background preloader

Les éco-quartiers : laboratoires de la ville durable

Les éco-quartiers : laboratoires de la ville durable
“À la fois vitrine, symbole et manifestation concrète d’avancées de la politique écologique et durable globale de la ville, l’éco-quartier rend visible une intention, attire le regard des citadins sur les mutations urbaines amorcées pour négocier le virage de la durabilité. […] Un éco-quartier est ainsi autant un lieu pilote qu’un aboutissement : il tire la ville vers le durable autant que la politique de durabilité de la ville le pousse à éclore” (La Revue durable, 2008). 1À l’échelle de la ville, le développement durable constitue désormais la référence obligée des politiques urbaines. En témoigne notamment la signature massive de la charte d’Aalborg (1994) par les villes européennes. Une des formes les plus manifestes de ce phénomène est la diffusion du modèle d’urbanisme dit des éco-quartiers. 2Dans la littérature francophone, ces éco-quartiers sont posés de manière quasi unanime comme des laboratoires ou des espaces témoin. Du quartier à la ville : un transfert difficile ?

http://cybergeo.revues.org/23202

Related:  Exemples de projets transversaux/ utopies/conceptEcoquartiersEcologie Urbaine

Le piège des écoquartiers / Environnement / Actualité Grenoble vient de recevoir de Grand prix national EcoQuartiers 2009 du ministère de l'Ecologie et du développement durable tandis que Lyon Confluence est distingué dans la catégorie "densité et formes urbaines". Retour sur un concept qui, s’il n’est pas critiqué, risque de n’être absolument pas suffisant. Les écoquartiers vont-ils devenir la nouvelle tarte à la crème du développement (durable) de nos villes ? Bien qu’encore assez flou, le concept est à la mode et séduit des élus locaux qui s’y soumettent de plus en plus non sans avoir organisé au préalable un voyage d’études pour voir les écoquartiers références d’Europe du Nord. Sur la cartographie des bonnes pratiques de l’écologie urbaine, quelques noms ont contribué à façonner la fibre environnementale de nos maires et élus.

Taoufik Souami, Ecoquartiers et urbanisme durable, Paris, Problèmes politiques et sociaux, Paris, La Documentation Française, N°981, 111 pages, 2011. 1 Souami T. (2009), Ecoquartiers : secrets de fabrication. Analyse critique d'exemples européens, P (...) 1Dans la lignée de son ouvrage publié récemment aux carnets de l’info1, Taoufik Souami nous livre ici une compilation brièvement introduite de textes sur ce véritable phénomène que représentent aujourd’hui les écoquartiers sur la scène urbanistique française. Il s’agit d’un regard salutaire posant plus de questions que n’offrant de réponses, sur cette “fabrique” des écoquartiers et de leur place dans les enjeux urbains contemporains.

Réfléchir, tester, diffuser, et connecter. Que l’on souhaite améliorer sa qualité de vie, s’émanciper de certaines contraintes et travers de notre société (surconsommation, pollution, malbouffe, dépendance à la logistique, etc.), ou encore prévenir une situation d’urgence potentielle (panne d’électricité, canalisation gelée, grève des transports…), ou un évènement climatique de haute intensité (chutes de neiges en quantité inattendue, inondations, etc.), l’une des questions principales reste la nourriture. Nous le savons tous intuitivement. Se posent alors les questions suivantes : Comment faire pour se nourrir ? Comment bien se nourrir ? Comment bien se nourrir dans le temps ?

REMA'VERT, le premier éco-quartier de Reims www.remavert.fr Le projet d'implantation du premier éco-quartier sur Reims consiste à reconquérir le site industriel de l'ancienne usine Rémafer pour y créer un éco-quartier avec 700 logements, des commerces, des activités, des équipements publics, ... Qu'est-ce qu'un éco-quartier? Un éco-quartier est un quartier urbain qui s'inscrit dans un objectif de développement durable et de réduction de l'empreinte écologique, généralement associé à une implication des habitants. L'atout de ce nouveau quartier sera l'intelligence de conception basée sur une bonne analyse du site, une bonne orientation des bâtiments pour bénéficier des apports gratuits du soleil et des vues sur le paysage environnant et une bonne utilisation des pentes naturelles avec des noues paysagées d'infiltration des eaux pluviales.

Les EcoQuartiers En attribuant le label EcoQuartier, le ministère valorise les opérations exemplaires, qui partout en France, permettent aux habitants de vivre dans des quartiers, conçus selon les principes du développement durable. Un EcoQuartier doit respecter tous les principes du développement durable par : la nécessité de faire du projet autrement, en impliquant tous les acteurs de la ville, du citoyen à l’élu, mais aussi par l’offre d’outils de concertation et de suivi pour garantir la qualité du projet dans la durée et à l’usage ;la contribution à l’amélioration du quotidien, par la mise en vie d’un cadre de vie sain et sûr pour tous les habitants et usagers de l’espace public ou privé, et qui favorise le vivre ensemble ;la participation au dynamisme économique et territorial ;la promotion d’une gestion responsable des ressources et de l’adaptation au changement climatique Un label, pour quoi faire ? Le label n’est pas une norme et ne propose pas de modèle unique.

Interview : Vincent Callebaut imagine Paris en 2050 A quoi pourrait ressembler Paris en 2050 ? Voilà un question qui suscite beaucoup d’interrogations. Mais, en réalité il ne s’agit pas que d’une question sur Paris, mais bel et bien d’une question planétaire sur le devenir de nos villes. Smart City, écoquartier, ville autosuffisante, sont autant d’outils qui nous permettent d’avoir une petite idée du modèle de la ville de demain. Pour en savoir un peu plus sur ce qui nous attend, Architecture Urbanisme FR a interviewé Vincent Callebaut, qui travaille actuellement sur le dossier des Smart Cities aux côtés de la mairie de Paris. Une étude intitulée Paris Smart City 2050.

Le concept d'un écoquartier éco-construit à Reims Labellisé dans le cadre du premier concours éco-quartier organisé par l’État dans le palmarès écoconstruction, Rema’Vert fait appel à l’ensemble des technologies et savoir-faire de pointe dans le domaine de l’immobilier et de l’urbanisme. De ses fondations à ses finitions, il s’inscrit dans les principes fondamentaux du développement durable. Des enjeux bioclimatiques et urbains : le respect de la nature Le plan-masse de l’écoquartier Rema’Vert s’est construit autour de deux principes fondateurs : l’approche bioclimatique avec une orientation Nord-Sud pour bénéficier pleinement des apports solaires la volonté de limiter les couloirs venteux et le recours à une trame perpendiculaire pour s’insérer dans le tissu urbain. Présentation du Projet TERA La spirale est au coeur de la formalisation du projet. De part sa forme, elle permet un développement progressif s'organisant autour d'un noyau qui se constitue au fur et à mesure du temps. Préalablement conçu pour un nombre déterminé de personnes, son architecture doit pouvoir se dupliquer un peu à la manière des cités grecques d'antan.

éco-quartier à Reims - Info ImmoActualité Immobilier fév 28 A l’heure où les préoccupations sont environnementales et économiques, Reims a lancé son premier éco-quartier, quartier qui s’inscrit dans la dynamique de construction actuelle : construire pour moins consommer et réaliser des économies d’énergie. C’est le 7 février 2013 que le coup d’envoi du projet Rema’Vert a été donné. La première phase des travaux devrait se poursuivre jusqu’en 2015. Infoimmo.fr met en lumière ce projet aux résolutions modernes et environnementales.

Les jardins partagés à Paris Débroussaillons le terrain ! Les jardins partagés sont à distinguer des jardins ouvriers du 19e siècle, ensuite appelés « jardins familiaux », cultivés par les familles modestes pour leur consommation domestique. Apparus dans les années 70 outre-Atlantique, ce n’est que dans les années 90 que des associations d’habitants ont créé à Paris les premiers jardins d’usage collectif. Songdo, la ville du futur Sans passer par le stade "immeuble en kit", les Coréens sont passés directement à la ville. Une ville construite là où il n'y avait rien : Songdo. (crédit : WSTAY - Flickr) En 2018, la Corée du Sud pourra inaugurer une nouvelle ville construite de toutes pièces : Songdo. À 65 kilomètres à l'ouest de Séoul, gratte-ciels, habitations, bureaux, écoles et hôpitaux sortent de terre et devraient permettre à 65.000 Coréens de trouver un logement et pour près de 300.000 personnes, un emploi.

L’aménagement des anciens terrains Renault ne fait pas l’unanimité ! Conçue pour être l’île de la mixité, le projet de reconversion du site de l’ancienne usine Renault de Boulogne Billancourt ne fait pourtant pas l’unanimité. Mais pourquoi donc ce projet audacieux n’arrive pas à mettre tout le monde d’accord ? La métamorphose d’un site industriel historique Plus de vingt ans après la fermeture, le terrain qui aura abrité l’usine Renault pendant plus de soixante ans (de 1929 à 1992) est promis à un tout autre avenir. Véritable symbole de la ville de Boulogne Billancourt, l’usine faisait tant partie du paysage que personne ne croyait à sa démolition il y a à peine quelques années. Depuis la décision de fermeture de l’usine en 1992, le site a connu d’importants travaux de désamiantage et de nombreux projets de réhabilitation ont été proposés.

Related: