background preloader

Quelques astuces pour débuter en macro photographie

Quelques astuces pour débuter en macro photographie
La macro est un domaine de la photographie qui attire beaucoup de monde, car découvrir et saisir l'infiniment petit présente beaucoup de surprises. Mais c'est un monde complètement à part, où les règles habituelles de la photographie ont l'air de changer (nous verrons que non), et où les défis sont nombreux. Voyons ensemble les particularités de la macro, et comment les gérer. Une histoire de distance de mise au point Vous allez me dire que c'est l'évidence même : le principe de la macro est de s'approcher au plus près de son sujet afin qu'il occupe sa taille réelle sur le capteur de votre appareil. - l'ouverture - la focale (et donc la taille du capteur) - la distance de mise au point En photographie "classique", c'est surtout la combinaison de l'ouverture et de la longueur focale qui va influencer cette profondeur de champ. Passez en mise au point manuelle Un manque de lumière Stabilisez-vous ! Certains trépieds permettent de positionner l'appareil photo très près du sol.

6 astuces pour réussir vos macros Voici une liste d'éléments pour réussir vos photos macro : 1. Vérifiez le réglage du viseur et soyez rigoureux pour la mise au point. Quand on prend une photo dans un rapport de 1:1 ou avec un agrandissement encore plus grand, la profondeur de champ est très courte. Photo par ap. Il faut donc s'assurer que le viseur est bien réglé (la plupart des viseurs ont une fonction de réglage qui permet par exemple aux gens myopes de ne pas utiliser de lunettes pour viser, en adaptant le viseur à leur vue). Utilisez le bouton de test de profondeur de champ, et prenez le temps de bien vérifier que la partie du sujet qui vous intéresse est nette. Après avoir déclanché, vérifiez l'image sur l'écran LCD, et zoomez au maximum, pour être certain que le sujet est bien net. 2. Si vous êtes en extérieur, par exemple dans le cas de la photo de fleurs, un mouvement donné par le vent sur votre sujet va le rendre flou. Si possible, utilisez un support (bâton ou autre) pour stabiliser votre sujet. 3. 4. 5. 6.

macro, photographie de gros plans, proxi - conseils pratiques pour réussir ses photos Conseils pratiques, réglages et techniques pour réusssir ses photos macros. La macro consiste à photographier de très près des objets ou des animaux (souvent des insectes ou araignées), en captant beaucoup de détails. Au sens strict, on parle de macro quand on atteint un rapport de de reproduction de 1/1 (le sujet est aussi grand sur le film ou le capteur qu'en réalité). La macro est une discipline très technique, qui requiert par mal de matériel et de connaissances en photo (l'exposition et la zone de netteté peuvent être particulièrement délicates à gérer). La macro fait aussi appel à votre patience et votre précision ; tout se joue littéralement au millimètre près, et il faut être prêt à passer du temps pour ajuster la mise au point, mais aussi la vitesse et l'ouverture. Sans compter qu'il faut être prêt à recommencer de nombreuses fois si vous n'avez pas eu le temps de faire tous ces ajustements et que votre sujet est parti (les insectes sont très forts pour ça...) !

7 ruses pour éviter les touristes sur vos photos Bienvenue sur Apprendre la Photo !Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez peut-être faire un tour sur la page Par où commencer, qui vous aidera à vous y retrouver parmi tous les articles.Merci de votre visite, et à bientôt sur Apprendre la Photo ! :) Cet été sera sans doute l’occasion de partir en vacances pour beaucoup d’entre vous, et pour certains en voyage dans des endroits où il y a le plus souvent pas mal de touristes. (ok, c’est un horrible cliché. Bref, si vous souhaitez ramener de belles images des endroits magnifiques où vous avez mis les pieds, il va vous falloir utiliser la ruse. Coucher de soleil au bord d’une route défoncée aux Philippines. La première ruse, c’est tout simplement de gagner sans combattre : fuyez vos compatriotes suants et cramoisis par le soleil (comment ça j’ai une mauvaise image des touristes ? Le touriste, lui, arrive avec ses deux valises de 23kg, se pose dans un hôtel climatisé, et profite de la piscine. La troisième ruse sera la patience.

la photographie de concert Si en plus d'aimer la photographie, vous aimez la musique, vous aurez sans doute déjà eu envie de photographier vos groupes préférés, ou même un petit concert par chez vous. Quelques conseils pour cette discipline aux nombreuses difficultés. Avoir l'autorisation de photographier Il ne vous aura pas échappé qu'à l'entrée de la plupart des salles de concert, on vérifie que vous n'avez pas ramené avec vous de l'alcool, une bombe thermonucléaire, un chat, ou encore... un gros appareil photo. En effet, pour photographier un concert, il faut la plupart du temps une accréditation, qui vous permettra d'accéder à la fosse aux photographes, saint Graal qui vous permettra de vous éviter de vous faire écraser par la foule (normalement), mais vous limitera le plus souvent aux 3 premières chansons, et sans flash évidemment (même si c'était autorisé, ça gâcherait de toute façon toute l'ambiance particulière des concerts). Déjà, ne pensez pas à obtenir une accréditation contre photos. Les contraintes

Tutoriels photo macro La saison macrophotographique bat son plein. Elle engendre sur notre forum photo des discussions passionnantes et passionnées, en particulier sur la profondeur de champ, problème épineux incontournable dans ce type de prise de vue. Chacun […] La microphotographie est une technique qui consiste à prendre des photos de petits objets, ici des minéraux, à l’aide d’un appareil photo numérique couplé à un système optique dédié, la plupart du temps un microscope […] Un flash annulaire se monte au bout de votre objectif et a l’avantage de diffuser la lumière de façon homogène tout autour du sujet. La photo macro nécessite un matériel particulier qu’il est possible de trouver chez la plupart des accessoiristes. Notre série d’articles extraits du Guide pratique de macro-photographie que nous propose Jean-Pascal Bailliot se termine. Suite de notre série sur la macro-photographie avec ce deuxième article de Jean-Pascal Bailliot consacré cette fois au rapport de grandissement.

Trois astuces pour réussir ses photos de sport et d'action concernant la profondeur de champ, je conseillerai plutot d'ouvrir au maximum le diaphragme pour avoir une profondeur de champ la plus réduite possible, pour bien détacher le sujet voulu de son environnement, surtout en sport collectif, en athlétisme et dans bcp d'autres sports... car dans la plupart des cas, l'arrière plan n'apporte pas bcp d'interet, il y a des gens qui passent ou des publicités disgracieuses... Si le sujet se détache bien de son environnement, l'image a plus de force. le tout apres ca c'est bien sur d'avoir un autofocus assez veloce pour faire le point comme il faut. de plus, j'assaye toujours de capturer les sportifs de face et non par l'arrière... ) l'image de rafting postée un peu plus haut aurait été meilleure si on voyait les sportifs de devant et non de dos. enfin, l'utilisatoion d'un multiflash ou d'un système de flash déporté, meme en plein jour, apporte souvent bcp de force aux images. a présent quelques illustrations: vive le sport

La photo de nuit pas à pas Que tu ais un simple compact ou un reflex, et si on profitait de l’hiver et de la nuit qui tombe tôt pour aller faire des photos de la ville éclairée? Un petit rappel technique avant de nous lancer. Pour faire une photo, l’appareil a besoin d’avoir assez de lumière qui atteint son capteur. La quantité de lumière qui passe va être fonction de: - l’ouverture du diaphragme : plus il est ouvert (=plus le chiffre est petit) plus la lumière passe (et inversement plus il est fermé= plus le chiffre est grand, moins elle passe) - la vitesse d’obturation : plus elle est lente, plus la lumière passe (et inversement) Si la lumière passe déjà suffisamment grâce à l’ouverture du diaphragme, la vitesse peut être rapide. En résumé: plus le diaphragme est fermé, plus la vitesse est lente – plus le diaphragme est ouvert, plus la vitesse peut être rapide. Un dernier point. Bon, on se couvre bien et on y va. Tu n’as pas de trépied et/ou tu veux rester en « tout automatique » - désactive le flash - déclenche

Les Golden Hours, moment magique pour le photographe On parlait de choisir son lieu et son point de vue dans l’article sur le piège de la photo carte postale , parlons maintenant de choisir son moment. Redécouvrez l’un des secrets de polichinelle les moins exploités par les photographes débutants et amateurs. Je vous avais un peu alléchés en parlant de à la fin de l’article précédent, alors rentrons tout de suite dans le vif du sujet ! Si je vous dis que le monde est plus beau au et au coucher du soleil, ça vous semble évident non ? Même si ça coule de source, dîtes-moi combien de photos vous avez prises ce mois-ci : soit dans soit dans Allez, pour répondre, et continuez après ! Prise très tôt le matin. Prise au coucher du soleil. C’est fait ? A part parce que c’est joli tout plein, qu’est-ce qui fait que ces moments permettent de faire des photos exceptionnelles ? La lumière est plus et de couleur plus (dorée), et ajoute de l’ , de l’ et de l’ à vos images Les ombres sont et plus longues, et donc se détachent plus du sujet

Photographier un feu d'artifice Avant le grand soir Un feu d'artifice a le grand avantage d'être tiré depuis un endroit fixe, bien défini à l'avance. Il est toujours judicieux d'aller faire un tour sur place avant, de jour, afin de repérer les lieux. Où le feu sera-t-il tiré ? Quel endroit offre la meilleure vue sur le spectacle ? Peut-être qu'en se positionnant d'une certaine manière on peut inclure quelques éléments intéressants dans le champ (monuments, éléments de paysage, plan d'eau, etc.) L'autre point important est de savoir à peu près quelle altitude atteindront les bombes les plus hautes, les plus puissantes. Le matériel Le feu d'artifice nécessite deux accessoires indispensables: un bon trépied, et un déclencheur à distance, filaire ou non. En ce qui concerne l'optique, tout dépendra de la distance du spectacle. L'image ci-dessous illustre bien ce cas de figure. En action Paramétrage du boîtier: On est au grand -angle et les tirs sont relativement lointains... on passe en manuel et on règle sur l'infini.

La photo de sport Avril 2014 Présentation Montrer le mouvement, la technique du sportif, l'événement qui l'accompagne et l'instant choisi : la photo de sport demande rigueur, expérience, réactivité et anticipation. Les professionnels de cette discipline utilisent également un matériel particulier : boitiers à grande cadence, longues focales, monopod... Le matériel Le boitier : un appareil capable de prendre de nombreuses images à la seconde (plus de 5 images/seconde) donne au photographe un certain confort. Le monopod : en plus de stabiliser le boitier couplé à une longue focale souvent lourde, il supporte le poids de l'ensemble qui peut être assez important. Les techniques Les réglages La priorité vitesse : ce mode permet de choisir une vitesse d'obturation tandis que l'appareil gère l'ouverture du diaphragme. Isoler le mouvement : au-delà de l'anticipation, le photographe doit connaitre son appareil photo et les différents paramètres possibles. A voir également Communautés d'assistance et de conseils.

La photographie de paysage Mars 2014 La photo de paysage Présentation La photo de paysage est la représentation d'un vaste espace naturel ou d'une partie d'un pays. Technique de la photo de paysage Composition : la règle des tiers donne au photographe une première base solide pour composer son image. Accessoires : le trépied en pose longue est indispensable, ainsi qu'une télécommande afin de minimiser les vibrations lors du déclenchement. Techniques avancées L'hyperfocale : elle consiste à augmenter au maximum la profondeur de champ grâce à une petite ouverture du diaphragme (f/22 par exemple). Les différents sujets La campagne La montagne La forêt Le désert La ville : monuments, rues... A voir également Communautés d'assistance et de conseils.

Quelques idées pour sortir des photos de voyages « cliché » Le voyage a ce formidable pouvoir de nous confronter à tant de choses nouvelles qu’ de prendre des photos. Seulement on peut aussi tomber facilement dans le , et revenir avec de jolies photos de voyage, mais peut-être un peu . Alors comment s’en sortir ? Sans aller jusque la photo « » (que je ne fais jamais, mais bon vous pouvez avoir envie de le faire pour vos amis ou votre maman hein, ce n’est pas un crime ), beaucoup de photos de voyage du même endroit finissent par . Le principal problème, c’est que vous allez souvent a déjà vues, et au , c’est-à-dire . Autrement dit, il va être difficile de trouver un point de vue original (je veux dire, faire une photo du Taj Mahal qui sort du lot, c’est compliqué de nos jours…), et en plus vous allez avoir une , disons-le franchement. En plein jour, comme vous devez le savoir si vous avez pris 3 photos dans votre vie, la lumière n’est franchement pas idéale, en particulier s’il y a du soleil : . Le mieux à mon sens, c’est surtout de .

Related: