agriculture à mettre en place des cours appelés cours itinérants afin de former un corps d’apiculteurs spécialisés appelés agents sanitaires apicoles (ASA). Toujours dans le même esprit, la FNOSAD a obtenu que soit organisé chaque année, en automne, au Laboratoire de Pathologie de Nice, un cours te Carte des Congrès FNOSAD PDF 4 Mo)

Abeille en danger et disparition abeilles - Abeille Sentinelle En France, depuis une trentaine d’années, les populations d’abeilles diminuent. Ce phénomène touche d’autres pays d’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie. Cette surmortalité alarmante s’est accélérée depuis le milieu des années 1990, des ruchers entiers ont été dévastés en quelques années. Les causes de ce désastre ? L’usage intensif de produits phytosanitaires, qui intoxiquent les abeilles, favorise en diminuant les défenses immunitaires les infections parasitaires, dont le redoutable varroa. Des intoxications massives et brutales, dues à certains produits chimiques. L’agriculture intensive a généralisé les engrais et les substances phytosanitaires (fongicides, insecticides, herbicides). Des maladies contagieuses et des parasites, qui se propagent rapidement. Comme tous les êtres vivants, les abeilles peuvent être victimes de maladies plus ou moins graves, comme les loques, qui s’attaquent au couvain. Le varroa : un véritable vampire des ruchers.

Apivet.eu

Related: