background preloader

Commission sur la Perf Économique

Commission sur la Perf Économique
Related:  Sources statistiquesVIVERET

Indicateurs économiques de la richesse : aller au delà du PIB La semaine dernière j'étais à une conférence intitulée « PIB, la richesse est ailleurs ». La salle était comble pour écouter : Patrick Viveret, Philosophe et ancien conseillé à la cour des comptes Jean Marc Borello, délégué général du Groupe SOS Arnaud Mourot, Directeur général d'Ashoka France La rencontre était animée par Matthieu Grosset, responsable du programme entrepreneuriat social de l'Avise (association de promotion des initiatives économiques à vocation sociale). C'était l'occasion de réunir des personnes intéressées ou engagés dans le secteur de l'entreprenariat social et solidaire. L'idée de cette conférence était de stimuler une réflexion et un échange sur la richesse et en particulier les indicateurs économiques de la richesse. Vous trouverez dans cette note des éléments entendus lors de la conférence, mais surtout des compléments personnels suite à mes lectures sur internet. Le PIB : un indicateur prépondérant mais insuffisant Exemples 1. 2. 3. En conclusions

Indicateurs du développement durable en France Un indicateur est une représentation simplifiée d’une réalité complexe. - scientifique : évaluer l’état de l’environnement ou les progrès du développement durable ; - politique : identifier les priorités et évaluer les performances de l’action publique ; - sociétale : faciliter la communication, orienter l’action dans le bon sens. 11 février 2010 (mis à jour le 28 mars 2013) Les indicateurs de développement durable ont pour objectif d’informer l’ensemble des acteurs (gouvernement, élus, collectivités locales, entreprises, ONG, citoyens...) des évolutions de l’économie de la société, des pressions sur l’environnement et de convaincre et inciter à un changement de comportement. Le rapport de Thierry Wahl Il s’agit de mettre en perspective, sur la base des indicateurs les plus significatifs mais en nombre limité soit une trentaine au maximum, les résultats obtenus par rapport à la trajectoire souhaitable pour atteindre les objectifs. Télécharger le rapport Wahl Pour en savoir plus, consultez :

collectif-richesses - Collectif Richesses ? Les nouveaux indicateurs de richesses par Jean Gadrey et Florence Jany-Catrice Les temps sont mûrs pour mettre fin à une vision trop étroitement centrée sur la production de biens et de services, affirment Jean Gadrey et Florence Jany-Catrice. Le PIB, le PIB, le PIB! Dès qu'un homme politique ou un journaliste veut dresser le tableau d'honneur de la richesse des nations, il commence par comparer le niveau et le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB). Plus pour très longtemps. Un vieux débat Les plus anciens rigoleront sûrement. On y retrouve bien entendu l'indice de développement humain (IDH), que publie le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). La France n'a pas été absente de cette nouvelle vague. Plusieurs autres indicateurs sociaux et environnementaux sont présentés dans le livre. La montée en puissance des exigences publiques en matière sociale et environnementale verra-t-elle aboutir des comptes du XXIe siècle centrés sur la notion de développement humain durable? Commentaires Commenter cet article

Population - Statistiques d'état civil sur les naissances en 2009 En 2009, 793 420 bébés sont nés en France métropolitaine (tableau 34 France métropolitaine) et 31 221 dans les départements d'outre-mer, soit un total de 824 641 (tableau 34 France). Le nombre de naissances a diminué de 3 800 par rapport à 2008. La moitié de cette baisse s'explique mécaniquement par le fait que 2008 était une année bissextile. Le nombre de naissances hors mariage poursuit sa progression. Devenues majoritaires en 2006, elles représentent 53,7 % en 2009, contre 52,5 % en 2008 et 37,2 % en 1994. Au cours de la dernière décennie, la part des enfants nés de deux parents étrangers a peu évolué : 7,0 % en 2008, contre 6,6 % en 1999 (tableau 37 France). Cet Insee Résultats présente des données définitives tirées de l'exploitation des fichiers d'état civil sur les naissances :

Diagnostic ISO 26000 Outils et Groupes de travail Diagnostic RSE - ISO 26000 Après son lancement en octobre, les travaux de notre groupe Centrale Ethique se sont déroulés comme prévu, tout au long du mois de novembre 2011. Deux réunions du groupe présentiel avec à chaque fois plus de 15 participants sur les 20 personnes inscrites. Toutes les parties prenantes étaient représentées lors de ces travaux. La grille d'autodiagnostic est maintenant accessible librement en ligne : cliquez ici pour réaliser votre diagnostic Un site web dédié permet aussi de découvrir l'outil : diag26000.eu FAIR Plusieurs membres du FAIR ont été conviés individuellement à participer aux travaux des quatre réunions de la Commission de concertation sur les indicateurs complémentaires au PIB (Florence Jany-Catrice, Dominique Méda, Géraldine Thiry, Patrick Viveret) et ont assisté aux trois premières réunions (17 février, 3 mars, 17 mars). L’objectif de cette Commission coprésidée par le CESE et France Stratégie est de « proposer un tableau de bord d’une dizaine d’indicateurs afin d’éclairer les décisions de politiques publiques. Ce tableau de bord pourrait notamment répondre aux attentes de la proposition de loi visant la prise en compte des nouveaux indicateurs de richesse dans la définition des politiques publiques, proposition de loi adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale mercredi 29 janvier 2015. FAIR se réjouit de voir la thématique des nouveaux indicateurs de richesse progresser lorsqu’elle contribue à aller au-delà du PIB. Lire la suite...

Mettre en place maintenant de nouveaux indicateurs de richesse | Eva Sas Les limites du PIB comme mesure du progrès de notre société font, depuis le rapport de la commission Stiglitz-Sen-Fitoussi, l'objet d'un relatif consensus. Trois principales critiques peuvent en effet lui être adressées. D'une part, le PIB totalise ce qui se vend ou s'achète, ainsi que la production des administrations publiques, sans considération de la contribution au bien-être. Ainsi la réparation de dégâts liés à des accidents ou des catastrophes naturelles, vient accroître le PIB alors que, de fait, la qualité de vie en est dégradée. D'autre part, le PIB ne prend pas en compte la répartition de la richesse créée, et une croissance du PIB peut donc tout à fait masquer un approfondissement des inégalités, et une dégradation de la situation des plus fragiles. Enfin, le PIB ne prend pas en considération les stocks dans lesquels il faut puiser pour assurer la production, et ne rend donc pas compte de l'épuisement des ressources naturelles liées à nos modes de consommation.

Données publiques : l’infrastructure sociale est aussi importante que l’infrastructure technique Tim Davies (blog personnel), de la société de conseil Practical Participation vient de mettre en ligne son rapport sur l’impact des données publiques ouvertes (le rapport au format .pdf). Son étude avait pour but d’observer la valeur produite par le site de libération de données britannique, data.gov.uk. Qui utilise ces données ? Comme il l’explique dans un billet du blog Open Data Impacts, l’infrastructure sociale autour du projet britannique d’ouverture des données est au moins aussi important que l’infrastructure technologique. “Les données ne sont pas réservées aux développeurs”, rappelle-t-il. Le défi ne repose pas seulement sur l’harmonisation de la mise en forme, rappelle Tim Davies. A quoi et à qui servent les données ? Bien sûr, le sondage en ligne sur lequel se base Tim Davies n’a pas été un grand succès (72 réponses seulement). Les utilisateurs des données ouvertes ne sont pas seulement les avocats de la cause, comme l’expliquait Nat Torkington en février dernier.

IDEA: Accueil

Related: