background preloader

Commission sur la Perf Économique

Commission sur la Perf Économique
Related:  Sources statistiquesVIVERET

Indicateurs économiques de la richesse : aller au delà du PIB La semaine dernière j'étais à une conférence intitulée « PIB, la richesse est ailleurs ». La salle était comble pour écouter : Patrick Viveret, Philosophe et ancien conseillé à la cour des comptes Jean Marc Borello, délégué général du Groupe SOS Arnaud Mourot, Directeur général d'Ashoka France La rencontre était animée par Matthieu Grosset, responsable du programme entrepreneuriat social de l'Avise (association de promotion des initiatives économiques à vocation sociale). C'était l'occasion de réunir des personnes intéressées ou engagés dans le secteur de l'entreprenariat social et solidaire. L'idée de cette conférence était de stimuler une réflexion et un échange sur la richesse et en particulier les indicateurs économiques de la richesse. Vous trouverez dans cette note des éléments entendus lors de la conférence, mais surtout des compléments personnels suite à mes lectures sur internet. Le PIB : un indicateur prépondérant mais insuffisant Exemples 1. 2. 3. En conclusions

collectif-richesses - Collectif Richesses ? Forum pour d'autres indicateurs de richesse (FAIR) Plusieurs membres du FAIR ont été conviés individuellement à participer aux travaux des quatre réunions de la Commission de concertation sur les indicateurs complémentaires au PIB (Florence Jany-Catrice, Dominique Méda, Géraldine Thiry, Patrick Viveret) et ont assisté aux trois premières réunions (17 février, 3 mars, 17 mars). L’objectif de cette Commission coprésidée par le CESE et France Stratégie est de « proposer un tableau de bord d’une dizaine d’indicateurs afin d’éclairer les décisions de politiques publiques. Ce tableau de bord pourrait notamment répondre aux attentes de la proposition de loi visant la prise en compte des nouveaux indicateurs de richesse dans la définition des politiques publiques, proposition de loi adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale mercredi 29 janvier 2015. FAIR se réjouit de voir la thématique des nouveaux indicateurs de richesse progresser lorsqu’elle contribue à aller au-delà du PIB. Lire la suite...

Population - Statistiques d'état civil sur les naissances en 2009 En 2009, 793 420 bébés sont nés en France métropolitaine (tableau 34 France métropolitaine) et 31 221 dans les départements d'outre-mer, soit un total de 824 641 (tableau 34 France). Le nombre de naissances a diminué de 3 800 par rapport à 2008. La moitié de cette baisse s'explique mécaniquement par le fait que 2008 était une année bissextile. Le nombre de naissances hors mariage poursuit sa progression. Devenues majoritaires en 2006, elles représentent 53,7 % en 2009, contre 52,5 % en 2008 et 37,2 % en 1994. Au cours de la dernière décennie, la part des enfants nés de deux parents étrangers a peu évolué : 7,0 % en 2008, contre 6,6 % en 1999 (tableau 37 France). Cet Insee Résultats présente des données définitives tirées de l'exploitation des fichiers d'état civil sur les naissances :

VIVERET - Reconsidérer la richesse Notre paysage économique, social, écologique et culturel se bouleverse profondément et rapidement. Face à ce constat, les outils de mesure de nos activités,en particulier le PIB,ne sont plus adaptés. Pour répondre à la démesure de la crise que nous vivons, il est urgent d’inventer de nouveaux indicateurs de richesse prenant notamment en compte les biens écologiques et sociaux non-marchands jusqu’à présent ignorés par les instruments économiques classiques. Mais au-delà,il nous faut changer nos modes de vie,nos modes de production et de consommation .Il nous faut aborder la question monétaire. Pourquoi ne pas concevoir et mettre en oeuvre,à côté des monnaies existantes,une monnaie complémentaire mondiale, fondée sur “un panier” de ressources en matières premières, donc en rapport avec l’économie réelle, qui serait un outil de régulation et de lutte contre les mouvements spéculatifs ? Télécharger l’article en format pdf : La nouvelle classification de cet article est : Viveret, Patrick

ETUDES DU TEXTE ARGUMENTATIF Il est dans les lettres et les arts des écoles qui ne survivent guère aux générations qui leur ont donné naissance - faute, sans doute, d'une universalité, d'une profondeur humaine qui les auraient mises à l'abri du temps : ainsi le symbolisme en France, l'expressionnisme en Allemagne, qui, pourtant, ont eu leur moment de vogue européenne. Aucun de ces mouvements ne s'est imposé comme ferment de renouvellement à travers les mutations périodiques de l'esprit européen. Le romantisme, par contre, n'a cessé d'agir au cours des époques qui l'ont suivi comme provocation ou repoussoir sur ceux qui cherchaient, dans les arts et les lettres, à frayer la voie vers des horizons nouveaux. Bien des artistiques et littéraires restent , faute d'avoir trouvé une audience assez large ou d'avoir su leur temps.

Données publiques : l’infrastructure sociale est aussi importante que l’infrastructure technique Tim Davies (blog personnel), de la société de conseil Practical Participation vient de mettre en ligne son rapport sur l’impact des données publiques ouvertes (le rapport au format .pdf). Son étude avait pour but d’observer la valeur produite par le site de libération de données britannique, data.gov.uk. Qui utilise ces données ? Comme il l’explique dans un billet du blog Open Data Impacts, l’infrastructure sociale autour du projet britannique d’ouverture des données est au moins aussi important que l’infrastructure technologique. “Les données ne sont pas réservées aux développeurs”, rappelle-t-il. Le défi ne repose pas seulement sur l’harmonisation de la mise en forme, rappelle Tim Davies. A quoi et à qui servent les données ? Bien sûr, le sondage en ligne sur lequel se base Tim Davies n’a pas été un grand succès (72 réponses seulement). Les utilisateurs des données ouvertes ne sont pas seulement les avocats de la cause, comme l’expliquait Nat Torkington en février dernier.

Comptes Nationaux du Bien-être en France Voilà aujourd’hui une belle découverte: les comptes nationaux du bien-être, mis au point par la National Economic Foundation, au Royaume Uni. Alors que l’obsession de la croissance a des conséquences évidentes (un système financier déconnecté de l’économie réelle, des niveaux de dettes insoutenables, et la tension placée sur la planète par nos styles de vie consuméristes…) et que le PIB devient une mesure obsolète, cette étude offre ici une manière effective de recentrer notre attention sur les choses qui comptent vraiment… Un vrai bijou d’analyse qui vous permet même de comparer votre bien-être à celui des 22 pays européens, et qui vous donne des pistes de réflexion pour améliorer, au besoin, votre bien-être! Or, c’est désormais un fait acquis: le PIB, mesure traditionnelle du revenu national et de la croissance, ne prend pas en compte le progrès social ni le bien-être des Nations. National Account of Well-Being Alors, heureuse…? Perception du bien-être par les Françaises Bougez!

LA DISSERTATION sujet 7 A La Rochefoucauld qui déclare : « Il est plus nécessaire d'étudier les hommes que les livres », George Sand semble répliquer lorsque, dans son roman Mauprat, elle recommande comme moyen de formation « l'étude des lettres, qui n'est autre que l'étude des hommes.» Quelles réflexions vous suggèrent ces prises de position ? Les termes du sujet : on retiendra surtout le mot "étude" qui implique une démarche assidue de connaissance et non un simple savoir acquis par la fréquentation. La Rochefoucauld prône en moraliste l'étude des caractères humains par la fréquentation assidue des milieux sociaux, l'observation psychologique, seules capables de fortifier l'expérience. Longtemps l'étude des lettres a fait partie des "humanités", ces disciplines scolaires où la fréquentation des textes était considérée comme particulièrement formatrice. L'étude des livres prépare à la connaissance des hommes, comme l'étude des hommes favorise la fréquentation fertile des livres.

Publicat° éducation nationale > Le système éducatif > Le pilotage du système éducatif > Les publications Les publications du ministère présentent des données complètes et actualisées sur le système éducatif français. Elles sont l'aboutissement d'enquêtes systématiques ; elles comportent aussi des séries d'indicateurs analytiques, des études ciblées ou des réflexions méthodologiques. Recherche Moteur de recherche Vous pouvez également effectuer votre recherche à partir de mots clés. Le moteur de recherche Nous suivre Nous contacter

Related: