background preloader

FAIR

FAIR
Plusieurs membres du FAIR ont été conviés individuellement à participer aux travaux des quatre réunions de la Commission de concertation sur les indicateurs complémentaires au PIB (Florence Jany-Catrice, Dominique Méda, Géraldine Thiry, Patrick Viveret) et ont assisté aux trois premières réunions (17 février, 3 mars, 17 mars). L’objectif de cette Commission coprésidée par le CESE et France Stratégie est de « proposer un tableau de bord d’une dizaine d’indicateurs afin d’éclairer les décisions de politiques publiques. Ce tableau de bord pourrait notamment répondre aux attentes de la proposition de loi visant la prise en compte des nouveaux indicateurs de richesse dans la définition des politiques publiques, proposition de loi adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale mercredi 29 janvier 2015. FAIR se réjouit de voir la thématique des nouveaux indicateurs de richesse progresser lorsqu’elle contribue à aller au-delà du PIB. Lire la suite...

http://www.idies.org/index.php?category/FAIR

La richesse autrement n°048 Mars 2011 La richesse autrement est publié à l'initiative du Forum pour de nouveaux indicateurs de richesse (FAIR). Ce collectif réunit des universitaires et chercheurs qui n'ont pas attendu le rapport Stiglitz pour s'interroger sur ce que sont les vraies richesses et comment les compter ! Avec les contributions de : Dino Bendiab, Aurélien Boutaud, Luzmila Carpio Sangüeza, Isabelle Cassiers, Myriam Cau, Christophe Cesetti, Hélène Combe, Arnaud du Crest, Nathalie Durand, Jean Fabre, Orianne Faisandier, Philippe Frémeaux, Jean Gadrey, Vincent Glenn, José Gualinga, Etienne Hayem, Florence Jany-Catrice, Pierre-Jean Lorens, Grégory Marlier, Dominique Méda, Georges Menahem, Danièle Mitterrand, Rodrigue Olavaria, Bernard Perret, Philippe Piau, Michel Renault, Geoffroy de Schutter, Géraldine Thiry, Michel Veillard, Patrick Viveret, Mutthia Yoganantha.

Conditions de vie-Société - Qualité de vie et bien-être vont souvent de pair Marie-Hélène Amiel, Pascal Godefroy et Stéfan Lollivier, Insee Résumé Les adultes vivant en France métropolitaine déclarent en 2011 un niveau moyen de satisfaction dans la vie de 6,8 sur une échelle allant de 0 à 10. Si 13 % d’entre eux estiment leur bien-être à 9 ou 10, ils sont 7 % à le situer à moins de 5 sur l’échelle de satisfaction. ETUDES DU TEXTE ARGUMENTATIF Il est dans les lettres et les arts des écoles qui ne survivent guère aux générations qui leur ont donné naissance - faute, sans doute, d'une universalité, d'une profondeur humaine qui les auraient mises à l'abri du temps : ainsi le symbolisme en France, l'expressionnisme en Allemagne, qui, pourtant, ont eu leur moment de vogue européenne. Aucun de ces mouvements ne s'est imposé comme ferment de renouvellement à travers les mutations périodiques de l'esprit européen. Le romantisme, par contre, n'a cessé d'agir au cours des époques qui l'ont suivi comme provocation ou repoussoir sur ceux qui cherchaient, dans les arts et les lettres, à frayer la voie vers des horizons nouveaux. Naguère, on affublait ironiquement de l'étiquette romantique toute attitude contraire au souci primordial de réalisme et de raison pratique. Aujourd'hui, la jeunesse se réclame volontiers d'une sorte de néoromantisme.

Les publications de l'Idies Note de travail n°27 - avril 2014 L’inépuisable controverse sur « le » chiffre du chômage En se donnant comme objectif d’« inverser la courbe du chômage » fin 2013, François Hollande a fait des chiffres du chômage le principal critère sanctionnant la réussite ou l’échec de l’action présidentielle. Mais de quelle courbe parle-t-on ? La mesure du chômage ne fait pas consensus et deux sources se concurrencent, celle de l'Insee et celle de Pôle emploi. Cette note n°27 de l'Idies fait le point sur les différentes manières de mesurer le chômage.

Le Blog de Pierre Jovanovic 2008-2011 : REVUE DE PRESSE INTERNATIONALE LA VRAIE INFORMATION REND LIBRE (LE MONDE A VOLONTAIREMENT IGNORÉ L'ASSASSINAT DE D. ROSSI) cliquez sur l'image pour mon reportage NOTE: le reportage d'ARTE n'a même pas osé dire que David Rossi a été battu et que sa montre est tombée bien après sa chute... Incroyable mais habituelle lâcheté des journalistes de télévision. De notre lecteur Willy " voici la base de données LE MONDE - DECODEX LIEN ICI (à sa sortie... elle évoluera par la suite sans doute).

Pour une raison écologique et Social-écologie Philippe Meyer, dans son émission hebdomadaire sur France Inter La prochaine fois, je vous le chanterai, consacre toujours un temps d'antenne à diffuser une même chanson interprétée par deux artistes différents, parce que l'une et l'autre versions sont, à ses oreilles, " pareillement aimables ". On pourrait en dire autant de ces deux livres sur le même thème - l'économie face aux défis environnementaux -, parus le même jour chez le même éditeur, écrits par deux économistes de talent. Divergences

LA DISSERTATION sujet 7 A La Rochefoucauld qui déclare : « Il est plus nécessaire d'étudier les hommes que les livres », George Sand semble répliquer lorsque, dans son roman Mauprat, elle recommande comme moyen de formation « l'étude des lettres, qui n'est autre que l'étude des hommes.» Quelles réflexions vous suggèrent ces prises de position ? Les termes du sujet : on retiendra surtout le mot "étude" qui implique une démarche assidue de connaissance et non un simple savoir acquis par la fréquentation. Le libellé du sujet : il est suffisamment ouvert pour laisser libre cours à une appréciation personnelle. La position de la problématique : peut-on connaître les hommes par les livres ?

Lien PIB/consommation d'énergie Il est facile de comprendre que notre économie entière repose en pratique sur la consommation d’énergie. En considérant que nous transformons des ressources en produits et en services, et que chaque transformation requiert l’utilisation d’énergie, il semble logique que la production économique soit liée à la quantité d’énergie ajoutée dans le système. Graphique présentant les courbes de consommation de l'énergie et d'évolution du PIB depuis le début des années 1960 Il est également bien connu que la plus grande part de l’énergie que nous consommons provient de combustibles fossiles (90% de la consommation d’énergie primaire en 2011) qui sont, sans doute aucun, des ressources non-renouvelables.

Textes sur la triarticulation sociale Cet automne vient de paraître le livre de Nicanor Perlas sur la montée en puissance de la société civile, son lien avec le pouvoir culturel et la triarticulation sociale. Cette tentative d'une présentation de la triarticulation tenant compte de l'évolution des dernières décennies a redonné un nouveau souffle au mouvement. Elle met à jour le potentiel de la société civile - un potentiel dont il lui faut prendre conscience si elle ne veut pas courir le risque d'être récupérée par un monde de la politique et de la finance corrompu. Un appel à souscription a été lancé (22 € par exemplaire). Vous pouvez l'imprimer et le renvoyer à la maison d'édition. Appel à souscription pour la version française (format pdf)

La neige, c’est mauvais pour la crise… "Aujourd'hui, ça doit être l'anniversaire de l'hiver, tout le monde lui fait sa fête en postant de chouettes photos blanches", par l'artiste Martine Camillieri, 19 janvier 2013 Tout a commencé samedi matin. Dans la fenêtre de mon navigateur web, les photos et commentaires tombent comme les flocons, ils respirent presque tous la joie de vivre et la bonne humeur.

Related: