background preloader

AGRICULTURE ET JARDINS

Facebook Twitter

Les cactus en péril. Près du tiers des espèces de cactus sont menacées de disparition, selon une étude publiée l’automne dernier.

Les cactus en péril

L’agriculture et l’urbanisation menacent leurs territoires souvent exigus, particulièrement en Amérique du Sud. Des robots pour désherber les champs. Le temps de la pioche est révolu dans plusieurs champs de laitues de la Montérégie grâce au travail de robots qui exécutent maintenant cette tâche.

Des robots pour désherber les champs

À Sherrington, Denys Van Winden, copropriétaire de Production Horticole Van Winden, est l’un des producteurs qui utilisent cette technologie. « En terre organique, aucun herbicide ne peut être utilisé pour éliminer les mauvaises herbes entre les laitues. Pour abattre cette tâche, des dizaines de travailleurs sont requis et doivent désherber à la pioche », explique-t-il.

Pour diminuer les coûts de main-d’œuvre et demeurer concurrentiel par rapport aux producteurs américains, il s’est mis à la recherche d’une autre option. « Nos dépenses ont doublé, mais nous ne vendons pas notre produit deux fois plus cher. Si on veut survivre, il faut s’adapter. » Une solution a commencé à poindre à l’horizon lorsque le producteur a entendu parler de robots désherbeurs. Le principe de ce robot désherbeur est simple. L’agriculture à l’heure de la technologie. Agriculture et technologie, deux mots qui pour bien des gens ne vont pas nécessairement ensemble.

L’agriculture à l’heure de la technologie

Pourtant, il n’est plus rare de voir dans les champs québécois des drones, des robots, des tracteurs dirigés grâce à un GPS et des producteurs munis d’un téléphone intelligent collé à l’oreille ou au bout des doigts. État des lieux. Depuis un an, Jean-François Duteau, producteur laitier à Saint-Bernard-de-Lacolle, n’est plus obligé de se lever à 4 h 30 du matin pour aller faire le train. Au secours, la terre disparaît ! - Agriculture.

Photo : source « C’est un problème plus grave encore que le réchauffement climatique », prévient Daniel Nahon, professeur de géosciences à l’université Paul-Cézanne d’Aix-en-Provence.

Au secours, la terre disparaît ! - Agriculture

La qualité des sols agricoles se dégrade. Au point, selon certains experts de mettre en cause la capacité à nourrir les humains. « Les sols s’érodent, se dégradent, perdent de leur fertilité, poursuit le chercheur. On considère à tort qu’ils vont produire éternellement. Les moissons du futur [Marie Monique Robin _ 2012] Production rentable sans facteurs de croissance. Plus de la moitié (53 %) des porcs québécois reçoivent un antibiotique comme facteur de croissance dans au moins un de leurs aliments en période d’engraissement, selon une enquête d’Épidémio-Qualité.

Production rentable sans facteurs de croissance

Pour contrer la montée des bactéries résistantes, cette pratique est interdite au Danemark, depuis 2000. Cela n’empêche pas le petit royaume d’être l’un des plus grands exportateurs de viande porcine du monde, avec 2,071 millions de tonnes exportées en 2011. « Même sans antibiotiques comme promoteurs de croissance, la production porcine danoise est compétitive sur le marché international », assure Frank Aarestrup, directeur du centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la santé sur la résistance antimicrobienne dans les pathogènes alimentaires, rencontré à son bureau au Danemark. « La preuve, c’est qu’on exporte 90 % de notre production. »

Semences tardives et accaparement des terres. Encore cette année, le printemps tardif a retardé le temps des semences dans à peu près toutes les régions du Québec, mais la chaleur des derniers jours a enfin permis aux agriculteurs du sud de la province de redémarrer leur machine de production.

Semences tardives et accaparement des terres

C’est toutefois encore avec un nombre de joueurs en baisse que s’ouvre la nouvelle saison agricole. LA MORT EST DANS LE PRE - Pesticides et Santé. Du renfort à la ferme. Du renfort à la ferme. La détresse est dans le pré. La détresse est dans le pré. EDMUNDSTON, Nouveau-Brunswick — Un matin, c’était au printemps 2006, Jean-Paul Ouellet a roulé jusqu’au sommet de la côte Pelletier, à Saint-François-de-Madawaska.

La détresse est dans le pré

La détresse est dans le pré. La détresse est dans le pré. On a déploré son désengagement vis-à-vis de la santé mentale de ses membres.

La détresse est dans le pré

On l’a accusée de laisser traîner les choses. L’Union des producteurs agricoles (UPA) passe maintenant à l’action et mise sur une approche durable. [DOC] Les Moissons du Futur 1/2. C'est pas sorcier -AGRI.BIO. Mrmondialisation. Quand l’humain s’inspire de la nature pour coopérer avec elle, des choses magnifiques peuvent se construire. En témoigne la Jellyfish Barge, un projet durable totalement hors du commun.

Saviez-vous que d’ici 2050, la demande globale de nourriture aura augmenté de 60 à 70% ? Dans le schéma industriel actuel, il sera difficile de répondre à cette demande de manière durable. Les terres arables se font rares et celles-ci sont toujours plus accaparées pour subvenir à d’autres besoins : énergie, élevage, huiles,… Par ailleurs, l’or bleu, très consommé dans l’agro-industrie, se fait rare dans bien des contrées du monde. L’avenir inspire les pires craintes et le développement de nouvelles formes d’agricultures plus locales, moins gourmandes en énergie, apparait vital. La nature, modèle et partenaire C’est conscient de ce problème majeur que Pnat, un think-tank de biologistes, chercheurs et designers, s’est penché sur diverses solutions pratiques et économiques.

Bio et hyperproductive : la ferme magique d'un agriculteur québécois. Jardinier-maraîcher ?

Bio et hyperproductive : la ferme magique d'un agriculteur québécois

Fermier de familles ? Jean-Martin Fortier lui même a du mal à qualifier son métier. Ce canadien de 35 ans exploite depuis 2005 la ferme des Jardins de la Grelinette, à Saint-Armand, à quelques kilomètres de Montréal, au Québec. Sa ferme est une micro-ferme. Elle mesure moins d’un hectare, loin de la taille moyenne d’une exploitation française qui est de 55 hectares. Le Pupitre International. De vastes champs délimités par des rangées de cactus, de longues routes de sable, parfois goudronnées, interminables, encerclées par une végétation riche et luxuriante, qui laisse présager la fertilité impressionnante du sol, caractérisent le paysage du Punjab, État agricole du nord-est de l’Inde.

Le Pupitre International

Le Punjab fut le premier État du pays à mettre sur pieds les différents projets qui définissent maintenant ce que l’on appelle la « Révolution verte », programme gouvernemental d’investissements massifs dans le domaine agricole. Encore aujourd’hui, les effets de ces politiques se font ressentir et définissent les avancées et les problèmes du secteur agricole en Inde. La révolution verte L’une des plus graves famines du 20e siècle toucha le sous-continent indien en 1943 et on estime que plus de quatre millions d’Indiens en sont morts. Le suicide des agriculteurs Pourquoi? Un livre qui rassemble. Planification du plan de votre potager. Cultures en lasagnes ("lasagna bed") - Permaculture. Jeudi 4 novembre 2010 4 04 /11 /Nov /2010 23:21 La technique du jardin en lasagnes. Et si on transformait le toit de votre immeuble en potager ?

Une ferme Lufa sur un toit de Montréal (Fermes Lufa) Une batavia fraîchement cueillie qui craque sous la dent est un plaisir simple mais difficile à satisfaire pour un citadin. A mesure que les villes s’étendent et que les bonnes terres agricoles s’épuisent, l’appétit des consommateurs pour les produits frais et locaux se fait plus pressant. Pourquoi ne pas développer des cultures maraîchères en ville sur l’espace inutilisé des toits ? L’idée En Amérique du Nord, l’agriculture urbaine est en plein essor.