background preloader

L'écoute active, une stratégie au service du tuteur à distance. Par Jacques Rodet

L'écoute active, une stratégie au service du tuteur à distance. Par Jacques Rodet
Former les tuteurs à l'écoute active, telle étaient une de mes réflexions il y a quelques jours. Aussi, sans prétendre faire oeuvre de formation, il me semble opportun de publier sur ce blog un texte qui a d'abord été une "chronique à distance" publiée sur mon site en avril et mai 2003 puis une version remaniée pour le blog du GRECO en mai 2006. C'est cette dernière version que je reproduis ci-après. Les médiations entre un tuteur et des apprenants à distance sont forcément médiatisées. Elles sont écrites, orales ou audiovisuelles, synchrones ou asynchrones. De ce fait, leur forme est variée et diffèrent par de nombreux aspects de la rencontre présentielle. André de Peretti (1999) affirme que « je ne peux écouter quelqu'un que si, en même temps, je lui témoigne que je l'écoute et que, par conséquent, j'entre en dialogue avec lui, même si mon dialogue est un dialogue réservé ». Les techniques de l'écoute active Ecouter de manière active ne s'improvise pas. Conclusion Références MYERS, G.E.

http://blogdetad.blogspot.com/2007/09/lcoute-active-une-stratgie-au-service.html

Related:  oral FLELes techniques d'explicitation en entretien conseilcommunicationDYS / Handicap / SantéAFEST - TUTORAT- ACCOMPAGNEMENT A DISTANCE

3 réseaux sociaux pour apprendre une langue étrangère Une des difficultés pour apprendre une langue étrangère c’est de la pratiquer couramment pour gagner en fluidité, parler avec naturel. Le web et les outils en ligne ont changé la donne en permettant de s’entrainer à tout moment de la journée, chez soi ou en déplacement, le jour comme la nuit. Pour pratiquer une langue avec des natifs d’un pays il y a aussi les réseaux sociaux. En voici trois. Quels liens entre l’Entretien d’Explicitation (EDE) et les analyses de pratiques professionnelles (APP) en groupe ? Maurice Lamy Professeur – formateur à la retraite, 79190 Limalongesmaurice.lamy[araobase]wanadoo.fr Résumé L’article tente d’apporter des repères fonctionnels venus des techniques d’explicitation dans l’animation des dispositifs d’analyse de pratiques en groupe. Il tente aussi de mettre en évidence, lors du fonctionnement de ces dispositifs, la différence à opérer entre une analyse de situations et une analyse de pratiques.

Wifi neuronal: éviter la perte d’empathie et les relations pourries Nous avons vu dans l’article Wifi neuronal et compétences relationnelles que nous sommes faits pour être empathiques de par l’existence de nos neurones miroirs. Cependant, mis à mal par la société moderne, ils peineraient à fonctionner normalement et seraient responsables d’une partie des relations pourries… Dans cette vidéo passionnante, le journaliste Patrice Van Eersel simplifie pour nous le mécanisme neurones miroirs/neurones moteurs, générateur de l’empathie indispensable à la relation et à la communication. L’imagerie du cerveau montre que nous entrons en résonance par nos neurones miroirs avec notre entourage, et que c’est comme ça que nous éprouvons de la compassion. Lorsque nous voyons une personne souffrir, nous souffrons aussi, ce qui suscite en nous l’envie d’aider. Pour s’aider soi-même en fait (envolée, l’illusion du merveilleux altruisme).

Les Académiciens contre la réforme du collège : enseigner est dépassé. Place au tutorat Beaucoup s'interrogent sur les nouvelles méthodes d'enseignement. (F.SCHEIBER/20 MINUTES/SIPA) Les Académiciens viennent de se prononcer contre la réforme de l'enseignement, mais ne devons-nous pas discuter hardiment des objectifs et des méthodes de l'école, au lieu de rester collés aux éternels arguments des deux bords : aider les plus faibles contre niveler par le bas ? Faut-il encore enseigner ?

Actes de langage et enseignement du fle Les Actes de langage constituent une réalité incontournable dans le monde de l’enseignement du fle. Ils ont été promus comme unité minimale d’enseignement par certains didacticiens durant la période des Approches communicatives. Et ont détrôné de ce fait les structures qui constituaient la référence de la période précédente pour les professeurs. Cet article évoque le changement radical de perspective qui s’est opéré dans la didactique du fle dès le début des années 80.

L’Entretien d’explicitation. Accompagner l’apprenant vers la métacognition explicite 1L'approche métacognitive développée par les techniques d'explicitation, par nature métacognitive dans la mesure où elles visent la prise de conscience de sa propre cognition, peut être abordée par plusieurs entrées. En effet, ces techniques ne sont pas spécifiques à la pédagogie. Elles visent toujours l'explicitation c'est-à-dire la mise en mots, après coup, du déroulement de sa propre action. Mais, en dehors d'entretiens d'explicitation destinés à accompagner les élèves dans leur apprentissage et dans la construction d'outils métacognitifs, l'entretien d'explicitation développé par Pierre Vermersch1 est utilisé dans plusieurs cadres : la recherche, le "caoching", l'analyse ergonomique ou l'analyse d'activités professionnelles à des fins de conception de référentiels de compétences, par exemple.

La communication non-verbale, la communication gestuelle, vos attitudes, vos mimiques parlent pour vous. Savez-vous que 55 % du message capté par votre interlocuteur sont directement liés à votre gestuelle ? La communication non-verbale, un univers méconnu et un potentiel sous-exploité… et pourtant c’est notre communication non-verbale que retient notre interlocuteur et c’est elle qui trahit notre pensée. Notre culture occidentale portée sur des éléments factuels et scientifiques, prête plus d’attention aux mots qu’aux gestes. Cependant, il est plus facile de dissimuler ses intentions en paroles qu’en gestes (vous pouvez voir quelques exemples commentés en cliquant sur le bouton ci-dessous). Celui qui maîtrise la relation, c'est celui qui sait observer l’autre, qui sait écouter.

Comment enseigner le découragement en 5 minutes Je suis tombé sur une vidéo très intéressante qui tourne pas mal sur les réseaux sociaux ces derniers jours. On y voit Charisse Nixon, prof de psychologie à la Penn State Behrend (Pennsylvanie), proposer un exercice très simple à ses étudiants. Chacun d’eux reçoit une feuille sur laquelle figurent trois mots et doit trouver une anagramme pour chaque mot. Dès qu’ils ont trouvé la première anagramme, les élèves doivent lever la main. Très rapidement, la moitié de la classe trouve, lève la main, laissant l’autre moitié perplexe. La prof demande de passer au deuxième mot, là aussi la moitié de la classe trouve très vite et lève la main, pendant que l’autre moitié est de plus en plus dépitée.

Enseigner l'oral en L2, source inhérente de difficultés L’enseignement de l’oral en langue étrangère constitue une source permanente de difficultés de plusieurs ordres. Ce que cet article s’attache à rappeler. Nous avons recours à un diaporama PowerPoint articulé en quatre points: Communication non verbale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Tableau de symboles de communication non verbale de patients. La communication non-verbale (ou langage du corps) désigne dans une conversation tout échange n'ayant pas recours à la parole. Le langage du corps ne repose pas sur les mots, mais sur les gestes, les attitudes les mimiques ou les odeurs. Les différents types d’ingénierie tutorale Depuis une douzaine d'années, j'ai progressivement conceptualisé et formalisé l'ingénierie tutorale. Ce travail de réflexion est le résultat de plusieurs processus conjoints. D'une part, mes interventions de conseil auprès d'organisations porteuses de projet e-learning, d'autre part, mes enseignements universitaires à l'UVSQ, Rennes 1 et Toulouse Le Mirail (388 étudiants formés à la conception des services tutoraux) et mes actions de formation relatives à tel ou tel autre aspect de l'ingénierie tutorale (plus d'un millier d'apprenants). A cela s'ajoute, les différents séminaires, colloques et conférences réalisés sur le sujet, les échanges avec de nombreux collègues, l'activité au sein de t@d. Le travail sur le terrain m'indique que si la conceptualisation est précieuse, la mise en oeuvre de l'ensemble des actions d'ingénierie tutorale n'est pas systématique. Les 4 types de niveau basique

Related: