background preloader

Viviane Glikman - entretien AUF sur le tutorat à distance (décembre 2010)

Viviane Glikman - entretien AUF sur le tutorat à distance (décembre 2010)
Related:  Tuteur : nouvelles compétencesjdtice

MÉMOIRE SUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES POUR L’APPRENTISSAGE À DISTANCE : Points de vue des enseignants, tuteurs et apprenants Tutorat et charge tutorale Le tutorat étant essentiel, la question de la charge tutorale, c'est-à-dire la charge de travail qui découle des options pédagogiques choisies et des outils de communication mobilisés, est l'un des enjeux majeurs des dispositifs e-learning Les rôles du tuteur Avec l'e-learning apparaissent de nouveaux rôles, ou du moins assiste-t-on à une redistribution des rôles encadrant un dispositif de formation: transformation du professeur en coach, tuteur ou accompagnateur, selon le vocable choisi. Le tuteur n'est plus "celui qui sait" et transmet, mais celui qui accompagne et facilite l'apprentissage. Selon Charlier et Perraya, le tutorat est l'ensemble "des fonctions, des rôles et des tâches destinés à guider, aider et soutenir les apprenants engagés dans un système de formation partiellement ou entièrement à distance dans la réalisation de l'ensemble des activités individuelles ou collaboratives. Le tutorat joue par conséquent un rôle de facilitateur et augmente les chances de succès.

Outil pour l'accompagnement et le soutien technique Channel.me est un pur service de navigation en parallèle, qui permettra à plusieurs personnes de naviguer conjointement et de façon coordonnée sur le site web choisi. vous entrez l’URL de la page que vous désirez partager;vous obtenez en retour une URL à copier ou envoyer à vos compagnons;ceux-ci se connectent et indiquent leur pseudo. À partir de ce moment les curseurs de chacun apparaissent et, s’ils cliquent sur un lien, tous changent de page et le suivent. Une fenêtre de chat est également affichée et permet d’ajouter des commentaires et indications. Utilisation Cas fréquents : une personne essaie de s'inscrire en ligne dans une institution mais ne parvient pas à trouver les bons documents ou à compléter un fornulaire pour une raison ou une autre. On ne peut faire plus simple coté technologique. Niveau : Professionnel

La présence en e-learning : modèle théorique et perspectives pour la recherche | Jézégou Abstract L’auteure de cet article propose un modèle de la présence en e-learning. Ce modèle comporte quelques similitudes avec le modèle de community of inquiry en e-learning (Garrison & Anderson, 2003) mais également des différences importantes. En effet, il aborde la notion de présence sous un autre angle, la caractérise et la décline différemment. Abstract This article proposes a model of presence in e-learning that has some similarities with but also some important distinctions from the model of community of inquiry in e-learning (Garrison & Anderson, 2003). Keywords e-learning, collaboration contradictoire, transaction, presence, presence socio-cognitive, presence socio-affective, présence pédagogique

Blog de t@d: Inconvénients de la figure du "tuteur-orchestre". Par Jacques Rodet d'être davantage conscientisées par les tuteurs. Toutefois, ce type de "référentiel" peut sous-tendre l'idée d'un "tuteur-orchestre" d'un "tuteur idéal" qui pourrait ou devrait assumer tous ces rôles. Outre le fait que l'idéal est rarement observable dans la pratique, on peut se demander s'il est souhaitable tant pour les apprenants, que pour l'institution et les tuteurs eux-mêmes. Inconvénients de la figure du "tuteur-orchestre" pour l'apprenantLe premier inconvénient pour l'apprenant réside certainement dans le fait que le tuteur-orchestre tend à devenir son unique interlocuteur. Le deuxième inconvénient pour l'apprenant est relatif à la tension existante entre les différents rôles du tuteur. Inconvénients de la figure du "tuteur-orchestre" pour l'institutionTout d'abord, le "tuteur-orchestre" est une denrée rare. L'institution se tourne fréquemment vers ses ressources internes pour recruter ses tuteurs.

Du collectif d'apprenants à la communauté d'apprentissage Dans une récente livraison de Thot Cursus, nous consacrons un article à la mise en place d'une communauté de pratique virtuelle dans le cadre de la formation à distance. Nous revenons cette semaine sur le même sujet à la faveur des résultats (.pdf) d'une recherche publiés dans la revue ISDM (Information, Savoirs, Décisions & Médiations). Cette recherche, qui a porté sur un groupe d'étudiants à distance de l'University of Central Florida, vise à analyser le dispositif technico-pédagogique dans l'optique de mettre en exergue ses dysfonctionnements. Les dysfonctionnements Le premier dysfonctionnement constaté porte sur le forum de discussion aménagé sur la plate-forme de formation. Deuxième constatation sur la teneur même des messages. Enfin, des entretiens avec les étudiants, il ressort l'absence d'un esprit d'appartenance à un groupe. Les raisons Plusieurs raisons peuvent être avancées pour expliquer ces dysfonctionnements. En l'espèce, cette communauté d'apprentissage n'existe pas.

Thèse de Clément Dussarps sur la dimension socio-affective et l'abandon en FOAD Clément Dussarps a soutenu sa thèse le 27 novembre dernier (à paraître). Il a cherché à répondre, et y parvient dans de larges mesures, à la question suivante : Quels sont les facteurs socio-affectifs expliquant l'abandon, ou inversement la persévérance ? Il propose une typologie d'apprenants tirée de l'étude des données recueillies : Les "intégrés" qui attendent des relations de qualité et avec une fréquence régulière avec les enseignants et leurs pairs (25% de l'échantillon étudié)Les "exclusifs avec les enseignants" qui souhaitent de telles relations avec les enseignants et peu, voire jamais, avec leurs pairs. (52% de l'échantillon étudié)Les "exclusifs avec leurs pairs" qui se tournent vers leurs pairs et très peu vers les enseignants. (2% de l'échantillon étudié)Les "isolés" qui échangent peu avec les enseignants et leurs pairs. (21% de l'échantillon étudié). Clément propose également une classification des différentes variables qu'il a étudiées sur le niveau de persévérance

tad Blog de t@d: Enquête sur la perception des apprenants sur les interventions tutorales réactives quasi instantanées. Par Jacques Rodet Dans un billet précédent, j’évoquais la notion d’intervention tutorale réactive quasi instantanée (ITRqi). Une ITRqi est une intervention réactive de la part d’un tuteur. Elle intervient donc après une sollicitation d’un apprenant. J’estimais que les ITRqi pouvaient permettre à l’apprenant de se sentir mieux pris en compte et de nature à lui rendre service, au moment où il en a besoin. A travers cette première question, il ne s’agissait pas de comparer quantitativement les ITRqi aux autres interventions tutorales. Points aveugles et biais Il est possible que les personnes n’ayant pas répondu à cette enquête ne l’aient justement pas fait parce qu’elles n’avaient pas bénéficié d’ITRqi. Il est remarquable que chaque répondant ait bénéficié d’au moins une ITRqi de la part d’un des tuteurs-pair. Points aveugles et biais Le fait qu’un tuteur n’est pas fourni d’ITRqi peut simplement être causé par le fait qu’aucun étudiant ne l’ait sollicité. Expressions de la part des répondants

Créer une communauté d'apprentissage en ligne, d'accord. Mais ensuite ? Recommander cette page à un(e) ami(e) Ceux qui pensent que la classe n'est pas le seul espace pour enseigner et apprendre, qui se sentent suffisamment autonomes pour s'affranchir des méthodes et des programmes, se posent bien des questions sur les façons de s'organiser. Pourquoi pas une communauté d'apprentissage ? Les communautés d'apprentissage ont le vent en poupe : on connait quelques outils qui permettent de les créer facilement en ligne. C'est le cas de Ning, fort célèbre. Deux documents se répondent sur ce point de méthode et nous pouvons interroger les limites de l'un à la lumière de l'autre. Des conseils de bon sens Le premier, Comment construire une communauté : 10 conseils utiles, créé par Luc Legay, passe en revue les points incontournables qui ont trait à la gestion et à l'animation d'une communauté. Une fois un groupe constitué, les objectifs de la communauté clairement définis, il est impératif de les afficher de manière la plus frappante possible. A l'épreuve des faits

Proactivité des interventions tutorales et autonomie de l'apprenant. Par Jacques Rodet "Le modèle de tutorat utilisé est innovant et comporte, à la fois, de l'accompagnement proactif afin de permettre à chacun d'évoluer en totale autonomie dans l'environnement numérique pédagogique mis en place, et de l'accompagnement réactif." Cette formule promotionnelle utilisée ici m'amène à questionner la capacité des interventions tutorales proactives à encourager l'autonomie des apprenants. L'autonomie : un objectifSi l'autonomie des apprenants est une compétence souhaitable, elle ne peut, à mon sens, être un préalable. Dès lors, elle est à concevoir plutôt comme un objectif. Proactivité et autonomie : aspects contradictoiresLa proactivité consiste pour le tuteur à intervenir en prévention, par avance, en allant au devant des éventuels besoins d'aide de l'apprenant. Il n'y a donc pas de contradiction entre interventions proactives et développement de l'autonomie. illustration : Paul Klee, Projet, 1938

Blog de t@d Blog de t@d: Choisir entre ou associer les interventions tutorales proactives et réactives. Par Jacques Rodet Natura Mondi, Giorgio Morandi, 1962 Sandrine Decamps, Christian Depover et Bruno De Lièvre dans leur article intitulé "Moduler l'encadrement tutorale dans la scénarisation d'activités à distance" s'intéressent aux différentes modalités de tutorat surles apprentissages réalisés dans le cadre d’une formation organisée à distance. Ils traitent plus particulièrement des trois caractéristiques suivantes de la mise en oeuvre de l’encadrement tutoral : i) modalité d'intervention réactive ou proactive ; ii) la temporalité des interventions tutorales ; iii) les fonctions de l'encadrement tutoral.Je m'intéresse, ici, à la première de ces caractéristiques, à savoir la réactivité et la proactivité.La proactivité et la réactivité du tuteur ont souvent été présentées comme deux options divergentes. Soit l'une, soit l'autre serait à privilégier.

Création et animation d'une communauté de pratique virtuelle Selon Lave et Wenger, à qui l'on doit le terme, une "communauté de pratique" est un groupe de personnes qui se rassemblent afin de partager et d'apprendre les uns des autres, face à face ou virtuellement. Plusieurs termes sont utilisés de nos jours pour désigner des réalités proches. Il s'agit entre autres de : communauté d’intérêts, communauté stratégique de résolution de problèmes, réseau ou communauté du savoir, communauté d’apprentissage, communauté en ligne, communauté apprenante, etc. Les communautés de pratique peuvent naître de façon spontanée comme elles peuvent être créées intentionnellement. En formation à distance, pour tirer un meilleur parti de la communauté de pratique, il convient de la créer de toutes pièces. Les étapes La décision : le lancement de la communauté doit se faire sur la base d'un thème important partagé par un réseau embryonnaire ou potentiel de membres. Les types de communauté de pratique On distingue trois types de communauté de pratique :

Related: